Le saviez-vous ?

  • 826 Réponses
  • 235627 Vues

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Re : Le saviez-vous ?
« Réponse #825 le: 23 mars 2021 à 23:46:07 »
Pour continuer sur cette légende qu'est Olympia Looping, saviez-vous que la position des inversions sous forme "olympique" n'était en réalité pas voulue à la base ? C'est lorsque tonton Werner à terminé l'étude du layout, qu'il a remarqué avec Barth cette similitude avec le fameux drapeau, d’où le nom choisi par Barth lui-même, non sans difficultés...

En effet pour Rudolph Barth la thématique du coaster était toute trouvée, mais c'était sans compter sur la redevance de 50000 DEM (25500 €) réclamée par le comité Olympique pour l'usage du drapeau et de la marque.

Erreur.....Barth était rusé, et les plus observateurs remarqueront qu'il avait, par prévoyance, juxtaposé les anneaux à la différence de l'original. 



Quand à l'utilisation du terme "Olympia", Barth à fait valoir qu'il n'était pas le seul à l'utiliser puisqu'il existait le fabricant de machines à écrire "Olympia Werke"
, et l'Opel "Olympia" retoquant définitivement toute demande du CIO.


Nous sommes fin 1985 (année des chef-d’œuvre :ange:), l'étude est terminée, le nom est trouvé, mais pas le financement. Rudolph Barth peine à trouver des acheteurs pour son Dreier Looping (1984-1996) et est à court de moyens pour payer la construction de sa future attraction. La faillite de Schwarzkopf n'arrange rien et fait perdre à Barth l'argent et le temps déjà engagés dans son projet.

Ce n'est que début 1988, qu'un nouveau constructeur est trouvé, BHS (Bayerische Berg, Hütten und Salzwerke) leader dans les constructions métalliques et le matériel minier. Les plans sont soumis pour approbation auprès du TÜV...

...Et la, c'est le drame. Comme beaucoup le savent, le TÜV refusa de donner son accord pour la construction car l'accélération verticale évaluée à 6g, était trop élevée lors des inversions. Une décision incompréhensible pour Barth car la dite accélération était mesurée à 6,1g sur son Dreier Looping validé en 1983 soit 5 ans auparavant !

Certes rétorqua le TÜV, mais depuis à débuté un projet de recherche visant à déterminer les limites du corps humain sur les montagnes russes. Cette étude ne faisait que commencer et, pour le moment, personne ne savait quels résultats les experts en tireraient.
Ce qui était certain, c’était qu’il n’était pas raisonnable d’approuver par anticipation des mesures qui pourraient par la suite s’avérer trop élevées.

Barth se tourna donc à nouveau vers Stengel pour une modification du tracé. Pour des raisons de budget, la conception avait été faite de façon simpliste (pseudo 2D). Pour Stengel, la solution du tracé élaboré de façon tridimensionnelle (pseudo 3D) allait résoudre le problème de contrainte (effort) du train sur les rails, donc de frottement, et donc de perte d'énergie. La hauteur du 1er loop fut donc réduite de 2m, la vitesse du train passant de 83km/h (6g) à 80km/h (5,2g).

Interrogé sur l'intervention du TÜV aujourd'hui, Rudolf Barth à juste le sourire. Les 150000 DEM (76000 €) qu'elle lui avait coûté en valaient plus que la peine.


Comparatif des logos / Prix décerné à W. Stengel en 1990 pour son travail sur Olympia Looping




Quelques données:

Projet n°8509 (N° de projet du bureau Stengel)
Designer: Arbeitsberreich Ing. Büro Stengel
Constructeur: BHS
Propriétaire : Rudolph Barth
Ouverture: Oktoberfest 1989
Coût de fabrication: 15 000 000 DEM (7 500 000 €)
Matériau: Acier
Masse: 900 t
Surface au sol: 86 m x 37 m
Hauteur: 32,5 m
Longueur: 1214 m
Ecartement de la voie: 900 mm
Lift de longueur: 87 ml
Inclinaison: 47°
Vitesse de pointe : 80,17 km/h
Éléments principaux:
- Firstdrop: ht. 32,5 m / Lg.55 ml / Pente 49,9° / vitesse de 11,7 km/h à 80,17 km/h en 4,6 s. / 0,76g
- Première courbe: rayon 16,9 m / inclinaison 88,7° / vitesse 69,8 km/h
- Inversions: 5 loopings

Principe de conception: Heartline / Courbes spatiales / Clothoïdes

Accélérations:
- Verticale: 5,2g
- Latérale: 0,8g
- Longitudinale: -0,8g

Durée du tour: 78 s.
Fonctionnement: 5 trains de 7 wagons (28 personnes)
Débit horaire: 3360 pph


Retranscription de texte (Allemand !) extrait du livre "Werner Stengel Der Achterbahn-Designer" de Klaus Schützmannsky / 2001

« Modifié: 25 mars 2021 à 10:13:56 par din4112 »

*

KingRCT3

  • ********
  • 9 037
    • Voir le profil
Re : Le saviez-vous ?
« Réponse #826 le: 30 mars 2021 à 19:39:07 »
Merci pour ce boulot de dingue, Allan ! Et c'est très intéressant.

Je me demande si tu as des infos sur Alpenblitz ? :?