🇮🇹 Italie trip - Luc70r

  • 27 Réponses
  • 3882 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Florian

  • *
  • 4 499
    • Voir le profil
  • Home Park: Jardin d'Acclimatation
Re : Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #15 le: 30 juin 2018 à 14:42:26 »
Ce deuxième jour aura complètement changé mon choix entre Katun et iSpeed (comme quoi j’ai bien fait de ne pas m’avancer), mais celui-ci n’en sera dévoilé que dans le TR complet.

Tu sais bien manier le suspense... sauf qu'il y a eu quelques indiscrétions sur Captain coaster  :rire:

*

Luc70r

  • *
  • 537
    • Voir le profil
  • Home Park: Futuroscope
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #16 le: 01 juillet 2018 à 17:50:51 »
J'espère que vous êtes prêts, on va pouvoir commencer ce TR. Ce sera mon premier, alors si vous avez des remarques sur ma façon d'écrire qui peut être difficile à lire ou sur la présentation, je les accepterais avec plaisir pour vous faciliter la lecture. On commence donc sans plus attendre avec un court paragraphe sur notre arrivée en Italie puis on enchaine tout de suite avec la journée à Gardaland.

Trajet jusqu'à Gardaland

C'est donc à l'aéroport de Bordeaux que commence notre périple, bien entendu on habite pas à proximité, il a fallu s'y rendre en voiture (environs 2h sans prendre l'autoroute). On a ensuite laissé la voiture chez ma soeur qui habite pas très loin et nous a déposé. Première en avion pour Lucille et la première depuis 6 ans pour moi. On a donc prévu d'arriver largement en avance au cas où on aurait un problème, de plus il faut savoir que Bordeaux est une ville réputée pour ses embouteillages donc il fallait anticiper cela. Aux alentours de 14h30 on est donc à l'aéroport de Bordeaux. Notre avion ne décolle qu'à 17h45 donc on a largement le temps de passer les formalités et d'attendre l'avion.
Petit mot rapide sur l'aéroport : il a un terminal dédié aux vols low-coast, qui est très petit et nous rappelle bien qu'on ne voyage pas en première classe.

Finalement, l'avion ne décollera qu'aux alentours de 18h20 et arrivera avec un retard de 25min vers 19h10.

Quelques images du vol :


Bordeaux vue du ciel


On passe au dessus des Alpes et à partir de là, la météo se gâte...

Une fois au sol, la météo n'était vraiment pas superbe, nuages épais et petites averses.

On récupère nos valises rapidement au tourniquets, et on file vers les loueurs de voiture pour un pick up prévu entre 20h et 21h.

Première galère : La femme à l'accueil nous dit que la carte de débit n'est pas acceptée... Or, j'avais bien appelé Rental Car pour avoir des informations et surtout celle là et on m'avait dit que c'était bien possible. Gros moment de panique, on se dit qu'on va devoir prendre le prochain avion direction Bordeaux et rentrer sans avoir vue autre chose que l'aéroport sous un ciel gris..  :oops: Finalement, la femme de Autovia (le loueur) revient nous chercher pour nous dire que son supérieur l'avait informé que la carte de débit  n'était acceptée seulement si on avait un billet retour. OUF! On fait la paperasse, on récupère une Fiat Panda (moche mais efficace) et on prend la route direction Colà, au bord du lac de Garde. On est vite surpris car la nuit tombe très vite vue que l'on est à l'Est et aucun décalage horaire.

On arrive sans encombre mais bien fatigués au premier hébergement qui est une chambre chez l'habitant avec salle de bain privative, petit frigo et tout ce qu'il faut pour le petit déjeuner. On remplis les bouteilles on les met au frais, une bonne douche et au lit.

Levée à 8h30, pour être à 9h30 devant les grilles du parc. On se rend vite compte du charme de cette petite ville Italienne avec sa petite place où sont les commerces et les maisons de toutes les couleurs.


La petite ville de Coca Colà avec ses maisons colorées  :love:

Journée à Gardaland



On est donc comme prévu à 9h30 devant les grilles du parc, on attend devant les grilles jusqu'à 9h55, l'heure à laquelle le show d'ouverture débute. Les grilles s'ouvrent, et direction Blue Tornado le SLC du parc que je souhaitais absolument faire à froid pour éviter au maximum les baffes.


Blue Tornado (x1) - Parcequ'il faut pas déconner non plus - 0min


First Drop de Blue Tornado

Bon que dire de cette machine... Et bah, pour un premier SLC ça baffe bien. En plus on s'est tapé le last...  :oops:
Pour moi, c'est clairement une horreur ça baffe à fond et on est obligé de se concentrer à ne pas prendre de baffes. On s'en va donc vite de cette machine infernale, qui n'est bonne qu'à absorber du lambda. Cependant, j'ai été impressionné par la compacticité (ce mot n'existe complètement pas) de la machine! A chaque inversion on a l'impression que l'on va perdre nos jambes en plus de nos oreilles. Quand même un bon point pour cette chose.


AIE  :mort:

On décide ensuite de prendre les crédits dans l'ordre qu'ils viennent, donc on se dirige vers Mammut, voisin du SLC.


Mammut (x1) - Un mine train original - 0min


Entrée de Mammut, le mine train du parc

Déjà, la théma est original : on est dans un centre de recherche au pole nord, contrairement aux mine train à la théma western vue et revues. Du coup, on se fait tout de suite la remarque que ça change, donc un bon point. Ensuite, la file d'attente c'est du parc à boeuf, mais du bon parc à boeuf : on a une interaction avec le coaster (même si on en a pas profité car 0min), et des éléments de décors. Ensuite, embarquement immédiat.


Une des drop du coaster, les trains sont basiques mais font leur taff

Au niveau du layout, on a le droit à 3 lift et de nombreuses hélix. Ça casse pas trois pattes à un canard mais la théma est plutôt soignée et le coaster bien intégré (vous verrez que ça reviendra très souvent dans ce parc) ce qui le rend agréable à rider. Je remarque que le parc fait de la théma avec des matériaux basiques et les utilises à son avantage, ici c'est de la taule ondulé peinte et mise en forme qui sert de station et ça rend très bien (ça aussi ça va revenir souvent). Malin pour faire de la théma à moindres frais, certains parcs pourraient s'en inspirer...  :secret:

Prochain coaster en vue, un B&M d'un nouveau genre pour nous : Oblivion The Black Hole.

Oblivion - The Black Hole (x4) - Première Dive - 10min


Vue générale de la zone, à l'image du parc : de grands espaces avec des coins ombragés

Vue de l'extérieur, c'est très impressionnant, surtout que j'ai le vertige alors je dois vous avouer que lorsqu'on est monté dans le train pour la première fois j'avais ma petite boule au ventre.  :roll:

On se lance dans la file d'attente et encore une fois, Gardaland a réussi à intégrer de nombreux éléments à bas coût pour sa théma. Le "bâtiment" de la file d'attente est un dôme en toile tendue qui laisse penser que c'est une installation temporaire due aux recherches en cours sur le "Black Hole", et la station est également faite en partie de taules ondulée. Une fois de plus, ça montre qu'en se sortant les doigts d'où je pense et en mettant l'argent où il faut, on peut avoir une jolie théma à moindre frais.

Pour le premier tour ça sera au dernier rang, on aura du mal à avoir le premier rang pour nos 2 premiers tours à cause de ces fichus Fast-Pass mais on y arrivera, je vous rassure.
Une fois lâché les émotions s'en vont grâce à ce magnifique airtime tout au long de la drop, puis on ressort du tunnel avec cet immelmann avec un bon hang time au sommet, head butcher puis camelback fournis en airtime au dernier rang et au premier rang bien à chaud.


Immelmann en sortie de tunnel, avec un bon hangtime

L'hélice qui suit donne ce qu'il faut en G+ pour ressentir l'hangtime dans l'heartline roll suivant. Puis c'est les freins.
Alors oui, c'est très court mais c'est très efficace. On aurait eu 100-200m de layout en plus, il serait plus haut dans mon classement, mais il a tout de même le droit à la 5eme place, juste devant OzIris.

D'ailleurs au début, difficile de dire si il méritait d'être devant notre beau B&M Français, mais la sensation de s'écraser au sol lorsqu'on est au premier rang, m'a permis de faire mon choix.


Drop dans le tunnel, avec des effets de déformations très réussis sur les décors

Raptor (x2 Droite - x2 Gauche) - Premier Wing - 25min

De nouveau, un autre B&M nous fait de l'oeil. Bien entendu, c'est Raptor, la prétendue star du parc.


Raptor a lui aussi le droit à une très belle intégration (j'avais dit que ça reviendrait)

La file d'attente est de nouveau un parc à boeuf, mais à la manière de Mammut, on a le droit à une interaction avec le coaster qui passe juste au dessus de nous. Visuellement, ça en jette à fond et la massivité des trains fait qu'on a l'impression que celui-ci est très lent. Encore une fois, le parc arrive a faire du beau avec du simple, par exemple la gare est faite de blocs de bétons avec quelques fissures et touches de peinture. Très simple et parfaitement dans le thème !


Entrée dans le tunnel qui interagis avec l'environnement et les chemins

On tente notre chance sur le coté droit et on se dit qu'on peut avoir le first car nous sommes les premiers devant le tourniquet. C'était sans compter sur les Fast-Pass qui nous voleront la place ainsi que le last et nous serons recalé au second rang... :nrv:
On profitera quand même d'un superbe tour, avec un layout très aérien comme je les aime et des "near-miss elements" très très efficaces. C'est une fois sur les freins que ça se gâte... On est complètement bloqués par les harnais, malgré que l'on soit tous les deux des brindilles. Foutus trucs qui se resserrent, ils auront raisons de ce coaster dans mon classement et se voit relégué à la 7e place, alors que sans cela il aurait pris la place d'Oblivion. Qu'elle grosse déception..


Sexy non ?

On prend ensuite la décision de le refaire plus tard dans la journée, mais cette fois en retenant les harnais et ça aura été un pure pied! On a le droit à des passages très intenses, de l'air time lorsque l'on passe au dessus de l'arche d'entrée, et de l'hangtime superbe dans l'inline twist. Bref, du beau gâchis ces harnais..  :cry:

Shamann (x1) - Du jolie Vekoma qui fait mal - 5min

On décide ensuite de se rendre vers le fond du parc faire 3 des 4 crédits manquants, et ne plus avoir à y retourner. On profite donc des grands espaces du parc qui sont très agréables en marchant jusqu'à Shamann, le double loop corkscrew Vekoma du parc. Il ne manque plus qu'un boomerang et on a le droit à une belle vitrine du vieux catalogue Vekoma !


Shamann, avec son voisin Sequoia adventure actuellement SBNO

On arrive dans la zone, et c'est vraiment très jolie. On est encerclé par le Vekoma et même si Séquoia prend de la place pour rien au milieu, l'espace est plutôt grand et donne envie de rester pour se poser, mais on est pas là pour ça! On file prendre notre +1.
Bon pour celui là, je vais faire vite. C'est pas terrible du tout, avec les nouveaux harnais Vekoma on ne prend pas de baffes, mais on sent que c'est pas fluide du tout. Dommage, il est visuellement très beau et bien intégré. La théma du Shamann dans sa foret est originale et mériterais d'être approfondie avec un préshow par exemple.


Corkscrew Vekoma, très jolis mais pas agréable du tout

Dommage que le ride ne soit pas meilleur.. Allez, on croise les doigts pour que ce truc soit rasé bientôt pour laisser place à du Vekoma new-gen, de l'Intamin ou pourquoi pas un bon wooden, ce qui a manqué cruellement dans ce trip..


Passage au ras de l'eau très sympa en onride

Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

On voulait ensuite faire Kung-Fu Panda et Ostrobuco tour, deux petits coasters dans l'ombre de Shamann. Sauf que.. La zone n'ouvre qu'à 12h. Oui oui, vous avez bien lu! Il n'est même pas 12h et on est déjà à +5, c'est pour dire à quelle point on est tranquille dans le parc. Bon, du coup on se dit qu'on va aller essayer I Corsari, le fameux DR Pirates caché dans un coin du parc. Le temps de marcher jusqu'à l'entrée, et... ouverture à ... ? On sait pas vraiment, mais en tous cas c'est fermé pour le moment. Du coup on en profite pour faire une pause et remplir nos bouteilles, qui se vident assez vite par cette chaleur (entre 27 et 30 degrés). 11h55, il est temps de se retourner vers Kung Fu Panda qui ne va pas tarder à ouvrir.

Kung Fu Panda (x1) - Un spinning à dégager - 25min

On arrive devant les cordes et au même moment elles sont ouvertes par les agents de sécurité. Et là... CACHEZ-VOUUUUUS! Les singes sont lâchés, les familles se bousculent et passent à travers les buissons pour arriver dans la file d'attente le plus vite possible. Une fois à l'intérieur, ça continue les enfants doublent tout le monde et marchent sur les décors pour couper la file, et les parents suivent comme ils peuvent... Du grand n'importe quoi, les rush OzIris se font dans un meilleur respect que ça..


Spinning avec une jolie théma, mais pas photogénique pour un sous..

On s'engage donc dans la file d'attente de ce spinning au débit plus que discutable parmi les familles. Embarquement, +1 et puis c'est tout, c'est très inconfortable, on prend des grands coups de lap-bar dans le ventre et puis voilà, même si c'est plutôt bien dans son thème, c'est clairement pas le family du siècle. Je me rend d'ailleurs compte que c'est peut être ce qu'il manque dans le parc, un bon family à la Pégase ou Yukon Quad. A part Mammut, il n'y a pas grand chose pour appréhender des premières sensations.

Ostrobuco Tour (x1) - Un kiddie fun et tout mignon - 0min

On file prendre notre +1 sur la Pomme à rallonge du parc, qui s'est avérée être vraiment toute mignonne et plutôt fun. Je pense qu'elle doit faire son taff au près des tous petits, et elles n'est pas douloureuse pour un adulte. Elle a pour moi sa place dans le parc.


Grande pomme toute mignonne qui passe dans les arbres et au bord du lac de Garde

I Corsari (x2) - Un beau DR, bien caché - 0min

On file ensuite vers I Corsari. Le plan c'était de le faire si il était ouvert ou d'aller manger à coté (on avait repéré une Pizzeria) et y aller ensuite. C'est ouvert, alors on s'engage dans la file d'attente qui descend dans la coque d'un bateau.
On embarque au premier rang et c'est parti pour ce DR qui dure tout de même 8min. C'est vraiment très sympa, avec des effets inattendus. Je ne spoilerais rien pour ceux qui veulent le faire, mais en tous cas essayez de le faire autant à l'avant que possible la première fois. En effet, les lumières ne s'allument pas tout de suite dans chaque pièce, ce qui fait qu'on est plongé dans le noir pendant 3/4 secondes avant chaque scène, ce qui créé des effets "Wahouuu". Ces effets sont gâchés dans les derniers rangs, où toutes les scènes s'enchainent sans aucune transition.

Repas au Jason Montague - Des bonnes pizza - 13h

Il est 13h et il commence à faire faim. Il ne nous reste que la partie droite du parc à faire, du coup on va pouvoir prendre le temps de manger, prendre des photos et profiter du parc toute l'après midi.  :mrgreen:
Pour manger on opte pour le Jason Montague, qui se trouve à coté de I Corsari et qui propose des Pizza qui sont très bonnes par rapport à ce qu'on trouve dans un parc d'attraction normalement. On prend 30min pour manger calmement et on repart direction Raptor et Oblivion qui se trouvent sur notre route.  :coaster:

Flying Island - Rencontre du troisième type - 0min

Après avoir profité du duo B&M du parc, on décide de prendre de la hauteur dans Flying Island, la forme originale de l'attraction nous avait intrigué et le parc se situant au bord du lac de Garde, on a le droit à de superbes points de vue depuis là haut.


Panorama de l'arrière du parc vue depuis Flying Island

Un petit point rapide sur mon vertige, pas eu de soucis là haut on se sent en sécurité car il n'y a pas de vue directe avec le sol. Donc même si comme moi vous avez les chocottes en hauteur, foncez ça devrait aller, la vue vaut vraiment le coup.

Jungle Rapids - Voyage au pays des canibales - 10min

On fonce ensuite dans la dernière zone à découvrir du parc, et première attraction sur notre route : Jungle Rapids.
C'est très jolie, encore une fois bien intégré. Certains passages sont rapides et on peut se prendre quelques bonnes vagues, même si ce n'est pas la douche.

Promenade dans le parc et photos

On veut ensuite choper le dernier crédit. Fuga Da Atlantide, mais la file de celui-ci déborde jusque devant les casiers, ça sera pour plus tard. On retourne donc à l'autre bout du parc, car je me suis rendu compte que je n'avais pas pris assez de photos pour illustrer le TR. Au passage, on refait un tour de I Corsari, Raptor qui s'est mis à vibroter et Oblivion (enfin au first). Puis on revient vers Fuga Da Atlantide.

Fuga Da Atlantide - Le crédit à 1€ - 20min

On commence à rentrer dans la file d'attente, et l'opérateur nous stoppe net pour nous dire de déposer nos sac à l'entrée. Pour cela 2 possibilités : poser le sac par terre au risque de se le faire piquer, payer 1€ pour le casier.. On prend la 2eme option, on se dit qu'on préfère perdre 1€ que toutes nos affaires (incluant l'appareil photo, les clefs de la voiture de loc, et nos pièces d'identité), puis pour 1€ les 2h on ne sentait pas raquettés.


Première chute, totalement innocente

On embarque donc tant bien que mal dans ce crédit. Rien de spécial à dire, si ce n'est qu'il est encore une fois bien intégré même si les décors se font vieux et que Poseidon a des toiles d'araignées en guise de crotte de nez. La première drop ne mouille pas du tout, ensuite un tunnel avec de la brume qui rafraichis bien. Puis la seconde drop, où je me suis pris une belle vague dans la drop... En effet, il y a des sortes de jets d'eau pour l'écoulement et l'un d'entre eux m'a complètement aspergé. J'étais le seul mouillé dans le bateau... Super :mdr:


Seconde drop, où la descente mouille plus que le splash

Fin de la journée

Même si il ferme à 23h, on quittera le parc à 20h pour reprendre la route vers notre hôtel à Cervia (15min de Mirabilandia) qui nous attend avant 00h. On prend donc quelques photos en sortant du parc et c'est parti pour 2h30 de route à bord de notre superbe Fiat Panda.

Avis général sur Gardaland

On a bien aimé le parc, chaque attraction a une intégration soignée et même les plus mauvais coasters peuvent donner envie (exception faite du SLC). Un bon coup de coeur pour le thème de Shamann qu'on a trouvé original. Oblivion et Raptor restent d'excellentes machines mais ont de gros défauts. Raptor et ses harnais qui bloquent toute sensation et se serrent au point de couper la respiration et vibrote en fin de journée. Oblivion qui est malheureusement trop court mais très efficace. J'aurais eu une préférence pour Raptor si il n'y aurait pas eu ces foutus harnais, j'ai vraiment adoré le tour au last en retenant le harnais (même si j'aurais préféré pouvoir lâcher les mains), mais du coup ça sera une préférence pour Oblivion et sa drop de malade aussi bien au first qu'au last.

J'espère que cette première partie n'aura pas été trop laborieuse à lire. Dites moi pour la suite si il faut que je détaille plus ou moins.
Pour les hébergements et les prix, je ferais un post avec tout le détail de ce qui peut vous intéresser à la fin du TR.

En attendant, on se retrouve demain pour la suite du trip, avec mon verdict entre Katun et iSpeed.  :wink: :coaster:

*

Julow

  • ******
  • 720
  • ♥ Tower of Terror ♥
    • Voir le profil
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #17 le: 01 juillet 2018 à 22:44:05 »
Au top pour un premier TR !
Ça donne envie de s'y rendre alors qu'à la base c'est un parc qui ne m'attire pas du tout. J'attends la suite. :)
Parcs visités: Port Aventura (ex home park), Thorpe Park (x1), Rainbow Magicland (x1), Walibi Belgium (x1), Europa Park (x1), Disneyland Paris & Studio (x3), Parc Astérix (x1), Tibidabo (x1), Futuroscope (x2)

Youtube.com/user/JulesKennedvitch

*

Florian

  • *
  • 4 499
    • Voir le profil
  • Home Park: Jardin d'Acclimatation
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #18 le: 02 juillet 2018 à 13:57:00 »
Cool, super TR ça se lit très bien  :mrgreen:

*

Luc70r

  • *
  • 537
    • Voir le profil
  • Home Park: Futuroscope
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #19 le: 03 juillet 2018 à 12:32:21 »
Au top pour un premier TR !
Ça donne envie de s'y rendre alors qu'à la base c'est un parc qui ne m'attire pas du tout. J'attends la suite. :arrow:

Fonces! C'est vraiment un chouette parc! J'ai vue que tu avais ouvert un topic sur un éventuel trip en Italie en 2016, est-ce que ça s'est fait du coup ?

Cool, super TR ça se lit très bien  :mrgreen:

Merci pour vos retours, je me suis inspiré du TR de Julien (CoasterFan74) en Suède que j'ai trouvé très plaisant à lire  :arrow:

Du coup, on va pouvoir démarrer avec Mirabilandia.

La dernière fois je vous ai laissé sur notre départ du parc, on va passer rapidement sur le trajet entre les deux parcs et notre arrivée à Cervia puis enchaîner avec les deux jours à Mirabilandia, sachant que le deuxième jour sera bien évidemment moins détaillé. Les deux journées seront séparés par notre soirée au bord de la mer Adriatique.

Trajet jusqu'à Cervia
Pas énormément de choses à dire sur ce trajet, on aura quitté Gardaland vers 20h et les 2h30 de route ont été assez longues. De plus, la route entre les deux parcs est une sorte de grande ligne droite donc rien de très fantastique. On arrive à notre hôtel à l'heure prévue, c'est très sympa les chambres été juste refaite donc impeccable, ça sentait le neuf.  :mrgreen:
Une bonne douche et au lit, un bon repos bien mérité.

Journée 1 à Mirabilandia
Avant tout, je dois avouer que je triche un peu sur les photos. Je n'ai pas pris de photos pendant la première journée mais comme il faut illustrer, ce sera avec des photos du second jour. Mais cela ne change pas grand chose pour vous  :fou:

On fait donc 15min de route depuis notre hôtel pour rejoindre le parc et 5min avant d'arriver on passe un pont et en descendant on voit la grande roue, Katun et iSpeed se hisser dans le ciel.  :love:

On garde notre petite panda à proximité des grilles du parc car encore personne sur le parking à cette heure. On se dit alors "chouette, personne la journée va être tranquille". GROSSE ERREUR, on arrive devant les grilles et pleins de groupes d'ados sont présents. Ces derniers arrivent en masse par les bus, ce qui laisse le parking vide. Bon, on fera avec. On essaie de planifier vers quelle attraction se diriger, ce sera iSpeed qui apparemment peu avoir un mauvais débit.


Devant les grilles, on attend que ça ouvre

Les grilles ouvrent à 10h, mais les zones du parc ouvrent au fur et à mesure. En effet, il y a comme à Gardaland un show d'ouverture celui-ci se joue en se déplaçant dans le parc et ce dernier ouvre donc au fur et à mesure que le show se déplace. On profite un peu du spectacle et direction iSpeed. Nos craintes se confirment au fur et à mesure qu'on avance, de nombreux groupes d'ados se dirigent aussi vers la bête rouge.


iSpeed (J1 x3 - J2 x6) - Une belle tuerie sans temps morts - 20min


Logo d'iSpeed avec un intru dans le reflet  :fou:

On s'engage dans un magnifique parc à boeuf, et je me dis que c'est vraiment dommage de ne pas avoir exploité tout l'espace sous le coaster pour faire une jolie file d'attente interagissant avec le coaster ou même quelques chemins qui auraient permis de prendre de belles photos. Mais bon, visiblement la solution de facilité a été choisie ici.


Copie de la photo en en-tête du forum  :ange:

On embarque finalement au dernier rang après une vingtaine de minutes d'attente, les opérations n'étaient pas encore optimale et le monde n'a pas aidé non plus. Bref, speech de départ en Italien où on ne comprend rien, alarme et c'est parti ! Launch très puissant qui fait son petit effet puis entrée dans le top hat très riche en G+, on arrive en haut puis gros air-time sur la redescente. Le top hat qui se retourne à + de 90° pour repasser sous le launch fait vraiment un bel effet de surprise la première fois puis camelback avec un bel airtime sur la longueur. A peine recollé au siège qu'on est complétement écrasé par les forces dans le virage suivant.


Sortie du camelback et entrée dans le virage riche en G+ , pas loin du voile gris

On ressort avec une successions de transitions très rapides où on en prend plein les mirettes puis on retourne de l'autre coté de la gare pour l'Italian loop qui, contrairement à ce qu'on croirait en off-ride, ne cause pas de gros temps mort car riche en G+. On passe la seconde inversion avec un bel hangtime contrairement à la première qui éjecte complétement du siège, et puis on arrive sur les freins de mi-parcours qui permettent d'enfin respirer un bon coup.


EGF turn, très "snappy" tout comme la première inversion

Puis on est reparti avec un petit camelback sans gros airtime puis un virage sans puissance qui nous ramènent sur les freins finaux. Ces derniers délivrent un bel éjector inattendu au premier rang. Bref, du lourd mais on reste un peu sur sa faim avec la deuxième partie.


Ciel légérement nuageux à certains moments la deuxième journée

Le bilan, et bien c'est excellent, un ride sans temps morts avec des G+ , de l'air-time et des transition très sèches ! On adore, mais il faudra tester Katun pour se décider réellement ! Ca tombe bien, ce n'est totalement pas ce qu'on va faire en suite. On fait un petit arrêt au kiddie du parc juste à coté d'iSpeed qui n'avait quasiment personne (bah oui, on vous a dit que le parc était bourré de groupes d'ados).


Leprotto Express (x1) - Mangez 5 fruits et légumes par jour the ride - 0min


Vue d'ensemble de la bête et de sa théma... Très originale

Je pense que si ce crédit a une soryline, c'est sans doute d'aller ramasser des légumes dans un potager en compagnie d'un lapin. Au moins, c'est original mais qui a dit que c'était une bonne idée ?  :?
Plus sérieusement, ce kiddie fait son taff au près des familles et c'est tout ce qu'on lui demande. Il n'est pas désagréable pour un adulte et c'est déjà ça. On prend notre +1, et on s'en va. Mais qu'est-ce qu'on peut bien aller faire ensuite... ?

Katun (J1 x4 - J2 x3) - Un monstre d'intensité - 40min

On traverse donc le parc à la recherche de cet immense inverted B&M, mais il ne faudra pas attendre longtemps pour le voir apparaître dans notre champ de vision. On passe à travers quelques arbres et tadaaaam !


Qu'est-ce que l'on voit au loin ? :love:

Qu'est-ce qu'il est majestueux celui là! Bon, je vais continuer à maintenir le suspense : on traverse le parc et on croise le chemin du fameux El Dorado Falls ou plus communément appelé "Niagara", qui porte véritablement bien son nom... Sa vague est juste énorme et les gens en ressortent trempés de la tête au pied. Il a beau faire plus de 30 degrés, ça sera non pour nous. Mais un plaisir à regarder tout de même  :fou:


Mais où est passé le bateau ? Aspiré par la vague...

On continue notre chemin vers Katun et on fini par arriver dans la zone. C'est vraiment très jolie, l'osmose entre l'architecture maya et la végétation est vraiment bonne, on a certains buissons qui ont pris le pas sur les batiments au fil des ans, et ça rend vraiment très bien. On s'engage dans la file d'attente direction le first row. ERREUR! le coaster ne tourne qu'à 1 train et le tour est assez long, 4 personnes toutes les 2min ça fait un peu juste. Entre temps la file d'attente "normale" dégueule dans les escaliers et les opérateurs se voient obligés d'ajouter un second train. Ouf! Ca avance un peu plus vite, mais on attendra quand même 40min au final. On embarque, on monte ce monstrueux lift de 50m et on s'élance dans l'énorme drop. Gros air time au dernier rang puis énorme intensité dans le creux puis dans le loop puis de nouveaux dans le creux, puis encore dans le Zero G Roll, puis encore dans la sortie. OK CA COMMENCE TRES FORT! Virage à ras du sol avec un floating dans la sortie (je valide à 20000000% ce passage) puis entrée dans le cobra roll à toute berlingue encore une fois avec une intensité monstre. Vous aussi vous êtes essouflés ? Ca tombe bien on prend l'hélice qui nous remonte dans les freins de mi-parcours et on se fait une petite pause avec quelques images.


Zero G Roll, sexy de l'extérieur et intense de l'intérieur



Ma traditionnelle photo de loop au fish-eye  8-)

J'espère que ces freins de mi-parcours vous a bien permis de reprendre votre souffle parce qu'on repars avec une drop qui fournis un bel air-time direction deux corkscrew (ou flat-spin si vous préférés) encore une fois très intenses, et séparés par un tunnel. C'est ce passage qui me pose problème.. On prend quelques accoups et vibrations en fin de journée... Aie, dommage. On reprend ensuite un peu de hauteur pour plonger dans une hélice à ras du sol et remonter sur les freins. Ouf! Eprouvant n'est-ce pas ?


La photo du dernier corkscrew que tout le monde a faite  :fou:


Dernier virage à ras du sol, plutôt intense

Bilan sur cette bête : c'est très intense, et très éprouvant, surtout en fin de journée au dernier rang. Mais peu importe où vous serez, vous aurez des sensations différentes et toujours excellentes. Petite déception pour la fin de parcours et ses accoups.. Mais bon, presque 20 ans on lui pardonne.

Le parc continue a se remplir et on décide d'aller choper tout de suite le crédit suivant.

Gold digger (x1) - ... - 40min

Rien de spécial à dire sur ce truc, mise à part qu'on a attendu beaucoup trop longtemps pour ce que c'est. En plus, après Katun et iSpeed les crédits du parcs paraissent très fades. Encore une fois, on prend notre +1 et on s'en va.


Wild mouse façon western, rien de terrible

J'en profite pour parler un peu du parc en lui même, parce qu'on se rend ensuite vers Rexplorer qui est dans la partie plus centrale du parc et donc on a pu visiter plus calmement à ce moment. Contrairement à Gardaland qui a de grandes places très aérés et une cohésion dans les thèmes assez étrange, Mirabilandia c'est beaucoup de chemins qui s'éparpillent à droite et à gauche dans des univers thématiques définis. On a mis beaucoup de temps à comprendre comment le parc était fichu, et on s'y est perdu pas mal de fois la première journée. Sur ce point on préfère donc Gardaland où on a moins le sentiment d'étouffer et où les rides intéragissent d'avantage avec les chemins ou l'environnement. Bien que on Ride Katun soit très bien intégré, off-ride on a seulement quelques points de vue, ce qui fait qu'il est plus difficile de trouver des clichés qui n'ont jamais été faits. Même remarque pour iSpeed ou les autres coasters. On fini donc par arriver à Dinoland, une des zones pour les enfants du parc et donc Rexplorer. Au passage, on a bien affaire à un parc familial malgré qu'on ai deux gros monstres très intenses : des attractions pour les grands comme les petits.  :secret:

Rexplorer (x1) - Si on ne le voit pas, on l'entend - 0min

Bien caché dans les rochers, on fini par trouver Rexplorer, l'E-powered du parc. Si jamais vous ne le trouvez pas, tendez votre oreille vous n'aurez aucun mal à l'entendre. En effet, il fait beaucoup de bruit pour un coaster comme cela. Mais ce n'est pas là sa plus grande curiosité. En effet, la station est complétement incliné, je ne sais pas à quel moment quelqu'un s'est dit que c'était une bonne idée.. C'est pas pratique pour montrer dans le train, surtout pour des enfants..  :oops:
On prend le +1 et on continue notre périple direction Master Thaï.

Master Thaï (x1) - A dégager - 40min

Voilà le parfait exemple du coaster sans intérêt. Le parc a du essayer d'améliorer cela en lui foutant la VR, QUELLE ERREUR ! Le débit est scandaleux, on a attendu 40min en ayant à peine une 200 personnes devant nous. J'ai beaucoup entendu dire que la VR démontait le débit, mais à ce point... Du coup, on s'est dit qu'on allait opter pour la version classique, bien que l'on était curieux de tester la VR sur un coaster. A l'origine, on pensait que le coté classique débiterait mieux. ERREUR.

Bon bah on fait notre tour, le ride est assez fun pour ses "deux tours" à la manière de twisted colossus (putain je suis vraiment en train de comparer ces deux coasters...) mais ne vaut clairement pas 40min d'attente.

Pause repas - 14h

Il est déjà 14h et comme vous pouvez le constatez, on a plus de mal à faire ce que l'on veut que la veille. Du coup, on se décide de faire la pause repas un peu blasé par notre expérience sur Master Thaï. On opte pour le bar du lac qui propose des sortes de paninis dans une galette de blé, dont j'ai complétement oublié le nom. C'était pas mal, mais sans plus. Le cadre était sympa, même si le lac est complétement vert.

On fini de manger et on décide de se remettre en forme en allant se faire un petit iSpeed puis de prendre notre dernier crédit : Divertical.
Ce second ride d'iSpeed sera pour nous l'occasion de se rendre compte d'un gros point faible du ride : ses harnais. Un peu à la manière de Raptor ils se resserrent et peuvent venir cisailler les jambes en plus de réduire les sensations à néant.

On se dirige donc vers Divertical mais le beau temps fait que la file d'attente est blindée. Du coup, on s'enfonce dans le parc direction Reset.

Reset (J1 x1 - J2 x1) - Bien dans son thème - 0min


La zone de Reset, abandonnée et complétement dans le thème

Pour ceux qui ne sauraient pas, Reset c'est un dark ride interactif à la manière de Buzz ou Toy Story mania. Il faut tirer sur les petites loupiottes de couleurs et certaines déclenchent des animations. De ce que j'ai compris, le ride se déroule dans le métro de New-York, abandonné et contaminé par je ne sais quoi. La zone est complétement dans un coin du parc et donc totalement abandonnée, et ça fait de la peine à voir car ce genre d'attraction a la possibilité d'absorber un grand nombre de visiteurs et les employer de la zone semblent s'ennuyer. Par contre, il semblerait que ce soit ici que se déroule les festivités d'Halloween. A voir si à cette période la zone est plus vivante.

Du coup, on s'engage dans la très sombre file d'attente puis dans les wagonnets. On s'arme de nos pistolets et on commence à shooter un peu partout sur les petites loupiottes, sans vraiment comprendre pourquoi certaines étaient bleues ou d'autres oranges. Quand on tire dessus une fois ça clignote, ça vibre et ça rapporte des points, la deuxième fois c'est 0 points mais ça clignote aussi. Pour notre première fois, Lucille explose le score en marquant 114 840 point et moi je fini avec seulement 17 020 points... Mais je la soupçonne d'avoir trafiqué la machine car elle ne dépassera pas les 10 000 points la seconde fois.  :roll:
On aura vraiment rien compris à ce système de points.

L'attraction est sympa, mais manque de musique à l'intérieur. L’interactivité est très moyenne et la compréhension des systèmes de point est laborieuse. Mais on aime quand même pour ses décors réussi et le concept qui est toujours fun :mrgreen:

On repasse devant Divertical qui est toujours blindé et on décide de retourner se faire un tour sur Katun cette fois au last, et découvrir sa réelle puissance. Grosse claque, on adore!

Rio Bravo (x1) - River Rapids sympa - 0min

On va ensuite direction Rio Bravo, le river rapids du parc. C'est globalement très sympa mais pas du niveau de son équivalent à Gardaland, les chutes d'eau ne fonctionnaient que d'un coté mais certains effets surprennent comme il le faut.

Fin de la journée, le parc se vide

La fin de la journée approche, on retourne donc vers Katun qui nous a vraiment marqué pour cette première journée. On enchainera 2 rides au last et au first en moins de 30min. Il nous reste un peu de temps, on file rapidement vers iSpeed, qui echaine les départs avec 2 trains sortis, avant que le parc ne ferme afin de l'essayer à chaud et pouvoir se décider entre la teamKatun ou la teamiSpeed. Et bah ça a été dur de départager après cette première journée. Même si notre cœur balance plutôt vers Katun, la seconde journée ne sera pas de trop pour enfin les départager.

18h passé, on retourne à la voiture et on se dit que la deuxième journée ne sera pas de trop. Avant de partir, il faut valider son ticket pour qu'il soit valide gratuitement la deuxième journée.


Visite de Cervia

On rentre à l'hôtel, on se change et on part se promener au bord de la mer Adriatique et manger dans un restau. La ville est très sympa et offre un avantage non négligeable : elle est à l'opposé de Ravenna ce qui fait que pour sortir du parc on aura moins de mal que la deuxième journée où il a fallu passer par Ravenna pour rejoindre La Spieza.
La mer Adriatique n'a rien d'exceptionnel pour nous qui sommes habitués à l'Océan Atlantique. On l'a tout de même trouvé bien foncée et ça sentait pas mal mauvais au bord de l'eau. Ca fait moins réver que la méditerranée aux Cinque Terre.



Le port de Cervia, très mignon et authentique



Un bateau rentre au port

Journée 2 à Mirabilandia

Je vais passer plus rapidement sur cette 2eme journée dont l'objectif principal a été de départager iSpeed et Katun. Mais quelques points importants sont à noter. On a commencé par iSpeed au first et on a voulu aller directement sur Divertical, qui n'ouvrait qu'à 11h30. On a donc voulu essayer Eurowheel pour s'offrir quelques points de vue, mais elle n'ouvrait qu'à 12h. Du coup on s'est retrouvé forcé à faire quelques tours de Katun qu'on a préféré la première journée puis d'iSpeed au Last. Vous l'aurez déjà compris, la journée est bien moins chargée en ados, mais beaucoup plus en famille. On profitera quand même plus de la journée que la veille.

On fait notre pause repas au Drive-in, un self service qui vous démontera le bide pour 15€.


Eurowheel (x1) - L'attraction la plus effrayante du trip - 0min

Qui aurait cru qu'une grande roue me tétaniserait ? A la base hyper enthousiaste pour voir les alentours, je n'ai pas pu profiter de la vue. J'étais complétement tétanisé par la hauteur et les grincements de ferraille. C'est d'ailleurs suite à cela que j'ai découvert que j'avais réellement le vertige. Sinon, selon Lucille ça valait le coup, on a de beaux panoramas sur le parc puis une grande roue de 90m, c'est pas commun. A tester du coup  :-)


Grande hauteur, grande frayeur

Divertical (x0) - Le crédit manquant

A force de repousser et repousser, on fini par avoir ce que l'on mérite... On repasse devant Divertical... Panne! Bon bah, on se refait un reset en espérant que ça réouvre entre temps. BINGO! On arrive devant la file et... "Laissez vos sacs à l'extérieur". Mince, on nous refait le coup de Fuga Da Atlantide ? Bon bah, pourquoi ne pas payer 1 ou 2€ pour un casier après tout. Sauf qu'il n'y a pas de casiers! Et hors de questions de laisser les sacs en plein milieu du parc avec nos affaires. Tant pis on va faire le monstre rouge d'à coté.

Peter Punk - Spectacle au rythme rock

On décide ensuite d'aller faire un spectacle pour couper un peu la journée. On choisi Peter Punk, un spectacle d'acrobaties sur des sons rock comme Nirvana ou Bon Jovi. De plus, Lucille est passionnée par les arts du cirque comme le cerceau, la contorsion ou le rideau, du coup parfait pour elle.  :-)

Le spectacle est sympa malgré quelques erreurs de la part des acrobates ou des choix de mise en scène parfois étranges. On se demande souvent si c'est voulu ou si c'est une erreur de la part des comédiens. Mais bon, ça dure 30 min et c'est jolie, donc pourquoi pas.

Divertical (x0) - Nouvelle tentative

Après quelques tours des deux star du parc, qui d'ailleurs nous causeront nos premiers voiles gris et un voile noir pour Lucille :mort: , on se dit que c'est dommage de rater Divertical. Alors on élabore le plan suivant, Lucille part faire iSpeed avec les sacs pendant que je fais Divertical et ensuite on échange. Sauf que.. Divertical fermait à 17h30 et il est déjà 17h40... Bon bah... Tant pis, cette fois c'est raté pour de bons et ça sera iSpeed à la place.

Bilan sur Mirabilandia

Après 2 jours dans le parc, on a enfin pu départager Katun et iSpeed. Et ça sera iSpeed pour nous deux ! Pourquoi ? Et bien, Lucille a vraiment été suprise par son voile noir, ce qui l'a vraiment refroidis sur Katun et moi j'ai été refroidis par les accoups entre les deux corkscrew. En plus, les rides étaient beaucoup plus rapides le deuxième jour, peut être du à l'humidité qui était supérieur, donc iSpeed était beaucoup plus puissant et Katun beaucoup plus vibrant. Cependant, j'ai quand même mis une note supérieur à Katun car dans sa globalité il est meilleur que iSpeed qui lui a des harnais pas terribles. Mettez lui des lap bar, et il prendra aisément la place de Shambhala dans mon classement.

Tu sais bien manier le suspense... sauf qu'il y a eu quelques indiscrétions sur Captain coaster  :rire:

Comme quoi Florian, j'aurais su manier le suspens jusqu'au bout, parceque même toi tu t'es planté dans l'attribution de la médaille! :fou:

On a ensuite pris la route pour La Spezia, pour passer notre dernière journée aux Cinque Terre. A notre départ on a eu des bouchons car comme je l'ai dit précédemment, on a pris la direction Ravenna et non Cervia pour rejoindre La Spezia. Du coup, essayez de choper un hébergement à Cervia ça vous évitera de perdre votre temps sur la route. En plus, la ville est très sympa et on a le choix niveau resto sur le port!

Pour les Cinque Terre je ferais un TR assez rapide parcequ'il n'y a pas que les parcs dans un voyage mais on est quand même sur un forum sur les coasters. J'essaie de vous finir ça demain soir !

A Bientôt  :coaster:

#teamiSpeed

*

Neiluj

  • ****
  • 125
  • ̶I̶s̶p̶e̶e̶d̶ Maverick ... <3
    • Voir le profil
  • Home Park: Walibi Rhônes Alpes
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #20 le: 03 juillet 2018 à 13:41:00 »
Super TR  :mrgreen:!

Ça me rappelle les séjours passés à Mira, et je te rejoins sur ce que tu dis dans la globalité  :wink:...

Un nouveau membre de la team Ispeed du coup  :love:! Et c'est sûr qu'il est pas évident de départager les 2 monstres du parc...

Tout comme vous, on avait été faire un tour le soir à Cervia pour la mer et manger un bout... On avait pas trouvé ça terrible non plus, une mer sale et des plages sans charmes à touristes sur des dizaines de kms...  :mrred:

Les Cinque Terre ça devait être autre chose c'est clair  :mdr:, vivement ton retour sur ce lieu  8-)
2019: Port Aventura World - Ferrari Land - Adventureland Resort - Worlds Of Fun - Silver Dollar City - Six Flags St Louis - Holiday World - Six Flags Over Georgia - Carowinds - Dollywood - Kentucky Kingdom - Kings Island - Cedar Point - Indiana Beach - Six Flags Great America - Walibi Rhones Alpes - Walibi Holland - (Trip fin de saison encore à définir)

*

6lverStar

  • *****
  • 474
  • Helix/Untamed/TC/X2/SteVen
    • Voir le profil
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #21 le: 03 juillet 2018 à 13:49:25 »
Super cool ton TR, on retiendra notamment la comparaison entre Master Thaï et TC (:ange:) mais surtout que tu fais partie de la team iSpeed et c’est bien là le principal.  :-P Mais change donc ces notes sur Captain Coaster, sinon Katun se retrouve mieux classé qu’iSpeed. :evil:

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #22 le: 03 juillet 2018 à 14:04:10 »
Ton TR est génial,ça me rappel mes vacances en italie en 2012, d'ailleurs je la connais bien cette longue ligne droite entre garda et mira à 110km/h avec le fameux "controllo elettronico della velocita". Sinon de très belle photos, d'ailleurs j'ai une question, est-ce que tu utilise plusieurs objectifs, ou un seul objectif avec une focal 18-200mm par exemple ?

Sinon #TeamIspeed !!

*

Luc70r

  • *
  • 537
    • Voir le profil
  • Home Park: Futuroscope
Re : Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #23 le: 03 juillet 2018 à 14:16:29 »
Merci à tous pour vos retours !
J’ai pris pas mal de temps à écrire les deux TR, je ne m’etais Pas rendu compte de la charge de travail que cela représentait ! :scream:

Sinon de très belle photos, d'ailleurs j'ai une question, est-ce que tu utilise plusieurs objectifs, ou un seul objectif avec une focal 18-200mm par exemple ?

Sinon #TeamIspeed !!

Pour la photo j’ai comme boîtier : un Canon 1200D que je souhaite changer a moyen terme mais que je garde pour le moment car il est compact et c’est bien pratique.
En objectifs j’ai :
- l’objectif basique canon 18-55mm que je n’utilise pas souvent si ce n’est jamais
- un sigma 70-300mm que j’utilise pour faire les gros plans avec une bonne profondeur de champs
- un fish-eye samyang 8mm, mon préféré  :love: il permet de faire des vues à 180 degres et surtout des photos originales. Attention, à utiliser avec parcimonie  :ange:

*

ImaginersJon

  • ****
  • 160
    • Voir le profil
  • Home Park: Walibi Belgium :p
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #24 le: 03 juillet 2018 à 14:27:01 »
Super photos et jolie TR bien rédigé ! On se plonge dedans et ça me rapelle le Meeting de 2016 du coup tu m'as donner envie d'y retourner  :unicorn:

Re : Re : Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #25 le: 03 juillet 2018 à 20:05:31 »
Merci à tous pour vos retours !
J’ai pris pas mal de temps à écrire les deux TR, je ne m’etais Pas rendu compte de la charge de travail que cela représentait ! :scream:

Pour la photo j’ai comme boîtier : un Canon 1200D que je souhaite changer a moyen terme mais que je garde pour le moment car il est compact et c’est bien pratique.
En objectifs j’ai :
- l’objectif basique canon 18-55mm que je n’utilise pas souvent si ce n’est jamais
- un sigma 70-300mm que j’utilise pour faire les gros plans avec une bonne profondeur de champs
- un fish-eye samyang 8mm, mon préféré  :love: il permet de faire des vues à 180 degres et surtout des photos originales. Attention, à utiliser avec parcimonie  :ange:

Je me doutais que tu avais un fish eye surtout le fameux samyang  :fou:

En boîtier j'ai le 1100D  :lol: donc un peu plus vieux. En objectif j'ai le 18-55 classique et un Tamron 55-200. Mais changé d'objectifs tout le temps dans les parcs au bout d'un moment c'est chiant. J'ai vue que chez Tamron ou sigma il y a des objectifs 18-200 ou 18-300 mais quand je vois les prix ... :secret: ça freine.

*

Luc70r

  • *
  • 537
    • Voir le profil
  • Home Park: Futuroscope
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #26 le: 03 juillet 2018 à 21:07:11 »
Je confirme, changer d’objectif est tellement chiant que j’hesite A garder mon 1200D pour switcher rapidement! Mais après niveau place...

Ce que je fais, c’est que je fais un premier tour de parc avec le 70-300 je prends mes photos et je repère les spots pour le fish-eye, et après je refais un tour avec le fish-eye! Ou l’inverse  :-)
Ça marche plutôt bien  :mrgreen:

*

Luc70r

  • *
  • 537
    • Voir le profil
  • Home Park: Futuroscope
Re : 🇮🇹 Italie trip - Luc70r
« Réponse #27 le: 20 juillet 2018 à 14:23:20 »
J'ai pris un peu de retard sur l'écriture de la fin du TR à cause de notre Trip en Angleterre, d'ailleurs ce trip fera sans doute l'objet d'un TR qui viendra compléter celui de Coaster Hipster. Mais pour le moment, on va terminer le trip Italien avec autre chose que du parc d'attraction mais qui vaut très clairement le détour : Les Cinque Terre.

Quelques mots sur les Cinque Terre

Pour ceux qui ne connaissent pas, le parc national des Cinque Terre est un site appartenant au patrimoine mondial de l'unesco qui se situe en Ligurie. Il est réputé pour ses 5 petits villages aux maisons colorées construits à flanc de montagne donnant sur une mer bleue turquoise, mais aussi pour ses vignobles également construits dans la montagne et les vins qui sont apparemment très prisés des connaisseurs. Si de nom ça ne vous dit rien, c'est certain que vous avez tout de même déjà vue une image de ces villages, sinon en voilà déjà une, pour vous mettre en appétit  :-P



Trajet jusqu'à La Spezia

Notre appartement (loué avec Air bnb) se situait dans la ville portuaire de La Spezia. Pour rejoindre La Spezia depuis Mirabilandia il faut compter 2h en temps normal, 2h45 lorsqu'il y a des bouchons à la sortie du parc. L'autoroute est au début toute droite puis ensuite c'est de l'autoroute de montagne avec quelques absurdités de limitation de vitesse, mais on s'y est fait : les limitations de vitesses en Italie c'est ma foutu ! Enfin bref, on arrive finalement à l'appart : une bonne nuit bien méritée.

Parc des Cinques Terre

L'appartement se situe à 15min à pied de la gare de La Spezia qui dessert les 5 villages par une voie ferrée faite de tunnels dans la montagne et de voies qui bordent la mer. Il faut savoir qu'il y a un pass qui coute 13€ et qui permet de prendre le train de manière illimitée, d'accéder aux sentiers de randonnées, d'accéder gratuitement aux toilettes du parc ou encore de bénéficier de visites guidées sans aucun supplément. Ce pass s'achète en gare et doit être composté avant de monter dans le train... Ce qu'on a totalement pas fait. On a donc risqué soit une amende de 5€ par personne si on informe le contrôleur qu'on a pas pu composté le billet soit une amende de 30€ par personne si il s'en rend compte de lui même. Mais le contrôleur, voyant que nous n'étions que des touristes étourdis, a été très sympa et nous a donc fait payé que 5€. OUF!

Le plan d'attaque initial été de remonter en train jusqu'à Vernazza et de descendre à pied par les chemins de randonnées pour voir le plus de village possible. Sauf que la chaleur et la taille des montagnes alentours nous ont clairement refroidis, et donc on a décidé de faire tous les villages mais en les rejoignant en train. La rando, ça sera pour la prochaine fois !

J'ai beaucoup écrit pour vous placer le décor alors je vais essayer de faire plus rapide pour les villages. Il faut savoir que chaque village a ses particularités, pour faire rapide je vous dirais leurs particularités, ce qu'on a aimé/pas aimé et les endroits où on a pu manger

Vernazza - Coup de coeur


Cloché au bord de la plage

Vernazza est le village le plus emblématique des Cinque Terre, son cloché et son petit port dans une crique lui donnent un charme particulier. En prenant de la hauteur depuis la forteresse (1€50 par personne) on a le droit à de très beaux points de vues. D'ailleurs pour y monter il fallait passer par de petites ruelles où il était difficile de croiser quelqu'un et où les odeurs de nourriture se mélangeaient. On a vraiment adoré ! On a cependant regretté de ne pas avoir pris les maillots de bain, la petite plage était très mignonne et l'eau limpide donnaient vraiment envie. Dommage.

Quelques photos pour vous montrer pourquoi ce village est appelé "La perle des Cinque Terre".


Le village depuis le port


Cette eau magnifique, qui donnaient envie de faire un plouf


Ruelles pour accéder à la forteresse


Point de vue depuis la forteresse

Corniglia - Balade dans des ruelles


Corniglia, vue depuis Vernazza. Sacrément bien perché

Corniglia est le village le plus difficile d'accès des Cinque Terre et donc du coup le moins visité. En effet, pour y accéder depuis la gare il faut gravir environs 400 marches (Si si, j'ai compté) ou payer une navette. On ne peut pas avoir de vue du village, à part depuis la forteresse de Vernazza ou la mer. Ensuite, on se promène dans des petites rues très étroites et très charmantes. Encore une fois les odeurs de nourriture se mélangent et cela donne encore plus de charme au village. On décide donc de s'acheter un assortiment de parts de Pizza au "Bistrò Margherita". C'était bon mais sans plus puis la serveuse n'était pas hyper souriante donc je ne recommande pas forcément, je suis certain qu'on peut trouver bien mieux.


Les quelques 400 marches à gravir pour atteindre le village


Dans les ruelles de Corniglia, pleines de charme

Au final, on a bien aimé le village car il y a un charme incontestable, mais on a été un peu déçu par le manque de point de vue par rapport aux autres villages. Il reste quand même incontournable lorsque l'on va au Cinque Terre.


Point de vue sur les vignes

Manarola - Un peu de végétation


Arrivée à Manarola

Manarola a réussi à nous charmer par ses points de vue et sa végétation luxuriante. Car oui, les villages sont bien jolis mais une fois dedans c'est du béton ou de la roche à perte de vue. Ici, on a le droit à un coin avec de la végétation qui offre une superbe vue sur le village. De plus, il y a une crique avec de gros rochers qui sortent de l'eau, les gens s'amusent donc à y grimper pour sauter. Impressionnant, mais pas pour nous, de toute façon on a pas notre maillot de bain. La chaleur commence à bien nous avoir fatigué alors on en a profité pour se poser à l'ombre de la végétation et manger une excellente glace à la "Gelateria Cinque Terre", on recommande l'adresse.


Le goeland star du village


Point de vue sur le village depuis le coin végétation

Monterosso al Mare - Le village façon station balnéaire

Initialement pas dans notre programme car on ne savait pas à quelle heure nous aurons fini de visiter les trois principaux villages, on décide car il nous reste largement du temps de remonter en train jusqu'à Monterosso le village le plus au nord. Cette balade en train sera l'occasion de s'assoir pendant 30min et profiter de la clim du train... Ou pas.

Le village est séparé en deux par un tunnel, d'un coté on a la gare avec une grande plage et une esplanade à la façon des stations balnéaires que l'on peut avoir en Méditerranée en version miniature. Et de l'autre coté le village à proprement parlé avec une place et quelques bars. En arrivant on voit un petit stand vendant des produits frais cuits en friture, la queue et l'attente sont longues mais on comprend pourquoi : les produits sont découpés, panés et frits seulement lorsque l'on commande et c'est excellent. Clairement, on recommande largement l'adresse : Il Bocconcino.


La plage et son esplanade


La place du village, très authentique


L'église sur la place

Riomaggiore - Vide et peu de charme


Fresque sans doute faite par des enfants du village

Peut être était-ce la fatigue ? Mais on a trouvé aucun charme à ce village. Ça faisait très mort par rapport aux autres. On a quand même pris le temps de faire le tour mais franchement, pas grand chose à en dire. Je pense qu'il vaut mieux commencer par ce village pour éviter d'être déçu.


Les citronniers étaient surement la chose la plus fascinante de ce village


Le bâtiment à droite ressemble à un HLM rose...


Conclusion sur les Cinque Terre

J'ai visité pas mal de choses en Europe, et clairement là on est dans le haut du panier. C'est bien plus agréable à visiter qu'une grande ville où il faut sans cesse faire attention a ses poches, où on est mêlé à des habitants blasés de partir au boulot et lassé de voir des touristes dans leur ville. Non ici, rien de tout ça les locaux sont souriants, les villages charmants et le dépaysement est complet. Si vous allez en Italie, foncez-y! En plus, ce n'est pas très loin de Pise donc il y a la possibilité de coupler les deux ensemble.

Pour finir voici notre classement des villages par ordre de préférence :
1- Vernazza
2- Manarola
3- Corniglia
4- Monterrosso al Mare
5- Riomaggiore

Les 4 premiers sont incontournables et le cinquième est à faire si vous en avez le temps. Je pense qu'il vaut mieux perdre 1h à tenter d'affronter les chemins de montagne que passer 30min dans Riommagiore

Fin du TR - Merci à tous de m'avoir lu

Ce post signe la fin du TR, si vous avez des questions concernant le trip et que vous souhaitez refaire le même, n'hésitez pas à poser vos questions dans le sujet ou par MP, j'y répondrais avec plaisir.

Je vous dit à bientôt  :coaster: dans un prochain TR en Angleterre et biensure sur les autres topics  :-) :mrgreen:


 

Related Topics

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
6 Réponses
1887 Vues
Dernier message 21 septembre 2016 à 16:25:55
par aqwnji
21 Réponses
4248 Vues
Dernier message 08 novembre 2018 à 16:56:05
par Guigui38