Reportages de Coasters World

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Comme vous le savez, nous avons recruté dernièrement deux reporters (Chapichapo et Fran) sur le site, puisque vous étiez nombreux à nous demander ce qu'il advenait des reportages du site.

Chapichapo vient de rendre sa première copie, et nous parle un peu technique : les jerks ! Découvrez ce qu'ils sont et leur influence sur notre façon de rider un coaster !

Accéder aux reportages de Coasters World : http://www.coastersworld.fr/index.php?page=reportages

Comme pré-requis à ce nouveau reportage, il est intéressant d'avoir lu le reportage précédent : Forces et Montagnes russes (http://www.coastersworld.fr/index.php?page=r_forces)

nouveau.png

Accéder au NOUVEAU reportage !
 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Merci !!!

N'hésitez pas si vous avez des questions ou des incompréhensions, j'essayerai de vous répondre dans les plus brefs délais :mrgreen:.
 

Guigui38

Modérateur
Membre de l'équipe
28 Février 2010
2 628
25
Voiron (38)
www.youtube.com
Et bien je n'ai pas trop compris à la fin (que je trouve un peu écourtée) lorsque tu cite des exemples, celui de la free fall (tu dis accélération+jerk) je n'ai pas compris d'où viennent les gerks aux moment du départ alors qu'au début tu disais que dans une chute il n'y avait pas de jerks. Bon je pense que tu pourra m'éclairer.
 

Jayzz

Membre
27 Décembre 2008
5 878
0
28
Charleroi
Ben c'est juste au moment ou la nacelle est lâchée, vu que tu passes d'un état statique à un état en mouvement. Enfin il me semble.
 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Oui tu as raisons j'aurais du plus développer.
Effectivement dans une chute libre (c'est à dire pendant la chute libre) le jerk est nul car l'accélération est constante et égale à g.

Avant le départ l'accélération est nul, bien que tu subisses l'accélération terrestre (égale à g), la réaction du support (ton siège) est de sens opposé et s'oppose donc à l'accélération terrestre. La meilleur preuve c'est qu'avant le départ tu ne bouges pas (si pas de mouvement pas d'accélération), tu ne passes pas à travers le siège (heureusement).

Au moment du départ la réaction du support disparait et presque instantanément tu passes de 0g à 1g. l'accélération varie rapidement ce qui implique un gros jerk. Mais ensuite pendant la descente le jerk redevient nul.
le jerk n'est présent que dans les quelques centièmes de secondes après le départ :mrgreen:.

EDIT : Oui Jay c'est exactement ça !
 

Joris73

Membre
8 Décembre 2009
2 711
0
29
Chambéry
Bon je vais faire mon chiant à toujours trouver des bugs sur le site, mais le lien hypertexte vers "forces" est pas bon, il manque "r_" devant "forces"

EDIT BenJ : Je te remercie d'avoir fait remonter l'info, je viens de le corriger  :mrgreen:
 
3 Juillet 2008
580
0
32
Bravo à l'auteur de cet article, clair et bien expliqué  :mrgreen:

Le risque du coup du lapin explique pourquoi les trains de launch coaster sont équipés d'appuis-tête (souvent en "arc" pour éviter que les passagers se retournent avant un launch), qui malheureusement réduisent le champ de vision.
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 891
23
30
Ah enfin un récapitulatif simple sur les launchs magnétiques depuis un moment je me re posais la question, mais j'avais pas le courage d'affronter les pages de débats sur le forum :oops:
 
C'est sympa, maintenant je saurais la différence exacte en LSM et LIM.

Et j'ai également appris que le Maglev de Shanghai était un LSM  :-D Pour l'avoir pris, j'ai trouvé ça vraiment impressionnant, que ce soit la forme des voies, la vitesse, ou le fait que le train se soulève avant le départ.
Par contre, le record de 585km/h est détenu par le Maglev japonais je crois, qui lui fonctionne non pas avec des électroaimants classiques, mais des supraconducteurs.