Blackpool Pleasure Beach face à un procès de 200 000 £

Luka17

Membre
20 Janvier 2011
1 780
0
23
Nice
La femme d'un ouvrier de Blackpool Pleasure Beach qui travaillait dans le parc dans les années 1990, poursuit le parc pour un maximum de 200 000 £ (223 000 €).

Christopher Duck, l'ouvrier, allegue d'avoir été exposé à des poussières dangereuses. Il s'est suicidé après avoir été diagnostiqué avec un cancer du poumon en 2010. Les procédures sont en cours.

Source : Coaster Force
 

Spacecoaster

Membre
17 Février 2008
1 680
8
27
Lyon (France)
Ne s'agirait-il pas d'une absorption d'amiante ? Dans ces années là l'amiante était utilisée comme ignifuge, et si elle est grattée, les poussières sont cancérigènes... En revanche, le cancer se déclare entre 20 et 30 ans plus tard, il est donc normal si cela ne s'est déclaré qu'en 2010. Egalement, l'amiante est aujourd'hui interdite, mais dans les années 90 elle était autorisée car on ne connaissait pas les risques potentiels. Blackpool et sa bardée d'avocats ne peuvent alors que s'en sortir...
 

fabien

Membre
21 Avril 2009
1 551
0
25
Tonnerre
Le cancer apparaît beaucoup plutôt, par exemple, beaucoup de personnes qui on respiré le nuage de poussière lors de l'effondrement du world trade center ont eu un cancer 1 ou 2 ans suivant l'avant l'attentat (la structure des tours étant recouverte d'amiante pour isoler).
 

Spacecoaster

Membre
17 Février 2008
1 680
8
27
Lyon (France)
Des cancers du poumon ou de la plèvre sont en effet des maladies causées par I’inhalation de ces fibres minérales naturelles. En France, des 1978, un certain nombre de mesures ont été adoptées pour réduire la quantité d’amiante dans les bâtiments (réglementation concernant les flocages), jusqu’à son bannissement en 1997.

II faut en moyenne 20 ans pour que se déclare un cancer du poumon dû à I’amiante et 40 ans pour celui de la plèvre. la majorité des cas observés se déclarent donc longtemps après le debut de I’exposition. Aujourd’hui, par exemple, on observe les cancers provoqués par une inhalation datant des décennies 50-60.
 

Spacecoaster

Membre
17 Février 2008
1 680
8
27
Lyon (France)
Le cas WTC, ce n'est pas des cancers du poumons mais des cancers du sang qui se sont déclarés (ce n'est pas pour autant moins meurtrier, m'enfin)

Many of the heroes of who have worked to clean up the mess made by the fall of the twin towers of the World Trade Center are now becoming victims as researchers are finding severe health problems as a result to exposure to the area. One of the most recent and alarming finds is a growing number of people developing a rare blood cell cancer, possibly, though not definitely due to the dust inhaled on the site. Researchers came across this as they screened half of the 40,000 ground zero workers and found multiple myeloma in even young people, a condition that 70 percent of the time is developed much later in life.

Myeloma is a plasma cell cancer that spreads through bone marrow. Only about 1 percent of these cases occur in people under 40, according to the Multiple Myeloma Research Foundation in Norwalk, Connecticut. It has been reported that more than 100 workers have cancer, and about eight have multiple myeloma. Many of them are in their 30’s or 40’s. The youngest is 29. This condition is a new wave in the previous health problems suffered by the group of workers in less than six years. About 70% of the workers screened had developed respiratory illnesses. The researchers at Johns Hopkins University and the University of Rochester plans to monitor the workers’ health for the next 20 years. Only then will doctors know how much damage has been done by those only trying to help.


Bref, dans cet article du Blogger News Network il est dit que les pompiers (heroes) souffrent d'un cancer du sang, et d'autres un Myeloma ou Myélome multiple en français. La survie en moyenne est de 5 ans. Bourvil en est décèdé, par exemple.


Bref au final, l'amiante n'était pas en cause.