Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)

  • 13 Réponses
  • 4072 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

6lverStar

  • *****
  • 473
  • Helix/Taron/SteVen/TC/Maverick
    • Voir le profil
Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« le: 25 août 2015 à 02:19:17 »
Holland Tour 2k15



Introduction

C’est parti pour mon TripReport concernant mon premier vrai trip de plusieurs parcs, au pays des Coasters verts : Toverland, Efteling et Walibi Holland, du 21/08 au 23/08. Peu présent sur le forum ces dernières semaines avec les vacances je n’ai malheureusement pas suivi la préparation du Vertical Meeting. Je n’en compris l’existence que le samedi à Efteling vers 9h45 quand nous arrivâmes à Baron, pas encore ouvert aux visiteurs "normaux" mais qui tournait déjà avec quelques privilégiés aux t-shirts blancs, qu'on ne pouvait qu'envier  :-D C'est plus tard dans la journée que nous les recroiserons sur le chemin menant à Vogel Rok. Pouvant lire sur leurs t-shirts "Vertical Meeting" et entendant parler français, je fis un petit tour sur le forum grâce à la Wifi du parc et compris que c’était bien Coasters World… Même scénario le lendemain avec Goliath, je le voyais tourner avec des gens dedans alors que le Hall d'entrée n'était pas encore ouvert et c'est en attendant pour notre premier tour que nous vîmes les mêmes T-Shirts et assistâmes à la photo devant le logo  ^_^ Un peu déçu et frustré mais ce n’est que partie remise et je peux ainsi donner mon avis sous un autre angle (maigre point positif  :-() : sans ERT, sans l’ambiance d’un Meeting…
Bref nous partîmes mon père et moi de Nancy vers 5h30 pour l’ouverture de Toverland, en passant par Metz, Liège, ect… Une pause pipi plus tard, nous arrivons au parc sans encombre, après quelques 400km, et ce une dizaine de minutes avant l’ouverture, mais la ligne droite qui sert de route un peu avant le parc m’a paru interminable ! Du très beau temps, un peu de monde à l’ouverture et un Troy qui nous fait de l’œil ce ce qui annonçait une bien belle journée !  :)

TOVERLAND

Bienvenue à Toverland !

Munis de nos E-Tickets nous devions rentrer par la partie extérieure du parc plutôt que par le premier Hall. Nous décidâmes de nous fier à Trips n’Pics et donc de commencer par les attractions à faible débit que sont les luges d’été et le Flume dans la Magic Forest (Troy étant encore en test), très chargés l’après-midi…

Magic Forest

La Magic Forest n’est pas très immersive à mon sens, rien n’y rappelle vraiment la forêt appart peut-être le flat. Un toit feuillu avec des lumières à la D’Wervelwind serait vraiment sympa !

Maximus BlitzBahn : 5 minutes d’attente pour ces luges électriques dans la très jolie file décorée avec la patte de Toverland que l’on traversera du coup rapidement. Heureusement que l’on a pas attendu pour le tester parce qu’il montait à 45 minutes dans l’après-midi en raison du débit pourri et de l’effet nouveauté. Le parcours débute à l’intérieur avec une petite mise en scène joliment réalisée et s’en suit virages et mini descentes en double-down. Pas exceptionnel mais ça se laisse faire, c’est sympathique pour peu que l’on accelère un peu bien que l’on sente le contrôle permanent.

Petite Anecdote : Je n’ai pas compris qu’il fallait démarrer la luge nous même, pensant qu’elle démarrerait seule et n’ayant pas compris le mode d’emploi en néerlandais dans la file d’attente, du coup y a fallut qu’un opé vienne jusqu’à la zone de départ pour me le dire, bref j’ai encore ralenti le débit.  :evil:

Backstroke : Comme pour Maximus, le flume montait à 45 minutes l’après-midi avec le beau temps. La théma Maître Yoda n’est pas déplaisante. Quant au parcours la descente en arrière est sympa et pas inconfortable, le retournement dans le lift est original et la grosse drop pas trop mal. Bref un bon Flume Ride dans l’ensemble.


Nous testerons dans l’après-midi Villa Fiasko, une Fun House passable mais bien inférieure au super fun Hotel Tartüff de Phantasialand et Wirbelbaum, flat Ride recommandé par T’n’p pas déséagréable mais qui ne vaut pas l’éloge qu’ils en font. Par contre la Fun House est mal intégrée, posée sur le sol d’un bloc, j’aurais préféré qu’ils "l’incrustent" au mur du Hall, j’espère me faire comprendre…
Ne voyant pas de train sur Troy, nous continuerons au fond du parc avant de revenir dans la Troy Area.

Magic Valley


La Magic Valley est véritablement magnifique, extrêmement bien pensée, la plus belle zone du parc et digne des plus grands. La vue sur D’Wervelwind avec le spectacle de fontaines et le raft et la zone enfants à gauche avec la tour Heege est superbe. Seule ombre au tableau, la gare de Booster Bike, qui sera d’ailleurs le premier Coaster du trip.

Booster Bike : Pas convaincu par Booster Bike. La position motard, surprenante et inconfortable en gare se révèle pas désagréable sur le ride, on s’y croirait. C’est plus au niveau du layout que ça pêche : le launch est vraiment sans plus, les spirales en hauteurs manquent d’intêret et le floating du Camelback et les airtimes des Bunny Hop sont trop coupés par la position. Au final les meilleurs passages sont les virages au ras du sol, et c’est selon moi dans ces virages au ras des paquerettes que réside l’intêret des Motocoasters, comme dans une vraie moto, et sans bosses, avec quelques EGF Turn et un launch plus puissant ce qui donne… Juvelen ! Ah oui, un Vekoma reste un Vekoma donc Booster Bike n’est pas exempt de quelques vibrations. Niveau attente il ne montait qu’à 15 minutes mais la file en plein cagnard est vraiment pas top. Une petite fournée de photos :


D’Wervelwind : D’Wervelwind est excellent, parfait pour les petits parcs, offrant de très bonnes sensations, tout en restant accessible à toute la famille. On peut souligner l’intégration parfaite avec le fer à cheval perdu dans les arbres, la file toute mignonne qui serpente en dessous avec les petits ruissaux et la superbe gare et son toit feuillu avec la petite mise en scène lumineuse à chaque départ de train. Les trains Mack modèles de confort sont jolis et l’audio embarquée rajoute un gros plus avec cette superbe musique. Sinon ça spinne bien surtout si les poids des passagers sont déséquilibrés, la drop est sympa, le virage frôlant le sol est bien intense et génial si l’on est orienté vers le bas, le fer à cheval top avec les spins et les spirales et S-Turns terminent en beauté le layout. Un petit coup de cœur et mon Spinning préféré, bien mieux qu’un Maurer (Crush/Winjas) ou qu’Euro-Mir. J’ai d’ailleurs pris un plaisir à le photographier tellement il est beau (pour passer le temps aussi). Pas plus de 15 minutes d’attente et trois tours sans refaire la queue offerts par l’opé juste avant la fermeture du parc, forcément on ne dit pas non !





Djengu River : Un Raft Hafema très réussi esthétiquement,la théma est une nouvelle fois omniprésente : rochers, cascades, végétation… Cependant niveau parcours la Djengu River manque vraiment de piquant, manque de dénivelé, quelques éclaboussures mais c’est tout. Heureusement quelques lutins vicelards et autres effets viennent en renfort.


Dans le raft j’ai enfin aperçu un train rempli sur Troy, il est temps d’aller le tester… Bah oui c’est un peu pour lui que nous sommes venus !

Troy Area


Encore une zone sympathique visuellement, avec Troy en arrière plan et Booster Bike derrière le bateau pirate et le Steeplechase.

Troy : Troy est très beau mais aussi très impressionnant, bien plus gros que Joris et même que Wodan, impression renforcée par le fait qu’il n’y ait pas que le lift qui monte haut, y a aussi le Horseshoe, une spirale à bonne hauteur ainsi qu’un Camelback, en clair un layout assez étendu. La file parc à bœufs en plein cagnard fut vide toute la journée, elle ne commençait qu’aux escaliers donc pas plus d’une dizaine de minutes pour être à une bonne place. La gare est sobre mais sympa avec le Fly-Trough, l’unique train en fonctionnement y passe rapidement mais très bruyamment (les employés portent d’ailleurs des bouchons dans les oreilles). Niveau trains pas de surprise, on retrouve les Millenium Flyer comme sur Wodan/Joris toujours très confortables même si je doute de l’utilté de la ceinture.

Niveau layout maintenant, le prélift est sympa mais moins bon que celui de Wodan et son virage incliné vers l’extérieur, la first drop est pas mal mais sans plus au premier rang, bien meilleure au dernier rang n’empêche que je préfère les grosses drops droites à la Wodan ou même celle de Joris bien que plus petite, et le train vibre pas mal en bas de celle-ci, vient ensuite le meilleur moment du parcours : le Horseshoe avec une petite cassure à son sommet qui provoque un bel airtime, super sympa !

Le génial Horseshoe

S’en suit un passage de l’autre du côté du lift pour la spirale en hauteur vraiment sans plus, un Camelback avec floating super sympa, le Fly-Trough avec bon airtime en sortie de station et un second passage dans la structure pour une dernière spirale meilleure que la première. En conclusion Troy devient à ce moment mon Wooden préféré, assez intense et bien plus long et avec plus d’airtimes que Wodan même si l’on reste dans le floating.
Côté points négatifs, Troy vibre quand même pas mal,mais pas de quoi donner mal à la tête, et la spirale en hauteur est selon moi de trop, vraiment peu intéressante en plus de ralentir un peu le rythme.


Scorpios : Un des meilleurs Pirate Boat que j’ai pu testé et le meilleur du trip, la théma égyptienne est une nouvelle fois réussie, la musique est sympa, les jets d’eau synchronisés avec les balancements rajoutent un plus et le meilleur dans tout ça est qu’il monte à son point culminant rapidement.


Il était 12h30 en sortant du bateau, il était temps d’aller manger. J’avais repéré le Katara Restaurant au pied de d’Wervelwind, un burger pas mauvais, des frites imbibés de ketchup et des guêpes pour nous tenir compagnie.
Nous nous dirigêames alors vers la dernière partie qui nous restait, le premier Hall.

Land von Toos

Le Land Von Toos est selon moi bien plus sympa que la Magic Forest. Plus petit mais plus dense, la théma orientale est pas moche et le Boomerang qui serpente et entoure les autres attractions du Land donne un beau rendu avec ses couleurs sympas.

Boomerang : Pas d’attente pour ce Junior Vekoma Custom pas désagréable. La descente est sympa pour un kiddie, les petits Overbanked Turn sont originaux, étant assez rares sur ce type de Coaster et même un tout petit peu de floating sur le bunny Hop. Bon par contre le confort est pas top du tout et ça tape un peu, Vekoma oblige.



Nous avons également fait le Hara Kiri (le toboggan bleu derrière) toujours marrant à faire mais qui m’a déguelassé mon T-Shirt. Pas fait le noir : ça n’avançait pas. Nous sommes aussi passés par Toverhuis, le truc de magie à la Harry Potter mais les gosses avant pris toutes les baguettes du coup j'ai pas pu testé.

Aqua Snake

Les chaises volantes… Mais sans les chaises, c’est conceptuel

Nous avions alors fait toutes les attractions qui nous intéressaient. Le parc étant assez petit, l’après-midi s’est résumée à enchaîner les tours de Troy et du spinning en alternant entre les deux, avec parfois un tour de Booster Bike, du coup j’ai passé pas mal de temps à les photographier au passage:





Conclusion :
En conclusion, Toverland réunit tous les ingrédients d’un très bon petit parc qui ne cesse développer : très bon choix d’attractions manufacturées par de grands constructeurs (Mack,GCI), une super théma pour la partie extérieure (surtout la Magic Valley), seule la Magic Forest et la gare de Booster Bike dénotent un peu, des opés sympas et efficaces, une restauration correcte, un parc très entretenu (supers pelouses) et propre, bref que du bon et bien meilleur qu’un Nigloland pour ma part. On reviendra quand y aura le nouveau Mack envisagé par Caroline Kortooms dans un reportage sur EP !

Au revoir Toverland !

Maintenant direction le Campanile de Breda situé à une petite heure de Toverland et à une vingtaine minutes de Efteling. Le soir on mangera au Mcdo de la ville et on passera une bonne nuit dans l'hotêl qui s'avère être moyen mais pour une nuit ça passe, pour un petit prix : 45€ pour deux.

A suivre...
« Modifié: 26 août 2015 à 17:26:41 par 6lverStar »

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

*

darKnight

  • ******
  • 522
  • Osez le confort et les sensations: votez Stengel !
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #1 le: 25 août 2015 à 10:27:47 »
Merci beaucoup pour ce TR très intéressant et bien illustré  :mrgreen:

Citer
celui de Wodan et son virage incliné vers l’extérieur
n’empêche que je préfère les grosses drops droites à la Wodan

Le premier virage de Wodan n'est pas vraiment incliné vers l'exterieur, on est loin du polercoaster à SkyPlex.

Wodan n'a aucune drop droite, toutes ses drops se terminent par un virage, avant que le train ne se remette à plat, elles sont donc toutes "twistées"

Merci encore  :wink:

Werner Bros (TM)

*

sebattractions

  • *******
  • 1 043
  • I am the Passenger ... And I ride and I ride ...
    • Voir le profil
  • Home Park: Mounky Park de Nancy
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #2 le: 25 août 2015 à 10:28:51 »
Bon trip avec de belles photos !
Toverland est un parc qui m'attirerait bien  :-)

Marrant que tu nous aies vu à Efteling et WH sans savoir que le meeting se déroulait là-bas  :-D J'imagine ta frustration pendant les ERT !
2018 : Meeting Parc Saint Paul - Tripsdrill - Meeting Pologne (Energylandia - Legendia) - Jardin d'Acclimatation - Meeting Holiday Park - Meeting Walygator
2019 : Meeting Nigloland

*

Rem10

  • ********
  • 4 448
    • Voir le profil
  • Home Park: WRA
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #3 le: 25 août 2015 à 13:14:39 »
Merci pour ton TR.

C'est dommage d'avoir été sur place le jour du meeting sans avoir pu en profiter par contre  :-(

Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #4 le: 25 août 2015 à 18:11:14 »
Pourquoi tu n'es pas venu nous dire bonjour ? On fait si peur que ça ?  :|
Parcs 2013 : Port Aventura - Parc Astérix - Futuroscope - DLP
Parcs 2014 : Meeting Nigloland
Parcs 2015 : Vertical Meeting : Efteling - Walibi Holland - Plopsaland

*

Scotty

  • ********
  • 2 042
  • J'aime les belles thémas.
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #5 le: 26 août 2015 à 09:04:06 »
Tu étais celui avec la casquette vekoma ? Ou alors avec un tshirt black mamba ? Parce que on a croisé plusieurs fan en fait  :-D
What a thema !



*

Boub08

  • ********
  • 1 538
  • Living in a Yellow Submarine
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #6 le: 26 août 2015 à 11:07:15 »
Super ton TR avec de belles photos et bien rédigé. Il donne envie de découvrir ce parc. Vivement la suite.  :mrgreen:

*

6lverStar

  • *****
  • 473
  • Helix/Taron/SteVen/TC/Maverick
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #7 le: 26 août 2015 à 14:18:27 »
Merci beaucoup pour ce TR très intéressant et bien illustré  :mrgreen:

Le premier virage de Wodan n'est pas vraiment incliné vers l'exterieur, on est loin du polercoaster à SkyPlex.

Wodan n'a aucune drop droite, toutes ses drops se terminent par un virage, avant que le train ne se remette à plat, elles sont donc toutes "twistées"

Merci encore  :wink:

Merci pour le compliment  :wink: Pour le virage du pré-lift il est quand même légèrement incliné vers l'extérieur, on s'enfonce bien dans la paroi. Quand je dis droite je parlais de la first drop qui commence quand même bien inclinée et plus ou moins droite, elle se finit en virage mais ça fait vraiment pas pareil sur Troy où l'on tourne dès le début.

Bon trip avec de belles photos !
Toverland est un parc qui m'attirerait bien  :-)

Marrant que tu nous aies vu à Efteling et WH sans savoir que le meeting se déroulait là-bas  :-D J'imagine ta frustration pendant les ERT !

Merci pour ton TR.

C'est dommage d'avoir été sur place le jour du meeting sans avoir pu en profiter par contre  :-(

Merci :wink: Mais ne peux m'en prendre qu'à moi, n'ayant pas fait attention ni aux parcs ni aux dates... Mais ça va on a quand même pu faire Baron 2 fois malgré l'attente et Goliath pas mal de fois avec peu ou pas d'attente !

Pourquoi tu n'es pas venu nous dire bonjour ? On fait si peur que ça ?  :|

Bah à Efteling la première fois vous êtiez sur Baron et la deuxième fois j'étais pas encore sûr donc j'ai pas osé vous arrêter... C'était sur le chemin menant à VogelRok, et le parc est tellement grand que je ne crois pas vous avoir recroisés..

Tu étais celui avec la casquette vekoma ? Ou alors avec un tshirt black mamba ? Parce que on a croisé plusieurs fan en fait  :-D

Non du tout, je portais un t-shirt adidas et des Reebok et j'étais avec mon (petit) père si ça peut aider  :wink:

Super ton TR avec de belles photos et bien rédigé. Il donne envie de découvrir ce parc. Vivement la suite.  :mrgreen:

Merci bien, la suite arrive.  :wink:

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

*

6lverStar

  • *****
  • 473
  • Helix/Taron/SteVen/TC/Maverick
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #8 le: 26 août 2015 à 16:45:43 »
Second arrêt :


DE EFTELING
Bienvenue à Efteling ! Enfin là on est déjà de l’autre côté de l’entrée…

Comme dit précedemment je n’ai découvert l’existence du Meeting qu’une fois dans le parc du coup pas d’ERT ni de rencontres… Mais revenons un peu en arrière. Nous partîmes de l’hotêl vers 8h30 pour arriver tôt au parc afin d’éviter la foule, en possession de nos tickets Extra qui permettent l’accès au parc 30 minutes plus tôt en plus d’autres avantages (lunch, café/muffin et réduction à la boutique). Un plein d’essence plus tard, nous arrivâmes aux abords du parc vers 9h. Première impression : je pensais que le parc était perdu dans la forêt et non du tout, quand nous arrivons au feu – très différents des feux français -, nous nous retrouvons face à l’hôtel Bosjrik (royaume des Bois), pas tant perdu dans les bois que ça, et après avoir tourné à droite nous longons la partie ouest du parc (Reizenrjik/Marerijk) avec le mur joliment décoré d’où nous apercevons le monorail. Arrivés sur le parking encore peu rempli, nous ne pouvons être qu’être impressionés par l’imposante entrée  très jolie par ce beau temps (nous avons eu beaucoup de chance de ce côté-là). Après avoir été redirigés vers le « GastenService » ou l’acceuil pour échanger nos billets imprimés contre les tickets d’entrée et les coupons pour le lunch, le café et les réductions avec un petit guide Ticket Extra, nous perdons une vingtaine de minutes à cause d’une famille qui venait à trente devant nous (évidemment nous sommes allés là où ça avançait le moins).

Le temps de comprendre que l’entrée prématurée se faisait par le restaurant Octopus et d’aller chercher des plans qu’on avait omis au premier passage, nous rentrons enfin dans le parc vers 9h40. Premier constat : le parc est très boisé, fleuri, entretenu et plutôt étendu. Nous passons devant Spookslot,près du Bob et Pirana et après un petit détour nous arrivons à la première raison de notre venue, Ruigrijk et son Baron. Un peu de monde devant l’entrée mais pas encore ouvert pour le visiteur « normal » et quelques trains remplis de gars aux T-shirts blancs qui dévaleient déjà le parcours. Mais qui peuvent-ils bien être pour pouvoir monter sur la bête avant tout le monde ? :P

Les voilà les ERT-Riders !

10h, Baron ouvre, c’est parti !

Ruigrijk

Baron 1898 : Nous sommes donc arrivés dans la zone de ce côté (choix pas optimal) mais nous avons pu au moins constater la beauté des gros rails B&M d’un vert sublime mêlée à la super thématisation du parc et prendre au passage quelques photos. La structure du lift est originale, en plus d’être esthéthiquement réussie avec la petite tour où se trouve le gars qui est censé déclenché les chutes des trains suite à l’arrêt en haut de la drop, un petit détail qui rend le Baron très sympa à observer. 10 petites minutes d’attente dans la file extérieure séparée en deux, une pour le 1er rang qu’on choisira pour ce premier tour (si on ne l’avait tester qu’une seule fois on l’aurait au moins tester à la meilleure place), la seconde pour les 2ème et 3ème rangs, aux abords de la gare puis un opé nous donne un petit coupon pour le rang et un second un second coupon pour le numéro de casier, après avoir pris notre sac pour le ranger dans les casiers en bois devant le bâtiment, en extérieur, pas vraiment protégés. Vraiment mal foutu comme système surtout quand la file dégueule : les gens qui attendent pour le Coaster se retrouvent au même endroit que ceux qui sortent et qui veulent récupérer leur sac…

Y a aussi des casiers extérieurs non surveillés sous la structure du lift

Nous rentrons ensuite dans une première salle avant d’entrer dans celle du premier pré-show, attendant la fin de celui en route. Vraiment une bonne mise bouche avec la première écoute de la sublime musique, les fantômes revenants et encore plein de petits détails (Vinyl avec pour centre l’engrenage de Baron), même si nous ne comprenions rien au néerlandais. Par contre ouch le débit ! Le second pré-show ressemble plus à un pré-show de MadHouse avec l’animatronique qui doit nous raconter son histoire mais du coup peu captivant si l’on n’en comprend pas un mot. Le préshow fini on peut s’en retaper un second selon notre place dans la file (36 guests par 36 pour 18 places par train) et une musique militaire nous invite à entrer dans la gare.

Nous nous installons en first, pas de surprise les trains B&M sont toujours ce qui se fait de mieux en terme de confort, check des harnais avec quand même une légère appréhension pour mon premier Dive Coaster et après une longue attente pendant laquelle les opés se baladent (on aurait pu croire à une panne),les barrières s’ouvrent enfin pour rentrer dans la salle de l’ultime pré-show. Très sympa une nouvelle fois, on retrouve la sublime musique et les fantômes, d’ailleurs il me fait beaucoup penser à celui de Furius Baco avec les rouages et une créature (un singe et ici un fantôme) qui déclenche le moment fatidique. S’en suit un lift rapide, une belle vue sur Joris et Pirana et l’arrêt en haut de la drop court mais suffisament efficace avec les spectacteurs qui nous guettent d’en bas. Petite sonnerie puis vient la drop, sympa mais trop soft au premier rang, le creux est bien intense mais le tunnel sans brume (pas activéee avant 10h) n’a pas grand intérêt. Et là, grosse déception : l’Immelman est passé beaucoup trop rapidement donc pas le côté ultra planant dont j’ai entendu parler sur Griffon ou Sheikra. Idem pour le Zéro-G-Roll pas vraiment à 0G, la spirale est sympa mais pas transcendante de même pour le Bunny Hop avec un léger floating. Et c’est déjà fini (enfin pas tout à fait parce qu’on attend 3 bonnes minutes sur les freins).

Leur heure a sonné !


L’Immelman est vraiment trop tassé, trop enfoui sous terre, seule la moitié haute est visible du coup le rendu visuel est pas top pour ma part (c’est mieux Oblivion TBH)

Par contre lui a beau être décevant On-Ride, ce tordement de rail est magnifique

Et c’est l’adjectif que j’utiliserais pour décrire Baron : pas transcendant. Trop petit, trop court, trop light, trop soft avec des éléments passés trop rapidement. Baron vaut donc plus le coup pour sa théma que pour les sensations offertes mais ne vaut vraiment pas les 100 à 150 minutes tout au long de la journée. On le refera de nuit juste avant la fermeture du parc avec 1h30 d’attente (nous avons eu la chance d’y arriver juste avant la fermeture de la file) mais en Last Row et là, je reconnais que la drop prend tout son sens à chaud et le tunnel avec la brume activée est top, on a l’impression que ça dure super longtemps avec le sentiment de l’avoir dans les yeux jusqu’en haut de l’Immelman. J’en ai même oublié le manque de planance de l’inversion. Mais bon la suite n’est guère mieux, un ZGR vraiment trop petit pour être aérien… Mais on ne regrette pas les 90 minutes d’attente !

Après cette description de la longueur de l’attente tout au long de la journée, il est d’aller tester les autres attractions du Ruigrijk. Nous voulions d’abord tester Joris mais il était encore en test donc nous débuterons par le Hollandais volant en passant sous le Coaster par le petit chemin de caillou pas bien large avec tant de monde...

De Vliegende Hollander : 35 minutes d’attente affichées qui paraîtront bien courtes dans la file d’attente superbement thématisée. Encore une fois la musique est géniale et entêtante et le double quai est extrêment bien beau même s’il ne suffit pas à assurer des queues trop courtes. L’ambiance est top dans le dark-ride dans le noir, nous ne voyons vraiment rien avec la brume qui nous envahit, y a deux trois surprises mouillantes dont une drop cachée puis vient le lift avec quelques effets. La drop qu’on peut penser inconfortable d’extérieur avec le virage à sa base passe super bien et après… Plus rien. Le bateau est tellement lourd – on le sent vraiment à bord même en tant que passager – qu’il peine à franchir le reste du parcours, le Camelback est dénué du moindre floating, le « fer à cheval » sans le moindre G’ tout comme le virage avant le Splash et les MDB ralentissent encore le rythme. Le Splash mouille peu, disons que les effets de la partie Dark Ride mouille plus.

Comme pour Baron, le Hollandais Volant vaut surtout pour sa théma (et pour sa drop à la limite) mais je ne m’attendais pas un bon Coaster, juste à un bon Dark Ride donc pas de déception mais il plaît aux familles, c’est le principal. La preuve en est qu’il ne descendait plus en dessous de 65 minutes avec des pointes à 9O minutes selon l’appli. Joris étant enfin ouvert, on y file !

Joris en de Draak : 15 minutes d’attente affichées contre 25 min attendues mais la file n’est vraiment pas désagréable puisque l’on peut admirer le combat effrené des deux dragons (bon le Water gagnait quasi à chaque fois). Notons le distributeur Coca Cola thématisé médiéval est super sympa. Et encore une fois la musique est super, j’y reviendrais mais c’est LE point fort d’Efteling pour ma part. Le choix du Dragon se fait sous la gare, pas mal de visiteurs (surtout les enfants) préfèrent le Water qui l’emporte régulièrement, c’est ce que nous ferons aussi, plus rapide donc sûrement un peu meilleur !

Premier tour au dernier rang, refait au premier rang un peu avant 22h30 (avant le dernier tour de Baron). Sinon les opés très sympas, les drapeaux qui se baissent et les applaudissements quand un train gagne (Water pour le coup) tandis que le perdant se fait huer (Vuur) et enfin une petite phrase à chaque départ de train : « nanana Krutcherkraft… nanana comen vlart ! », aucune idée de ce que ça veut dire mais l’ayant encore en tête, contribuant à une ambiance géniale et au moins pas de Fly-Trough au bruit assourdissant !

Les trains sont ultra confortables mais les ceintures ralentissent un peu le bon débit, et très beaux, bien plus beaux que ceux de Troy (avec le bois m’évoquant les bouées de Festyland…). Quant au ride en lui-même, Joris est un peu court mais le fait de monter vers Pirana, de descendre vers Python, de retourner sur le lac et enfin de retourner vers la gare donne un effet de longueur. Niveau parcours, pas de pré-lift mais plûtot des virages sympas avant la drop pleine d’airtime qui tire très bien à l’arrière, très sympa en first, le double down Camelback est bourré de coups de G’s négatif et arrache à l’avant, des petits Ejector, on décolle direct tandis qu’à l’arrière c’est plus tard et un peu moins puissant, viennent les premières interactions avec Vuur qui rajoutent du fun non négligeable, et la partie sur le lac est totalement folle le soir à l’avant de nuit avec tous ces virages, EGF-Turn et mini-bosses pleines de G’s. Enfin, le virage incliné vers l’extérieur conclut en beauté le layout extrêmement bien pensé. Par contre je n’ai ni vu ni reçu une goutte d'eau du dragon aquatique…

Je n’en attendais pas tant de ce Wooden que je pensais vraiment trop petit pour procurer des sensations dignes de Troy et je fus tellement surpris et j’ai tellement apprécié le dernier tour à chaud en first à fond les mannettes qu’il devient mon Wooden préféré devant Troy,son petit frère et Wodan ! Comme quoi avec Joris W et Goliath je verrais durant ce trip que la hauteur, même si elle contribue au bon Coaster, n’est pas un facteur essentiel.
Quant à son petit frère, Vuur, nous l’avons testé une seule fois en last vers 17h, Joris ne descendant pas en dessous de 45 minutes avec des pointes à 65 min toute au long de la journée (toujours 45 minutes le soir). Le choix entre les deux s’est fait tout naturellement : layout similaire mais inférieur en terme de sensations, Vuur est moins un peu moins rapide, il manque le virage incliné vers l’extérieur et les élements de Water au dessus de lac se font ici au dessus de l’herbe, bref il manque le petit grain de folie de Water et comme nous n’avons pas pu le ri-rider très chaud le soir… Il reste néanmoins très bon mais en dessous de Troy et au dessus de Wodan.

Une fois sorti vers 11h30, les gens affluaient vers Joris (sûrement après avoir attendu 80 minutes sur Baron qui était monté à 55 minutes tout comme le Hollandais Volant. Dans cette zone il nous restait Python qui affichait déjà  40 minutes ce qui m’a paru bien trop pour une vieillerie pareille, mauvais choix puisque nous y retournerous vers 19h et le serpent affichait 50 minutes…

Python : Déjà que 40 minutes c’est trop long pour un tel ride mais bon on est plus à 10 minutes près surtout quand on voyait 120 min à Baron ou 70 min au Bob seul crédit qui nous resterait après. Bon sinon Python n’est pas moche, les trains sont plutôt confortables avec les harnais souples et rendent le ride pas désagréable même en étant au dernier rang, largement ridable même si la drop manque d’întêret, que ça vibrotte dans les creux et que l’entrée des Corkscrews tapent un peu… Et le lift est d’une lenteur… N’empêche que les Loops restent vachement intenses ! Pas le pire crédit du Trip en tout cas.

Pour finir avec Ruigrijk, nous testerons le Halve Maen avec 20 minutes d’attente (jamais fait tant pour un Pirate Boat !) à un rang pourri et du mauvais côté (vue sur les arbres et non sur Ruigrijk). Ca se laisse faire, la théma est correcte mais l’expérience n’étant pas optimisée, nous trouverons Scorpios bien plus sympa !

Nous voulions maintenant un peu de calme donc nous décidâmes de nous diriger vers Reizenrjik. Et c’est sûr le chemin contournant le lac et menant à Vogel Rok que nous croiserons la joyeuse bande de CW. C’est à ce moment là que je fis ma petite recherche Internet comme dit dans l’Introduction…

Reizenrijk

Vogel Rok : L’entrée sous le cul de l’oiseau est sympa, le vautour est bien réalisé et la façade ciel donne un beau rendu. 15 minutes d’attente dans la file parc à bœufs très bruyante et la gare n’est pas du tout immersive, trop grande et nous n’avions pas connaissance du conte se rapportant à l’attraction. Entièrement dans le noir, le Coaster est pas mal du tout au dernier rang, fluide, un peu court mais une bonne drop et quelques spirales sympas. Bref, un bon Vekoma et un bon Indoor Coaster, mieux que Temple of the Night Hawk pour rester dans le comparable. Vogel Rok était déjà monté à 30 minutes à notre sortie et ne descendait plus en dessous de 45 min dans la journée.

En sortant nous aurions bien tester Carnaval Festival mais pas mal de monde et la Pagode mais la file n’avançait pas. Nous filerons à Marerijk où nous ferons un passage éclair à la vue du peuple présent à Droomvlutch. Tant pis, nous tenterons plus tard et dêcidâmes d’aller manger vers Anderijk en espérant que l’après-midi soit plus calme (lol). C’est à l’Octopus Restaurant, par lequel nous sommes entrés, et à la sortie du Pandadroom que nous prendrons nos paninis pas dégueus offerts avec le Ticket Extra, dans un cadre pas désagréable et climatisé (toujours recommandé par T’n’P), et c’est dépités à la vue des temps d’attente qui s’enflammaient selon l’Appli qu’après avoir fini nous errerons un peu de parc avant de trouver une bonne attraction avec un temps d’attente raisonnable… Et c’est chose faite dans l'Anderijk.


Anderijk

Fata Morgana : Le quartier dans lequel se trouve le Dark Ride est très sympa, avec toujours une musique évadante, marque de fabrique d’Efteling. 30 minutes d’attentes annoncées, le débit est bon donc ça avance bien dans la longue file parc à et le cheminement au dessus du quai permet de se rendre compte de sa taille même si comme pour Vogel Rok c’est pas très immersif.
Pour le Dark Ride en lui-même, la première partie thématisée jungle est pas transcendante, on voit le plafond. La seconde partie thématisée sur l’Orient « pauvre » ressemble un peu trop à POTC, ou plutôt à Pirates de Batavia… avec un peu trop de clichés à mon sens (le pauvre qui demande une pièce c’est moyen). Vient ensuite un bon petit passage bas de plafond avec ses murs aux motifs orientaux menant vers la partie thématisée sur l’Orient « riche », la plus réussie à mon goût, là c’est vraiment du niveau du niveau de POTC, de grandes scènes, plein d’animatroniques et même des odeurs, notamment la scène qui doit regrouper une trentaine de personnages (sultans, danseuses du ventre, califes ect). Nous passons ensuite sous le cul d’un grand sultan menaçant (après le vautour, le sultan, à croire qu’ils aiment ça dans ce parc…) pour la dernière partie plus sombre dans les catacombes d’un palais, où une sorte de magicien qu’on trouvait déjà au début nous jette un sort avec plein de lasers, pas mal du tout !

Au final y a de l’excellent et du moins bon, un thème original, une musique bien sympa et j’apprécie beaucoup les transitions entre chaque partie, cette impression de visiter quatre mondes différents… Bon maintenant, est-ce que Fata Morgana est le meilleur Dark Ride d’Europe ? Non, POTC et Phantom Manor ont plus de fantaisie, plus magiques et excellents du début de la file ou du pré-show à la fin, pas Fata Morgana. Néamnoins, et sans avoir tester Carnaval Festival, je ne pense pas me tromper en disant que c’est le meilleur Dark Ride du parc.

Dans cette zone, nous testerons également le Bob après le dîner, qui ne descendait pas en dessous des 65 minutes l’après-midi avec son débit de merde… La file est chiante, ça n’avance pas et on ne voit presque rien du ride serpentant à travers les arbres. Niveau sensations ça monte vraiment bien dans les virages, surprenant, mais encore une fois rien de bien transcendant et puis c’est toujours le même enchaînement et niveau confort c’est pas ça du tout au 2ème rang, assise dûre et pas mal d’accoups mais au moins ça ne vibre pas comme les Bobsleighs Mack qui sont d’ailleurs beaucoup plus softs niveau sensations. Mais au final les Bobsleighs, qu’ils soient Intamin ou Mack, ne convainquent pas.

Après un troisième détour à l’Octopus pour se désaltérer et un tour de Joris en de Draak, ne restait plus que Marerijk, on s’est résolu à devoir affronter les 70 minutes à Droomvlutch... On aurait pu tester Pirana tant qu’on était dans l’Anderijk mais avec ce beau temps la file en plein cagnard déguelait jusqu’à la scène de spectacles brésiliens devant pourtant pas toute proche, et puis tant d’attente pour un raft forcément non merci…

Marerijk

La place avec Droomvlutch et la Villa Volta étant vraiment bondée, jamais vu ça à part dans le quartier scandinave d’EP un jour de forte affluence du coup on a préféré faire avant un petit détour par le Sprookesjob ou Bois des Contes en français pour un peu de tranquilité (lol) et en attendant que les temps d’attente désamplissent un peu (re lol).

La tranquilité c’est mort y avait presque autant de monde qu’ailleurs et les temps d’attente n’ont pas bougé voir augmenté… Une belle perte de temps parce que même si le Bois des Contes n’est pas vilain, pour ma part tout ce bordel ne sert strictement à rien, appart peut-être pour les plus jeunes ou les personnes âgées mais sinon c’est vieillot et désuet, nous traversions des bâtiments sans savoir ce que nous devions voir à l’intérieur, les versions de Disney sont quand même bien plus prenantes et fantaisistes que les versions origineles… L’arbre des Contes est cependant joliment réalisé et ça reste l’ancêtre d’Efteling.

Pas encore le courage d’affronter Droomvlutch donc nous ferons un aller-tour rapide à Joris Vuur comme dit précedemment puis  testerons d’abord la seconde attraction intêressante de Marerijk, la Mad House.

Villa Volta : La file d’attente débutait sur la place donc nous pensions beaucoup attendre mais 30minutes suffirent pour atteindre la salle du pré-show mais la storyline nous est restée bien floue. La Mad House en elle-même est réussie avec un détail super sympa : les statues et objets sur les bras de la nacelle qui oscillent en fonction des mouvements de la nacelle, du coup nous étions omnibulés par ça. Par contre nous avons trouvé que le plafond en bois manque un peu de détails, les trous laissant apparaître les étoiles ne suffisent pas. Elle devient en tout cas ma MadHouse préféree devant celles de Bellewaerde, EP et Phantasialand.

Droomvlutch : 70minutes annoncées mais 55min attendues dans la file parc à bœufs. L’imposante entrée et son toit feuillu avec les espèces de ballons qui pendent ne laissent présager que du bon. Et pourtant l’attraction la plus prisée d’Efteling ne vaut vraiment pas tant, le Voyage au Pays de Songes ne convaint pas. J’accrochais bien au thème, je m’attendais à une sorte de mix entre Arthur sans sa partie Coaster et Peter Pan avec une thématisation plus poussée mais non…Le débit est pathétique, l’embarquement est mal foutu et quant aux scènes, c’est beaucoup trop kitsch et vieillot pour certaines, surtout la scène avec toutes les fleurs artificelles et les elfes de partout. L’hélice descendante à la fin est ingénieuse permettant de voir chaque strate de la forêt au fur et à mesure de la descente mais le décor au milieu est pas transcendant. La scène la plus réussie reste à mon sens celle avec les lunes avec les châteaux dessus, même si le plafond est visible. Point positif pour l’odeur fruitée qu’on peut sentir dans la partie fleurie, comme dans Fata Morgana. Droomvlutch reste un bon Dark Ride mais qui ne vaut vraiment pasl’éloge que certains en font…

Sortis de Droomvlutch un peu avant 19h, c’est à ce moment là que nous irons tester Python, seul crédit qu’il nous restait avec le Bob comme dit précedemment…
Le soir nous dînerons en terrasse sur le coup de 20h (après un passage éclair au Bob pour constater une file pas réduite) à la crêperie Polles Keuken située sur la Place Centrale, à la fin de la Pardoes Avenue, avec les guêpes pour nous tenir compagnie. Verdict : pas mauvais du tout et avec une vue sur l’animation de la place (un spectacle de chant et de danse avec des sosies de David Carreira ou Ariana Grande :-P). Après un ultime passage à l’Octopus Restaurant (4 fois le même restau dans la journée, un record) pour nous redonner un peu de pêche et de vivacité avec le café et le muffin (le même qu’au Mc’do), nous affronterons les 45 minutes du Bob comme dit précedemment. Et nous constaterons que les Hollandais sont vraiment tenaces, encore beaucoup de monde jusqu’à minuit avec des files qui restent conséquentes, moi qui pensait naivement qu’à partir de 17h30 la clientèle familiale commençerait à partir et bien non du tout, ils restaient ! Ca  m’a vraiment surpris parce qu’à Pav, à Disney ou à EP ça se vide bien à partir de 18h et là ça ne se décarcassait pas du tout, limite ça augmentait !

La journée se finit donc par Joris Water en first row en 50minutes, une petite bombe et un dernier tour de Baron en last avec 100 minutes affichées, pas trop mal et avec la chance d’arriver juste avant la fermeture de la file (j’avoue j’avais prévu).

En clair pas trop mal pour une journée bondée même si j’ai parfois un peu mal géré le planning (beaucoup d’allers-retours, certains auraient dû être fait le matin) et des attentes réelles souvent un peu inférieures aux attentes annoncées. Nous avons tous les crédits, c’est le principal avec les DarkRides qui valent le coup en plus, manquent seulement Pirana, la Pagode et Carnaval Festival qui nous intéressaient un peu, et nous avons volontairement évités Spookslot et PandaDroom. Par contre nous n’avons pas vu la couleur d’Aquanura (enfin si mais sans les lights du coup et juste quelques lumières depuis la file de Baron), dommage, ni de Raveleijn pour lequel les réservations étaient closes vers 13h… Après c’était Aquanura ou un deuxième tour de Baron/Joris Water donc pas de déception.

Conclusion :
Efteling est un excellent parc, pas de doute là-dessus, Joris en de Draak Water est vraiment génial malgré sa petitesse, le meilleur Coaster du parc pour ma part, le Vuur est bon aussi, Baron reste sympa, De Vliegende Hollander vaut vraiment pour sa théma, VogelRok est agréable et le Bob et Python sont très bofs mais au final aucun Coaster n’est vraiment mauvais et leur orientation quand même familiale ne m’a pas dérangé. Pour les Dark Rides, Fata Morgana est pas mal du tout mais Droomvlutch sans plus. Enfin la Mad House est l’une des meilleures dans sa catégorie et le Bois des Contes inutile. En clair des attractions de bonne facture mais qui valent, pour la plupart, surtout pour leur thématisation et leurs musiques géniales. Comme dit plus haut, c'est selon moi LE point fort du parc, je chantonne encore les géniales musiques de Joris/Baron et DVH en écrivant le TR ! Le gros point négatif sont les débits juste pas possibles pour un tel parc pour les attractions telles que Baron, le Bob ou Droomvlutch. D’autres restent corrects voir bons comme Joris, Fata Morgana ou DVH avec le double quai. Côtes employés ils sont sympas même s’ils tournent en rond à Baron et le parc est très propre appart les poubelles de la file de Joris qui déguelent le soir. Sinon le parc est très grand (mais paru pas si grand que ça avec la foule), agréable, très vert, superbement entretenu (supers pelouses).


PS : Désolé pour la longueur du TR, mais y a pas mal de choses à dire… Et avec le monde et l’attente j’ai pris très peu de photos.
« Modifié: 26 août 2015 à 21:12:02 par 6lverStar »

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

*

sebattractions

  • *******
  • 1 043
  • I am the Passenger ... And I ride and I ride ...
    • Voir le profil
  • Home Park: Mounky Park de Nancy
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #9 le: 26 août 2015 à 17:11:56 »
Bon trip  :mrgreen:
L'entrée d'Efteling m'impressionne : elle est magnifique et gigantesque !
2018 : Meeting Parc Saint Paul - Tripsdrill - Meeting Pologne (Energylandia - Legendia) - Jardin d'Acclimatation - Meeting Holiday Park - Meeting Walygator
2019 : Meeting Nigloland

*

coaster fan du 93

  • *******
  • 1 429
  • B&M <3
    • Voir le profil
  • Home Park: Nigloland
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #10 le: 26 août 2015 à 17:52:56 »
Crois moi 6lverStar tu ne rate rien en séchant Carnaval Festival  :-D c'est nul , mais vraiment nul quoi ; pourri de A à Z .
C'est vraie que les musique d'Efteling sont génial ( Villa Volta , Fata , Baron , Joris , DVH , Vogel Rok ) , d'autre bof ( monsieur cannibal , droomvlucht ) et nul à chier ( Carnaval Festival  :evil: )

Et triste de voir qu'à Baron ça glande toujours autant  :-( , après j'ai beaucoup aimé Baron , un peu moins Joris qui manque de folie et surtout de longueur contrairement à Wodan et Troy ( même si c'est un excellent GCI )  :mrgreen:

Mais Doomvlucht ça débite bien quand même  :? , moi ça allait à l'entrée de la façade et 40 min  :roll:


Parcs 2019 : Parc Astérix , Disneyland Paris , Nigloland , Walibi Rhône-Alpes , Gardaland , Movieland Studios , Mirabilandia , Ciné Città World , Raimbow Magic Land ,  Holiday Park , Fraispertuis City

*

6lverStar

  • *****
  • 473
  • Helix/Taron/SteVen/TC/Maverick
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #11 le: 28 août 2015 à 23:14:36 »
Bon trip  :mrgreen:
L'entrée d'Efteling m'impressionne : elle est magnifique et gigantesque !

Merci. :wink:
Je suis d'accord, l'entrée envoie bien.  :-)

Coaster fan du 93, je suis d'accord que Joris manque de longueur mais j'ai été justement impressionné par la folie de ce petit GCI par rapport à sa taille, surtout lors de mon dernier tour le soir. :-)
Pour DVH, la file commençait ni à la façade ni à l'entrée de l'attraction mais au milieu de la place, les guest formaient eux-même leur propre file et puis y avait tout un tas de zigzags à l'extérieur. Le débit est quand même pas terrible, les nacelles sont petites.
Pour Carnaval Festival je n'ai pu constater et pour Droomvlutch je n'ai pas vraiment entendu de musique... :-P
« Modifié: 28 août 2015 à 23:22:18 par 6lverStar »

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

*

swing14

  • ********
  • 1 516
  • Etre ou ne pas être, laissez tomber la question
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #12 le: 28 août 2015 à 23:17:52 »
L'entrée ne fait QUE 45m de haut  :-D.
Fait : walibi belgium (12x), bobbejaanland (10x), plopsaland / meli (8x), Bellewaerde (8x), efteling (9x), Disneyland paris (6x), phantasialand (10x), movie park (7x), walibi holland (3x), Europa park (2x), parc asterix (2x), Holiday park, Futuroscope, toverland (2x), walygator, tripsdrill

*

6lverStar

  • *****
  • 473
  • Helix/Taron/SteVen/TC/Maverick
    • Voir le profil
Re : Holland Tour 2k15 (Toverland/Efteling/Walibi Holland)
« Réponse #13 le: 29 août 2015 à 00:11:30 »
Nous quittons Efteling vers 00h15, le temps de sortir du parc, après notre tour de Baron, y a encore pas mal de monde et les files aux guichets pour payer le parking sont vraiment conséquentes, heureusement que nous l’avions pré-payer le matin mais nous éprouverons malgré tout pas mal de difficultés à sortir du parking mal foutu, les gens quittant leurs places devant se rebattre sur les deux seules files, bref ça bouchonne et ça n’avance pas,  et c’est seulement vers une heure moins vingt que nous quittâmes définitivement le parc en direction de l’hôtel situé à une petite heure de Kaatsheuvel.

Après une bonne nuit au Campanile d’Amersfoort (mieux que celui de Breda) situé à une trentaine de minutes du parc et un petit-déjeuner pas mauvais, nous partîmes en direction de Walibi Holland sur le coup de 9h. La route menant au parc me parut bien longue avec l’excitation de rider Goliath mais on y traverse un bras de mer, la fôret à gauche, le fleuve à droite, y a même un petit port, un moulin, un champs d’éolienne, c’est beau les Pays-Bas ! Et nous apercevons enfin Goliath à travers les arbres, à gauche se trouve un… des espèces de tente et à droite le parking. Et qu’entends-je ? Un train sur le magnifique Goliath rempli de passagers. Serait-ce encore les chanceux ERT-Riders d’hier ? :-P Là je ne suis plus envieux mais plutôt jaloux, parce que Goliath c’est quand même autre chose que Baron. Peu de monde sur le parking, la journée s’annonce bien ! Un panneau nous indique que le frisbee Tomahawk est fermé mais on s’en remettra. Nous nous dirigeons vers l’entrée et comment dire… c’est autre chose qu’Efteling ! Mais c’est pas moche non plus, nous passons les guichets munis de nos E-Tickets datés qu’on échange contre un plan du parc (dans le même style que le nouveau de Phanta, ça manque de détails) et nous entrons.


WALIBI HOLLAND

Un petit lac à droite avec en toile de fond Speed of Sound, des restaurants et boutiques à gauche, cette demi Main Street est décidemment bien pensée malgré les couleurs un peu flashies.


Nous attendrons 20 minutes dans le « Hall of Fame » où se trouve l’entrée d’Xpress en attendant l’ouverture du parc à 10h, Xpress étant déjà ouvert mais pas mal de jeunes s’y dirigeaint (la tranche d’âge des visiteurs n’est pas du tout la même que celle d’Efteling), nous préférerons le garder pour l’après-midi. Nous ferons un tour X-Press (jeu de mots) dans la boutique à la sortie du Coaster avec un choix de produits discutables et du Rihanna en musique d’ambiance, ça tranche avec De Vliegende Hollander, puis nous nous placerons devant les portes (la mauvaise) qui s’ouvriront à 10h (pas la nôtre du coup y a fallu changer et on s’est fait grugés). La peu de visiteurs devant nous se dirigeant vers Goliath… c’est ce que l’on choisira aussi. Nous passerons devant la Grande Roue (quartier France) puis par le quartier Exotique où se trouve El Condor et nous arriverons enfin dans la zone de Goliath, la « Speed Zone » (très recherché comme nom), qui comporte également la Space Shot, l’entreprise et un circuit de karting que nous testerons plus tard. Après une belle vue sur le SLC, le lift de Goliath se dresse devant nous avec le logo emblématique à son pied et les ERT-Rider encore dans la gare (ou dans le train) !

Goliath : Pas d’attente pour ce premier tour de Goliath que nous testerons d’abord en first row et nous passerons par la file Flash Pass (les opés super sympas, nous y laisserons comme y avait peu de monde) et nous assisterons à la sortie du train des ERT-Riders et à la photo devant le logo comme dit dans l’Introduction, le temps que les deux trois personnes devant nous passent. Petite remarque sur la gare, vraiment moche, sans âme, la théma est absente mais bon Goliath se suffit à lui-même : l’intégration au dessus du lac en bord de parc est parfaite et les courbes Intamin sont sublimes, avec un bon choix de couleurs (rails verts/poteaux noirs ça marche et en plus d’être moderne).

Nous embarquons donc au premier rang, le lift à câble accèlère au fur et à mesure de la montée, belle vue sur le parcours, vient la drop sympa sans être exceptionnelle, manque un peu de hauteur mais une bonne dose de G’s dans le creux. Gros airtime sur le Camelback au sommet en first row et l’élément clé du parcours : le merveilleux Stengel Dive, cette sensation d’être éjecté du siège mais tout en légèreté bien que je pensais le basculement plus soudain. S’en suit la première spirale, bien intense avec l’impression de frôler la pelouse et un premier EGF-Turn avec un moment de légèreté en hauteur suivi d’un basculement, sensation similaire au Stengel Dive mais en moins haut, certes moins puissant que ceux d’iSpeed ou d’EGF ça reste néanmoins très agréable. Le seul point négatif du parcours est la deuxième spirale, moins intense que la première et qui n’est pas au ras de l’eau, pas cette impression de pouvoir la toucher et le second EGF-Turn, plus tassé donc pas de moment de légérété au sommet. Cette partie est un peu trop ballade à mon goût, un peu comme sur Troy y a une spirale (et un EGF-Turn) de trop, ça casse le rytheme et on ne fait qu’attendre les Bunny Hops. Ces derniers sont d’ailleurs excellents, avec un éjector au sommet de chacun et le parcours s’achève en beauté avec un virage au ras du sol bien intense.

Verdict : Goliath est un peu un mix entre mes deux autres Coasters préférés que sont iSpeed et Shambhala, on retrouve l’intensité de l’Accelerator dans les creux et le virage à la fin et l’Ejector de son Camelback - qui reste le plus puissant pour ma part mais qui défonce les cuisses avec les harnais du coup ça reste plus agréable sur Goliath avec les laps bars tout en restant presqu’aussi puissant – et la légèreté et la fluidité de Shambhala dans le Stengel Dive, le premier EGF-Turn et le Camelback bien haut et assez aérien. En tout cas le relativement petit Goliath monte très haut dans mon Top10, que je posterais à la fin. Sans surprise le meilleur Coaster du Trip.

Nous rééiterons immédiatement l’expérience en last row, et c’est à ce dernier que la drop prend tout son sens, au maximum de son potentiel par rapport à sa taille, c’est même mieux que Baron tellement on est tirés par le long train. Le Stengel Dive est pareil quelque soit le rang, de même pour les spirales et l’intensité dans les creux reste la même. Par contre les airtimes sur les Camelback, Bunny Hop et EGF-Turn n’arrivent qu’à la redescente, par goût personnel je les préfère au sommet et donc le premier rang.
Nous le referons 5 fois dans la journée en 15 à 30 minutes (7 fois en tout), les deux trains étant sortis, ce qui reste très correct pour un tel Coaster, en first row, au second rang, vers le milieu arrière et en last row.

Petite remarque concernant les casiers de couleur qui s’ouvrent et se ferment selon la couleur du train, y en a à Goliath mais aussi à Robin Hood, El Condor et X-Press, c’est ingénieux, plus marquant que le numéro du train (EP) et au moins nous le laissions pas sur le quai dans les décors, sans surveillance et avec la peur que les passagers du train précèdent se trompent de sac ou quoi.
Je noterais aussi la sympathie des employés, l’un s’amusait à compter notre nombre de tours en nous l’annonçant à chaque fois et la fille nous demandait à chaque fois nous souhaitions aller, peu importe les gens derrière et ça vaut pour tout le parc.

Une fois sortis du monstre, il est temps… d’aller tester les autres (moyennes) attractions du parc :-(, en commençant par les deux flats Rides de la zone, la Space Shot et l’Entreprise, et ce sans attente. Bon la tour S&S est l’une des plus molles qui soit, peu d’airtime en haut et en plus nous n’étions pas du bon côté (face à Robin Hood et non à Goliath). Ca reste agréable et sympa à faire mais largement en dessous de celle de Walygator ou même de Mirabilandia. Nous ne la referons pas de la journée, pas mal de monde l’après-midi et connaissant ledébit… Quant à G-Force, ma première Entreprise, rien de bien excitant mais nous serions bien restés un peu plus allongés dans les nacelles et le fait que nous ne « tombions » pas du siège en haut m’a toujours impressioné.

Maintenant direction la Sherwood Forest où se trouve le Wooden Vekoma, la MadHouse Vekoma et le Top Spin… Huss Rides. Y aussi le SkyRider mais y avait plus de sous à dépenser ! :-P

Robin Hood : Très peu d’attente pour Robin Hood, nous accrochons bien au thème, une structure agréable visuellement (bon Anaconda aussi), le parcours a l’air sympa (l’un des seuls qui m’était inconnu avant de partir), deux trains, bref ça présage que du bon… Nous choisirons le last row pour ce premier tour (le seul en fait). Nous retrouvons le système de casier et nous nous installons, bon c’est pas  Millenium Flyer, nous y étions habitué depuis deux jours et nous sentons la différence, assise inconfortable, peu de place pour les jambes et Lap Bars très dûres au point de complétement nous gâcher le tour. Déjà le lift est très lent par rapport aux GCI, la drop est sympa mais ne tire pas comme celle de Joris, le premier virage passe et s’en suit un festival de bosses et de drops bourrées d’airtimes tous plus douloureux les uns que les autres avec la Lap Bar. Le virage en hauteur visible quand on arrive dans la zone casse un peu le rythme mais c’est pas plus mal, c’est la première fois sur un Coaster que j’en viens à vouloir que les airtimes s’arrêtent. C’est dommage parce que le layout est pas mal du tout, je pense qu’ils changeraient les trains Robin Hood deviendrait un bon Wooden.

Merlin’s Magic Castle : Le château est petit mais pas mal du tout d’extérieur. Toujours pas d’attente, juste que le précèdent Pré-Show se finisse, ça change de la Villa Volta. Ce dernier est vraiment long, nous ne comprenions rien mais au moins nous étions assis (sur le décor). Par contre Merlin est raté, un peu de fantaisie serait bienvenue, on dirait le Père Fourras en méchant. Nous entrons dans la salle et surprise : c’est pas mal du tout pour un parc de petite taille en terme de décors. L’assise en bois donne mal au dos mais l’histoire de celle-ci est plus prenante pour ma part que celle de la Villa Volta, de ce que j’ai compris Merlin apeure un ennemi ayant pénètré dans son château en le tournant dans tous les sens (le château hein), l’ennemi le supplie d’arrêter et y a des petites animations au centre avec des fioles, ce petit détail en fait même ma Mad House préfèrée après la Villa Volta, un peu plus poussée en terme de réalisation et de détails.

Y a des coins sympas à Walibi Holland, depuis la file du TopSpin

Excalibur : Accès presque direct au TopSpin, le temps que le tour se finisse. Testé au premier rang, certes il est plus que mou par rapport à Talocan (seul point de comparaison) mais au moins il ne m’a pas brisé l’entrejambe, certaines rotations sont amusantes mais dommage que la nacelle se redresse juste avant les jets d’eau, ça aurait rajouté un peu d’intêret et de fun à la chose. Le thème et le nom sont sympas aussi.

Nous sommes maintenant retournés vers Goliath mais avant nous devions d’abord affonter le rapace et faire le raft avant que la file soit trop grande pour ce qu’il vaut, dans la zone Exotique.

El Condor : 40 minutes d’attente pour mon premier SLC… Mais bon, il était déjà 11h40 en espèrant qu’il soit encore à peu près ridable à cette heure-ci… Pourtant il est plutôt attrayant avec ce temps et les têtes des passagers n’ont pas l’air de trop valdinguer dans les harnais. La dernière partie de la file se fait dans la gare thématisée Maya qui tombe un peu ruine mais ça colle en thème, par contre Major Lazer en musique de fond casse un peu l’immersion. Nous opterons pour le premier rang, dans le but d’avoir la meilleure expérience possible, pas plus de monde qu’ailleurs, en pensant naivement qu’en first et à froid (à tiède on va dire) ça devrait passer…


Comme quoi il n’y a pas que le physique qui compte, il a beau être beau il n’en est pas moins méchant

Et non, raté, notre corps sautille littéralement dans le siège du bas de la drop (sans grand intêret soit dit en passant) aux freins finaux, nos joues et nos tempes tapent dans le harnais dans chaque inversion (et virages aussi), on gueule en attendant la fin, en plus mon bras s’est cogné je ne sais où, ça m’a suivi toute la journée. Par contre ça vibre mais au point d’en donner mal à la tête et ça reste moins pire qu’un Goudurix, mais je ne peux concervoir qu’un Coaster soit si douloureux, ça dépasse l’acceptable.

El Rio Grande : 15 minutes dans la file d’attente parc à bœufs qui n’avance pas, entre les opés mous et les gens qui ont dû mal, les bouées restent bloquées par dizaine sur (ou avant) le tapis roulant de la fin, et ici, pas de plateforme tournante pour augmenter le débit. Point positif qui nous permet de patientier : un superbe angle de vue sur Xpress et Goliath d’ici (1ère photo du TR). Nous embarquons dans les bouées Vekoma conçues bien différemment des Intamin ou Hafema, les mêmes que celles de Bellewaerde. Le court parcours se déroule dans une nature qui y a repris ses droits, l’eau est verte mais bon admettons que c’est dû à la végétation, pas mal d’éclaboussures avec les vaguelettes qui s’abattent sur la bouée mais aucun effet pour pimenter le parcours, ça ressemble pas mal à celui de Walygator mais nous préfèrerons le Splash Battle pour se mouiller.

Après un petit détour d’une treintaine de minutes par Goliath, il était déjà 13h30, et nos ventres criant famine, nous retournerons à l’autre bout du parc en passant par la Main Street pour déjeuner au Club Wab au pied de Speed of Sound. Nous prendrons de vraies pizzas faites par un pizzaiolo, et nous nous installerons en intérieur afin d’éviter les guêpes. C’était bon et un bon point pour le parc, moi qui m’attendait à n’y trouver que des frites ou autres burgers, avec un Cookie en dessert. En sortant le ventre plein, nous voulions tester Xpress (m’attendant à attendre un peu on aurait digérer dans la file) mais étant en panne, nous retournerons à Speed of Sound.

Speed of Sound : 30 minutes annoncées, pour un Boomerang c’est beaucoup mais bon nous tenions au +1 et c’était ça ou Drako, Xpress étant en panne… Au final nous en attendrons une dizaine de plus, en plein cagnard, à observer les vas et vients du train et les couleurs « RC Racer » discutables du truc, en même temps à un train où des places restaient vides à chaque tour… Nous nous placerons en last-row dans l’espoir de quelques sensations, en retrouvant les trains testés hier sur Python, rien à dire, les harnais ne me compressent pas les clavicules. Avec l’audio embarquée ça doit être sympa en plus. Et c’est parti ! Enfin le train est parti mais pas l’audio… du coup Speed of Sound redevient un Boomerang classique avec un train confortable, le tunnel nous gâche la vue qui pouvait être sympa, la drop en avant chatouille, le Cobra Roll tape, ça vibrotte un peu, le Loop passe bien comme sur tous les Loopers Vekoma, par contre la partie en arrière m’a paru étonnement intense dans les inversions. Au final rien de bien transcendant, ça reste un Boomerang amélioré mais c’est moins désagréable que celui de Bellewaerde.

Ayant aperçu un train sur Xpress sans prêter attention s’il était vide ou plein, nous y retournerons.

Xpress : Avec la panne la file s’était bien vidée, un peu de monde au niveau des Cast Members dont un qui jouait bien son rôle en nous regardant fixement, par contre plus personne des CM à la « Platform : 13 », l’embarquement, du coup a traversé la partie qui suit les CM et les tunnels en tôle à toute vitesse sans profiter des effets censés s’y déclencher. Nous attendrons en tout 15 minutes, ayant opté pour le 1er rang (meilleure place pour les Launch Coasters en génaral), ce qui est pas mal pour le Coaster qui m’a semblé le plus populaire du parc (55 minutes le matin). Par contre le Launch n’est pas visible comme aux WDS du coup on s’y ennuie.

Pour ce qui est du ride en lui-même, le launch censé être plus puissant que celui de RNRC en raison du poids plus important des trains (sans l’audio embarquée) m’a bizarrement paru moins puissant surtout que y a pas d’effets durant le Launch (pas vu leur trace, peut être dû à la panne) et c’est pas entièrement dans le noir du coup c’est moins fun. Le Roll Over est assez intense mais tape un peu avec les trains peu confortables, s’en suivent deux trois virages en hauteur puis viennent les MDB, jusqu’ici ça passe. Par contre après on attend la fin mais pas pour les mêmes raisons que El Condor, Vekoma a quand même eu l’idée de placer un Corkscrew avec un bel accoup histoire de pas s’endormir.
Bref Xpress mérité d’être testé une fois pour sa première partie (et encore), pour sa file (si y a un peu de monde) ou ses effets dans le launch (qui marchaient pas).

Il est 15h30 et nous reste plus que la partie gauche du parc avec le Splash Battle, le Junior Zierer, Tomahawk fermé et les bûches.

Splash Battle : Pas d’attente pour ce Splash Battle qui s’avère être la meilleure attraction aquatique du parc (enfin meilleure que le Raft, pas fait le Flume), joliement décoré, c’est le genre d’attraction fun de bout en bout avec un rideau d’eau qui ne s’éteint pas au passage de l’embarcation (jamais vu ça ailleurs) et nous nous sommes fait trempés par des gamins sans pouvoir riposter, nos pistolets avaient du mal (fausse excuse :-D). Bon coup de la part de P&B mais je préfère tout de même le Mack de Fraispertuis (où t’es trempé avant de monter dans l’attraction).

Drako : Pour le +1, là c’est vraiment nul, la théma est atypique, le confort rustique, la drop ne tire pas même à l’arrière, en plus nous avons droit à deux tours.

Pas fait, déjà le nom ne nous disait rien et avec la barrière de la langue…

Un petit coup d’œil sur le chantier du futur Mack

Pas fait la Crazy River, le Flume Ride du parc semblait sympa avec sa drop en Double-Down mais c’était au moins trente minutes pour ça ou garder du temps pour enchaîner Goliath, le choix a été vite fait.

Le Pirate Boat le plus mou qui soit avec celui de Walygator

Nous admirerons le parc d’en haut (enfin Goliath plutôt) depuis la Grande Roue située dans le quartier français où rien n’y rappelle vraiment la France appart le nom des attractions en français. Nous finirons par 4 tours de Goliath la grosse heure qu’il nous restait, en 15 à 20 minutes pour chaque tour, après une pause boisson au Snack « Mission Control » au pied de la Space Shot. Nous quitterons le parc sur le coup de 18h15 suite à notre dernier tour de Goliath, le temps de rejoindre l’entrée.

Conclusion :

Walibi Holland est un bon parc, un peu à mi-chemin entre un Walygator (c’est pas péjoratif hein, Walygator a ses bon côtés) et un Mirabilandia, un parc qui sans forcément le vouloir s’adresse avant tout aux jeunes (peu de familles), du Gros Coaster dont une merveille Intamin et 4 Vekomas tous plus nuls (moyens) les uns que les autres mais de bonne taille, une bonne collection de Flat Rides (Space Shot/Top Spin/Frisbee/Pirate Boat) bien qu’ils soient tous complétement bridés sans être désagréables et un Raft moyen. Pour les bonnes attractions hors Goliath, il faut regarder du côté de celles auxquelles nous nous attendions pas : la Mad House et le Splash Battle. Pas de grosse théma, pas de supers pelouses comme à Toverland ou Efteling, des gares parfois moches, certaines tombant un peu en ruines mais un parc agréable de s’y promener, vert, propre, boisé avec des petits lacs, vraiment un environnement très similaire à Mira ou à Waly. La nourriture est bonne si l’on mange au bon endroit et les employés super sympas. Je n’hésiterais pas à y retourner en 2015 selon le nouveau Mack et pour Goliath.

Au revoir Goliath…

Le parking pré-payé, peu de difficultés à sortir en sortir, nous nous mettrons en route vers 18h30 et c’est parti pour 5h15 de route sans encombre appart une grosse averse, mais qui parurent bien longues sur la fin, enfin dès le début ( :-P) même si c’est mon père qui conduisait :-P. Nous passerons à proximité de Walibi Belgium et arriverons vers minuit sur Nancy pause pipi comprise. Pour conclure sur ce trip, de bons parcs, de très bons Coasters (Goliath), d’autres moins bons (les Vekoma), des déceptions (Baron), de belles surprises (Joris), du beau temps pas prévu qui nous suivra les trois jours, des hôtels corrects, un beau pays avec des gens à peu près civilisés sauf les gamins à Toverland qui ne cessaient de nous marcher sur les pieds ! Pour finir, deux petits tops :

Top10 du Trip :
1.   Goliath – Walibi Holland
2.   Joris en De Draak W – Efteling
3.   Troy – Toverland
4.   Joris en De Draak V – Efteling
5.   Baron 1898 – Efteling
6.   D’Wervelwind – Toverland
7.   De Vliegende Hollander – Efteling
8.   Booster Bike – Toverland
9.   Vogel Rok – Efteling
10.   Xpress – Walibi Holland

Top10 général :
1.      iSpeed – Mirabilandia
2.     Goliath – Walibi Holland
3.   Shambhala – Port Aventura
4.   Katun – Mirabilandia
5.   Black Mamba – Phantasialand
6.   The Monster – Walygator
7.   Expedition Ge Force – Holiday Park
-    Joris en de Draak W - Efteling -
9.   Silver Star – Europa Park
 - Troy - Toverland
10. Oz’Iris – Parc Astérix

Petite erreur corrigée de ma part, ayant inversé Goliath et iSpeed, mais l'Accelerator est quand même plus fou que le Megacoaster.
« Modifié: 29 août 2015 à 14:27:06 par 6lverStar »

USA 2018 : IOA - SWO - MK - AK - USF - BGT - DHS - EPCOT - Fun Spot Orlando/Kissimmee - Volcano Bay - Aquatica - Blizzard Beach - SFMM - Disneyland - DCA - KBF - USH - CP
Europe : Liseberg - PAv - Mira - EP - Phanta - Efteling - WH - Toverland - Bellewarde - Tibidabo - Tripsdrill - HoPa (+ les classiques)
https://alexandreworldtraveler.wordpress.com/

 

Related Topics

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
6 Réponses
974 Vues
Dernier message 25 février 2018 à 23:12:08
par attracties
10 Réponses
1104 Vues
Dernier message 13 septembre 2018 à 00:07:56
par Athensmaster