[TR] Redécouverte de Europa Park

Pierrot

Membre
1 Septembre 2010
3 262
59
24
Montpellier
Hello ! ūüĎč
Mes derniers parcs remontaient à l'été 2019, avec la visite de Madrid et de ses deux parcs phares, Parque Warner Madrid et Parque de Atracciones Madrid ! Au passage, désolé mais il n'y aura pas de TR pour ces deux parcs, ça remonte trop et mes souvenirs ne sont pas exacts. Depuis deux ans donc c'est très calme avec seulement deux nouveaux crédits sur des luges d'été dans les Alpes. Alors pour ce retour, quoi de mieux qu'une visite de Europa Park, celui qui m'a fait révéler cette belle passion pour les parcs et les coasters il y a 15 ans et que je n'avais plus refait depuis !



Europa Park
Les 9 et 10 Juin 2021


Pourquoi Europa Park donc ? Ben pour plusieurs raisons pardi !
Premièrement, c'est là que j'ai fait mes premiers coasters (hors kiddies) lorsque j'avais 10 ans et que ma passion s'est révélée, et je n'y était plus retourné depuis. Seconde raison, je souhaitais faire découvrir à ma copine ma passion, et je trouvais que ce parc était un excellent choix pour un premier parc, de par son offre accessible en terme de sensations et ses décors vraiment soignés ! Et enfin dernière raison, nous étions à Colmar dans le cadre d'un concours la semaine précédent notre visite, ce qui expliquera en partie notre fatigue sur la fin du second jour.
Bon ben tout semblait s'accorder pour planifier une visite, dès le lendemain de la fin de notre concours !


La journ√©e commence donc √† Colmar avec un r√©veil √† 7h30, pour aller chercher la voiture le location qui nous emm√®nera en Allemagne ! Apr√®s un petit couac que je sentais pourtant venir, je ne r√©cup√®re notre Citro√ęn C3 qu'aux environs de 8h45 puis file chercher ma copine √† notre magnifique AirBnb en centre ville avec nos affaires. Puis direction Europa Park √† travers les petites routes de la campagne alsacienne et allemande...
Apr√®s 45 minutes de route nous apercevons au loin, d'un seul coup √† la sortie d'un village, tous les coasters qui me font de l'Ňďil¬≤ depuis plusieurs ann√©es ! La skyline est superbe avec Wodan, Blue Fire et Silver Star en t√™te d'affiche, mais √©galement Atlantica SuperSplash !

202030176_186612996722645_4130916487244025478_n.jpg
(Photo un peu terne, les autres seront mieux)
Nous contournons le parc par la gauche, passons sous Silver Star et atteignons notre h√ītel coll√© √† l'entr√©e principale. Nous s√©journerons √† l'Hotel am Park ! Nous allons faire le check-in en arrivant afin de pouvoir profiter du parking gratuit pour les deux jours de visite.

Il est environ 10h quand nous prenons la direction du parc. Nous passons les contr√īles o√Ļ nous devons d'abord fournir notre test PCR n√©gatif datant de moins de 24h, puis le contr√īle des sacs, et enfin la v√©rification des billets dat√©s. Ca y est, je suis enfin de retour √† Europa Park, 15 ans apr√®s !

P1260955.jpg

Le parc semble absolument vide, nous décidons de nous diriger dans un premier temps vers la première attraction sur notre chemin, Voletarium !
Il s'agit de mon second Flying Theatre, le premier √©tant dans un petit parc taiwanais o√Ļ le film √©tait sympa mais o√Ļ la 3D faisait mal √† la t√™te. Ici pas de 3D, je pr√©f√®re !
Nous entrons dans la file d'attente absolument vide de visiteurs (0 minutes) mais pleine de décors sublimes. Il y a une quantité de détails assez hallucinante et notre regard est attiré absolument partout. La file d'attente est une attraction à elle-même !
Nous sommes dirig√©s vers la partie haute de l'attraction. Apr√®s un preshow o√Ļ nous est racont√©e la storyline, nous nous installons dans des si√®ges somme toute agr√©ables et attachons notre ceinture. Le film commence !
Nous avons vraiment pris beaucoup de plaisir dans cette attraction ! Le tout est tr√®s bien r√©alis√© et la pr√©sence d'effets (odeur, vent,...) ajoute un vrai plus. Certaines transitions entre les paysages sont quand m√™me un peu hasardeuses mais ce n'est pas un gros souci selon moi. Mais comme dit ci-dessus, c'est avant tout l'absence de 3D qui rend le tout vraiment g√©nial. J'aurais par contre pr√©f√©r√© √™tre plac√© moins haut pour √©viter de voir le contour de l'√©cran, car m√™me en essayant de ne pas le regarder, √ßa g√Ęche un peu l'immersion.
Bref nous ressortons conquis par Voletarium ! Vraiment une bonne entrée en matière pour cette journée. Ma copine prend aussi conscience de ce qu'est un parc à thème, c'est à dire l'antipode des foires qu'elle connait...

P1260952.jpg
P1260476.jpgP1260951.jpg

Sortis de cette jolie surprise, nous avançons tranquillement le long de la rue allemande tout en appréciant le thématisation soignée. Des conseils de visite que j'avais pu lire, je savais qu'il fallait éviter les quartiers suisse et français le matin. Mais vu la très faible affluence jusque là, nous en prenons tout de même la direction.

Dans le quartier italien nous nous engageons dans la file de Volo da Vinci vide encore une fois.
L'attraction n'a pas un intérêt dingue, mais la balade reste très sympa et permet d'apprécier en prenant un peu de hauteur les jolis espaces verts présents dans le fond du quartier allemand.

P1260479.jpgP1260866.jpg

Il serait temps de faire notre premier coaster de cette visite, pour cela nous décidons de faire le bobsleigh, Schweizer Bobbahn !
Il s'agit d'un des coasters que j'avais fait lors de ma premi√®re visite en 2006. J'en gardais un souvenir plut√īt sympathique.
L'attente est une nouvelle fois nulle avec un embarquement immédiat. Je vais d'ailleurs cesser de l'indiquer car hormis une fois un deux, cela aura été le cas sur l'ensemble du séjour...
Le coaster est assez court mais tr√®s sympathique et plut√īt rythm√©. Je le pr√©f√®re √† la Trace du Hourra qui est cependant plus long mais qui vibre beaucoup trop. Ici quelques vibrations sont pr√©sentes mais √ßa reste acceptable. La th√©matique est tr√®s r√©ussite, on se croirait vraiment dans un petit village suisse. Pas un top coaster, mais plut√īt sympa √† faire...

P1260492.jpgP1260856.jpg

Intriguée par cette "grosse boule grise", ma copine souhaite découvrir ce qu'il s'y cache. Il va s'agir pour moi d'une découverte également puisque depuis mon premier passage au parc, il y a eu de la nouveauté là dedans. Vous l'avez compris , je parle de Cancan Coaster !
Nous nous engageons dans une file d'attente encore une fois à zéro minute mais surtout magnifique, pleine de détails et de références sympas ! Plus l'on avance et plus l'on sent une véritable atmosphère se dégager de cette attraction, avant même d'avoir mis un pied dans le train...
Une fois embarqué, nous faisons un petit stop devant une cargaison d'absinthe visiblement bien entamée par les visiteurs qui nous précédent, puis nous grimpons le loooong lift. Le décompte faisant référence à feu Eurosat résonne très (trop?) fort dans nos oreilles et c'est parti !
Je suis vraiment subjugu√© par le changement op√©r√© par cette r√©habilitation datant de d√©j√† une paire d'ann√©e. Tout est d'une fluidit√© d√©concertante, √† deux ou trois l√©gers √†-coups probablement d√Ľ au fait que le layout est tr√®s compacte. Mais rien de d√©sagr√©able pour autant. Le rythme est effr√©n√© et le tout est vraiment tr√®s fun. Les d√©cors sont sympa et la musique... la musique... la musique est juste g√©niale en fait ! On se surprend √† gueuler le rythme comme des idiots pendant toute la dur√©e du ride et de ce fait, le coaster se fait et se refait avec plaisir.
Il s'agit d'ailleurs de l'attraction que l'on a fait le plus sur tout le séjour avec son voisin Silver Star. Ma copine l'a même préféré à Blue Fire !

P1260486.jpg

En sortant de Cancan, nous souhaitons faire Matterhorn-Blitz.
Le coaster affiche 20 minutes d'attente. Pas grand chose en soit, mais le reste est vide alors nous reviendrons plus tard. Nous prenons donc la direction du quartier voisin, la Grèce !
Nous entrons dans la zone par la petite porte et arrivons directement devant Pegasus. Avant de monter sur celui-ci nous voulons nous rafra√ģchir un peu sur Poseidon car la chaleur commence √† se faire sentir peu √† peu.
Nous parcourons la file qui doit être interminable les jours de forte affluence, puis nous arrivons dans une jolie station. Nous prenons place à bord des petites embarcations et sommes dispatchés.
La partie en ruines que nous traversons avant le premier lift est très belle, même si quelques animatronics sont un peu moches... Quant au geyser, il nous mouille avant même d'avoir gravi les premiers mètres de rails.
La première partie du coaster pourrait être fun si ça ne vibrait pas autant ! Les mollets et genoux tapent sans cesse contre la lapbar et c'est très désagréable. Le splash cependant humidifie ce qu'il faut. La deuxième partie passe un peu mieux sur l'aspect de la fluidité, même si ce n'est pas parfait.
Pos√©idon est donc un coaster qui nous a pas √©norm√©ment plu comme vous pouvez vous en douter. M√™me s'il rempli son r√īle principal en nous rafra√ģchissant juste ce qu'il faut, le potentiel fun est an√©anti par des vibrations et √†-coups beaucoup trop nombreux et violents.

P1260552.jpgP1260554.jpg

Juste à la sortie de Poséidon se trouve Fluch der Kassandra, une Mad House !
J'avais plut√īt appr√©ci√© la version du Parc Ast√©rix avec le D√©fi de C√©sar, je propose donc √† ma copine de s'engager dans la file.
Ici le concept est beaucoup moins bien mené je trouve. Un peu plus gerbant qu'au PA et sans grande storyline ! On ne comprend pas trop qu'est ce que l'on fout ici. Je n'ai personnellement pas eu le droit aux chatouilles à l'anus, à moitié déçu et à moitié rassuré !
Nous sommes ressorti de là avec un joli mal au bide.

Afin de boucler le tour du quartier grec, place maintenant à Pegasus !
Embarquement immédiat à l'arrière, avec un train qui part à moitié vide. En même temps le coaster est vraiment caché derrière Poseidon, ce qui m'avait valut de le rater lors de ma visite en 2006.
Pas de surprise ici puisque j'ai fait la copie de Pegasus il y a 2 ans à Madrid. C'est hyper fluide est bien pêchu pour du familial. Le coaster garde une bonne vitesse tout au long du parcours et les sensations sont vraiment très cool ! Une bonne entrée en matière dans le monde des coasters pour les enfants et un plaisir à faire pour les plus grands.
√Čtant donn√© que la file n'est pas tr√®s longue (en terme de nombre de pas), nous nous sommes permis un second tour imm√©diat.

P1260563.jpgP1260567.jpg

Allez il est maintenant temps de s'aventurer un peu plus dans le fond du parc, que je ne connais que très peu. Lors de ma visite en 2006 je n'avais pas du tout fait les quartiers scandinaves, portugais et hollandais. Nous entrons dans ce dernier après une traversée de la Russie et un bref regard vers Euro Mir que nous ne souhaitons pas faire tout de suite. J'en ai peut-être parlé un peu trop en mal à ma copine et elle souhaite repousser l'échéance encore un peu...

Nous arrivons donc sur la place hollandaise avec face à nous Piraten in Batavia.
La file d'attente est vraiment magnifique, remplie de d√©tails, dans la veine de Voletarium et Cancan Coaster. On sent bien que ces derni√®res ann√©es le parc fait de v√©ritables efforts sur ce point, car tout comme pour les attractions que je viens de citer, je pense qu'il est impossible de s'ennuyer dans cette file. Les animatronics pr√©sents dans cette file et dans l'attraction de fa√ßon plus g√©n√©rale sont plut√īt bien r√©ussis, m√™me si l'on est encore tr√®s loin de Disney et Universal...
On embarque dans les grands bateaux et c'est parti ! Je ne d√©crirai pas chacune des sc√®nes puisque ce serait trop long, mais certaines ont vraiment retenu mon attention. Je pense notamment √† la premi√®re apr√®s la chute dans la grotte, la travers√©e du village sur pilotis, le village asiatique o√Ļ le h√©ro est emprisonn√©,... La sc√®ne finale m'a fait pens√© √† l'une des salles finales de Mystic Manor √† Disneyland Hong Kong. J'ai √©galement beaucoup appr√©ci√© la multitudes de cochons qui font des conneries un peu partout ! L'humour √† la Europa Park quoi !
Pour moi Piraten in Batavia est une grande r√©ussite ! Un DR qui pourrait se faire plusieurs fois sans souci et o√Ļ l'on d√©couvrirait √† chacun des passages de nouvelles choses. Je ne suis pas un expert en DR mais pour moi il a clairement une place parmi les tops europ√©ens du moins (parmi ce que j'ai fait).

P1260574.jpgP1260573.jpg

Il est 11h30/12h et les visiteurs commencent doucement à se diriger vers les restaurants du parc, mais pas nous car nous souhaitons profiter de ce moment pour faire les gros coasters sans attente.

Nous faisons chemin vers le quartier islandais, et le choix s'arr√™te sur Wodan dans un premier temps. Ce coaster j'ai quand m√™me envie de poser mes fesses dessus depuis de nombreuses ann√©es, bien plus que Blue Fire √† titre d'exemple. Il s'agit de mon premier CGI et j'ai h√Ęte de tester ces trains qui semblent √™tre des canap√©s roulants.
Nous apprécions quelques trains passer à toute blinde devant nous et nous nous engageons dans la file d'attente. Celle-ci est coupée à son strict minimum, ce qui m'empêchera de faire quelques photos que je souhaitais prendre. Enfin bon je ne vais quand même pas me plaindre de pouvoir prendre place dans le train immédiatement alors qu'il s'agit d'une des attractions les plus populaires du parc. D'ailleurs, malgré l'affluence très faible, le coaster tournait à 3 trains quasiment tout le séjour. Deutsche Qualität !
Nous sommes plac√©s au troisi√®me rang pour ce premier tour puis sommes dispatch√©s ! La partie bossel√©e avant le lift nous permet d√©j√† d'appr√©cier le confort de l'assise. Le lift offre une vue sympa sur le reste du parc √† gauche, et sur la campagne allemande √† droite. Arriv√©s en haut, le train prend d√©j√† tr√®s vite de la vitesse ! Puis nous nous engageons dans une first drop tr√®s inclin√©e et un peu twist√©e qui donne au train une vitesse importante gr√Ęce au grand nombre de wagons. La large bosse suivante offre un tr√®s l√©ger floating mais agr√©able, puis le rail s'incline sur la droite afin de plonger dans un tunnel. Nous remontons √† pleine vitesse vers la gare, que nous traversons dans un magnifique fly-through, qui reste cependant plus impressionnant depuis les portillons que dans le train. S'en suit un nouveau camelback tr√®s √©tendu qui propose un floating un peu plus cons√©quent. Puis nous entamons la seconde partie du layout qui est beaucoup plus basse et qui se passe √† toute blinde encore une fois. Il y a ici une quantit√© importante de petits pops d'airtime/floating tr√®s brefs mais tr√®s funs. Je pense d'ailleurs n'avoir jamais autant ris dans un coaster que √ßa a √©t√© le cas dans Wodan !
En résumé ce wooden coaster GCI est vraiment un top pour moi. Le layout, bien que pas hyper long, est vraiment super fun et procure une vitesse assez folle de tout son long. La first drop est excellente et les bosses proposent de bons floatings.
Wodan devient mon wooden favoris et le Top 1 de ma copine sans grande contestation.

P1260926.jpg

√Ä peine sortis de l√†, j'encha√ģne avec un second tour, seul, en single rider. Je suis cette fois plac√© √† l'avant dernier rang. La first drop y est encore plus impressionnante vu √† quel point on se sent aspir√© par l'avant du train. Les floatings de la premi√®re bosse et de celle juste apr√®s le fly-through se transforment en l√©gers airtimes tr√®s appr√©ciables. Cependant le confort en prend un petit coup et de ce fait je pr√©f√®re quand m√™me l'avant du train.

P1260810.jpgP1260623.jpg

Il est temps maintenant de prendre direction du coaster qui signe le renouveau de MackRides, il est bleu, il a des inversions... Blue Fire bien évidemment !
Lui aussi m'a marqué puisqu'il s'agit je pense du premier gros coaster dont j'ai suivi la construction en tant que passionné, et je me retrouve 12 ans après enfin devant...
Nous serons pour ce premier tour placés en milieu de train. Ma copine redoute un peu les inversions puisqu'il s'agit d'une première pour elle sur un coaster.
Le train s'engage dans la partie DR avec un soundtrack plut√īt sympathique. Nous nous pla√ßons sur la zone de launch et c'est parti !
Ce dernier est relativement mou, mais vu que je le savais, je ne peux pas vraiment √™tre d√©√ßu ! Le Top Hat passe avec une vitesse faible mais je ne trouve pas cela d√©sagr√©able pour autant (on peut appr√©cier de l√†-haut la plus belle vue du coaster pour moi), puis nous plongeons dans les enrochements qui provoquent un joli headchopper avant d'enchainer avec un Loop offrant un bel hangtime. Le virage inclin√© suivant passe vraiment tr√®s bien avec un petit pic de G positifs, puis nous grimpons sur les MCBR. La suite est √† mon go√Ľt un peu trop molle avec un double Corkscrew qui passe pourtant sans encombre, un Camelback dans le Loop faiblard et par contre une Inline Twist jouissive tant on est amen√©s √† flotter pendant la rotation ! Puis arriv√©e sur les freins finaux.
Ben pour résumer, Blue Fire ressemble exactement à ce dont je m'attendais, ni plus ni moins. Une première partie jusqu'aux MCBR très cool, puis une seconde partie plus oubliable mais agrémentée d'une inversion absolument remarquable pour terminer. On est pas sur de la grande sensation, mais sur quelque chose de très accessible pour tous. Ma copine n'a elle pas trop aimé. Elle a apprécié le début comme moi (il s'agissait de son premier launch), mais le trop grand nombre d'inversions sur la fin lui a déplu ! Elle ne l'aura pas refait de toute la fin du séjour.

P1260586.jpgP1260585.jpgP1260793.jpg

La faim commence √† se faire sentir apr√®s une matin√©e pleine o√Ļ nous avons pu profiter avec 12 attractions faites en 3h environ. Avec l'affluence faible pas mal de points de restauration sont ferm√©s, ce qui est compr√©hensible. Apr√®s quelques dizaines de minutes √† tourner, nous nous dirigeons vers Bamboe Baai, le restaurant dans lequel on passe lors de Piraten in Batavia. Et bien quel bon choix ! C'√©tait absolument d√©licieux ! Et pour pas si cher en plus... Au menu des bowl aux saveurs asiatiques avec versions poulet, bŇďuf ou soja. Un petit r√©gal pour les papilles dans un cadre vraiment top. Je recommande √† 110%.
Le ventre rempli, nous pouvons repartir de plus belle avec un ciel qui commence dangereusement à se noircir au loin. On va croiser les doigts pour que ça passe...

Histoire de digérer dans le calme, rien de tel qu'un petit tour de Monorail afin de découvrir en prenant un peu de hauteur quelques quartiers par lesquels nous ne sommes pas encore passés, comme l'Angleterre ou le Portugal. Je prends rarement le temps de faire ce genre d'attractions lorsque je passe qu'une journée dans un parc, mais je dois avouer que c'est bien agréable pour une fois. Nous avons fait le tout complet sans nous arrêter à la gare intermédiaire en Islande.

Apr√®s ce petit temps calme, nous voulons reprendre en douceur les sensations. Pour cela nous nous rendons dans le fond du parc, dans la zone indoor th√©matis√©e sur Arthur et les Minimoys. Si je ne suis pas un grand fan de l'utilisation de licences de films dans les parcs qui ne sont pas d√©di√©s au cin√©ma comme Universal, Warner Bros ou dans une moindre mesure Disney, il faut admettre que c'est quand m√™me tr√®s joli lorsque l'on rentre dans le b√Ętiment. Arthur affiche 5 minutes d'attente, ce qui sera potentiellement notre premi√®re de la journ√©e. On utilise le syst√®me de casier tr√®s pratique et simple d'utilisation et avan√ßons dans la queue. Celle-ci d√©marre en haut de l'escalier menant √† l'embarquement. En clair il n'y a pas plus de 15 personnes devant nous. On repassera pour la premi√®re attente du s√©jour !
Nous nous installons dans les (toujours) tr√®s confortables si√®ges Mack. Le coaster commence par une rotation face √† un √©cran puis l'on prend un peu de hauteur, dans des d√©cors sympas mais peut-√™tre un peu cheap pour une attraction relativement r√©cente. Les variations de vitesse sont plut√īt fun et le tout se fait dans un confort et une fluidit√© parfaite. Ca change des E-powered plus anciens... Apr√®s un passage rapide √† l'ext√©rieur, vient le meilleur moment du coaster √† mon avis : le passage dans la ville sur le son de Dr. Dre et Snoop Dog. C'est le passage avec les d√©cors les plus cool, on ne sait plus o√Ļ regarder et la musique entrainante ajoute un vrai plus ! Nous passons apr√®s cela au dessus des all√©es du d√īme, entrainant une petite sensation sympathique de vertige et apr√®s une sc√®ne interactive dont je cherche encore le but, nous passons de nouveau √† l'ext√©rieur mais pour un peu plus de temps cette fois-ci. Le train spinne pas mal √† ce moment et la vitesse augmente un peu. Le coaster se termine sur un d√©cors de ruche, avec une odeur de miel succulente. On aurait presque envie de refaire l'attraction juste pour cette sc√®ne finale...
Arthur est au final, et malgré l'utilisation de licence, une attraction vraiment très sympa. On n'est pas sur du très sensationnel mais les variations de vitesse et le spin sont quand même bien cool. Les décors sont pas dingues mais ça reste propre et bien fait et quelques scènes (et odeurs) retiennent notre attention.

P1260708.jpgP1260639.jpg

On se dirige ensuite vers le quartier autrichien par lequel nous ne sommes toujours pas pass√©s. Loin des grands d√©cors, on se sent plut√īt en pleine for√™t ici et ce n'est pas d√©sagr√©able, loin de l√† ! Je me laisse tenter par un petit tour de chaises volantes locales en solitaire, ma copine n'en √©tant pas une grande fan. Je me r√©serverais de redonner le nom de l'attraction et profite simplement de mon vol. Le tour est plut√īt long et pour la premi√®re fois sur ce type d'attraction, je suis ressorti avec un infime mal de ventre. C'√©tait bien cool quand m√™me !
Imm√©diatement √† c√īt√© se trouve Alpenexpress Enzian, un E-powered plus classique que Arthur. Celui-l√† je l'avais fait en 2006 et je n'en gardais un souvenir pas mauvais. On est loin du coaster qui s'encha√ģne mais encore une fois c'est vraiment acceptable. Le coaster est plut√īt fluide et le passage dans la grotte aux diamants se trouve √™tre bien agr√©able. Tout cela est bien mignon et bien r√©alis√©. Nous n'avons pas test√© la VR, les vrais d√©cors se suffisent comme dans Cancan.
Nous avons enchain√©s par une visite (p√©destre cette fois-ci) de la grotte dans laquelle passe le coaster. Un bon moyen de prendre le frais par cette apr√®s midi o√Ļ la chaleur s'installe.

P1260658.jpg

Histoire d'en finir avec le quartier autrichien et parce qu'on a chaud, direction le Flume nommé Tiroler Wildwasserbahn !
Le parcours est relativement long et passe lui aussi dans la grotte aux diamants. Il est composé de deux descentes : la première qui pourrait sembler anecdotique par sa hauteur, mais méfiez-vous car un mur intelligemment placé vous renvoie toute la vague générée par votre embarcation en plein dans la tête. La dernière drop est bien plus haute et pourtant moins humide.

P1260659.jpg

Mouillés pour mouillés, autant continuer avec les attractions potentiellement humides. Direction le quartier portugais et sa seule attraction, Atlantica SuperSplash !
C'est marrant, en entrant dans la zone j'ai comme une impression de d√©j√† vu ! Et oui car lors de mon trip taiwanais en mars 2019 j'ai √©t√© confront√© √† une copie d'Atlantica √† Formosan Aboriginal Culture Village. Tout √©tait identique, le coaster, la station, une partie de la file d'attente, quelques √©l√©ments de d√©cors majeurs, etc... Alors √©videmment c'est √©trange de se retrouver l√†, avec les montagnes taiwanaises en moins en fond. Car si √† Formosan le cadre est magnifique et que le coaster ne fait pas t√Ęche, ici il fait p√Ęle figure sur terrain plat.
Du point de vue du coaster ce n'est pas incroyable. Ma copine n'a vraiment pas aimé les rotations du bateau sur les plateformes et je n'ai pas été emballé par la descente en arrière non plus. La drop principale reste cependant sympa et le degré d'humidité à la fin est tout de même bien important. Nous avons fini rincés !
Un Water Coaster donc pas tr√®s beau, pas tr√®s sensationnel mais plut√īt bien efficace d'un point de vue trempage.
Au passage petite apart√© sur le quartier portugais que je trouve vraiment le moins joli de tous ! On n'a pas vraiment envie de s'y attarder et une fois que l'on a cr√©dit√© Atlantica je trouve qu'il n'y a pas vraiment de raison d'y retourner. Je trouve cela un peu dommage et √ßa d√©note beaucoup avec le reste du parc o√Ļ il est tr√®s agr√©able de se promener m√™me sans faire d'attraction.

P1260615.jpg
P1260619.jpg

En sortant de l√† nous sommes bien tremp√©s puisque nous venons d'encha√ģner le Flume et Atlantica. Nous prenons une granita pour deux histoire de se poser un peu et profiter des derniers rayons de soleil. Oui car le ciel s'assombrit de plus en plus et l'on entend le tonnerre au loin, l'orage approche !
Nous prenons direction du quartier irlandais et de l'un des derniers coasters à créditer, Ba-a-a-Express !
Apr√®s la d√©ception du Portugal, nous avons ici probablement la plus belle zone du parc √† mon gout ! M√™me si il n'y que des attractions pour gosses, tout y est super mignon et soign√©. La sur-pr√©sence de petits moutons un peu partout (r√©els ou d√©coratifs) est un peu clich√© mais en devient presque dr√īle !
Int√©ressons nous tr√®s bri√®vement au cr√©dit local donc, Ba-a-a-Express. Il s'agit d'un kiddie de moins de 100 m√®tres de long mais sur-th√©matis√©. Le tout est hyper fluide et tr√®s confortable, et les 3 tours offerts qui peuvent parfois √™tre un peu chiants sur certains autres kiddies, passent ici plut√īt bien et permettent de profiter de chacun des d√©tails de th√©matisation.
Ce petit coaster doit faire le bonheur des enfants et des parents qui les accompagnent sans aucun doute.
Nous aurions bien profité du quartier en nous baladant ou en faisant une ou deux attractions calmes, mais alors que nous ne sommes pas encore secs des attractions précédentes, de très grosses gouttes commencent à nous tomber dessus et sans grande possibilité de nous abriter dans ce quartier, nous pressons le pas en prenant direction de la France...

P1260915.jpgP1260917.jpg

En chemin c'est le d√©luge, nous devons courir pour trouver quelque part o√Ļ s'abriter !
C'est sous la verrière face au stand de flammkuchen que nous sommes restés à l'abris de ce gros orage environ 40 minutes, surpris à quelques reprises par la foudre qui semblait très proche. Il me semble même qu'elle a frappée l'Eurotower puisque nous avons vu un énorme halo lumineux dans tout le ciel accompagné d'un gros tremblement.
Lors d'une minuscule accalmie nous avons tenté de rejoindre Cancan, mais toutes les attractions indoor semblaient être fermées aussi.
Après quelques dizaines de minutes supplémentaires d'attente entre averses et éclaircies, toutes les attractions ont pu rouvrir.
À ce moment là j'étais en contact avec Mathis G. qui bosse au parc afin que l'on puisse passer la fin de la journée ensemble. En attendant qu'il nous rejoigne, nous nous sommes engagés dans la file de Cancan dès sa réouverture, de sorte que nous étions dans le premier train de redémarrage. Pendant que nous parcourions la file, j'ai immédiatement réservé un Virtual Line pour le refaire dans la foulée une seconde fois. Ce système de ligne d'attente virtuelle que nous utilisions pour la première fois est vraiment bien fichu et permet de faire les attractions sans attente, fonctionnant un peu comme un fastpass à Disneyland mais sur l'application du parc, en scannant ses billets d'entrée.
Nous avons donc pu faire le coaster deux fois d'affilé, et confirmer notre très bon ressenti du matin. Cancan se fait et refait avec un énorme plaisir, le tout dans une fluidité et un confort parfait. Nous avons beaucoup ri en "chantant" le soundtrack à tue-tête comme des idiots.

(suite à l'orage je n'ai plus beaucoup fait de photos désolé)

À la sortie nous rejoignons donc Mathis, avec qui nous pourrons passer une petite heure. Nous discutons un peu en attendant qu'une dernière averse ne cesse de tomber.
Il souhaite nous emmener faire le Dark ride Madame Freudenreich, mais celui-ci ne semble pas vouloir rouvrir et il en sera le cas jusque la fin de journée.
Au lieu de cela nous allons faire l'une des dernières nouveautés du parc, faisant au passage une belle promotion à leur nouveau parc aquatique Rulentica, j'ai nommé Snorri Touren.
Alors Snorri Touren c'est tr√®s mignon mais tr√®s clairement nous ne sommes pas la cible vis√©e. C'est archi orient√© pour les gosses. Le gros reproche que je ferai est que lors du passage dans le demi-d√īme, nous sommes trop proches de l'√©cran, et on voit vraiment les pixels. C'est vraiment choquant et du coup il est compliqu√© de se concentrer sur ce qu'il se passe. Un petit DR √† faire une fois pour tester mais pas plus.

La journée touche à sa fin et nous avons énormément profité, mais nous ne sommes toujours pas allés sur Silver Star. Nous en prenons donc la direction pour un dernier ride !
Encore une fois embarquement presque immédiat malgré que le coaster ait tourné à 2 trains seulement toute la journée. Ca débite à mort avec des employés hyper efficaces !
Nous avons la possibilité d'aller au premier ou au dernier rang sur ce tour puisque nous sommes les premiers à être placés, mais ma copine craint un peu les deux donc on commencera au milieu du train ! Je vous cache pas ma déception, même si je suis déjà très content qu'elle veuille bien tester le coaster, sachant que la hauteur de la première descente l'effraie carrément.
Nous abaissons la lap bar (pas trop quand même), et c'est parti pour mon second Hyper B&M après Shambhala. Sachant que ce dernier fut mon top 1 pendant quelques années, je suis enchanté de reposer mes fesses sur un tel coaster, malgré que la réputation de Silver Star ne soit pas incroyable.
La first drop est assez cool mais pas assez inclin√©e √† mon go√Ľt, il n'y a pas de cassure provoquant un joli airtime comme sur Shamby! Le creux suivant vibrote comme je m'y attendait d'apr√®s les diff√©rents commentaire que j'avais pu lire, mais √ßa ne g√Ęche en aucun cas le ride de mon point de vue. On remonte sur le premier Camelback qui provoque un bon floating, mais uniquement en son sommet contrairement √† Shamby o√Ļ l'airtime est pr√©sent sur plusieurs secondes (je compare forc√©ment √† la seule r√©f√©rence que j'ai). Le second Camelback est un peu brid√© par un trim, mais un tr√®s l√©ger floating est tout de m√™me l√†. S'en suit le retournement plut√īt anecdotique, puis une nouvelle bosse parall√®le √† la pr√©c√©dente, qui elle est compl√®tement frein√©e par un autre trim. La remont√©e suivante am√®ne le train sur les MCBR. C'est √† partir de l√† que les airtimes seront les plus puissants, avec un sacr√© √©jector en sortie des freins, tr√®s surprenant de par sa position. De m√™me en sortie d'Helix et sur le dernier Camelback, on se retrouve avec deux tr√®s beaux airtimes. La coaster se finit par un bon S-Turn punchy avant d'arriver en douceur sur les freins finaux.
Je ne sais pas si la pluie r√©cente y √©tait pour quelque chose, mais malgr√© tous les avis "n√©gatifs" lus, j'ai √©t√© plut√īt surpris par Silver Star ! On est loin de la qualit√© de Shambhala c'est vrai, mais le coaster est plus que correct et d√©livre de bon floatings sur sa premi√®re partie et airtimes apr√®s les MCBR. Je suis d'accord que l'on devrait en avoir plus avec ce type de coaster, c'est ind√©niable, mais nous sommes loin d'une mauvaise machine pour autant. Il se retrouve vraiment aux portes de mon top 10 apr√®s r√©flexion.
Je dois peut-être remercier tous les gens qui en parlent mal à longueur de temps, ainsi je n'ai pu qu'être surpris par ce coaster.
Ma copine a bien aimé son premier ride mais était vraiment crispée sur tout le parcours. Du coup elle n'a pas réussi à se libérer totalement et ainsi pu vraiment profiter. Elle a quand même dit qu'elle préférait largement les bosses de Silver Star aux inversions de Blue Fire ! Ouf je suis rassuré, sa coaster-formation a été bonne à priori ! Hehe !
On lui donne alors avec Mathis quelques petits conseils qu'elle pourra appliquer le lendemain pour pleinement profiter du coaster, et ne pas se crisper !

P1260472.jpg
P1260673.jpg

Les attractions sont ferm√©es √† la sortie de notre ride de Silver Star, nous prenons tous les trois la direction du Biergarten dans le fond de la zone allemande, proche du restaurant du Ch√Ęteau. Nous sommes escort√© jusqu'√† l'entr√©e par une fanfare animant les all√©es du parc.
Après cette journée chargée, il est temps de se poser autour d'une bonne bière et prendre un peu le temps de discuter !



Nous rejoignons ensuite notre h√ītel, situ√© donc juste derri√®re le Voletarium. La fen√™tre de la chambre offre une vue sur ce dernier, sur l'Eurotower et sur Silver Star ! Sympathique tout √ßa !
La prestation de l'h√ītel est vraiment top, nous sommes dans une nouvelle aile avec des chambres absolument neuves ! C'est tr√®s appr√©ciable.
Nous allons manger un petit morceau dans un des nombreux restaurants de Rust, et nous baladons rapidement pour digérer (mais pas trop faut pas déconner, on a quand même bien accumulé les kilomètres dans le parc !)

P1260663.jpg
224176134_350399593210990_6008824912789462017_n.jpg

----ZzzzzZ----Z--zz---zzzZ---------

Vu que l'on a bien profité la veille, nous profitons d'une petite grasse matinée pour ce second jour, nous entrerons dans le parc que pour 10h !
On se rend au petit d√©jeuner inclus de l'h√ītel et on se rend compte √† ce moment l√† qu'au final, le prix pay√© pour la nuit n'est pas si cher aux vu de la prestation de la chambre et du copieux petit d√©jeuner servis.
Au menu charcuterie, fromage, viennoiseries, diff√©rents pain etc etc,... Mais surtout... du saumon fum√© ! Miam miam, de quoi prendre de bonnes forces pour la journ√©e qui nous attend (je me prend pour @R√łyk √† parler autant de bouffe j'ai l'impression)
Allez on file au check-out avant de prendre direction du parc !

De nouveau on a le droit à la vérification du test PCR, des sacs et du billet d'entrée !
Pas de Voletarium aujourd'hui (même si on l'avait beaucoup apprécié la veille), on file directement dans l'EP Express. Pas de plan précis en tête puisque l'affluence à l'air tout aussi faible que la veille, on va se laisser guider et faire ce que l'on a pas fait la veille et ce que l'on souhaite refaire ! Pas de pression du crédit, j'ai déjà validé tous ceux qui me manquaient, et il nous reste juste à faire EuroMir et Matterhorn-Blitz pour ma copine (je m'en serais bien passé personnellement).

P1260680.jpg
P1260690.jpg

On embarque donc dans l'EP Express et l'on en descendra quand bon nous en semblera. Bon nous a semblé quand nous sommes arrivés en Espagne !
Ce quartier est vraiment très beau je trouve, il y a une vraie identité et une ambiance qui se ressent, même à vide, car les visiteurs sont encore pour la plupart agglutinés vers l'entrée. On se balade sans réelle idée de quel direction nous prenons pour le moment...

P1260686.jpg

On prend le cap d'Arthur finalement ! Pour éviter d'attendre 5 minutes insurmontables, on utilise la VirtualLine !
On aime vraiment cette attraction, mi DR mi coaster ! Comment mieux commencer la journée qu'avec cette douce odeur de miel ? J'ai encore l'impression d'être au petit déjeuner...

P1260721.jpg

Après cela nous errons encore une fois sans but, en direction plus ou moins des quartiers scandinaves et islandais, mais sans idée précise de ce que l'on va faire. On passe pas trop loin d'Euromir au final donc on décide d'en prendre la direction (oui on est passé de l'Espagne à la Russie allez comprendre vous...)
On s'engage dans la file, et avant de rentrer dans le b√Ętiment, l'op√©rateur nous indique qu'il faut un masque chirurgical ou FFP2, mais pas de masque en tissu. C'est fou quand m√™me que depuis la veille personne ne nous en ait tenu compte ou fait simplement la remarque, et qu'on nous emb√™te avec √ßa maintenant ! L'op√©rateur nous indique ou en acheter et l'on reviendra plus tard.

Nous ne voulons pas chercher la boutique qu'il nous avait indiqué approximativement et nous nous disons que nous en trouverons bien une un peu plus tard. Nous entrons dans le quartier scandinave.
En passant au-dessus du Raft on est bien tentés par l'idée de prendre quelques vagues, car mine de rien il commence à faire une bonne petite température pas désagréable.
On entre donc dans la file de Fjord Rafting. La fin de celle-ci est horrible avec les plexiglass installés pour la Covid ! Je ne m'imagine pas rester là dedans 15 minutes ça doit être étouffant !
Le raft est bien sympathique; la premi√®re partie est plut√īt calme, avec des petits touches de d√©cors par ici par l√† et surtout les belles fa√ßades scandinaves. Le degr√© d'humidit√© augmente pas mal apr√®s avec de sacr√©es vagues qui impressionnent plus que ce qu'elles ne mouillent (enfin dans notre cas, car d'autres ressortent lessiv√©s comme toujours). Le lift final est joliment d√©cor√© et permet de ne pas cramer en cas d'attente pour d√©barquer. Bonne id√©e !

P1260580.jpgP1260744.jpgP1260613.jpg

On veut maintenant des sensations ! On repart donc vers notre coup de cŇďur √† tous les deux, Wodan;
Avant cela nous nous aventurons un peu sous Blue Fire pour faire quelques belles photos. Le coin est superbe et à l'écart du monde, très agréable ! On se sent privilégiés d'être si proches alors que c'est accessible à tout le monde.
Wodan tourne toujours à trois trains malgré un embarquement encore une fois immédiat, j'adore les opérations de ce parc définitivement ! À la hauteur de leur réputation ! Par contre, si j'avais à redire quelque chose, les employés répondent rarement positivement à nos demandes spécifiques de rangs. Je peux comprendre qu'ils reçoivent ce genre de demande à longueur de temps, mais on a quasi toujours eu des refus.
Cette fois-ci et pour la seule fois du séjour, notre demande de premier rang est acceptée ! Cool !
Je préfère largement Wodan en front qu'à l'arrière ! Même si la faible hauteur des wagons n'empiète pas sur la visibilité quand on est au fond, je trouve que le premier rang permet de moins subir les changements de direction rapides et la vitesse se fait plus ressentir...

P1260754.jpg
P1260606.jpg

Après ce tour de Wodan, on se dirige comme la veille vers Blue Fire. Cette fois-ci je m'engage dans la file d'attente tout seul, ma copine n'ayant pas aimé le trop grand nombre d'inversions la veille.
Pour ce tour je suis encore une fois plac√© en milieu de train malgr√© ma demande de first ou de last. Le coaster passe toujours aussi bien m√™me s'il est loin d'√™tre un coup de cŇďur pour moi.

P1260803.jpgP1260797.jpgP1260626.jpg

Il est temps de boucler les crédits manquants pour ma copine, vous savez, les deux coasters que l'on évite depuis notre arrivée la veille ! Quand ce n'est pas eux qui nous évitent comme pour l'histoire des masques en tissus. Oui oui je parle bien du fameux Euromir et de Matterhorn-Blitz !
Commençons par Euromir en passant par la Virtual Line !
√Čquip√©s de nos masques chirurgicaux cette fois, nous entrons dans la file d√©di√©e. La musique embl√©matique qui r√©sonnait encore dans ma t√™te depuis 2006 retentit √† fond, dans une ambiance de boite de nuit. Embarquement imm√©diat √† bord de notre wagon, qui me rappelle l'un de mes premiers mauvais souvenirs de coastersfan. Une fois arriv√©s en haut du lift, la sensation de vertige se fait ressentir pour ma copine, et m√™me si je n'ai pas le vertige personnellement, je dois admettre que l'effet recherch√© par ce long passage entre les tours de verre fonctionne bien.
Vient la first drop que nous abordons en avant, ce que je ne souhaitais pas ! Car comme tout le monde le sait, qui dit drop en avant, dit reste du parcours en arrière ! Ne pouvant donc anticiper le moindre changement de direction, nous avons littéralement subi sans ne rien comprendre à ce qu'il se passait pendant les trois quarts du layout, ne pouvant rien faire face aux trop nombreux à-coups. 15 ans après, Euromir a toujours pour moi ce statut d'indésirable. J'espère comment tout le monde une grosse rehab en Xtrem Spinning dans les 5 prochaines années car ce coaster fait vraiment office de verrue (tant sur l'aspect que sur les sensations) au sein de ce parc pourtant fabuleux.

P1260611.jpgP1260735.jpgP1260828.jpg

Quitte à continuer avec l'inconfort, nous prenons direction de Matterhorn-Blitz. La file est vraiment sympathique avec des wagonnets qui passent au dessus de notre tête et dans tous les sens, et la thématique est vraiment très soignée quoique un peu vieillotte. Pas d'effet de surprise avec l'ascenseur, je connaissais l'entourloupe et m'a copine l'a décelée avant même d'embarquer. La première drop est sympa, et tout les virages à plats en hauteur passent correctement par rapport à d'autres Wild Mouse. Reste que je ne suis toujours pas fan de ce genre de machines, et je le suis de moins en moins avec le temps qui passent et les bons coasters qui s'ajoutent dans mon CC. La seconde partie du layout d'ailleurs ne passe pas du tout bien selon moi, et je n'ai fait que jurer pendant toute la fin du coaster. Parfois des petits coups de freins de feraient pas de mal...
Vous l'aurez compris, si en comparaison avec d'autres modèles similaires provenant d'autres constructeurs Matterhorn-Blitz passe de manière correcte, je peux de moins en moins voir ces créations de Satan, toujours sources d'inconfort ! La pire restera à tout jamais celle de Mirabilandia !

P1260843.jpg

On commence un chouilla √† fatiguer apr√®s ces deux bouses et cette matin√©e une nouvelle fois riche. On d√©cide de faire des choses un peu plus calmes afin de faire une petite pause avec les coasters avant de manger bient√īt.
On commence par Madame Freudenreich Curiosités, un petit DR refait entièrement en même temps que Cancan Coaster il me semble. Nous sommes ici amené dans la maison et le jardin d'une grand-mère adorable qui a pour animaux de compagnies quelques dizaines de dinosaures ! Curieux ! Le tout est vraiment adorable et même si le système de transport ne semble pas tout récent lui, ça prouve qu'on peut faire du neuf avec du vieux et de belle manière. Alors ne vous attendez pas à quelque chose d'extraordinaire en terme de réalisation, les animatronics sont pas très fluides, les décors assez simples, mais c'est soigné et donc on y passe un moment agréable.

P1260845.jpg

Un petit tour d'Euro Tower plus tard afin de prendre un peu de hauteur pour apprécier la vue sur la Foret Noire, nous prenons la direction du fond du quartier allemand pour faire les attractions pour les enfants. Nous passerons par Les gondoles des elfes en premier, puis un petit tour par l'Univers des marionnettes et enfin nous finissons par les Tacots. Tout ce petit panel d'attractions anciennes permet comme nous le souhaitions de se reposer un peu loin de la cohue des grosses attractions, et de profiter des jolis espaces verts. Très agréable...

P1260852.jpgP1260854.jpgP1260861.jpgP1260878.jpgP1260892.jpg

Avant d'aller manger, on d√©cide d'aller s'arroser un peu pour se rafra√ģchir sur Pos√©idon, toujours sans aucune attente. Si la fluidit√© n'est toujours pas au rendez-vous, on a le m√©rite de finir √† peu pr√®s tremp√©s, ce que nous voulions pour passer un repas au frais.
Il est donc l'heure de la pause repas ! Après le très copieux petit déjeuner du matin, nous nous sommes contentés d'un petit plat british au Three Piglets, dans le quartier anglais donc ! Au menu currywurst et frites pour moi, fish & chips pour ma chérie. Ce n'est pas aussi raffiné et savoureux qu'au Bamboe Baai la veille, mais par rapport à ce que l'on voulait c'est parfait !

L'après midi sera courte puisque nous souhaitons quitter le parc vers 16h30, mais étant donné que nous avons déjà très bien profité, nous ne souhaitons pas courir dans tous les sens non plus. Nous prenons d'abord direction de Cancan Coaster pour un ultime tour, en chemin nous réservons une Virtual Line pour Wodan, sur lequel nous devrons nous rendre à 16h. Il s'agira sans doute de notre dernier ride donc, parfait puisqu'il s'agit de notre petit favori !

Quant √† Cancan Coaster, lui aussi restera parmi nos coups de cŇďur du s√©jour, et mis √† part peut-√™tre avec Wodan, nous n'avons pris de dose de fun comparable dans aucune autre attraction. Je pense qu'il n'est vraiment pas possible de se lasser de cette ambiance vraiment incroyable.

P1260504.jpg

Comme en fin de matinée, nous nous trainons un peu avec la chaleur et la fatigue qui s'installe. On décide d'aller s'assoir un peu dans le hall Mercedes pour profiter de l'expo de la climatisation.
Une fois en meilleure forme, je me dirige seul vers l'entrée de Silver Star. Dans une file toujours aussi vide, je demande d'aller au last.
Dans le train pr√©c√©dent, quelqu'un a l√Ęch√© une belle galette sur son si√®ge et sur elle-m√™me ! Le train en question est dispatch√© √† vide histoire de faire un petit pr√©lavage √† sec, puis est nettoy√© au karcher avant d'√™tre relanc√© √† vide ! Le tout sans forc√©ment trop empi√©ter sur le d√©bit. Bravo encore une fois aux √©quipes du parc pour cette efficacit√© !
Ce tour en last est vraiment top ! L√† o√Ļ les airtimes sont uniquement pr√©sents sur le haut des Camelbacks au milieu du train, ici ils durent jusqu'en bas de chaque bosse. La drop apr√®s les MCBR provoque un bel ejector et les 2 bosses qui suivent donnent un airtime plus puissant qu'en milieu de train.
Avec la petite marge que je m'√©tais laiss√© entre la lap bar et mes cuisses, j'ai vraiment eu un ride excellent. Loin de l'apoth√©ose d'un certain ride de nuit sur un Shamby chaud bouillant ou d'un DC Rivals que je pouvais encha√ģner √† volont√© certaines fois, mais un ride que je garderai tout de m√™me comme un des mes moments remarquables en tant que coasterfan !
Si certaines critiques sur Silver Star se justifient (notamment sur les vibrations au creux de la first drop, ou sur le fait que √ßa ne soit pas une machine √† airtimes), le bashing √† son propos est clairement inappropri√© selon moi. Il s'agit d'un bon coaster qui pourrait s'encha√ģner avec plaisir...

C'est d'ailleurs ce que je fais puisque cette fois-ci accompagné, j'y retourne directement.
Nous serons cette fois ci installés vers le fond du train. Ma copine arrive cette fois à complètement se libérer et peut apprécier pleinement le coaster, qui restera tout de même derrière Wodan dans son classement personnel.

P1260669.jpgP1260535.jpg

Wodan d'ailleurs, il est bient√īt temps d'y retourner pour notre Virtual Line ! Nous retraversons une avant derni√®re fois le parc dans toute sa largeur pour y arriver ! Sur le chemin nous avons le temps de se faire un petit tour de Piraten in Batavia toujours tr√®s agr√©able.
Arrivés en avance devant le coaster, nous nous allongeons un peu dans l'herbe à l'ombre pour regarder les trains passer et faire quelques photos.
Il est l'heure ! Nous tentons le first pour notre dernier coaster du séjour, mais encore une fois c'est refusé ! C'est rageant tant il n'y a personne et que cela n'impacterait en rien le débit. D'ailleurs le coaster tourne pour la première fois en deux jours à deux trains. Pour dire à quel point c'est vide !
Bon on est quand même à l'avant, on s'en contente ! Encore et toujours, Wodan s'avère comme étant un coaster ultra fun et pourtant bien axé sur les sensations. En cette après-midi très chaude, les floatings se transforment à certains endroits en airtimes, notamment en sortie de fly-through ou sur la fin du parcours.
Nous ressortons de l√† vraiment content. Wodan est clairement notre coup de cŇďur, la bonne surprise du s√©jour ! M√™me si personnellement je l'attendais au tournant, il aura tout de m√™me r√©ussi √† me surprendre !

P1260924.jpg

Nous traversons le parc un dernière fois en se dirigeant vers la sortie. Au passage je tente un dernier Blue Fire mais la file indique 10 minutes, ce qui n'est pas faisable au vu du timing.
Avant de quitter le parc, nous passons par le Restaurant du Ch√Ęteau et son joli parc que nous n'avions pas encore vu. On discute un peu avec les canards qui sont l√†, on fait quelques photos et on prend la direction de la sortie du parc, avec un petit pincement au cŇďur quand m√™me !

P1260937.jpgP1260938.jpg

On reprend alors la route pour Colmar, o√Ļ nous devons d√©poser notre voiture de location avant de rejoindre notre nouvel AirBnb pour la nuit ! Nous redescendons √† Montpellier le lendemain en train !



Alors qu'est ce que l'on a pensé de Europa Park ?

D√©j√† pour un premier parc pour ma copine il semblerait que je ne me sois pas tromp√© ! Si au d√©but elle souhaitait rester qu'un jour, elle a vraiment ador√© le s√©jour dans son enti√®ret√© ! Une belle entr√©e en mati√®re dans ma passion avec quatre coasters qu'elle a tout simplement ador√© (Silver Star, Cancan, Arthur et Wodan), d'autres qu'elle a bien appr√©ci√© et certains qu'elle n'a pas aim√© du tout (merci, pas eu besoin de refaire Euromir et Atlantica). Ce qu'elle a ador√© aussi c'est la tr√®s belle th√©matisation, le fait de passer d'un pays √† l'autre en un instant et la v√©g√©tation omnipr√©sente dans le parc. En bref elle a clairement pris son pied pendant deux jours, tant au niveau des yeux que des sensations ! Une r√©ussite dont je suis tr√®s content ! (J'avais id√©e de la faire commencer par le Parc Spirou sinon ūüėā)
Pour ma part maintenant, ben j'√©tais assez √©mu de retourner dans le parc qui a r√©v√©l√© ma passion. Content de me retrouver au cŇďur de lieux que je revoyais dans mes souvenirs d'enfance, un peu moins content de me retrouver dans certains de ces coasters, mais toujours avec un petit pincement tout de m√™me. Le parc est encore plus beau que dans mes souvenirs, j'appr√©cie les zones ultra th√©matis√©es tout autant que les zones plus naturelles avec la rivi√®re et la for√™t vers Arthur notamment. Wodan, Cancan et Silver Star ont √©t√© de belles d√©couvertes alors que Blue Fire m'a un peu d√©√ßu m√™me s'il prend place dans mon Top 20. Comme tout le monde le dit d√©j√†, il manque pour moi un coaster √† tr√®s fortes sensations et quelques flat rides un peu plus pour les adultes dans ce parc pour un faire un parc vraiment complet √† mes yeux. Cependant √† l'heure actuelle on y passe d√©j√† un excellent s√©jour. D'apr√®s moi, 2 jours sont obligatoires pour une d√©couverte, vraiment ! M√™me en profitant √† fond le premier jour gr√Ęce √† l'affluence nulle, j'aurais eu un go√Ľt de trop peu en ne passant pas une nuit sur place. Bien √©videmment pour une revisite, un jour suffit !

Et maintenant il se passe quoi ?

Ma copine et moi avons tous les deux obtenus notre concours de professeur des √©coles ūü•≥
Nous sommes donc amen√©s √† changer de r√©gion en Septembre ! Au revoir Montpellier et bonjour l'Alsace ! Et surtout au revoir les Luna Parks, bonjour les vrais parcs ! ūüėć
On se retrouvera donc pour des TR des fameux parcs allemands o√Ļ je n'ai jamais mis les pieds bient√īt j'esp√®re ! √Ä moi EGF, Phanta, Tripsdrill, etc etc !

Je vous remercie pour votre lecture ! √Ä bient√īt !
 
Dernière édition:

TomCoaster

Membre
18 Mars 2020
35
1
32
Merci pour ton TR, très immersif (la skyline - photo 1 est top).
J'étais allé à EP en avril 2018 et tu me donnes sacrément envie d'y retourner.
Quel est ton top coasters à EP?
 

R√łyk

Modérateur
Membre de l'équipe
17 Juillet 2009
1 391
140
25
Cholet
lestrdelouise.wordpress.com
Merci bien pour ce TR, très agréable à lire et bien détaillé, ça permet de s'immerger dans le parc !

Je vois que ma r√©putation au sujet de la nourriture ne faiblit pas ūüėĄ
 

Pierrot

Membre
1 Septembre 2010
3 262
59
24
Montpellier
Merci pour ton TR, très immersif (la skyline - photo 1 est top).
J'étais allé à EP en avril 2018 et tu me donnes sacrément envie d'y retourner.
Quel est ton top coasters à EP?

Merci beaucoup ! ūüôā
Si je devais faire un petit top 5 ce serait :
1. Wodan
2. Silver Star
3. Blue Fire
4. Cancan
5. Arthur

Merci bien pour ce TR, très agréable à lire et bien détaillé, ça permet de s'immerger dans le parc !

Je vois que ma r√©putation au sujet de la nourriture ne faiblit pas ūüėĄ

Merci @R√łyk ! Oui la r√©putation te colle √† la peau haha
 

Pierrot

Membre
1 Septembre 2010
3 262
59
24
Montpellier
Comme à l'accoutumée après un nouveau TR incluant un parc avec de gros coasters, voici une petite mise à jour de mon Top 10 :

TOP 1O


1. DC Rivals - WB Movie World
2. Shambhala - Port Aventura
3. Katun - Mirabilandia
4. Superman Escape - WB Movie World
5. Ispeed - Mirabilandia
6. OzIris - Parc Astérix
7. Wodan - Europa Park
8. Batman: Arkham Asylum - Parque Warner Madrid
9. Battlestar Galactica Cyclon - Universal Singapore
10. The Monster - Walygator

√Čgalement, Silver Star prend la 11e place juste devant Alpina Blitz, Blue Fire la 14e place ! Beaucoup plus loin on retrouve Cancan 25e et Arthur 40e.
Je suis content car m√™me si mon top 6 reste inchang√© depuis 2018 je crois, la suite du classement s'est bien √©toff√©e... ūüėĄ