Hershey aout 09

D

dawa212

Guest
Le vert prédomine, aux abords des routes. Tout est tondu, rangé. Le longs des champs de maïs, les silos en métal brut brillent aux cotés des fermes blanches.
Jeudi, c'est encore par une belle journée d'été que Dawa & Yoyo débarquent au pieds de la colline d'Hershey aux alentours de 11h.

L'endroit est surprenant. Le parking est énorme, coincé entre l'entrée du parc en dessous  et une colline incroyablement tondue avec une inscription «  welcome to Hershey «  fait avec des lettres  d' arbustes blancs.

A peine arrivé, Dawa râle déjà parce qu'il y a trop de monde et que d'après lui ça va être l'enfer, qu'il y a trop d'enfants, qu'il fait trop chaud, qu'il a mal aux pieds, etc, etc, etc …
Ils doivent attendre d'abord 10 min pour prendre le joli petit bus puis une bonne demi-heure pour entrer. Dans la file, à l'ombre des arbres les gens se donnent les bons de réductions pris sur les barres de chocolats et virent leurs pic-nic, leur bouteilles dans des poubelles.

Dawa & Yoyo sont enfin prêt après une bonne heure de leur arrivée.
Ils font un bref tour du parc qui est très, très joli. Il est aménagé dans une forêt vallonnée avec un étang artificiel. Les attractions sont parfaitement en accord avec le relief ca ressemble beaucoup au village du Prisonnier (Pour le jeunes, une vielle serie TV Anglaise a voir...).

Après leur état des lieux, Dawa déboussolé par l'affluence a besoin de manger et de se calmer . Ils 
vont manger un hot-dog au bord de l'étang en regardant les canards regardant passer les trains de l'inverted B&M et ses humains hilares suspendus.

Notre couple se lance dans la file de Storm Runner avec une petite excitation, ca va être leur première sur un accelerator. L'attente se passe bien, a l'abri du soleil sous les arbres, 45 min pour être devant.
3-2-1 surprise !  L'accélération est intense mais très courte et l'ascension du top est marrante car le train ralenti très vite et s'arrete presque dessus. Bonne prise de vitesse dans la descente pour une  grande boucle bien inclinée pour une autre suivit de deux vrilles bouclées par une plongée dans une courbe montante. Une petite inversion gauche/droite Intamin ridicule et un freinage franchement violant.
Yoyo est emballée, Dawa veut la photo.

Il fait chaud, et il y a une foule, impressionnante poussant notre couple à vagabonder sans oser se risquer dans une file d'attente avec le peur de sécher debout.
Un peu de chance, peu de monde au Comet, le vieux wooden. Ils se lancent. Ding, ding, ding l'anti-rolback fait son cliquetis et la firt-drop donne une bonne vitesse au train pour un ride classique mais très agréable.

Une serie de petites drops passées très vite donnent de bons airs-times.
La gare est belle et l'arrivée sous une tonnelle blanche voutée découpée d'arches est splendide.
Requinqués par ce ride, c'est motivé que dawa propose l'attraction vedettedu parc, Farenheit.

Houla, la file est exposée plein soleil et une partie passe presque au centre du coaster. Des lignes de buses arrosent patients patients qui admirent les trains qui leur tournent autour toute les, … 1min25 !
3 trains mais de 12 personnes, ca avance pas vite et il fait chaud, très chaud, surtout sur la fin où les buses sont mortes.

Après deux heures de rôtissage, nos deux riders de l'extrême embarquent en queue de train.
Lift à la vertical, bonne tirée pour la firt-drop et après, bof.
Pas assez de vitesse, c'est tout doux on passe plein de figures mais tellement petites sans vitesse que Dawa à trouvé une appellation pour ces parcours Intamin à petits trains: Wild Molding Cutters, la souris toupille.
Ils sortent déçu car deux heures de four pour 1 min de rafraîchissement c'est trop court, le ratio est disproportionné.

Ils vont boire un verre et surtout, fumer une, non deux clopes ! Une pour le manque de l'attente, l'autre pour la déception.
A 16h. Dur de constater qu'il n'ont effectués que 3 rides, notre couple se dirige vers Sooperdooperlooper.

Quel nom. C'est une Tête noir qui épouse le terrain. Les sièges sont très confortables et il n'y a pas d'attente car il est un peu perdu, excentré.
Nos deux amis montent en tête.
Un lift sympa le long d'une colline un contour de 180° et là Dawa crie ! Il n'avait pas vu qu'il y avait un looping au bout de la firt-drop. Aie, c'est dur, c'est vieux ca fait mal. Puis après plus rien, absolument plus rien, promenade pour un retour en gare.
Justonelooper aurait été plus approprié...

Une petite pause clope sous une tonnelle et nos amis se lancent pour l'inverted B&M Great-Bear.
La file n'est pas trop longue et c'est au bout d'une bonne demie heures qu'ils accèdent au premier rang.
Dans la file, Yoyo commence a avoir le nerf siatique qui crie mais elle s'accroche.
Le Super Ours est en fait un classic B&M avec une super intégration dans la paysage. Une longue ligne droite longe les canards à une vitesse telle qu'elle doit leur donner le torticolis. Bien assis, très doux, c'est un bon cosater.

Le parc se vide un peu, faut dire qu'il est bientôt 18h et Yoyo n'arrive presque plus marcher.
A croire que l'Ours l'a étirée. Il lui faut un anti-douleur que Dawa va lui chercher en traversant le parc et récupère du même coup son APNREPA (appareil photo numérique reflex encombrant dans un parc d'attraction ).

Yoyo prend sa pilule magique  Dawa prend des photos en attendant l'effet. Ils se dirigent gentillement vers l'autre coté du parc en faisant l'impasse sur le boomerang qu'ils connaissant
et le train des mines qu'ils n'ont pas envie de faire.
Ils vont faire le wildcat. Un wooden pas trop vieux, un petit GCI bien intense. Il secoue un peu trop à leur goût mais  ils ont bien aimé.

Le soleil s'est couché et Yoyo ne veut pas fait la wildmouse. Elle ne veut plus faire les wildmouse parce que c'est toujours la même chose , c'est latérale et c'est nul ! Dawa craque et monte tout seul embarqué à l'arrière d'un chariot avec un mec et sa fille qui montrait à Dawa dans la file d'attente toutes les femmes qui avait beaucoup de poitrine... un gros lourd quoi ! Il a quand même remarqué que sur le lift de splash , il y avait un train à l'arrêt depuis 10 min..

Une fois la souris ridé, un opérateur était monté et a débloqué quelque chose, le lift a redémarrer et le gens n'ont pas eut a débarquer et ils ont pu splasher.
Attirés par ses lumières, notre couple entre au crépuscule dans l'entre du Lightning Racer pour une course folle entre deux trains sur un circuit en bois éclairé. Un wooden pas époustouflant mais doux , confortable et assez rapide dans de grandes courbes.

La course avec l'autre train ajoute quelque chose de sympa. On entends le gens crier, se faire des gestes au moment où les deux trains se rejoignent. Bon coaster et pas trop d'attente alors, ils l'ont fait deux fois, une fois sur chaque circuit. Ils ont perdu les deux fois...

En sortant de là, les hauts parleurs annoncent la fermeture des attractions et c'est tout lentement que nos deux chéris rejoignent péniblement leur voiture.
Dawa se dit à se moment là, une fois dans son siège que ce fut une journée inoubliable dans un jardin extraordinaire !

Les photos prise avec l' APNREPA

_05.jpg


_06.jpg


_07.jpg


_08.jpg


_12.jpg


_13.jpg


_14.jpg


_15.jpg


_20.jpg


_21.jpg


_22.jpg


_23.jpg


_25.jpg


_26.jpg

Le splash sur la photo c'est lui et le pire c'est qu'elle sont dans cet ordre !

_28.jpg


_29.jpg


_35.jpg


_45.jpg


_43.jpg


_48.jpg


_49.jpg


_54.jpg


_55.jpg


_57.jpg


_58.jpg






 

       
 

Val515

Membre
3 Septembre 2006
2 855
0
27
Val D'oise (95)
Merci pour cet agréable petit TR !  :mrgreen:

Hershey doit vraiment être un excellent parc et surtout désormais un incontournable depuis l'ouverture de Farenheit ...

Au fait, elles sont splendides tes photos !  :-o