Discrimination ou pas chez l'alligator?

Twan

Membre
27 Septembre 2008
5 611
3
32
Lille
Avant de passer à l’épreuve des entretiens d’embauche, les candidats ne tarissent pas de questions sur les postes à pourvoir. Photo Gilles WIRTZ



1 000 postulants se sont présentés hier, au parc Walygator pour briguer les 250 postes de saisonnier à pourvoir.

Ils sont aux alentours de mille à se presser dans le parc d’attractions, fantôme en cette saison, dans l’espoir de décrocher un job du 9 avril au premier novembre prochain. Walygator ne retiendra que 250 de ces candidats.

Comme à chaque édition depuis quatre ans, ce pré-entretien géant commence par une réunion où les représentants du parc expliquent ce qu’ils attendent de leurs futurs employés. Chaque nouvelle information tire un trait sur l’espoir de nombreux participants. «  Il faut habiter à proximité » : cette phrase engendre la première vague de départs. Il faut être majeur, les piercings et les tatouages sont proscrits, ces emplois ne sont que des temps partiels…



Ces directives dégrossissent un peu les rangs, mais la salle de spectacle est toujours comble, obligeant un grand nombre de personnes à rester debout, sans se décourager. Mais la frustration grandit chez ceux qui sentent leur chance s’éloigner minute après minute.



Après le jeu des questions-réponses, arrive le moment des entretiens éclairs. «  Bonjour ! », lance le candidat enthousiaste. « Vous n’êtes pas disponible en juillet ? » interroge le recruteur. « Non. » « Au revoir ».

Pour d’autres au contraire, les choses s’annoncent pour le mieux. Ils en auront la confirmation dès la semaine prochaine, à la suite d’un deuxième entretien, plus poussé cette fois. Les plus chanceux reviendront le 2 avril pour être formés et occuper les postes d’opérateur manège, d’agent de sécurité, de caissier ou encore d’aide-comptable.

A. L.

les piercings et les tatouages sont proscrits..

Discrimination ou pas? Pour moi, clairement oui.
 

Maverickmen

Membre
20 Juillet 2009
797
0
26
Paris
Clairement.refuser des gens pour des tatoos... Si môssieur douarin aime pas les tatoo qu'il aie ce faire f.....



Et encore une preuve de la connerie de Douarin...  :x
 

Twan

Membre
27 Septembre 2008
5 611
3
32
Lille
Ce qui me saoule par dessus tout, et ce n'est pas que pour l'alligator parce que c'est de plus en plus valable partout, c'est qu'on embauche qu'un type de gens aujourd'hui. Etant directeur d'ACM, je ne rejette pas un animateur qui est un peu "spécial" (et encore le mot est fort).
On juge beaucoup plus l'apprence physiques que les compétences et ça me met hors de moi.
 

Jayzz

Membre
27 Décembre 2008
5 878
0
28
Charleroi
Non. C'est logique.


Désolé, mais pour moi, travail rime avec tenue et apparence soignée. Surtout dans un lieu publique (qui dans le fond ne l'est pas) comme un parc.


C'est assez courant de demander ce genre de de trucs, et pas que dans les parcs, dans l'horeca. J'ai déjà eu la blague pour des jobs d'étudiant (je précise je n'ai ni tatouage, ni piercing).


De toute façon, les Douarins se réservent le droit -sans prendre leur défense- d'accepter qui ils veulent, et les critères d'embauche qu'ils veulent.




 

Bob!

Membre
30 Octobre 2006
2 440
0
28
Les tatouages, piercings, mini-jupes et décolletés sont formellement proscrits dans l'enceinte de mon lycée.
Est-ce que c'est de la discrimination? Aha.

Si les gérants du parc étaient racistes, homophobes, xénophobes, haineux dans leurs entretiens, et s'ils pratiquaient le délit de faciès, alors on pourrait dire qu'il s'agirait de discriminations ... Mais au niveau des tatouages et autres piercings, ils sont loin d'être les seuls à les proscrire.

Jay a dit:
Désolé, mais pour moi, travail rime avec tenue et apparence soignée. Surtout dans un lieu publique (qui dans le fond ne l'est pas) comme un parc.

Exactement!  :wink:
 

Jayzz

Membre
27 Décembre 2008
5 878
0
28
Charleroi
Bob! a dit:
Les tatouages, piercings, mini-jupes et décolletés sont formellement proscrits dans l'enceinte de mon lycée.
Est-ce que c'est de la discrimination? Aha.

Si les gérants du parc étaient racistes, homophobes, xénophobes, haineux dans leurs entretiens, et s'ils pratiquaient le délit de faciès, alors on pourrait dire qu'il s'agirait de discriminations ... Mais au niveau des tatouages et autres piercings, ils sont loin d'être les seuls à les proscrire.

Exactement!  ;)


Tout à fait d'accord aussi avec toi!  ;)
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 066
38
28
Pour moi un parc d'attraction, c'est un spectacle vivant, et les opérateurs font partis du décors. Donc plus qu'un entretient d'embauche, c'est plutôt un casting qu'il faut passer. Libre au parc de choisir qui il veut présenter aux clients.  :wink: Je ne dis pas non plus qu'il faut embaucher à la tête, m'enfin je me comprends.

Puis discrimination, c'est un mot un peu fort ici, faut arrêter de le balancer à toutes les sauces... Les piercings et tatouages, ça relève quand même d'un choix, la personne est consciente de ce que cela représente.. Ce n'est pas comme avoir telle ou telle couleur de peau.

:-)
 

Joris73

Membre
8 Décembre 2009
2 711
0
29
Chambéry
C'est un choix de ne pas montrer des opé tatoué et/ou avec des piercings, c'est comme la tenue exigé.  Ils peuvent être embauché mais il ne faut pas qu'il se voit, caché par un vêtement, si c'est dans le coup c'est mort.
C'est pas les seul, tous les métiers ou l'on est en contact avec du public c'est comme ça, rien ne me choque, au lycée on nous le rabâche tous le temps.
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
A WRA les piercings et les tatouages apparents sont proscrits. Si un employé a des tatouages visibles ou des piercings qu'il ne peut/veut pas enlever, il est prié de les cacher avec des bandages ou des pansements. Par contre ils sont tolérants avec les piercings à l'oreille du moment que c'est pas "exagéré".
Il nous est même demandé d'être rasés (même s'ils sont tolérants avec la moustache ou une barbe entretenue), d'être coiffés convenablement (exit la tête plus gélifiée qu'un Haribo). Cette année, ils ont cependant adouci la règle sur les cheveux longs chez les hommes (lors de ma première année à WRA, c'était interdit!).

Dire que c'est de la discrimination, nan mais sérieusement vous abusez là! Il faut savoir que les employés des parcs d'attraction sont en contact permanent avec une clientèle de tout âge, de tout sexe et de toutes origines; c'est donc évident le fait qu'ils doivent avoir une apparence clean (même si avoir toute une bande d'employés avec des pansements sur la gueule ou des bandages aux bras ça fait moyen....).
Être présentable est une marque de respect envers les clients, et sachant que les clients se basent sur la première impression quand ils s'adressent aux employés, c'est important d'avoir une apparence qui ne suscite aucune critique de leur part.

Après je sais pas, mais faut faire preuve d'un peu de bon sens, vous imaginez un gothique tatoué et percé de partout être opérateur sur des attrac' familiales ou pour gamins? :idiot:
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 270
10
34
Paris
www.coastersworld.fr
Mais là quand ils disent que les tatouages sont prohibés, ce sont les tatouages apparents hein, parce que Douarin va aller te baisser ta culotte pour voir si tu t'es tatoué le nom de ta mère sur la fesse gauche...

Pareil, les percings, bah il suffit de les enlever. Le mec qui est arrivé à un entretien d'embauche avec un piercing, bah il a pas très bien compris qu'il était là pour plaire à son futur employeur.

Au Pa, c'est comme à WRA (normal me direz-vous), les tatouages doivent être cachés, et les piercings retirés pour la journée de travail. De plus, un employé, face au public, non rasé, était prié d'aller se raser illico dans les vestiaires, avec un rasoir qu'on lui vendait, et c'était pris sur son temps de travail ! Je le sais d'autant plus que j'étais manager, donc je me devais d'être irréprochable.

Là où ça ne semble étonner personne, c'est qu'ils demandent que leurs employés habitent proche du parc, euh là je vois un peu de discrimination car ça ne les regarde absolument pas où tu habites. Et si tu es à l'heure, c'est pas leur problème que tu te tapes 1h de transport chaque matin et chaque soir.
Quand je travaillais au PA, je faisais 2h15 de transport le matin et 2h le soir, mais j'ai toujours opé dès mon arrivée sur le site, donc ça n'a jamais posé aucun problème !

Donc non Walygator ne pratique pas la discrimination pour les tatouages et piercings (dans ce cas, la Police Nationale pratiquerait aussi de la discrimination....), par contre je trouve ça plus tendu pour le lieu de résidence...  :|
 

Fran

Membre
15 Avril 2005
3 701
79
57
Bangkok
francoisspinelli.wixsite.com
Ils ont virés tous les commentaires sur FB, c'est pas plus mal.
Mais ce que je tiens à signaler:
- Quand tu embauches tu as toujours des critères plus ou moins subjectifs. Perso, pour un poste donné, à compétences équivalentes, je préfére embaucher Monica Belluci que Danny De Vito. Mais c'est argument n'est pas public.
- Le dire pendant une embauche de groupe, que tu ne veux personne en dehors de ta région ou tattoué oui piercé est borderline, l'écrire sur ton mur FB est idiot. C'est interdit légalement de faire cette discrimination.
- Tu ne dis rien, et tu ne prends pas, pour des raisons que tu inventeras, si tu veux, les gens qui habitent loin et ceux qui ont une bite tatouée sur le front.
- Mais les moches et les beaux tu dis rien, pourtant tu fais pareil.

Ecrire ces consignes dans le réglement intérieur est aussi interdit, attaquable en justice et tout et tout. Mais sinon, une entreprise où il n'y a que des gens beaux et propres sur eux, je peux comprendre, en revanche, les tatouages aujourd'hui, les piercings, aujourd'hui, faut être un peu has been pour ne pas tolérer ca.

Tsssssss.
 

Minijul

Membre
14 Mai 2009
5 662
0
43
Lyon
www.minijul.com
Ce qui me vient à l'esprit quand même après lecture de tout ça, c'est que même si on comprend la simplicité que celà permet dans la logistique de l'embauche en groupe (ça permet d'écrémer rapidement les effectifs), le parc se prive ainsi d'opérateurs qui se seraient révélés motivés et compétents malgré un bout de tatouage dans le coup. Et puis il y a tatouage et tatouage (endroit du corps, motif, message véhiculé...).
En fait ce qui est regrettable, comme dans beaucoup de faits de société, c'est l'absence du cas-par-cas pour des raisons de temps et donc d'argent. On peut le regretter, mais c'est très répandu.
Et puis on a toujours la waly-touch, la maladresse, notamment en communication, qui lui permet de se faire remarquer en négatif même sur des pratiques finalement très banales qu'on ne saurait reprocher à d'autres...
 

Denis

Membre
27 Septembre 2010
224
0
38
Liège
Jay a dit:
Non. C'est logique.


Désolé, mais pour moi, travail rime avec tenue et apparence soignée. Surtout dans un lieu publique (qui dans le fond ne l'est pas) comme un parc.


C'est assez courant de demander ce genre de de trucs, et pas que dans les parcs, dans l'horeca. J'ai déjà eu la blague pour des jobs d'étudiant (je précise je n'ai ni tatouage, ni piercing).


De toute façon, les Douarins se réservent le droit -sans prendre leur défense- d'accepter qui ils veulent, et les critères d'embauche qu'ils veulent.

Cela me parait normal également, un parc joue sur l'apparence, ils considèrent peut être que des tatoués avec des épingles à nourrice dans les oreilles ce n'est pas l'image du gentil alligator avec un short a fleurs.


Même ici dans des bureaux pour l'Europe on a pas le droit d'en avoir visible ...

Edit Chauvirey: avec des majuscules en début de phrase c'est mieux :wink: