Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009

  • 8 Réponses
  • 1939 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« le: 26 mai 2009 à 00:29:02 »


Cela faisait « moulte » années que je n’avait plus mis le cap sur Phantasia.
Cette fois-ci notre comité se composait de huit « explorateurs » tous diplômés de l’académie Dark Roll Free Fiume Fall Coaster de la vallée de la Dyle.
Départ Bruxelles, route « nickel » arrivée juste après l’ouverture du parc. « Amaï ! » quelle pagaille à l’entrée (côté  China Town – le parc proposant trois accès à son domaine, accès dépendant de l’endroit que vous indique les préposés au stationnement « sous les arbres »), la belle discipline allemande faisait que nos braves teutons arrivant des parkings se mettaient gentiment en file indienne pour la première caisse alors que les autres distributeurs de « cézame » étaient facilement accessibles. Notre Phil ayant rapidement compris le nœud du problème nous exhorta a quitter la file, du coup toutes la meute en fit de même et au bout de 20 minutes nous entrions dans le parc.

  China Town

Un spectacle d’acrobates asiatiques nous accueille au milieu de la China Town, déjà une foule imposante occupe les lieux, les différents bâtisses qui entourent la place sont magnifiquement colorés et les parterres plantes & fleurs très bien intégrés et c’est sous un ciel presque bleu que la visite commence. Le temps d’ajuster son cervelet dans la Mad House Feng Ju Palace et ses lueurs colorées et intimistes mais rien de révolutionnaire et bien loin de la qualité de Villa Volta et sa bande musicale d'Eteling, un peu fade...

Acrobates et la mad house Feng Ju Palace


le temps de saluer Bouddha, nous entrons dans le ténébreux mais obsolète dark ride Geister Rikscha relique Schwarzkopf (ce qui est le plus marrant la dedans c’est le couloir pour parvenir au quai d’embarquement, c’est presque totalement obscure, à tel point que je me suis pris une fausse colonne presque en plein fouet (les autres « cons » se marraient). C’est le système train unique qui déambule dans les différents tableaux dans l’ensemble en très bon état mais les décors et les effets sont réellement dépassés par les progrès technologiques (l’attraction date de 1981).





Cette mise en bouche avalée, direction Colorado Adventure qui pour ma pomme est le meilleur Mine Train en Europe. Avec ses trois lifts et ses virages souples, il est constamment en recherche de vitesse et nettement plus fluide que BTM de Disney, c’est vraiment une attraction incontournable et vraiment fun fun fun – amusement garanti et envie de le refaire immédiate. Le décor est sympas sans plus et le parcours se tremousse tantôt à l’intérieur du Canyon tantôt à l’extérieur.





Déjà nous nous faufilons entre les parois du Colorado Adventure et le parcours du rapid flume Wildwash Creek & Stonewash Creek….un peu plus haut apparaît les bâtiments jaune pâle de l’hôtel Black Mamba et les premiers contreforts de Deep Africa Ce qui frappe les personnes qui visitent pour la première fois Phanta, c’est l’enchevêtrement des attractions qui est élevé au niveau « prouesse » et le tout tient assez bien la route permettant ainsi de passer de l’une à l’autre attraction sans parcourir  trop de distance, les puristes de la thémas feront par contre opposition.




Où ces derniers ne feront surement pas la moue c’est à Deep Africa, alors là c’est du niveau Disney, la palette de couleurs utilisées est de toute beauté et vraiment chatoyante. Le monstre BM est bien là, caché comme un serpent au creux de la zone, apparaissant par-ci par-là à travers le paysage avec son Vertical Loop surplombant une mini vallée. Surgissant d’une haute tour africaine le coaster plonge sans hésitation vers la boucle, les cris des « riders » s’éparpillant dans les airs. La zone est animée par un groupe africain, l’entrée de Black Mamba se fait par une petite case…





durée de la file qui se trouve à l’extérieur de la case plus de 60 min. le matin, il vaut mieux attendre l’après midi car tout le monde se précipite sur le serpent dès leur entrée au parc, la file serpente au creux de la vallée vraiment très bien représentée et un vrai son africain nous accompagne avec les cris d’animaux très bien diffusés (celui du guépard est terrible). Au bout de la file une bifurcation à droite pour ceux qui veulent dévaler en première ligne (l’attente est bien sur beaucoup plus longue…). Moi avoir jamais fait BM, moi installé en quatrième ligne -  montée dans le lift (c’est lent – l’adrénaline monte, moi avoir les soupapes qui pompes, entrée dans le tunnel au sommet de la tour (bon sang qu’est ce que je fou ici) pas le temps d’y repenser c’est trop tard d’ailleurs ma voisine gueule déjà comme une hystérique – on ne réalise rien quand après le plongeon le train enfile le vertical loop (youpie) je crois voir un instant le ciel et puis zouuuuuuuu tout s’enchaine Zero−G Roll – Immelmann - Corkscrew …sais plus très bien où j’en suis mais c’est très fluide, pas le temps de reprendre son souffle, d’évaporer son coup thermique que l’on rentre déjà en gare…la ballade est déjà finie, mais quel pied! du 49 fillette madame. 

















Bientôt la suite du TR
Merci
« Modifié: 26 mai 2009 à 20:49:41 par alexnextstep »

*

Haar

  • *****
  • 492
    • Voir le profil
Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #1 le: 26 mai 2009 à 17:15:02 »
Bien rédigé et les photos sont super sympa  :wink:.

La suite  :lol:
Master, Master..  ..Where's the dreams that I've been after ?


*

jojo1602

Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #2 le: 26 mai 2009 à 18:59:37 »
Hello,

Photos géniales ! TR bien rédigé qui donne envie de visiter le park !   :mrgreen:

La suite !! ( pour faire original  :-D )

@+

*

Fafou

  • ********
  • 1 996
  • shaun fan club
    • Voir le profil
  • Home Park: Walibi Rhônes Alpes
Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #3 le: 26 mai 2009 à 19:01:24 »
toujours un plaisir de lire les TR de ce superbe parc.
CC 507

*

gaga_lefou

  • ********
  • 14 737
    • Voir le profil
Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #4 le: 26 mai 2009 à 22:12:45 »
Trés sympa TR mais c'est moi ou les photos sont (mal) photoshopées ?  :idiot:

Il y a des couleurs que je ne connaisaient pas sur le BM  :-D

2019: Ferrari World, Warner Bross Dubai, IMG World, Motion Gate, Global Village, Zoosafari Fasanolandia, Fiabilandia, Bal Parc, Walibi Holland, Bobbejaanland, Lotte World, Everland, Fuji Q Highland, Tokyo Disney, Universal Studio Japan, Tobu Zoo, Yokohama Cosmoworld, Toshimaen, Hirakata Park, Joypolis, Parque Espana, Nagashima Spaland

Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #5 le: 26 mai 2009 à 23:40:37 »
Trés sympa TR mais c'est moi ou les photos sont (mal) photoshopées ?  :idiot:

Il y a des couleurs que je ne connaisaient pas sur le BM  :-D

Non, simplement que sur la masse de photos réalisées, je m'amuse parfois à appliquer des filtres (notamment quand la prise est un peu flloue, cela sauve parfois le cliché sinon cela m'énerve  :nrv:)

La suite : TR PHANTASIA ACTE 2



Remis de la morsure du Black Mamba, pose boisson au sein de l’Afrique profonde, franchement l’atmosphère y est très agréable, je l’écris encore une fois la symbiose des couleurs utilisées, les différents objets décoratifs disséminés tout au long des sentiers et dans les différents stands et kioskes ainsi que l’accompagnement sonore dans certaines zones sont une totale réussite.












Déjà une masse des gens s’agglutinent devant nous, de grands cris et des rires terrifiants parviennent à nos oreilles. Nous sommes arrivés a Talocan, le top spin hyper thématisé. Ma foi le premier coup d’œil vous êtes scié par le contexte et le décor, cela à l’air vraiment cruel , torturer à ce point ces pauvres
« riders » malgré leur sourire béat. L’attraction prend vraiment une autre dimension, ça crache du feu, de la fumée, les jets d’eau apparaissent et disparaissent, ça fait du bruit beaucoup de bruit, l’arrière plan de la machine en contraste avec le rouge sanguinolent des parois latérales bref  le spectacle est autant pour ceux qui regardent que pour les volontaires du rituel de la culbute le tout sous le regard malveillant d’un Talocan géant sur votre gauche qui par son réalisme paraît vraiment avoir été apporté d’un temple aztèque, maya ou incas.





N’étant pas très chaud pour ce genre d’attraction que je considère comme une gerbeuse électrique (cela n’engage que ma personne naturellement) je renonce à la voltige, par contre 4 de nos guerriers acceptent de se sacrifier et ma foi ils en sortirent très satisfaits commentant les différentes figures de plaisants cumulets mais pour ce qui est d’apprécier le spectacle c’était autre chose car ils avaient la face tournée vers le mur du fond et quand ils étaient vers l’extérieur, pas le temps de tout regarder car le bastringue les retournait continuellement. (c’est autre chose que le King Kong de Bob). Donc c’est beau, terrifiant pour les néophytes, grandiose et spectaculaire, une nouvelle réussite donc pour ce parc…Seul petit bémol qui touche Talocan : la plateforme à partir de laquelle les gens assistent au « spectacle », c’est en réalité un des sentiers principal de sortie/entrée pour Deep Africa d’où une fameuse congestion (le ring de Bruxelles à 17h vers Waterloo quoi)   






Lunch time, on mange assez bien à Phantasialand, nous optons pour la terrasse du self-service IN DER LINDEN….juste à côté de la zone Vieux Berlin de 1920, la place est spacieuse et fleurie, pas très affolée à ce moment et la vue sur le parc est sympathique. Mon choix se porte sur un plat de ravioli de bonne contenance (pâtes al dente (le cuistot en grande tenue réalise leur cuisson devant vous – 10 sortes de pâtes et autant de sauces), la sauce bolo pas mal du tout pour des produits issus de la grosse production, cela a vraiment bon goût - je suis italien d’origine donc je revendique mon degré d’expert dans ce domaine - et….parmesan à volonté le tout pour 7€ ! c’est par cher pour un parc de cette teneur et la qualité en plus. (Quand je pense au prix des boulettes/sauce tomate + frites de Walibi !!!).


Petite promenade digestive au cœur de Berlin en 1920, c’est la croisée des chemins avec la Main Street de Disney c’est reposant et esthétique, très beau carrousel aux chevaux de bois devant l’entrée principale du parc.
Par contre la reproduction de la porte de Brandebourg (que j’appréciais que modérément a été complètement enlevée pour faire place à de futurs aménagements (voir le vaste projet d’agrandissement du parc (14Ha) programmé jusqu’en 2014 avec au moins 4 attractions majeures).

La suite du programme….le spining indoor  Winja’s  dont tout le monde parle en bien, hé bien tout le monde à raison, quel pied quel joie quel bonheur …Mais commençons par le commencement …..

Suite à l’épisode suivant





 :clap:  :clap:  :clap:
« Modifié: 27 mai 2009 à 22:01:48 par alexnextstep »

Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #6 le: 28 mai 2009 à 18:53:43 »
dernière partie de notre mini périple :

Au passage, le grand écran lumineux placé au coin du quartier berlinois nous renseigne la durée des files dans les attractions….nous commençons à paniquer en voyant les minutes d’attente qui s’y affiche, cela varie entre 40min. et 1h20 aïe aïe aïllllll.  Seul le simulateur Atlantis qui est sur notre route pour Winja’s semble abordable dans ses délais vu sa capacité. O.K. nous optons pour un voyage vers Antlatis – la file se déroule dans une espèce de hangar surchauffé (qu’est ce que cela doit être en été ???) la projection est sympas sans plus mais on  est pas bien installé pour apprécier commodément la projection, la position siège/écran est trop haute et l’on se fatigue vite entre les changements d’orientations de la carlingue et tenir le cou en bonne position pour ressentir les effets vis-à-vis de l’écran. Bon le film est un peu vieillot mais pas trop long, mon avis : à faire uniquement par curiosité.




A notre sortie direction le domaine des Winja's Fear le Spinning Coaster, nous pénétrons dans une espèce de mini vallée limité par le lac sur  lequel déambulent des pédalos, au loin la (futur) nouveauté de la saison WAKABATO continue sa période d’essais, les bateaux processionnent vides sans discontinuité, malgré notre distance, ils nous apparaissent assez massifs et impressionnants.
Sur notre gauche une très grosse masse imposante mi-forteresse mi-caverne se dresse, c’est le repère des Winja’s. Sans perdre une minute nous nous y engouffrons et découvrons un peu plus loin parmi un fatras de décoration de couleurs pastelles un immense spaghetti de rails se développant dans tous les sens,à son centre des mini lifts sous forme de montgolfière.








Le décor est très original assez peu commun il oscille entre une ambiance ouateuse « elfique » et  celle schtroumpfement « schtroumpfeuse » si j’ose dire ? (bon, ne cherchez pas à comprendre allez plutôt sur place…). Nos regards se tournent rapidement vers la file – elle déborde des escaliers qui nous acheminent vers les quais (il y en a deux). Un maxi (Winja’s je suppose) vous invite à enfermer vos sacs dans des consignes mises à votre disposition pour la somme d’un 1€ pas question de pénétrer avec ceux-ci dans l’attraction qu’on se le dise. La file ne dispose pas de déco spéciale et péniblement nous arrivons sur les blogs de départ : 4 à gauche 4 à droite. Et là vint le délire, total, le grand plaisir dès le départ (le temps que les fichues portes s’entrouvrent pour un magnifique plongeon tout en rotation), la claque du plaisir sans discontinuité, pas de temps morts tout s’enchaîne pour la cavalcade car le parcours est plein de surprises et bien évidemment de tournis (agréables et surprenants) c’est assez différent du Nemo de Disney, plus varié dans les évolutions (le rails qui se défile à votre droite sous vos fesses par exemple) Un MUST.



Le temps passe et avec les files annoncées il va falloir faire une sélection parmi les attractions qui restent à faire.
Tout le monde opte pour la River Quest, le Rapid Fiume unique dans son genre et la Free Fall du Mistery Castle.
Je passerai rapidement sur cette dernière car je ne sais pas pour quelle raison mais le programme avait l’air d’être écourté aussi bien dans l’intensité des chutes que dans la durée des évolutions (peut-être du au  monde qu’il y avait aujourd’hui ?) de même les animations autour de l’attraction étaient réduites au minimum (une petite déception donc). Le temps de traverser le pont-levis et de descendre vers les douves du château l’IMMENSE file pour la River Quest nous submergeait avant ses flots. Il est déjà 16h30, le dernier embarquement se fait à 17h45 il y a 90m. de file, ce sera tout juste. Le château est très réaliste, c’est moche, c’est froid, c’est lourd, cela correspond à merveille à ce que c’était au Moyen Age. Le circuit se développe à l’intérieur de la bâtisse et présente l’originalité de proposer 4 grosses pentes sur son parcours, et pour mouiller ça mouille, et si pas de bol ça peut vraiment vous tremper de la tête au pied, c’est pourquoi je m’étais équipé d’un plastoche que mon frère avait ramené de sa bataille de pompes à eau au Banana Battle de Bob. J’avais l’air peut-être d’un con dans mon espèce de préservatif géant bleu mais à la fin du parcours nous jubilions (nous étions deux équipés ainsi) de l’état aqueux des autres potes.





 Si le départ se passe dans un calme total, l’entrée dans le lift et son ascension inquiétaient un peu les débutants de Phantasia. Arrivé au point de départ (déjà je me marrais en moi-même de ce qui allait se passer espérant qu’un bon remous vienne secouer l’embarcation) Les portes s’ouvrent sous le regard ahuri des « collègues » qui ne s’attendaient pas à une entrée en matière pareille. Bingo, pour une entrée en eau ce fut une belle entrée, le dévalement sur la première pente abrupte conjugué à un magnifique splash (8 passagers adultes cela fait beaucoup de poids), notre bouée pris dès le départ un sacré coup, on entendait que des jurons en français partir tout azimut. La suite n’était que prise d’eau sur prise d’eau dans toutes les descentes avec des sauves qui peut pour les pieds (la bouée était remplie d’eau) Rire garanti, un autre Must.
Nous avons encore pu faire la rapid flume et refaire le Colorado Adventure, il était déjà 19h et le parc était toujours aussi bondé. Retour sans encombre vers Bruxelles, très satisfait de notre périple et promis nous  y retournerons encore cette année (sur deux jours probablement).






Prochaine destination : Plopsaland et en juin 3 jours chez Mickey.
Merci de votre lecture.
Diego

*

Val515

  • ********
  • 2 855
  • Passion & sourires !
    • Voir le profil
Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #7 le: 28 mai 2009 à 21:34:11 »
Un excellent TR super bien écrit ! Bravo et merci à toi !  :mrgreen:

N'hésites pas à raconter tes prochains trips sur le forum !  :wink:
En 2011 ... DLP, Terra Botanica, Futuroscope & Phantasialand

*

Diablo35*

  • ********
  • 2 063
    • Voir le profil
Re : Phantasialand - Trip Report 22 mai 2009
« Réponse #8 le: 28 mai 2009 à 21:53:53 »
Sublime ce parc !
Beau TR !

Je voie aussi bientôt plopsaland !
Tu compte y aller quand ?
Car je n'y habite pas loin ^^
Bodin, fan d'apple

 

Related Topics

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
0 Réponses
1878 Vues
Dernier message 16 mai 2010 à 23:25:55
par alexnextstep
30 Réponses
2620 Vues
Dernier message 25 avril 2013 à 16:01:09
par lolo646