EFTELING - TRIP REPORT 25 AVRIL 2009

alexnextstep

Membre
8 Novembre 2007
294
0
001ticket.jpg
005entry.jpg
257pagoda.jpg


C’est avec un enthousiasme toujours renouvelé que j’ai mis le cap ce samedi sur Efteling.
Arrivé à destination, le prix du parking est monté à 8€  (+1 par rapport à l’année dernière) nos chers parcs (au propre comme au figuré) deviennent vraiment des spécialistes de l’entassement de véhicules et de l’encaissement…bon comme on dit à Bruxelles : on fait avec….
Le prix d’entrée est ma foi inchangé (28€),  assez de monde pour mettre de l’ambiance mais pas la toute grosse foule – l’idéal – moi  y a avoir fait maximum une file de 20 minutes à l’Hollandais Volant.
Le parc est splendide comme a son habitude, tout fonctionne à merveille, pas une seule panne répertoriée sur la journée, tout est propre et le restera durant la journée, tous les points de « restauration » ouverts, bref, un exemple pour certains parcs belges et français.
014darkridefatamorgana.jpg
011darkridefatamorgana.jpg
018darkridefatamorgana.jpg

Première halte : le dark ride Fata Morgana une référence historique dans le monde des parcs européens, la place est magnifique plein de tulipes multicolores – décidé à me diriger vers « de Vliegende Hollander » je remonte le parc profitant au passage des bienfaisantes baffes distillées sans retenue par le Bobsleed. J’avais averti mes potes qui m’accompagnaient pour la première fois, la remise dans l’axe du bob par les gaines est assez brutale…mais très très nécessaire sinon…PULL…BARDAFF.
C’est fun o.k. mais peu de place pour les jambes c’est dommage et puis le débit n’est pas terrible (4 personnes par bob). Passons en face au temple Aztèque pour se dégourdir les jambes, départ de la rapid river Pirana. N’a pas l’air terrible à première vue, mais vous prend en traitre là ou vous ne l’attendez pas et si vous n’avez pas de chance vous pouvez en sortir vachement humidifié voire totale trempé. On enchaine, le Python qui ma foi encore cette fois-ci ne m’a ni déçu ni émerveillé, je l’ai trouvé moins cogneur, plus souple que ce que la rumeur colporte (plus par tradition, mais pas toujours justifié) sur les Vekoma, à l’arrière du coaster les travaux ont l’air de bien avancés.
020rapidriverpirana.jpg
024bobsleed.jpg
101python.jpg
102python.jpg
094woodenpegasus.jpg
021rapidriverpirana.jpg


Et puis vint le chef d’œuvre d’Intamin : le wooden Pegasus. Je le connais bien cette sale bestiole, cela fait plusieurs visites que je l’évitais car pour remodeler votre dos y a pas mieux. Mais comme il est probable que cette saison sera SA dernière saison, je me suis plié à cette espèce de « Te Deum » voulu à tout prix par mes copains. Ils ont vite compris mon aversion pour cette torture, dès le premier virage même pas lancé, on se pose la question fatidique : « qu’est ce qui va lâcher ? » Heureusement c’est court mais intense…paix à son âme et brûle (le petit bois) en enfer) …aîe le dos… Bon la récompense, une belle perspective d’ensemble à la sortie de PegaZUT sur « de Vliegende Hollander ».
104python.jpg
095woodenpegasus.jpg
180antoonpiekplein.jpg
044devliegendehollander.jpg


Fini de rigoler, à l’assaut du Hollandais Volant et de son très convaincant quartier de maisons, l’année dernière une orage avait mis HS une partie du parc pendant une demi-heure dont dVH, j’étais resté calé dans le corridor principal,  les gens s’étaient entassés comme des sardines dans une ambiance électrique avec les bruits les sons et les chuchotements et les cris de l’attraction, j’avais vu plus de 20x le plafond rougeoyer sous les rires sadiques du capitaine Willem van der Decken…la folie, des gosses pleuraient…haaa… la malédiction du vaisseau fantôme…Cette fois rien de tout cela,  la foule se faufilait gentiment dans l’enfilade des petites pièces pour vous amener au double quai d’embarquement, et cette mélodie qui vous embaume l’esprit vous invitant presque à danser…c’est du grand et beau travail. Les bateaux sont confortables, de la place raisonnable pour les jambes. Nous voilà partis à travers le brouillard et le son de la cloche qui résonne dans l’obscurité (j’adore ce passage) presque personne ne parle dans le train !!!. Puis la tempête, le vent, les éclairs, le vaisseau fantôme surgit du néant, on plonge légèrement une première fois vers le lift – des flots coulent le long de la coque – le visage immense du capitaine vous apparaît en face avec son énorme ricanement et se transforme en tête de mort, le train est chargé sur le lift comme une fusée à Cap Canaveral, tout est lâché (deuxième grand moment pour moi) au moment où l’on va se fracasser contre la paroi du toit de la tour, les volets s’ouvrent pour le grand plongeon...
050devliegendehollander.jpg
051devliegendehollander.jpg
062devliegendehollander.jpg

054devliegendehollander.jpg
063devliegendehollander.jpg
066devliegendehollander.jpg
067devliegendehollander.jpg
053devliegendehollander.jpg
059devliegendehollander.jpg


Bon la suite dans les prochains jours..mais allez y dans ce magnifique parc...
 

alexnextstep

Membre
8 Novembre 2007
294
0
002entry.jpg
008grandtheatre.jpg
181antoonpiekplein.jpg


Si vous le permettez, nous reprenons le cours normal de nos émissions, nous en étions restés au plongeon dans le parcours coaster de dvh, qui symbolise les vagues d’une mer pseudo déchainée, c’est vrai que les fines bouches, les jamais contents et les super pros de la descente folle aux tripes qui remontent peuvent rétorquer qu’ils attendaient un meilleur développement du parcours quelque chose de beaucoup plus intense et un « splash » final beaucoup plus corsé mais ce n’est pas la philosophie d’Efteling, tout le monde peut monter dans les trains sans trop d’appréhension.
Devant notre plaisir béatifiant nous décidâmes derechef  refaire le parcours (en réalité nous l’avons fait 4x sur la journée) la deuxième fois, nous (quatre) avons été accompagnés d’une pseudo chorale type Ober Bayern bien en jambe point de vue déconnade, chantonnant (non plutôt vociférant ou éructant) à tue-tête l’air de l’attraction, un véritable massacre en plus accompagné d’une horrible trompette plastique que l’un d’entre eux avait hérité d’un stand de jeu. Une fois le coaster lancé cela avait l’air de la charge de la brigade légère, un très grand moment d’hilarité.

040devliegendehollander.jpg
045devliegendehollander.jpg
061devliegendehollander.jpg

059devliegendehollander.jpg
069devliegendehollander.jpg
070devliegendehollander.jpg



Malgré notre tentation à suivre ces joyeux lurons (nous les croiseront durant la journée, toujours dans un état second mais surveillés à distance par un duo de la sécurité en vélo !), notre petit estomac réclamait son ravitaillement, à nous les fricadelles molles, les frites dé-sur-congelées, la mayo sucrée (rhaaa je l’avais pourtant bien dit aux autres pas la mayo hollandaise) la pizza cotonneuse et les pâtes flasques, bref notre cher repas habituel de parkfans qui n’en a rien à cirer car pas trop de temps à perdre au rayon culinaire nous som-mes là pour au-tre cho-se. Les points de restauration sont très nombreux à Efteling et tous opérationnels (même au mois d’avril) et la « diversité » est aussi au rendez-vous (lorsqu’on s’attarde à l’importance du chiffre d’affaire dans un tel parc, on mesure l’importance de ce secteur) bref on y mange ni mieux ni moins bien qu’ailleurs hors resto service à table mais l’offre est assez grande.
 
125demilune.jpg
108python.jpg
058devliegendehollander.jpg


064devliegendehollander.jpg
121demilune.jpg
158canarnavalfestival.jpg


Remise en route et pour obtenir un bon « rheu » digestif rien ne vaut un petit tour sur la Demi-Lune (Bateau Pirate) histoire de bien caler ses provisions nutritives. Nous n’avons pas osé monter sur « de Oude Teufferbaan » (en français Le circuit des vieilles Teufs), c’est une de mes grosses lacunes de ce parc, je ne connais absolument pas le parcours, il faut que je vienne un jour avec cette pestouille de neveu, là j’aurais un prétexte pour assouvir ma soif de connaissance. Idem pour Polka Marina . Puisque tout c’est bien déroulé sur le Boat repassage sur Python , re dVH surtout plus de Pegasus. Nous retournons sur nos pas direction Vogelrock, le coaster indoor Vekoma qui s’il ne présente pas d’inversion ou autres torsades, propose trois  belles boucles type centrifugeuse programme essorage (avec les vibrations mais très supportable) L’entrée est toujours aussi imposante avec son aigle à tête amovible - petit couloir - large quai - peu de monde - durée trop courte mais l’avons fait 3x de suite (nous réembarquions pratiquement directement juste le temps de faire le passage sortie/entrée) et pour rester dans le contexte boire une tasse chez Monsieur Cannibal un classique manège à tasses dédié à la chanson de Sacha Distel ! (c’est fou ce que l’on peut tourner dans un parc).

134deouderteufferbaan.jpg
152devogelrock.jpg
155devogelrock.jpg
eftwin2008186carnavalfe.jpg
eftwin2008185carnavalfe.jpg


Carnaval Festival l’attraction inspirée de Disney pour son « It’s a Small World » avec sa ritournelle que tous les hollandais connaissent , un circuit composé d’un train unique 118 wagons (comme phantom manor) et des tableaux très sympathiques voire marrant à travers les différents continents du monde (tiens tiens ça me rappelle quelque chose…) j’apprécie le tableau du Japon avec son sumotori..
Arrivée à la place Anton Piek, l’âme du parc Efteling avec ses vieux manèges ses petites maisonnettes son petit muséum – pose boisson sur une des nombreuses terrasses – passage d’une fanfare composée de deux musiciens et 10 oies en file indienne et en cadence s’il vous plait !.

176antoonpiekplein.jpg
177antoonpiekplein.jpg
175antoonpiekplein.jpg


Le temps d’apprécier le côté passéiste de l’endroit, le Palais du Carrousel et ses chevaux de bois avec ses airs d’orgue à Barbarie et les dorures rococos , le Diorama et ses incroyables paysages en miniature (Zut ! Tous les trains ne fonctionnaient pas) – d’alimenter quelques poubelles pour entendre l’insupportable « papieeeeerrrrrrrr hieeerrrrrrrrr » - traverser le pays des Lavanors (Land van Lavenaars) sorte de petits gnomes habitants dans de petites maisonnettes direction la Mad House Villa Volta ainsi que sa mélodie irrésistible (il n’y a pas à dire la musique est omni présente et personnalisée à Efteling) et le dark ride le plus kitch de la planète Droomvlucht avec son système de progression assez original et un ultime tableau qui nous voit tournoyer autour de la scènes final (encore occupé à tourner décidément)

217carrouselpaleis.jpg
195landvanlavenaars.jpg
205landvanlavenaars.jpg

eftwin2008137madhousevid.jpg
eftwin2008141madhousevi.jpg
eftwin2008142madhousevi.jpg


Cap sur Sprookjesbos (le Bois des Contes de Fées)
230sprookjesbos.jpg

histoire de découvrir les deux nouveaux contes de cette saison Cendrillon
239sprookjesboscendrill.jpg
243sprookjesbos.jpg

et le Sprookjesboom (l'arbre à contines) (bon ce n’est la panacée mais contribue au développement de cette sympathique zone) – une petite ascension sur Pagoda pour le joli coup d’œil , rejoindre le château hanté
261hantedcastle.jpg
263hantedcastle.jpg
264pandorama.jpg


et le cinéma 4D Pandavision avec son final surprenant suite à une chute d’un arbre sur votre cahutte le plafond fait mine de s’effondrer sur votre tête, surprenant la première fois. Une dernière fois dVH, il est bientôt 18h. le parc se prépare à  fermer ses portes et nous, totalement satisfait de cette journée nous remballons notre âme de grands enfants pour rallier le monde réel, une fois grimper dans la voiture la radio allumée : « …un virus de la grippe porcine au Mexique…explosion à Bagdad… » Merde ça recommence… Efteling RdV en 2010 prochaine étape Phantasialand.

230sprookjesbosbelleaub.jpg
237sprookjesbos.jpg
241sprookjesbos.jpg


235sprookjesbos.jpg
256pagoda.jpg
254z.jpg
259pagoda.jpg
130x.jpg
252i.jpg
 

Val515

Membre
3 Septembre 2006
2 855
0
27
Val D'oise (95)
Franchement .. Bravo ! Excellent TR ! Très bien détaillé et avec de très belles photos ! Et sinon c'est vrai qu'il à l'air joli ce parc, mais en Hollande je préfère quand même aller à WW !  :mrgreen:
 

Bob!

Membre
30 Octobre 2006
2 440
0
28
Flying Dutchman et le wooden Intamin sont vraiment aussi mauvais que cela? Ce serait dommage, car ils sont vraiment super bien intégrés dans leur environnement.
Très bon TR. Cela me donne tout de même envie de visiter au moins une fois ce parc dans ma vie.
 

Boris

Membre
12 Décembre 2007
157
0
43
longwy. meurthe et moselle
Bravo! voilà, après avoir lu ton Tr trés sympa, j'ai envie de courir vers Efteling mardi prochain!

Efteling, qui est bien en haut de mon classement parcs en europe! Mais bon, faire 5 lignes sur le tas de bois et même pas un mot sur la fille aux allumettes ou trois pauvres mots sur la Villa Volta hein! :evil:

Je vais donc mardi sur le parc, et au passage, je vais snober Pégazus et faire deux fois de suite monsieur Canibale! Dont tu n'a pas parlé non plus! :-D
 

alexnextstep

Membre
8 Novembre 2007
294
0
author=Boris

Efteling, qui est bien en haut de mon classement parcs en europe! Mais bon, faire 5 lignes sur le tas de bois et même pas un mot sur la fille aux allumettes ou trois pauvres mots sur la Villa Volta hein! :evil:

Je vais donc mardi sur le parc, et au passage, je vais snober Pégazus et faire deux fois de suite monsieur Canibale! Dont tu n'a pas parlé non plus! :-D


pour Villa Volta je te "poste" une vidéo que j'ai réalisée au Efteling Winter 2008/2009

http://www.youtube.com/watch?v=48DxLmc1MHo#

Une vidéo on & offride de Vliegende Hollander réalisée lors de ma visite

http://www.youtube.com/watch?v=_pZSALWNky4#

Alors j'attenderai avec impatience ton TR.