[TR Live] Chine - Septembre 2019

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Soyez bienvenus sur ce TR live pour lequel nous n’en ne garantirons pas de suivi. Mais si vraiment on déconne vous pourrez toujours nous poser des questions ici et on y répondra !

Pour l’instant tout se passe bien, on a pu voir la minutie des fouilles des agents de sécurité chinois, ce qui promet pour les parcs. On a pu boire notre première bière. Et on a pu se connecter à Internet sans censure, fabebook ou Google marchent sur la 4G sans VPN...
 

Toknow

Membre
2 Mai 2012
99
0
30
Antony
Premier vol Air China, ça allait. Les repas bons mais peu copieux, ils se rattrapent sur le vin en servant des verres de 30cl  :mdr:

À l'arrivée la fouille au corps était effectivement minutieuse et étendue... Ils ne laissent pas 1 cm de corps passer sans palpation  :unicorn:. On se demande à quoi servent les portiques du coup vu que c'est systématique.

Et comme je suis sans pitié, je précise que nous avons débuté par une bière... Japonaise.  :?
 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 044
8
36
Essonne
aqwnji a dit:
Et on a pu se connecter à Internet sans censure, fabebook ou Google marchent sur la 4G sans VPN...

C'est une carte SIM ou c'est la 4G en roaming de Free Mobile ? C'est cool en tout cas ! On attend de vos nouvelles  :-)
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Oui il s’agit du roaming de Free mais je crois c’est pareil pour le wifi de l'hôtel, pas sûr.

Aujourd’hui grosse journée étant donnée qu’on n’a pas beaucoup dormi dans l’avion donc c’est en quelque sorte une journée de 36h avec quelque sorte siestes. Puisque là il est presque 1h et on met un réveil pour 6h demain.

Tout s’est bien passé niveau transport toute la journée. La première étape est était l'armée de terre cuite. Chef d’oeuvre Mondial, digne de son statut.








Puis de retour à Xi’an nous avons pu visiter la ville, surtout l’intérieur des remparts. On a beaucoup aimé aussi, certains quartiers sont très calmes et à l’architecture toujours traditionnelle.
On verra si on pourra y repasser demain encore comme on a bien aimé.











Et l'anecdote principale aura été notre repas. Typique de Xi’an avec des aliments cuits au bouillon. Mais faute de communication la commande ne s’est pas du tout passée comme prévue et nous nous sommes retrouvé avec un festin pour 10 personnes (j’exagère un peu) + bières 🍻
C'était bon mais on était loin de pouvoir finir vu la tonne d’épices de la chose + sa température nos bouches étaient complètement brûlées :mort:



Demain nous nous attaquons de bonne heure aux monts Huashan, donc les 33000 pas de la veille pourront bien être battus, puis train de nuit pour Wuhan donc on va profiter de cette nuit en 5 étoiles comme on peut.
 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 044
8
36
Essonne
Très belles photos et un début de trip sur les chapeaux de roues ! Mais avec du beau temps comme ca, le Huashan devrait vous en mettre plein la vue ... et les jambes haha  :-)

Profitez bien !
 

Toknow

Membre
2 Mai 2012
99
0
30
Antony
Quelques images supplémentaires du premier jour à Xi'an

Char de bronze dans le musée de la Terracotta Army


Architecture toute en finesse dans le centre


Musée des stèles, très paisible et des trucs assez intriguants, on a bien aimé

Dont des estampes refaites en live


Les remparts à la tombée de la nuit


Les abats d'origine inconnue à plonger dans le bouillon de la mort au resto


J'ai beaucoup aimé ce qu'on a vu de la ville, la suite s'annonce très bien avec du beau temps pour l'instant. Pas sûr que ça dure !
 

Kalistos

Membre
9 Avril 2017
775
12
Ah mais vous avez fait un hot pot déjà! Vous avez pas oublié de vous servir de la sauce ?
Si vous êtes à Xian ce soir allez plutôt vers la grande mosquée de Xian pour trouver la meilleure nourriture chinoise : les plats musulmans.
 

Toknow

Membre
2 Mai 2012
99
0
30
Antony
Et voici quelques nouvelles du second jour. Aujourd'hui nous sommes partis en balade au mont Hua, à 2h de Xi'an, montagne sacrée dont le sommet culmine à 2154 m.

Le site est très accessibles avec un train grande vitesse depuis Xi'an North, petite gare modeste (cf photo), puis une navette gratuite à la sortie de la gare (il faut passer les hordes de taxis rabatteurs).

Le site est globalement à mi chemin entre la randonnée et le parc d'attractions : on se retrouve avec des milliers de marches de béton coulées sur la montagnes et gravies par des hordes de touristes chinois... Heureusement de notre côté peu d'affluence avant midi et nous avons bien profité des vues magnifiques le long de la marche.

La petite gare de campagne de Xi'an


On est dans un site "5 étoiles" : qualité garantie, le béton sera bien lisse !



Petite commémoration



La redéfinition du parc à bœuf par les chinois










Petite surprise en redescendant : un crédit secret se dévoile. Sans hésitation nous allons vers cette petite merveille qui sera non seulement le premier crédit du trip, mais aussi le 600eme d'Aquagym, tout était calculé !!! (non)


16h, il est temps de partir fissa à Xi'an récupérer les bagages et filer à la gare pour prendre notre train de nuit.


Après une course soutenue et un petit suspens, nous voilà parés pour une nuit reposante... Ou pas selon les points de vue.



Et nous arrivons à présent à Wuhan pour le premier parc du trip !
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Merci à vous pour vos retours.
Bon ce 600 on va vite oublier vu ce que j’ai en 601. De toute façon j’avais dit depuis mon 300 que j’arrêtais ces conneries.

Les montagnes étaient franchement magnifiques ! On n’est pas dans la pure nature cependant mais il suffit de regarder les paysages pour ne plus y penser. Niveau difficulté ce n’est pas excessif et ça se voit à la dégaine des chinois. Ils sont de tous âges en tenue de ville. Cependant il y a des morceaux bien à pics qui ajoutent du piquant ! La vue des sommets est splendide mais celle du trajet en bus d'accès ou encore celle des télécabines valent le détour aussi.


























Ensuite en repartant nous avons trouvé un petit alpine que TnP avait fait avant nous.









Toujours sympa mais sa particularité est que nous ne sommes pas du tout libre de contrôler notre vitesse car les wagons partent à la queue leu-leu derrière un opérateur sans possibilité de freiner pour se faire distancer. J’en ai profité pour faire quelques photos on ride.
Rendons à César ce qui appartient à César, la vitesse est tout de même respectable et malgré la courte longueur, il est “sympa”.



 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Double post, mais étant sur mobile je préfère me taper sur les doigts moi-même que de faire un long post avec risque de miss-click.

Un petit mot sur le train de nuit. Il ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices avec des chinois bruyants et insupportables, un bébé et toute la famille sur un seul lit de notre cabine, de la bouffe franchement pas appétissante. Mais c’était sans compter sur le combo bouchons d’oreilles, cache-yeux, super couette et sommeil lourd. Bref j’ai passé une nuit au top, bercé par les gigotements (parfois violents) du train. Contrairement à Antoine pour qui “une grosse nuit” sur ce trip correspond à une nuit de 4h...

Mardi ce fut pour nous le premier parc du trip et non des moindres : Happy Valley Wuhan qui propose une belle sélection de Coasters et autres trucs.

Pour l’accès nous avons fait simple, il suffit de marcher depuis le métro le plus proche. Un peu de travaux vers le ticket office qui n'était pas à l'entrée mais ça va.

Nous ne sommes pas du tout à l’ouverture (...) mais finalement ce n'était pas grave, le S&S (interêt principal de cet arrêt) ouvrait de 11h à 17h, pour un parc fermant 18h. Notre journée s'arrêtera donc au dernier ride de 17h. Une feuille en chinois 100% indiquait que le mine train golden horse et le raft sont en maintenance. Ouf du coup on rate un crédit mais à priori le seul pourri on est content car on redoutait le pire.

On commence sans attendre par le launch S&S. Parc à bœuf énorme mais en fait le parc est désert complètement, donc il n’y a que 5 trains d’attente devant nous.

Sauf que bon, ça serait trop beau, le coaster tourne à 1 train qu’il envoie toutes les 8 minutes, échauffements et attentes idiotes incluses. Donc 40 minutes, mais on l’a fait on est content.

Les opérateurs nous laissent choisir notre rang ( :roll: ) et appellent à la fin pour compléter car les chinois ne veulent jamais ou presque se séparer et qu’il n’y a pas de single. Antoine aura donc le premier rang pour le premier tour grâce à ça. (Pour rappel il a déjà Do-Dodonpa or moi non, ma référence était les launch intamin comme Xcelerator Stealth TTD KK.)

Wow le launch surprend, les chinois sont pas trop du genre à lever les bras mais par contagion on peut les convaincre ensuite.
Et ensuite, et ben je vous le donne en mille : airtime, puis airtime, et airtime... Ahah ouai, c’est cool. Le layout est court mais en fait c’est un concentré de plaisir. On a l’airtime long et éjectant du top hat, ensuite le court et éjectant, le floattant mais long et en changement de direction, l’airtime complètement latéral où on se sent planer appuyer sur le côté haut du siège. Bref au top !

Que du plaisir sauf la dernière spirale au sommet, il y a un énorme a-coup. On s’en rend compte à vraiment tous les tours, c’est chiant. Et puis les freins, wow on est scotché!

Pour sûr je ne suis pas déçu ! Je pense à une note entre 4,5 ou 5.





Nous faisons le tour du parc (qui est un cercle autour d’un lac, classique) pour aller vers le Wooden, un dueling gravity group unique au monde qui inventa la figure du high five. Bon il ouvre à midi, on va faire le Skyloop Maurer. Où il n’y personne (moins d’un train) et on a le premier rang. Mais les opérations restent laborieuses. J’aime plutôt bien ces machines mais c’est vrai que par rapport à Abismo c’est fade et ressemble plus à un flat. Antoine est d’accord. On ne le refera pas.

Puis on va manger un coup et il est presque midi donc nous allons faire le Wooden. Bingo, enfin non :shit: la voie bleue est ouverte, la rouge fermée :secret: et un crédit (un bon cette fois) qui nous passe entre les doigts. Comme dit, on a fait le S&S donc ça ne casse pas notre bonne humeur.

Les opérations non plus d’ailleurs. On était entré dans l’attraction 10 minutes en avance et on a eu la bonne surprise de voir que le load du premier train était en cours déjà (on aura donc le deuxième tour) mais avec les échauffements (soutenus par la voix insupportable de l’opé chinoise, je n’ai rien contre les voix chinoises, quoique 😶 mais celle-ci était spécialement chiante.) le premier train partira pile à l’heure.

Perso au fur et à mesure de la journée je me suis fait aux échauffements et je faisais du zèle en en triplant la durée avec des trucs n'ayant rien à voir. Car oui il ne me semble pas avoir vu le concept de ridicule ici. Tant mieux je dirais :lol:

Bon le Wooden alors ? Et bien c'est difficile. Pour être complet, il est top et merdique en même temps. Déjà ce sont des anciens trains plutôt étroits et moins adapté je trouve que les timberliners. Mais les éléments sont tops, la drop le high five, la succession d’airtimes, la vitesse.
Mais en fait ça se gâte vite car à chaque portion de G+ (donc de virage) bah ça vibre sévère. Certains diront il faut s’y faire c’est un Wooden, mais disons que je préfère quand ça glisse bien même si je m’adapte à ce genre de passage en force. Premier inconvénient donc c’est qu’on ne profite pas trop des changements de directions et le second est plus pervers je trouve. Le parcours est super long (ce qui est un atout) et au début les airtimes sont excellents dignes des meilleurs Gravity Group. Puis au fur et à mesure ils disparaissent, ma théorie est que les vibrations font perdre de la vitesse au train. C’est donc doublement dommage.

On ne sait donc pas trop quoi penser de ce coaster dont le parcours est objectivement excellent (surtout au début comme je le disais plus haut mais avec une vitesse originale la fin aussi) et des vibrations bien chiantes. Bref je pense ne pas trop le pénaliser mais c’est quand même un peu du gâchis. Et puis un seul train pour les deux parcours c’est light pour nous. Mais aussi le parc était complètement vide.



Nous avons fait ensuite “l’autre Maurer” un launch X-Car qui tourne avec 1 train de 6 personnes... Mais comme il n’y a personne on n’a pas attendu longtemps. Le coaster est tout minus par rapport à l’autre launch rouge mais il est tout de meme bien sympa (on le fera 2 fois).
J’aime bien le launch, les inversions, il y a de l’airtime. On regrettera juste les lapbars qui au fur et à mesure du ride viennent nous comprimer. Mais comme le tour est court ça passe. Je préfère donc ce coaster au Skyloop.

Ensuite j’ai fait seul la tour S&S, attente vide mais opération lente comme d’hab. Odeur de transpiration sur les harnais et RAS en sensation mais superbe vue sur le launch S&S et le lac. Au top :mrgreen:



On a donc fait le tour des Coasters. Autrement sur le parc le shoot the chute est vide aussi mais l’eau semble bien sale. On ne le fera pas. Et je vous le donne en mille, il tourne à 1 bateau.

On a fait une maison de l’horreur (parcours à pied) dans laquelle on s’est bien marré car on l’a faite suivis par un mec chelou dont on était persuadé que c’était un acteur/opé. Et en fait non, c'était un guest.

Ensuite il y a 3 attractions médias, un ciné 4D, un truc 5D et un autre 7D qui est un Flying theater. Sauf que ça serait pas drôle sans la touche “opération chinoise”, les trois attractions ne tournent pas en continue mais par séances (genre trois par jour) et clou du spectacle, elles sont toutes en même temps, à 15h dans notre cas. Bien sûr c’est laborieux, mais pour ça ils ont inventé un super truc:
Vous avez déjà vu des opérateurs dirent “ne vous asseyez pas sur la barrière” mais quand la file avance pas on peut en avoir envie. Et ben les chinois ont la solution (retrouvée sur plusieurs attractions)


Bref nous avons fait le 7D machin, il n’y avait pas d’attente, juste la mise en place des gens mais en tout ça nous a pris 45 minutes...
Niveau qualité ce sont des images de la Chine... de synthèse. Et pour moi c’est ce qui casse tout le truc. (J’ai en ref ceux de Ferrari et EP) Donc naze quoi...

Autre attraction que j’ai testée, le giant frisbee. Encore personne. Du coup ils n’ouvrent pas tous les harnais, mais mon tour il y avait plus de monde, donc fallait en ouvrir donc on rouvre on ferme on ouvre on ferme etc jusqu’à ce que tout le monde soit à côté de son/sa chérie. Et pendant ce temps Alex attend en plein soleil, bref souffrance psychologique un peu. Mais depuis la plateforme on a la meilleure vue sur le S&S, je vous recommande la photo malheureusement j’avais pas mon téléphone à ce moment. Après le tour c’est intense et aérien à la fois mais je suis plus Coaster que flat.



Je vous donne rendez-vous juste après pour un petit retour sur le launch car notre TGV arrive à Nanchang là.
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Suite et fin pour HV Wuhan avec les re-rides du Launch S&S. Oui “les” car en fait les 40 minutes étaient notre attente maximum, la suite était plutôt une attente d’un ou deux trains, voire ERT à la toute. Je dis “ERT” car c’est cela mais n’imaginez pas non plus un gros gavage, car le temps se dispatch ne s’est pas amélioré mais disons qu’Antoine et moi en avons bien profité.





J’en vous laisse apprécier les splendides pots de fausses fleurs sur le bord du quai, parfaitement à propos pour un coaster sur la course automobile...



Du coup j’adore ce coaster en fait. Le launch au départ est tellement sec, ça surprend à chaque fois. Belle sensation de vitesse tout le long. Intensité dans le premier virage après la drop et la spirale finale (genre bien fort) et surtout des airtimes bien forts et assez nombreux, un parcours sans temps mort. On regrette bien sûr la présence de trim dans la descente du top hat qui ne sont jamais une sensation agréable et surtout le gros choc au sommet de l’hélice.

Bref ce sera donc un 5 étoiles pour moi, je vous laisse voir sur captain coaster comment je m’en classe provisoirement dans mon top.
Et je laisserai aussi Antoine donner son avis personnel, qui n’est bien sûr pas le mien.



Pour finir comme sur les derniers tours j'étais quasi seul et je me faisais remarquer comme étranger j’ai tchatché l'opératrice qui bien sûr pigeait rien et réciproquement. Et finalement elle m’a offert une petite peluche 🧸 qui va donc devenir notre mascotte du trip.



Le soir nous avions un hôtel proche de la pagode de l’oie jaune mais nous sommes arrivés après la fermeture donc on l’a bien vue, très jolie mais de loin seulement.
On a aussi comme souvent super bien mangé sur le marché et pour finir dans un restaurant où des bonnes pintes étaient à moins d’un euro. On s’est pas privé !



 

Toknow

Membre
2 Mai 2012
99
0
30
Antony
Salut à tous !

Pour finir sur HV Wuhan, mon avis perso c'est que le launch S&S fait le parc à lui seul. Cependant je tempererais un peu par rapport à Aquagym, c'est un super ride certes : excellent launch (clairement en dessous de do-dodonpa), layout avec de bons airtimes et éléments intéressants (gros plus évidemment). Mais un peu court, quelques vibrations et la baffe dans l'hélice qui est très agaçante...

Le wooden est un modèle très intéressant qui semble être l'ombre de ce qu'il a pu être. Partagé entre le layout et la vitesse qui sont superbes mais de grosses vibrations et à-coups qui ternissent le tableau. Ça doit être génial en mode dueling !


-----------------------------------
Et donc j'enchaîne avec le parc d'hier qui était Sunlac Land Nanchang (ex Wanda et on constate pas mal d'anciennes traces du vieux nom un peu partout).


Levés dès l'aube pour attraper notre TGV à 7h30, on arrive sur les coup de 9h30 à Nanchang. Petite galère niveau consignes pour les bagages car les machines demandent une carte d'identité chinoise, finalement on les posera à l'accueil du parc. L'accès est direct avec un arrêt à Jiulong Lake South (ligne 2) qui s'avère être très opti pour atteindre le parc : 10min de marché à travers un centre commercial.

Dès l'entrée le constat est direct par rapport à HV Wuhan la veille : le parc est mieux thematisé et a l'air bien entretenu, impression qui se confirmera par la suite.



On file acheter des entrées (200 ¥), puis on remarque un panneau annonçant les maintenances... Après une traduction laborieuse on constate que Python in bamboo forest, le wooden CGI, est fermé. Oups, premier crédit clé qui nous filerait sous le nez...  :roll: Heureusement l'intamin lui est annoncé ouvert.

On se dirige donc vers celui ci, avec au passage un petit kiddy sans intérêt : +1. Le parc est DÉSERT, on sera au max une 20 aine par attraction et il y a clairement plus d'employés que de visiteurs... Bonne nouvelle pour le débit !  8-)

Ah ! C'est sans oublier... Les départs de train à heure fixe. Oui oui vous avez bien lu : les rides sont opérés comme des ciné 4D...ici on lance un train toutes les 15 minutes, là un toutes les
..... 30 minutes....  :shit: :shit: :shit:. Ce sera la grande frustration de la journée, sans compter les étirements habituels, les triple ceintures et triples vérifications... Les rares chinois qui nous on baragouiné un peu d'anglais trouvaient ça tout à fait normal de regarder le train vide en gare pendant 15 minutes. Bref ça c'est pour le côté français râleur.

Pour ce qui est des rides donc, l'intamin est bien haut et offre une bonne sensation de vitesse. La first drop est très bonne, la remontée et le virage qui suivent sont bien intenses avec un voile gris suivant les tours...et arrivent les bosses suivantes et c'est là que ça se gâte. Alors ça fait mal d'écrire ça mais pour au moins deux d'entre elles et pas des moindres on est sur de l'air Time de type B&M mou où il faut bien imaginer le floating pour le sentir... :secret: Heureusement il y en a trois autres dont une avec changement de direction et une bien inclinée qui procurent de très bonnes sensations. On essaiera à l'arrière ce qui amélioré le bouzin mais laisse quand même les 2 camelback sans airtime faire figuration. Et inutile de dire qu'il ne sert à rien d'attendre que ça chauffe avec un seul train lancé au mieux toutes les 15 minutes ! Quel dommage !  :cry: Le ride reste excellent et nous le referons autant que les opérations le permettent.




Cependant petite surprise au sommet du lift : un train sur le wooden!  :love: Espoir?
On s'y dirige et effectivement avec informations, il ouvre vers 11h. Super ! On part faire le reste du parc pour y revenir ensuite.



La tour intamin nous fait de l'œil... Mais elle est fermée.  :|

On part sur un Spinning qui s'avère être une copie chinoise de basse qualité sans aucun intérêt : +1. Ah si... Triple attache avec une CHAÎNE pour sécuriser le harnais. Superbe ! On remerciera les opé qui nous ont mis d'office en diagonale dans le wagon pour ne pas spinner, les freins étaient déjà suffisamment douloureux sans rotation  :mrred:.



On continue notre tour pour aller faire la dernière bouse du parc et pas des moindres : une sorte de copie de SLC vekoma, pondue par un constructeur chinois. Déjà visuellement on n'est pas bien. Les courbes font mal à l'œil. Pour le voir tourner autant jouer au loto... Il s'avère qu'ils ne lancent qu'un train toutes les 30 minutes  :scream:... Étant arrivés pile après un dispatch, on a donc pu refaire le monde pendant une demi heure en attendant d'être triplement sanglés... Et avec tout ça des harnais ultra compressés en prime, vraiment pas agréable. Le ride est finalement moins pire que prévu, la vitesse est importante et les éléments s'enchaînent avec quelques baffes mais pas de vibrations. Encore bravo pour ce record de débit encore inégalé de nos propres expériences à Alex et moi, de 30 personnes par heure :shit:





Après ces circonvolutions sous un soleil de plomb, on s'avance enfin vers le wooden. Dispatch des plus lents comme d'habitude, mais récompensé par un ride très long, intense et riche en bosses. Le premier tour paraît un peu mou et la comparaison avec le wooden de HV Wuhan n'est pas en sa faveur, mais d'autres rides au cours de la journée achèveront de me convaincre : j'adore ce wooden, il est vraiment très bon. Bien meilleur que wodan et troy en tous cas, les deux seuls autres gros modèles que j'ai pu faire du constructeur.


La fin de journée dans le parc alternera entre l'intamin et le wooden, entrecoupés de quelques freefall intamin aussi (qui miracle de plus a ouverte aussi  :rire:, une gyrodrop très bonne). Une fois qu'on a compris que les rides partent à heures fixes, on peut essayer de jouer avec.



On part du parc très satisfaits et après avoir mangé quelques noodles dans le food court attenant au parc, on file prendre le train pour Hangzhou. Celui-ci sera une épreuve des plus rudes, avec pas mal de crachats, de mecs qui écoutent leur musique ou pire jouent à des jeux mobiles à volume maxi sans écouteurs (la musique recommençant à chaque nouvel essai...), et évidemment quelques coups de téléphone en criant au milieu du wagon pendant des temps astronomiquement long...  :shit: Aquagym tentera une expérience sociale à haut risque en proposant ses écouteurs à un joueur invétéré, qui déclinera poliment en ne quittant pas son écran des yeux  :police:. Un voyage éprouvant, récompensé par une petite sortie après être passé à l'hôtel de Hangzhou, dans ce qui semble être un quartier animé avec pas mal de bars avec de la live music. Ici aussi, Aquagym tentera une nouvelle expérience sociale en se faisant courtiser par une peripapeticienne de la jet-set hangzhouienne :fou:. Bien sympathique cependant.

Il est tard et nous allons nous coucher... Le lendemain étant une journée repos pour la visite de hangzhou  8-)!


 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 044
8
36
Essonne
Merci pour vos récits  :mrgreen:

Et pour l'instant, quel beau temps vous avez ! Et tout est ouvert pour le moment, pourvu que ca dure, mais septembre semble être une bonne période pour les parcs chinois.
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 703
107
Paris
coastersworld.fr
Donc en fait les chinois prennent les coasters comme on prend le train: je vais prendre le Oziris de 16h30 là  :roll:
Faudra leur réexpliquer le concept de parc d'attractions du coup  :secret:

En tout cas super live, merci à tous les 2 !
 

Kalistos

Membre
9 Avril 2017
775
12
Pour HV Wuhan, c'est dommage de ne pas avoir eu la voie rouge qui pour une raison que j'ignore (sans doute le fait qu'elle soit jamais utilisée) et d'une douceur qui n'a rien à voir avec l'autre voie. C'est pourquoi j'encourage de faire ce parc un jour d'affluence si on est prêt à faire l'impasse sur les rerides de OCT Thrust.

Quant à Wanda Nanchang, j'avais eu l'expérience inverse, parc blindé : je n'avais eu le temps de faire qu'une fois le wooden après 2h30 de queue. Quelle tristesse que ce parc, théoriquement l'un des meilleurs de Chine, soit opéré aussi lamentablement.
 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 044
8
36
Essonne
C'est un peu la même chose avec le dueling tilt de Hefei, il y a une voie qui passe plutôt bien et une autre qui met une claque monumentale, vous verrez  :mdr:
 

Toknow

Membre
2 Mai 2012
99
0
30
Antony
Merci pour vos retours, ça nous motive !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, les TR ont pris un peu de retard mais on est toujours motivés. Je vous livre donc la journée "détente" de visite de Hangzhou dans ce post. Pas de crédit en vue !

Hangzhou est assurément une étape agréable dans la chine du sud-est. C'est loin d'être la seule mais faute de temps c'est sur cette jolie ville et son lac classé Unesco que nous avons jeté notre dévolu.

Dès l'arrivée en train, le changement d'ambiance est réel en venant de Xi'an : le climat tropical prend la gorge et l'humidité dans l'air est étouffante. À titre personnel je repense immédiatement à mon séjour à Singapour et je redoute les pluies diluviennes... :secret: Mais pour l'instant il fait beau. Pas pour longtemps si on en croit la météo : il doit faire orage toute la journée  :scream:

Levés assez tôt et avec un programme ambitieux, nous n'avons finalement pas totalement fait ce qui était prévu pour des raisons diverses....notamment le vélo interdit sur les digues traversant le lac.




Malgré la météo qui jouait les Cassandre, comme il faisait encore "" "" "sec" "" "", nous avons commencé par une balade sympathique sur la colline directement au nord du lac, avec une jolie pagode, une belle vue sur le lac et la digue proche... Ainsi que d'étranges habitants : des tonnes de mille-pattes de toutes les couleurs ! Ça surprend mais on s'est amusé à les regarder bouger de temps en temps comme hypnotisés :-D



Suite à ce petit interlude collineux, nous avons enchaîné sur une ballade en bateau vers une île au centre du lac, réputée pour ses jolies perspectives sur les berges et les nombreux nénuphars qu'elle héberge sur ses petits "lacs dans le lac" (nom de l'île : "Three pools mirroring the moon")



Au passage l'ancêtre de la file d'attente est là :


Au retour, nous enfourchons nos vélos (rien de plus simple avec l'appli Mobike, 1.5 ¥ la demi-heure, on peut pas faire mieux !). Et donc suite à un refus en règle d'un policier pour traverser la digue, on décide finalement d'aller tâter de la montagne au nord ouest du lac et de visiter un site religieux situé là bas. Il s'agit du site autour du temple de Lingyin et du pic de Feilai Feng. De très beaux bas reliefs bouddhistes sont gravés dans la colline et de jolis temples se révèlent au fil des 300m de dénivelé, qui nous permettent par la même occasion de nous débarrasser des touristes chinois laissés sur le plancher des vaches.




Nous les retrouvons au sommet, amenés par une télécabine. Le panorama est très joli ; même si les images ne lui rendent pas grâce à cause du ciel capricieux. Il vaut la grimpette harassante sous les 30 degrés humides !



Après la descente et pas encore rassasiés, on enchaîne en vélo et après une petite dizaine de kilomètres à travers forêts et collines, on atteint le village théier de Longjing, réputé pour son thé vert du même nom séché à la poele. On ne connaissait pas et le goût est assez différent de ce à quoi nous étions habitués ! Les terrasses sont très jolies avec le soleil qui montre le bout de son nez, et après avoir gravi les terrasses et profité d'une dégustation chez l'habitant nous repartons à vélo vers hangzhou où notre train pour Shanghai nous attend.





Sur le chemin un dernier petit arrêt sur la rive sud du lac à la pagode de Leifeng, très vieille mais effondrée et reconstruite récemment. L'avantage c'est qu'elle est bien solide et qu'on peut y grimper ! Une fois en haut la vue est magnifique et.... L'orage éclate  :scream:



Des trombes d'eau s'abattent et c'est la cata puisque notre train part dans 1h30, qu'on a encore une bonne trotte à faire et qu'on doit passer récupérer les bagages à l'hôtel avant d'aller à la gare  :secret:. Pour couronner le tout, aucun métro à moins de 3km et évidemment les taxis sont pris d'assaut...  :shit: On se jette à l'eau (littéralement), trempés en 30s chrono, puis après diverses péripéties il est évident que le train sera raté. Heureusement il y en a d'autres de très réguliers et nous en prendront un après séchage express à l'hôtel et repas (très bon !) à la gare de hangzhou avant de quitter la ville pour Shanghai.

Pour résumer : 26km de marche et 600m de dénivelé, 15km de vélo et 200m de dénivelé, 30 degrés, beaucoup d'humidité, une averse tropicale continue de 45min sur nos faces : la journée "light" était parfaite!  :fou:

Ps : Flex tu en auras donc pour ton argent, la pluie est enfin là !  :mdr:

 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
Merci pour vos réponses, en effet c’est très dommage pour ce Gravity Group mais je pense qu’à choisir le S&S reste la star du parc et l’ERT associé vaut le coup ! D’autant que les attentes en chine sont infernales...

Pour Wanda Nanchang on a eu super temps en effet, et tout ouvert et vide, on va pas se plaindre.
L’intamin est très bon, il me fait penser à Millenium Force, mais ces bosses sans airtimes, c’est un crime, c’est pas compliqué et coûte pas plus cher de les faire pointues. Sensation de vitesse mon cul.
Le GCI est je pense mon meilleur, il est très très long et bien sympa. Néanmoins le style GCI bien que sympathique manque de bosses à vrai airtime (qui a dit RMC) et pourquoi donc ne pas incliner ses virages pour mettre des G’s latéraux soit-disant “old-school” c’est ridicule, pour moi je préfère du tout bête G+/G-. Enfin voilà. Excellente journée pour sûr.


Passons au live suivant.

Après avec pris un autre train plus tard on arrive à la station de Shanghai Hongqiao (car le train qu’on a manqué était le dernier allant à la gare centrale.)

On avait fait une super “journée de repos” de 33000 pas toujours, mais on était deg d’avoir raté le train. Alors je propose à Antoine dans les escalators “on se prendrait pas une bière?” Idée validée.

Concernant le métro de Shanghai, surprise de n’en voir qu’un toutes les 5 minutes. Puis arrivés à Place du Peuple, on voulait prendre une correspondance pour une station et se rapprocher avec nos bagages. Perdu, le métro ferme à 23h. What ? Pire que Paris... bon ça fera toujours plus de pas.

Interlude Météo : nous passons deux jours à Shanghai, un pour HV, un pour la visite. Le premier annonce sale temps toute la journée (orage pluie). Le samedi bonne météo prevue légèrement couverte. Le programme était donc de faire HV le vendredi et Shanghai avec le beau temps pour les photos.

Plusieurs pintes de bières locales à 7, 8 ou 9 degrés et nous voilà couchés à 3h40. Réveil prévu à 7h30 pour être au parc à l’ouverture.

Après quelques snooze, je me lève, ouvre les rideaux, c’est le déluge ! Merde. Je vais prendre ma douche, en sortant, c’est toujours la même catastrophe. Impossible de faire un parc comme ça. Je me recouche.

Finalement à 11h30 on décide de se préparer pour de bon, car c’est l’accalmie. On réfléchis à nos plans, ce sera donc visite “comme on peut” de Shanghai. A peine sorti de l’hôtel, alors qu’on comptais prendre le vélo: le ciel nous retombe sur la tête. On prend le métro, on va faire un musée.

Nous arrivons dans le quartier de l’ex concession française, il fait beau, c’est agréable. On a faim, nous allons manger chez Lost Heaven. Un beau restaurant qui fait de la cuisine notamment de la province du Yunnan. Le cadre est sympa, le service de niveau occidental mais ultra rapide à la chinoise (ou ce n’est que pour les Coasters qu’ils sont lents). On s’est régalé.




Si nous étions ici c’était pour visite le musée des affiches de propagande. Il est un peu caché dans le sous-s’il d’un immeuble d’habitations. Et il n’existe pas proposé dans les infos touristiques de shanghai mais est bien vendu dans le guide du routard. Du coup dans le livre d’or, 20% de commentaires en français, le reste en anglais et pas de chinois...

Le musée retrace l’histoire de la Chine sous Mao vue de l’intérieur via un grand nombre d’affiche. On y voit les valeurs promulguées pour la grande nation, le fameux livre rouge, des caricatures des ennemis (notamment l’impérialiste américain), et des promotions des amis, comme on le voit sur la photo ci-dessous.



En sortant il ne pleuvait pas (alors que c’était le cas pendant qu’on était dedans). On saisit donc notre chance pour prendre des vélos et se balader dans le quartier de la concession française. C’est vraiment super agréable. Cependant contrairement aux jours précédents, ici à Shanghai, on se sent vraiment en occident. C’est assez dingue, j’étais presque déçu mais c’est quand même super top. Et il demeure les caractères chinois tout de même.

A noter que certaines routes sont autorisées aux voitures et aux piétons mais pas aux vélos, ce qui est une première pour moi. Bref on arrive au garden hotel. Aujourd’hui c’est un hôtel luxueux, auparavant c’était une centre sportif français. Le salon de thé est très beau. Puis l’on peut prendre un bel ascenseur en verre vers le sommet qui nous donnera notre première vue sur les tours de Shanghai. Et cela avec un ciel bien menaçant.




Et ça n’a pas manqué, alors qu’on se décidait à ne pas prendre un verre car le lieu était trop classe, une grosse averse a débuté. Bon qu’importe non loin nous avions repéré un uniqlo où une pause shopping nous servira d’abris. Pour l’instant nous ne nous sommes pas pris trop de gouttes, tout va bien.

On prendra ensuite le métro vers le marché aux grillons. Encore une destination un peu cachée mais bien indiquée dans le routard. D’un coup on commence à voir de petites ruelles miteuses et au fort bruit de grillon que l’on reconnaît des forêts chinoises que nous avions vues précédemment (Huashan, Hangzhou).

C’est tout petit mais c’est assez dingue tout ce qu’on peut y voir ! Des grillons de toutes les tailles, les plus gros sont là pour le chant, ceux en boite sombre pour le combat, les petits sont comme des portes bonheur, etc. Les chinois en prennent grand soin dans un certain sens, malgré la petitesse des cages.







En parlant de petitesse des cages on y trouve des tonnes d’autres espèces en cages comme des oiseaux de tout types, des chats, des chiens, des poissons, des salamandres, des plantes. Bref de quoi se faire une forêt tropicale à l’appartement !

Un petit mot sur la circulation à Shanghai, qui est très dense mais plutôt fluide. En fait les voitures ne s’arrêtent pas car il y a juste aucun parking dans la rue. Je ne sais pas comment ils se débrouillent mais en piéton/vélo c’est plutôt pas mal, en voiture ça a l’air moins.



Toujours pas de pluie pour nous, on repasse à l’hôtel pour réfléchir à la suite de nos plans, le soleil allant bientôt se coucher. On définit un tour en se disant qu’à tout moment on pourrait se prendre une mega averse et devoir plier bagage au plus vite.

C’est parti nous allons à la place du peuple à 400m dont nous faisons le tour. Le musée (que nous n’avons pas fait) est plutôt moche de l’extérieur. Le grand théâtre est mieux.


Surtout on commence à être fasciné pas toutes ces tours autour de nous. Et on se dit qu’on ne peut pas être ici dans un pays communiste. Shanghai c’est définitivement plus l’Occident que l’occident dans cette partie. Des grandes marques partout, des grosses voitures, des hôtels de luxe... On s’est d’ailleurs dit qu’on allait monter voir le skydome du radisson blu. C’est très sympa, on n’est pas rester même si les prix étaient corrects, car la vue qu’on pouvait avoir plus tard allaient encore tout surpasser (#teaser).

C’est parti pour Nanjin Road (1,6km) pour rejoindre le bund. C’est une rue piétonne bien large. Je m’attendais sans avoir lu à des échoppes traditionnelles. Pas du tout, bienvenus à Time Square en fait... Le monde est impressionnant autant que le lieu.






Nous arrivons enfin au bund. En vrac, c’est très beau. Les immeubles début XXeme sont beaux et très bien mis en valeur par la lumière. La promenade piétonne est bien large et propre, mais tout de même bondée de monde (du moins à 20h, vide à 23h).



Mais le clou du spectacle, c’est bien sûr la vue sur Pudong. Elle est vraiment splendide. Sans doute parmi les meilleurs skyline au monde. Les couleurs ne font pas du tout too much, et l’impression d’une forme d’île rend vraiment bien. C’est hypnotisant en fait. Je pense qu’on a bien fait d’y aller de nuit par rapport au jour, le show en vaut la chandelle.








Nous n’avons pas grippé de tour à Pudong mais je pense que c’est un bon choix. Car nous nous sommes rendu plus au nord (1km) vers le Hyatt, duquel on peut voir une super vue sur à la fois les building de pudong et le bund.








En plus le lieu est vraiment cool. Des touristes bien sur mais aussi des locaux et des expats. Et pour le prix de la montée, vous avez une boisson sympa offerte. Donc bon plan (trouvé partout) validé ! A noter qu’il a plu pendant qu’on y était à l’abri, encore une fois le cul bordé de nouilles (de riz).

Pour finir on voulait rentrer en vélo à l’hôtel (ce qu’on a fait - de toute façon y’avait plus de métro) mais en conservant la vue sur les tours de pudong tandis que le bund leur est interdit. Donc c’était un peu l’aventure. A 23h pile les immeubles s’éteignent. Ça reste très beau mais moins clinquant et photogénique tout de même.

Bref bilan sur notre visite de Shanghai: elle était en temps réduit par rapport à tout ce qu’il pourrait avoir à faire. Mais j’ai le sentiment qu’on a trop géré et vu pas d’essentiels, souvent au meilleur moment, et en dealant bien avec la météo compliquée du jour. Donc on est des rois ! Et personnellement j’ai beaucoup aimé, la ville est très belle, avec pleins d’atouts. Et son plus gros défaut pour moi est qu’elle s’est trop occidentalisée.



En rentrant, notre alcoolémie était encore à 0, quelle idée ! Allons-nous nous coucher comme ça ? Réponse au prochain épisode: HV Shanghai