[TR suivi] Aventures asiatiques, épisode 47: Himeji Central Park

  • 180 Réponses
  • 29045 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

[TR suivi] Aventures chinoises, épisode 30 : Shanghai Haichang Ocean Park
« Réponse #120 le: 30 mai 2019 à 05:25:27 »
Episode 30 : Shanghai Haichang Ocean Park
Les jours ont passé, ma famille est venu me rendre visite à Pékin et à Shanghai, on a vu des tonnes de chose dont la Muraille en son point le plus spectaculaire : Simatai (si vous y allez, choisissez cet endroit). Ils m'ont quitté à Shanghai, mais je n'ai pas quitté la ville, il me restait encore quelques bricoles à faire, dont Shanghai Haichang Ocean Park, un parc flambant neuf.
Certains se rappelleront peut être de ce topic sur un Intamin chinois que personne n'avait vu venir : Steel Dolphin.

Bien que le parc soit tout neuf, on peut déjà y accéder en métro (avec un petit passage par le bus cependant). En revanche, il faut s'y prendre de bonne heure tant la ligne est interminable et loin de la ville.


On ne peut pas rater les rails orange de Steel Dolphin sur l'esplanade de l'entrée.


On ne peut pas rater non plus le tarif de 360 yuans le week end, ça fait très très mal pour un parc chinois tout neuf ! J'étais venu le week end, croyant trouver ce parc tout neuf assez vide, mais le parc a déjà acquis une solide clientèle.

Il est vrai que le tarif, comme à Chimelong Ocean Kingdom, est relativement justifié par la qualité des infrastructures. On avait déjà été impressionnés par le parc du sud de la Chine, mais ici c'est encore un tout autre niveau qu'a atteint Haichang Ocean Park avec des aquarium à glace plus transparente que jamais, on a l'impression d'avoir les poissons en 3D devant nous, et avec une magnifique mise en scène ! Quand on sait que Chimelong attire 10 millions de visiteurs par an, jusqu'où ce parc ira-t-il ?








Je ne peux malheureusement pas vous montrer mieux les bassins à cause des déplorables photos de mon appareil, mais il y a des vases communicants, tunnels sous marins etc à couper le souffle. Seulement voilà, ils ne sont pas arrêtés à temps, et parmi les belugas et autres phoques très limite, on observe le retour de ...

Shamu !

Aussi désolant que ce soit, malgré tous les accidents, on en est encore là à faire des spectacles d'orque tout neuf. C'est assez consternant de voir les chinois plonger dans les mêmes bêtises que les américains alors qu'on aurait pu avoir un retour à zéro. Quand on sait l'idiotie dont sont capables les chinois, et quand on connait l'ampleur de la moindre nouveauté en Chine, cela n'augure rien de bon  :oops:

Tout ceci dans une théma à l'ampleur des parcs chinois.



Bref, l'essentiel était de toute façon au milieu du parc.

Steel Dolphin tournait entre 20 et 30 minutes d'attente. Ce blitz Intamin traverse le canal qui divise le parc en deux.

Le launch est correct et débouche sur un top hat avec un airtime absolument fantastique et délirant (contrairement au second camelback).


Puis, troisième camelback avec un nouvel airtime de qualité malgré la bosse twistée :mrgreen: Les tournants en revanche sont un peu lents, et dévoilent le caractère somme toute assez familial du ride. Il me semble qu'après le second launch il y a un autre excellent airtime mais mes souvenirs sont brumeux. Ces airtimes sont plus agréables au premier rang à mon goût, quoique au last ils soient assez démentiels mais ressentis seulement sur les descentes ( à la Goliath 6F Over Georgia).


Le tout forme un coaster solide qui ressemble probablement plus à Cheetah Hunt qu'à Maverick. Un ensemble assez familal, avec quelques excellents airtimes, le plaisir de se balader dans tout le parc, une excellente longueur sans temps mort, et les sensations à la Mega lite de ces petits trains Intamin tout légers, mais avec un manque de vitesse et de wow. Excellente bécane tout de même  :mrgreen:

Sinon le parc propose des spectacles acrobatiques pour vider la file de Thunder Dolphin  :rire:


En attendant, la journée est passée assez vite, malgré le line up clairement pas orienté vers les coasters (il y a aussi un petit kiddie). Parc à faire une fois donc. Prochain étape plus classique : Happy Valley Shanghai.

*

flex

  • ********
  • 7 002
    • Voir le profil
Est ce qu'il y a d'autres choses pour s'occuper hormis les aquariums et le Intamin ? Le raft était il ouvert par exemple ou pas encore ?

Et est ce que le Intamin était bien opéré pour une fois ? Y avait il deux trains de sortis ? En tout cas, ça donne envie d'aller le tester  :love: même si ce n'est pas hyper intense, la balade a l'air hyper agréable et le parc est très facile d'accès même si le trajet en métro semble très long comme tu le dis.

Merci  :mrgreen: ^_^
2019 : Disneyland Paris, Parc Asterix, Yas Waterworld, Ferrari World, Legoland Dubai, Motiongate, Warner Bros Abu Dhabi, Luna Park Sydney, Warner Bros Movie World, Dreamworld, Sea World, Nagashima Spaland, Higashiyama Zoo, Europark, Magicpark Land, Ok Corral, Parc Spirou, Walibi Rhône Alpes, Land of Legends, Viasea, Belantis, Freizeitpark Plohn, Majaland Kownaty, Linnanmaki, Walibi Holland, Bobbejaanland, Movie Park Germany, Mirabilandia ...

2020 : USA et Floride

*

Mathis

  • ******
  • 697
    • Voir le profil
Un énorme merci pour ce TR et tous les autres, dont je m'imprègne avant notre départ pour la Chine d'ici quelques jours !
Je suis bien content qu'on ait finalement opté pour une visite raccourcie du parc lors de la soirée d'inauguration de l'IAAPA, il ne mérite visiblement pas qu'on lui consacre une journée complète... J'attends avec impatience ton TR sur Happy Valley Shanghai, qui sera notre premier contact avec les parcs chinois  8-)

Merci beaucoup à tous les 2 ! Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le raft en fonctionnement mais pour être honnête c'est rare que je les fasse dans un parc je n'ai probablement pas fait attention. A part les aquariums et les crédits je n'ai donc rien fait de particulier. Je cherchais un bon Dark Ride par exemple, mais je n'ai pas trouvé (je suis peut être passé à côté, je ne suis pas un gros farfouilleur de parc, je me focalise sur les coasters).

Pour les opérations, c'était .. mitigé. Un seul train de sorti, et des opérations assez lentes (mais pas extrêmement lentes comme dans un Wanda ou un Fantawild). Il y avait trois ziz zags de 15 m je dirais et j'attendais entre 20 et 30 minutes.

Et Mathis, je pense qu'en terme de coasterfan si on manque de temps on peut effectivement se contenter du coaster, mais pour quelqu'un comme toi qui travaille dans l'industrie, si je ne me trompe pas, je suis sûr qu'il y a plein de trucs intéressants à voir en terme de mise en scène, j'espère que vous aurez le temps de voir les principaux aquariums !

*

Mathis

  • ******
  • 697
    • Voir le profil
Et Mathis, je pense qu'en terme de coasterfan si on manque de temps on peut effectivement se contenter du coaster, mais pour quelqu'un comme toi qui travaille dans l'industrie, si je ne me trompe pas, je suis sûr qu'il y a plein de trucs intéressants à voir en terme de mise en scène, j'espère que vous aurez le temps de voir les principaux aquariums !

L'événement dure de 18h à 22h (dont parc privatisé pour l'IAAPA à partir de 20h). La plupart des participants restant qui plus est au buffet une grosse partie de la soirée, si ça n'a pas changé depuis 2017, les allées du parc devraient être vides. Ca devrait largement me laisser le temps de faire quelques tours du coaster, de découvrir le reste du parc et de m'imprégner de son atmosphère, ce qui est effectivement ce qui compte le plus pour moi  :-)

--
PS : Le raft semble avoir ouvert le 1er Mai :





ThemeParx
« Modifié: 30 mai 2019 à 21:30:27 par Mathis »

[TR suivi] Aventures chinoises, épisode 31 : Happy Valley Shanghai
« Réponse #125 le: 01 juin 2019 à 05:58:54 »
Episode 31: Happy Valley Shanghai
On retourne dans du gros classique avec quelques mots sur Happy Valley Shanghai.


Il ne faisait pas très beau, un lundi, autant dire que le parc était désert. Le parc est super accessible, encore que le trajet en métro soit un peu long. Tout pour passer une bonne journée donc, sauf que, sauf que .. j'ai mal lu le tableau à l'entrée et j'ai cru que tous les crédits étaient ouvert, et non ! La Dive m'a fait faux bond !


Ce n'est pas grave, ce n'est qu'une Dive me direz-vous, et puis Shanghai c'est pas le fin fond de la Chine. Sauf que c'était le dernier B&M ouvert qui me manquait en Chine  :cry: J'ai tenté de la faire sur un autre séjour à Shanghai plus tard, mais elle était encore fermée. Effectivement, lors de cette première visite, les ouvriers s'affairaient à reconstruire des trucs pour ce qui avait l'air d'être une grosse réhab. On devrait avoir des nouvelles bientôt de la part de ceux du trip IAAPA  :wink:

Au rayon des crédits ouverts, il y avait Mine Train Coaster, un mine train .. Intamin ! Dieu merci, le mine train Golden Horse c'est plus possible.



Ya pas photo, la qualité Intamin vaut toujours le meilleur des Golden Horse, ce mine train a un super début, il est bien smooth et assez beau. Happy Valley aurait du continuer avec ce modèle.

Autre crédit déjà vu, l'un de ces fameux mini inverted B&M.



Alors, c'est très bien, très doux, léger, on a l'impression de voler, mais maintenant que j'ai testé un Orkanen, je lui préfère largement le modèle Vekoma.

Mega lite, lui, a été une vraie bonne surprise. Je pensais avoir fait le tour du modèle Intamin avec celui de Chengdu mais pas du tout : pour une raison que j'ignore, celui-ci est beaucoup plus puissant. Le premier turn arrache bien du G et le airtimes dépotent. Celui de Chengdu est cool mais je n'avais pas souvenir d'un truc aussi puissant. C'est peut être parce qu'il n'y a pas les fameuses ceintures bretelles dans celui-ci  :mdr:

Il ne restait alors plus que Wooden Coaster - Fireball, dernier crédit à ouvrir de la journée.
Premier wooden de Chine, le coaster fête cette année ses 10 ans, et oh mes amis, c'est pas beau de vieillir  :idiot:
Habitué des Gravity Group, je m'attends à du bourrinisme et des secousses, mais là c'est au delà de mes limites. Je n'ai même pas réussi à prendre de notes sur le layout tant ce qui marque, c'est les secousses atroces. On ne peut que crier "make it stop" et c'est avec impatience que j'attendais les freins finaux et le mal de crâne qui ne pouvait pas manquer d'arriver. L'un des pires woodens que j'ai faits aux côtés de bouses absolues style Montaña Rusa à Mexico.
Pourtant, vous le voyez, c'est un beau morceau, plein de potentiel; mais le climat de Shanghai est humide, rien de bon pour le bois, et ce wooden dans un état désastreux crie au lifting Gravity Group ou GCI pour lui remettre les planches droites.


Voilà tout ce qui aura ouvert à Happy Valley Shanghai. Tout ? Non, on ne peut pas manquer de glisser quelques mots sur leur magnifique gyroswing Intamin !

Je suis le commentaire de Flex pour dire que ce truc envoie du lourd. Les balancements sont ultra péchus, on sent l'expérience Intamin en lancements en tout genre. J'ai eu la chance de tomber sur le côté qui regarde toujours côté ciel (comme Flex, j'ai pu remarquer que ce n'était pas équilibré et qu'on regardait toujours du même côté) et la désorientation est totale, on se croit quelque part dans le ciel. Une vraie tuerie, rien à voir avec un Huss ou un Zamperla, et pourtant je suis loin d'être expert en flats.

Finalement, il est peut être là le coup de coeur Happy Valley Shanghai, parce qu'il faut reconnaître que le reste est très "déjà-vu ailleurs" et rien ne sort vraiment du lot parmi ces clônes, aussi bons soient-ils dans leur genre. Seul le Wooden aurait pu être ce coup de coeur, et il déçoit par son état lamentable.
Contrairement à ce qu'on dit souvent, je déconseillerais Happy Valley Shanghai pour une première visite de la Chine : je trouve ça dommage de faire tant de kilomètres pour faire des choses qu'on voit partout en occident, surtout quand la concurrence est aussi rude dans la région. On privilégiera donc des expériences plus uniques comme Haichang Ocean Park, Huayi Brothers, Disney, China Dinosaurs ou Joyland. Happy Valley Shanghai n'est donc pas trop à la hauteur de son homologue pékinois qui reste à ce jour de loin le meilleur de la chaîne (avec celui de Wuhan qui le talonne). Seul celui de Tianjin manquait alors à mon compteur, mais ce tort a été réparé depuis.


Prochaine et dernière étape de ce trip hivernal (!) : Huayi Brothers Movie World. Spoiler: accrochez-vous  :rire:

*

aqwnji

  • *
  • 1 840
    • Voir le profil
  • Home Park: Cigoland
Re : [TR suivi] Aventures chinoises, épisode 31 : Happy Valley Shanghai
« Réponse #126 le: 01 juin 2019 à 10:25:17 »
Merci encore pour ton TR :mrgreen:

C'est marrant car c'est le parc qui m'attire le plus en Chine sur le papier avec sa grosse offre en coasters de qualité, suivi par les autres HV majeurs que tu cites. Car pour moi ce sont les seuls parcs avec 4 ou 5 bons rides (et Chimelong Paradise), tandis qu'ailleurs tu fais le déplacement pour 1 ou 2 coaster pas plus. Donc dans le contexte d'un voyage en Chine avec un nombre de jours parcs limités, je choisirais d'abord les parcs qui ont plusieurs machines à proposer.

CC:596
2018 : BGT, FSA (K&O), SWO, IoA, USF, Le Caire, KB, GIHPP, SWSA, ZDT, SFFT, SFOT, SDC, WoF, SFSL, BB, SFOG, Dolly, KK, KI, CP, SFGAm, Tov, BBL, Bak, Lise, Skara, TusenF, Fårup, Tiv F, Djurs, Lego B, Energ, Legend, HoPa, EP, Spirou, WB, Plopsa Coo, Petit Prince, WDS, DCP, Jardin d'Acc et Tuileries

Re : [TR suivi] Aventures chinoises, épisode 31 : Happy Valley Shanghai
« Réponse #127 le: 01 juin 2019 à 12:09:49 »
Effectivement ça m'étonne beaucoup ! Pour moi c'est entièrement la qualité qui prime et je recherche les coasters uniques en leur genre, quitte à les refaire, je n'ai pas spécialement besoin de pléthore de coasters. En l'occurrence, et en exagérant la logique je me dis : pourquoi faire le tour du monde jusqu'à Shanghai dans ce cas ? Autant, aller en boucle à Cedar Point  :rire: (mise à part pour la chasse aux crédits). Sur un plan plus terre à terre et qui me replacerait dans ta situation, je suis plus impatient d'aller à Holiday Park qu'à Thorpe par exemple. Je ferais aussi plus volontiers 700km pour Everland et son unique bon ride que Happy Valley Shanghai.

[TR suivi] Aventures chinoises, épisode 32: Huayi Brothers Movie World
« Réponse #128 le: 04 juin 2019 à 11:21:50 »
Episode 32: Huayi Brothers Movie World

Dernière étape de ce loong périple parconautique et culturel de presque deux mois, il me fallait allez rendre visite à un certain Huayi Brothers Movie World. Pour quelques raisons, la couverture médiatique des projets chinois est assez aléatoire : si on pouvait facilement avoir accès aux infos sur de nombreux B&M en construction, le Wing que je m’apprêtais à rider (ou pas) restait l’un des plus mystérieux. Difficile d’avoir des infos autres qu’une vague photo floue et l’ouverture annoncée du parc.
Le parc est très loin du centre de Suzhou, près de Shanghai, comme d’habitude il faut prendre un bus interminable pour le rejoindre (bus qui nous pose d’ailleurs assez loin).
Je suis arrivé assez anxieux dans une espèce de zone en chantier sur une longueur étonnante. J’ai fait le tour à droite, puis à gauche pour essayer de trouver une entrée. Si je n’avais pas su qu’il y avait un parc, jamais je n’aurais deviné. Pour être honnête j’ai même cru que le parc n’était tout simplement pas encore ouvert et puis c’est tout.



Heureusement, il y a quelques indices  :wink:
Au bout d’un moment, j’ai fini par trouver le parking titanesque, absolument vide vide vide. 3 voitures à tout casser !


A l’entrée, il n’y a pas le guichet habituel mais des bornes pour acheter son ticket comme dans le métro, une première ! Je demande si le Wing est ouvert aujourd’hui, on me confirme que oui !
Un peu halluciné par ce début de journée bizarre, je rentre dans le parc et force est de constater que la Chine s’améliore de parc en parc, c’est à peine croyable.




Huayi Brothers est un géant du cinéma chinois et c’est donc tout naturellement qu’ils ont copié l’esthétique Universal Studios avec un brio absolu.




Le quartier Hollywood ne se cache clairement pas d’avoir copié. Il abrite un kiddie RAS.
Et ce n’était que le début puisque les autres zones sont tout autant à couper le souffle.



La zone steampunk

La zone Guerre Mondiale abrite divers rides thématisés sur la guerre.
Le air race se fond parfaitement dans le décor très soigné


Ce cul de sac cache un Dark Ride VR sur des jeeps cheepos. On entend rien, c’est absolument incompréhensible et useless : dommage quand on voit les alentours !



Ce clocher abrite l’un des rides les plus WTF que j’ai faits de ma vie. Il s’agit en fait d’un flat indoor à bras articulés qui vous soulève devant des écrans disposés sur les quatre coins de la pièce. Perché devant ces écrans qui alternent au fil des rotations du bras, vous tirerez sur des cibles à l’aide d’une fausse mitrailleuse.

Une photo de la machine pour mieux comprendre

Le hic, c’est qu’on ne comprend pas bien l’intérêt de bouger d’écran en écran puisqu’il pourrait aussi bien se passer la même chose en restant sur le même. Pour être honnête, je ne comprends pas bien l’intérêt d’être en l’air non plus. Pour être encore plus honnête, l’histoire n’a aucun sens et le sysème de tir ne correspond pas du tout à nos actions. D’ailleurs, il y a trop peu de moments de jeu et à la fin il n’y a même pas de score ! Un ratage en beauté mais on soulignera l’effort  :rire: et l’expérience malaisante.
La zone chinoise est tout aussi superbe.



Une petite freefall/spaceshot trône devant la muraille.

Elle semble très molle de dehors mais ne vous y fiez pas : tant la partie spaceshot que le freefall offrent de très bonnes sensations.
Le clou du spectacle c’est cette cour impériale grandeur nature.




On se croirait vraiment dans l’un de ces monuments chinois refaits, la copie parfaite de la copie parfaite ! Avec un tel niveau de thématisation on peut s’attendre à des rides stylés mais ce n’est pas complètement le cas. Au fond à droite, vous trouverez un crazy skaeboard Golden Horse.


Pas forcément leur modèle le plus dégueulasse, les brusqueries sont assez limitées, mais deuxième partie vraiment inutile. Comme à Xiamen, il n’y avait personne dans la station, il a fallu que je rentre de moi-même vers le train pour réveiller l’opé somnolente.  Petit moment de sollitude pour nous deux quand elle m’explique des choses mais que je ne comprends rien.
A gauche de la statue il y a un raft indoor.
Je suis rentré, mais une nouvelle fois il n’y avait personne en station. Je suis même allé dans la cabine, sur les quais, j’aurais même pu rentrer dans un bateau ou enclencher la machine, tout était ouvert.


Du coup j’ai fait mon curieux et j’ai visité, sans trouver personne, et j’ai fini par sortir par une porte de service.


Pas moyen de trouver quelqu’un, je suis parti et je ne l’ai pas refait parce que j’ai vu plus tard que ça avait l’air très humide.
Complètement à gauche de la cour impériale, il y a un show qui est lancé deux fois par jour à une certaine heure. C’est un action-live qui commence dès la file d’attente. Au début je trouvais ça rigolo de kitsch. On rentre dans un petit théâtre ou s’enchaîne des combats avec un écran au fond pour gérer les effets spéciaux qui .. eh bien ma foi au fur et à mesure ça devenait pas mal (apparitions, jongle entre la réalité et l’écran). Le jeu d’acteur n’est pas formidable donc on se marre quand même un peu.
La seconde scène a lieu en contrebas, nous les spectateurs sommes debout en surplomb.


La seconde partie du combat a lieu avec des effets au sol. C’est plutôt réussi, on se croirait dans un jeu vidéo.
Il y avait encore d’autres trucs, un dark ride style Maus au Chocolat qui aurait pu être réussi mais clairement trop long et répétitif et ne fonctionnant pas toujours bien. Il y avait un show sur une histoire d’amour (il y a une petit zone love) que j’ai sauté. Et d’autres shows et autres curiosités que je n’ai pas eu le temps de faire ou que j’ai loupés (certains étaient fermés aussi, en même temps il ‘y avait vraiment personne dans le parc).
Le fait est que j’étais quand venu pour Wings of Glory et que comme d’habitude, il m’a cassé les pieds toute la matinée à ne jamais ouvrir.

Ce doux panneau devenu le running gag de mes TR B&M en Chine. A noter que le nom du coaster sur rcdb est incorrect.

Il a fini par ouvrir. On accède à un superbe point de vue via un chemin qui mène à un phare pour faire du saut à l’élastique (oui).

On commence par l’habituel suspend sur la drop sur le siège de gauche.

Le loop qui suit est intense, dans la lignée de l’Hyper Wing de Chongqing.
Puis le 0g roll est .. intense encore une fois. En fait, contrairement aux autres Wing chinois, celui prend le parti inverse tout à fait étonnant de travailler sur les G+ et la lourdeur. Aucun flottement donc. Assez spécial comme Wing, pas mon préféré mais pourquoi pas !

L’hélix finale en revanche n’a pas l’intensité qui aurait collé avec le reste du ride.
A l’arrière extérieur par contre, les secousse sont absolument insoutenables et filent un gros mal de crâne (mais ça se vérifie pour tous les wings malheureusement).
Une petite réussite donc, sympa mais on regrettera pas non plus trop fort que son clône au Nord de la Chine n’ouvre pas (contrairement à son voisin d’hyper).
Bilan pour Huayi Brothers ? Dommage que les rides ne soient pas tous à la hauteur de la théma exceptionnelle du parc. On passe tout de même une bonne journée dans le parc entre ses shows loufoques, sa free-fall et son principal coaster qui s’enchaînent tranquillement.


Et avec la cloture de ce TR s’achève mon périple hivernal. Outre les parcs, c’est plusieurs semaines de villes et paysages naturels (ou pas) tels que la Grande Muraille, la forêt de Pierre Shilin, Hong Kong, Shanghai, Macao, Pékin, Canton et j’en passe ; l’un des périples les plus importants de ma vie et la certitude de désormais bien connaître la Chine.
La fin de ce périple ne marque pas la fin des TR en revanche puisqu’il me restait encore quelques parcs à visiter ce semestre en Chine et dans d’autres pays. Prochaine étape donc, Shanghai Disneyland  :wink:


*

aqwnji

  • *
  • 1 840
    • Voir le profil
  • Home Park: Cigoland
Wow merci pour tous ces TR !

Et ce parc a l'air vraiment superbe !

Je ne te demanderai pas un classement de tous les parcs et les coasters que tu as fait en Chine, mais si tu en as la motivation je serai preneur d'un petit récap, avec tes coasters coup de coeurs et pourquoi une petite répartition en groupes des parcs faits (genre lesquels sont tops, pour lesquels il ne faut pas s'attendre à grand chose, enfin je te laisse voir ce qui colle avec ton ressenti)

Merci encore :mrgreen:

Et je me demandais, comme tu nous apportes quand même du contenu très exclusif (comme par exemple les noms rcdb qui sont faux, des super photos, des avis) si on pouvait pas les ajouter à captain coaster ? En te citant bien sûr pour le crédit des photos :lovekiss:

CC:596
2018 : BGT, FSA (K&O), SWO, IoA, USF, Le Caire, KB, GIHPP, SWSA, ZDT, SFFT, SFOT, SDC, WoF, SFSL, BB, SFOG, Dolly, KK, KI, CP, SFGAm, Tov, BBL, Bak, Lise, Skara, TusenF, Fårup, Tiv F, Djurs, Lego B, Energ, Legend, HoPa, EP, Spirou, WB, Plopsa Coo, Petit Prince, WDS, DCP, Jardin d'Acc et Tuileries

*

Kamen

  • *****
  • 280
    • Voir le profil
Bravo pour tous tes TR, sacré boulot que tu as abattu :mrgreen:
N'empêche, j'aurais bien aimé savoir ce qu'était cette fameuse "zone love" :? :mdr:


2019 : Mini-meeting Nigloland ~ Phantasialand ~ DLP ~ Meeting Walibi Belgium x Bobbejaanland x Walibi Holland ~ HoPa ~ Tripsdrill ~ Popol meeting #2 ~ Coast'Mas meeting EP

Wow merci pour tous ces TR !

Et ce parc a l'air vraiment superbe !

Je ne te demanderai pas un classement de tous les parcs et les coasters que tu as fait en Chine, mais si tu en as la motivation je serai preneur d'un petit récap, avec tes coasters coup de coeurs et pourquoi une petite répartition en groupes des parcs faits (genre lesquels sont tops, pour lesquels il ne faut pas s'attendre à grand chose, enfin je te laisse voir ce qui colle avec ton ressenti)

Merci encore :mrgreen:

Et je me demandais, comme tu nous apportes quand même du contenu très exclusif (comme par exemple les noms rcdb qui sont faux, des super photos, des avis) si on pouvait pas les ajouter à captain coaster ? En te citant bien sûr pour le crédit des photos :lovekiss:
Bien sûr, tout cela est prévu, j'espère faire un mega récap de cette année scolaire avec les parcs, les coasters, notamment les woodens dont les nombreux gravity group (probablement un classement après le TR sur Tianjin, car oui ce n'est pas la fin, il reste encore 5 TR + le Japon à venir !!) seulement .. je n'ai pas le temps  :mdr: Ce TR dure éternellement je n'en vois pas la fin. D'ailleurs c'est pareil pour Captain Coaster (faite vous plaisir pour utiliser les photos, à chaque fois je veux le faire mais je n'ai jamais le temps), je veux absolument noter tout ce que j'ai fait avant d'aller au Japon mais je veux aussi finir les TR avant de trouver les notes, du coup j'ai toujours pas noté. Cet été en tout cas je ferai un grand ménage et j'essaierai de poster des avis sur les crédits les moins fréquentés histoire d'avoir du contenu rare sur Captain Coaster.

Bravo pour tous tes TR, sacré boulot que tu as abattu :mrgreen:
N'empêche, j'aurais bien aimé savoir ce qu'était cette fameuse "zone love" :? :mdr:
En tout cas merci surtout à vous de votre lecture, je ne pensais pas arriver au bout mais de fil en aiguille en se bougeant un peu, j'espère avoir tout posté au plus vite.
La zone love hum  :unicorn: c'est comme un café avec un show derrière que je n'ai pas osé faire tout seul, connaissant le kitsch chinois  :rire:

[TR suivi] Aventures chinoises, épisode 33 : Shanghai Disneyland
« Réponse #132 le: 06 juin 2019 à 06:05:23 »
Épisode 33: Shanghai Disneyland
Un petit mot sur la dernière mouture des Disney Asiatiques, pas trop long car je me suis aperçu que je n'ai pas énormément de photos et que je sais qu'il y aura prochainement un autre TR sur ce parc. J'ai visité le parc sur un week end où mon copain est venu me rendre visite. Le parc est accessible grâce à son arrêt de métro.


Comme vous le voyez, le parc est assez mastoc. Cette fois, contrairement à Hong Kong ou Singapour (Universal), ils n'ont pas fait la bêtise de sous-estimer le public asiatique et ils ont envoyé la sauce. Et donc vas-y que je t'envoie du château *****


Outre certains clônes, comme Soarin' (qui fait toujours chier à nous faire attendre 110 minutes pour ... Soarin' quoi, c'est plus une révolution), le mignon Peter Pan de Magic Kingdom (toujours un poil trop court), Winnie l'Ourson qu'on a fait maintenant un peu trop souvent, Rex Racer (en réhab); le parc a le bon goût de proposer au moins deux énormes exclus.

Tron Lightcycle run
Le Vekoma du parc, sur une IP qui me parle pas du tout, dispose d'un land extrêmement soigné, moderne, une vraie claque artistique dans un esprit totalement contraire à celui d'un Space Mountain. La facture a du être exorbitante vu le niveau de finition.

La file d'attente a la bonne idée de mettre en scène le launch d'un train sous nos yeux dans cette espèce de salle vitrifiée.
Ce launch est d'ailleurs tout à fait surprenant, d'une puissance que je n'attendais pas du tout à Disney.

Malheureusement on ne peut pas en dire autant de la suite. Si c'est complètement doux, la partie en extérieur déçoit par son manque de vitesse ou de sensations (un unique faible airtime avant d'entrer dans la partie indoor).

A l'intérieur, l'ambiance est là, ça fonctionne bien même si on ne connaît rien au film, on comprend vite le concept et on passe des portails de couleur qui nous font oublier le manque de sensations. La musique est à fond, c'est long. La storyline est un peu bancale : on termine sur une chute du véhicule et le train s'arrête .. et donc ? En y réfléchissant, c'est bien la première fois qu'un ride Disney se termine par un échec  :mdr:

Bref c'est pas mal, mais ça aurait pu être encore mieux ! (et je pense que je lui préfère le Space Mountain Star Wars de Hong Kong). Bon plan : en fin de journée, et vu le débit monumental de l'attraction, il est facile d'enchaîner les rides  :mrgreen: Petite curiosité : la poche à effets personnels et au devant de la moto dans un petit boitier, sympa ! (mais attention à ne pas y oublier ses lunettes entre autre).

Le land dispose aussi du jeu de tir Buzz Lightyear, vrai absorbeur de foule qui ne dépasse jamais les 10 minutes d'attente et qui est toujours aussi fun que dans mes souvenirs d'enfant. J'ai d'ailleurs explosé les compteurs en pétant la gueule de Stephen pour une fois et en obtenant le meilleur rang possible !


Il faut dire que le ride a planté quand on était en gare mais qu'on pouvait quand même tirer sur les cibles qu'on entrevoyait par la porte  :mdr: La technique que Stephen n'avait pas comprise, c'est qu'il faut changer de cible et ne pas répéter la même  :wink:

Pirate des Caraïbes
La deuxième grosse exclu c'est la nouvelle version de Pirate des Caraïbes et alors là c'est le ponpon sur la Garonne. On commence tranquillement au début par un hommage à l'ancien tout simple (et on se dit moue ça va pas aller loin cette affaire). On passe même devant un restaurant. C'est après seulement que le vrai ride démarre. En général je suis pas fan des écrans dans les dark rides mais ici la scénographie est excellente, les écrans sont immenses et le tout s'enchaîne incroyablement. On passe des scènes sous marines, les animatroniques sont un poil décevants ( à part celui de Barbossa, et j'ai regardé : il ne se reset pas et n'a pas de coupures). Puis vient une scène de bataille navale monumentale et un final sympa que je ne vous spoile pas. Une vraie claque, dommage qu'il soit entièrement en chinois !


Le bonus c'est que ce ride a aussi un débit de malade et ne dépasse jamais les 15 minutes d'attente, ce qui permet de l'enchaîner tranquillement. Ne prenez donc pas un fast pass sur lui en priorité ! Non loin de là, le raft que j'ai oublié de prendre en photo, est mieux que la moyenne (d'habitude je ne fais même pas ce genre de ride que j'ai toujours trouvé à chier) avec une scène dinosaure sympa. Pas d'humidité à déplorer.

Un petit mot peut être sur 7 Dwarfs que je trouve toujours aussi naze, surtout après avoir fait le mine train de Hong Kong. Balancements anecdotiques, aucune sensation, super court pour une longue attente : il n'y a que le moment "He ho" qui sauve un peu facilement le ride.

Ah oue et petit coup de gueule contre les opérateurs. Il est loin le temps où à Disney on était sûrs de passer un magical day. Ici, les single riders sont TOUTES fermées sans aucune raison malgré les temps d'attente à 100 minutes un jour de semaine et les trains pas remplis (et quand on demande, c'est plutôt du "fais pas chier" que du "have a magical day"). Du coup on attend, pour rien.
Il est vrai qu'on avait fait la bêtise d'arriver un peu tard parce qu'on se disait que c'était le nouveau Disney, pas encore trop populeux et tout : grossière erreur, même en semaine le parc est blindé, arrivez assez tôt pour les FP car nous n'en avons presque pas eu ! Focus sur Soarin et 7 Dwarfs, voire le raft si vous aimez et qu'il fait beau (sinon raft de nuit = personne).

On a quand même réussi à bien s'en sortir et passer une excellente journée (l'exception étant la queue de Soarin' avec les parents qui font pisser leur gosse dans la file !), et on est même resté pour le spectacle final qui est clairement mon préféré (il réunit toutes les bonnes chansons, contrairement à celui de Floride, je crois, qui n'avait que des chansons de seconde zone). Le parc est super abouti, très beau, et il se trouve que ses deux exclus et hits sont aussi les attractions pour lesquelles on attend le moins. Pour moi, il n'a pas le charme (et le calme) de celui de Hong Kong que je préfère mais s'il n'est pas n°1 alors il est n°2, et dans tous les cas c'est aussi un petit plaisir de se sentir de retour en Amérique l'espace d'une journée (et il n'y a bien que Disneyland qui réussit à faire ça).
 Dommage de voir qu'il perdra une exclu au profit de la Floride, en espérant des bonnes grosses nouveautés dans les années à venir (pour un succès dont le parc n'a clairement plus besoin vu sa fréquentation déjà hors-norme).
« Modifié: 06 juin 2019 à 06:07:40 par Kalistos »

[TR suivi] Aventures chinoises, épisode 34 : Oriental Heritage Zhenzghou
« Réponse #133 le: 08 juin 2019 à 06:06:41 »
Episode 34: Oriental Heritage Zhenzghou
Sur un autre long week end, j'en ai profité pour aller créditer un nouveau Gravity Group (l'avant dernier de l'année) à Zhenzghou et faire un peu de tourisme. Une petite idée de pourquoi il faut bien regarder les dates des jours fériés chinois quand on visite le pays:




Ce sont les grottes de Longmen, c'est beau, mais autant vous dire qu'avec une foule pareille le plaisir est inexistant.

Bref, l'objet de ce mini-TR, ça reste le wooden d'Oriental Heritage Zhenzgzhou (je ne vous refais pas le speech sur les autres rides du parc : ce sont toujours les mêmes).

Jungle Trailb..



Appelons-le "le Wooden" donc, est un habituel Gravity Group, vraisemblablement le modèle original de celui que j'avais fait à Nanning, et qui s'en sortait pas trop mal.


Dès la drop, tout est malheureusement dit : elle n'est pas très fluide. Le layout est passé à toute blinde mais n'a pas la fluidité (déjà toute relative) du modèle de Fantawild Asean Legends, qui est tout neuf. Ce qui me confirme donc assez bien qu'il s'agit d'une histoire de vieillissement et d'entretien. La Chine a des saisons très humides, et d'autres extrêmement sèches. Déjà que dans des régions plus tempérées, ce qui arrive à nos vieux woodens n'est pas toujours beau à voir, alors ici  :oops:
Malgré tout, ce Jungle Trailblazer s'en sort mieux que les modèles de Shanghai et Wuhu qui sont à la limite du supportable.
Peut être que j'en demande beaucoup, mais je remarque que, bien que le parc soit rempli, il n'y a quand même jamais personne qui veut faire le wooden et qu'on peut le chainrider sans problème. Probablement pas un hasard.

Je vous laisse avec quelques photos du gigantesque resort.



Croyant qu'elle était fermée, j'ai raté cette étrange free-fall perché sur une tour.


Prochaine étape, on change enfin de pays et on s'attaque à la Corée du Sud !

Re : [TR suivi] Aventures asiatiques, épisode 35 : Gyeongju World
« Réponse #134 le: 09 juin 2019 à 16:27:04 »
Episode 35: Gyeongju World
Saviez-vous que le 1er mai en Chine est aussi un jour férié ? Moi je ne le savais pas, mas j'ai été ravi de l'apprendre histoire de me lancer dans un petit voyage en Corée du Sud, toute proche de Jinan, l'endroit où j'habite.
Ma première journée en Corée était un véritable marathon. Levé à 5h du mat', j'ai fait 3 heures de train (6 heures dans la journée) pour rejoindre Gyeongju, ville complètement à l'opposé de Seoul ; sur une journée donc, un dimanche : je confirme, c'est faisable et c'est même assez simple !
Si vous partez de Séoul, vous prendrez le TGV (français, cocorico!) dans la station principale (après une nuit dans l'une des multiples auberges à proximité) en ayant pris soin d'acheter un ticket la veille (guichets ouverts assez tard). Vous n'échapperez pas à un transfer (surement à Daegu), vous arriverez au centre de Gyeongju où vous trouverez des bus directs et fréquent (plusieurs lignes) vers Gyeongju World, l'un des principaux parcs coréens. Vous ne pourrez pas rater ça sur la route et saurez donc qu'il est temps de s'arrêter :



Une fois de plus, nous sommes ici dans un parc plutôt rarement fréquenté par les coasterfans parce que pas nécessairement facile d'accès (il faut dire que la Corée du Sud n'est pas le pays le plus excitant, bien que les compteurs tourisme tournent bizarrement à plein régime). Une fois de plus donc, je craignais que les B&M me jouent un vilain tour et soient cassés, mais ça n'a pas été le cas dieu merci.


Draken est l'une des dernières dives B&M sorties de terre, le parc s'étant offert ce joli coaster 10 ans après son premier B&M. Le parc n'était pas trop fréquenté, mais restait la sortie du dimanche de beaucoup de coréens, ainsi le temps de rentrer, une bonne petite file s'était déjà formée à l'entrée de l'attraction qui tournait à un train.


Je valide complètement l'entrée en matière qui a vraiment son charme. L'histoire est celle d'un dragon à la poursuite de son anneau qui est en notre possession.


Bizarrement, cette dive m'a foutu une petite claque sur mon premier tour. En effet, je n'avais jamais pensé à commencer par une Dive et la chute est décuplée en sensations quand notre adrénaline est à 0. Sympa ! Du coup je l'ai trouvée plus intense, et c'est très subjectivement que je trouve que c'est la meilleure dive que j'ai faite (alors qu'il n'y a pas beaucoup de différences avec les autres).

En parlant de claque ... Klake, c'est le nom du flat tout neuf qui a accompagné la Dive dans cette zone draconique.


Je ne sais même pas le nom de ce flat que je n'avais jamais vu mais bordel, qu'est ce que c'est intense ! Le cycle est super long, vraiment super long, limite interminable tant les rotations à 360 sont nombreuses et puis ... voilà, c'est bien le premier ride qui a réussi à me foutre la nausée par son intensité ! C'est vraiment estomaquant, vertigineux et on est complètement désorienté, une vraie claque !


Succès total pour cette nouvelle zone !

Le reste du parc était déjà assez mignon.


La freefall d'une hauteur assez exceptionnelle offre de bonnes sensations.

On finit par tomber nez à nez avec ça et on comprend un peu le délire : Draken n'était que la réitération du succès de Phaéton !
On remarque le design semblable : une superbe statue qui nous invite dans une zone qui met en scène dans une histoire mythique un superbe B&M aux rails massifs et au bruit sourd. Je suis complètement fan !

Et alors que vaut ce mystérieux inverted de 2007 ? J'avoue que je m'étais pas trop renseigné sur la bête, qui me fascinait sans plus. Et alors pour la troisième fois de la journée : waouh ! On sent les 45 mètres du coaster qui peut se targuer d'une vitesse exceptionnelle tout du long sans aucun temps mort. Les inversions s'intensifient crescendo (dont une particulièrement savoureuse qui précède un tournant dans le sens inverse). L'hélix finale est super rapide (type tournant Intamin) sans s’embarrasser d'un voile gris !


A chaud, je me suis dit que c'est le meilleur inverted que j'avais jamais fait, mais ça fait longtemps que je n'en avais pas fait (pas très présents en Asie). En tout cas il est clairement au niveau d'un Afterburn, Oziris ou Montu.

Après quelques autres tours, je me dis quand même, on décanille B&M mais dans le temps ils savaient faire du ride bien bourrin, comment est-ce qu'ils ont pu s’aseptiser comme ça ? Comment les inverted ont pu passer de mode à ce point ? J'attends celui de Gröna Lund de pied ferme.

Malheureusement, Phaéton n'embarque qu'un train et l'attente devient de plus en plus longue au fil de la journée à cause des opérations très moyennes, ce qui a limité les re-rides, et qui m'a conduit à quitter le parc après un dernier tour absolument épique de Phaéton. Bordel, je reviendrai ! (et c'est pas souvent que je me dis ça en Asie).


Un petit détour par cette bizarrerie juste à côté du parc, apparemment un hotel, et hop on est partis pour le long chemin en sens inverse.

Bilan Gyeongju World : un vrai chouette parc semi-régional qui dynamise le secteur parconautique resté si longtemps au point mort en Corée du Sud. Une politique d'investissements de qualité et vraisemblablement une grande relation de confiance avec B&M qui est à même de fournir le matos qui correspond à la direction artistique du parc. On ne peut qu'espérer le meilleur pour ce parc (et un deuxième train pour Phaéton ne serait pas de refus). Je reviendrai avec plaisir rider la tuerie qu'est Phaéton.

edit : j'ai oublié de préciser pour ceux qui visiteront éventuellement le parc : commencez par enchaîner Phaéton qui a tendance à être vide le matin et terminez par la dive qui, proche de l'entrée, se vide l'après-midi; au risque de regretter de ne pas pouvoir enchaîner Phaéton plus tard.
« Modifié: 10 juin 2019 à 06:19:06 par Kalistos »

 

Related Topics

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
1 Réponses
1527 Vues
Dernier message 07 août 2015 à 21:01:26
par JR-80
30 Réponses
5329 Vues
Dernier message 29 juin 2018 à 13:38:02
par anthonyny