L'année sabbatique, une bonne idée ?

theo

Membre
12 Avril 2010
738
0
24
versailles
Bonjour,

Mon idée est de partir le bac en poche vers des contrées inconnues. Je suis un mordu de voyage et l'idée serait de faire quelquechose en dehors des sentiers battus, pas les USA comme tout le monde quoi....Je n'ai pas vraiment encore d'idées mais j'ai des pistes comme l'Asie par exemple ou la Nouvelle-Zélande...Ce sera pas un voyage farniente, mon but c'est de vivre une aventure humaine qui pourra me servir pour mon futur. Je vois déjà comme objectif parfaire mon anglais et participer à un projet associatif par exemple....
Le problème est-que j'ai peur de décrocher du boulot et surtout de ne pas pouvoir faire ma prépa ECE après pour pouvoir entrer dans une bonne école de commerce...
Pensez-vous que cela soit réalisable ? Avez-vous des idées d'expériences ?
Ce topic est bien entendu aussi là pour que chacun puisse donner ces témoignages et ses avis sur le "Gap Year"...



 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Faut croire que nous les Théo, on est faits pour partir! :-D

Partir juste après le bac, je sais pas si c'est un choix judicieux étant donné que ce diplôme n'a qu'une pauvre valeur symbolique de nos jours. Peut être devrais tu d'abord faire tes études en ECE pour avoir une base universitaire plus reconnaissable à l'étranger. En plus ça te donnerait le temps pour te préparer dans tes démarches (visa, passeport et mettre de l'argent de côté pour survivre les premiers temps suivant ton arrivée).

Quand à la crainte de partir sans vraiment savoir si tu voudras poursuivre dans la voix que tu pensais au départ. J'ai envie de dire que c'est dans cette question que réside tout l'intérêt de l'année sabbatique! C'est une période de grande introspection quitte à faire des choix faisant rupture avec tes idées de base. Considère ça comme un possible nouveau départ.

Je serais tenté de te dire que si après ton année sabbatique, tu n'as rien appris sur toi et que tu poursuis ta vue pépère, alors y'a une part d'échec.
 

Alex33

Membre
21 Août 2013
507
0
21
Sud est
Bon moi je suis jeune donc je ne peux pas trop te dir mais ayant déjà fait quelques grands voyages et des petits aussi (Thaïlande, Séchel, Floride, Sardeigne, Espagne, Turkie, Tunisie). Mais je pense que la thaïlande est pas mal, plein de fose à découvrir^^
 

theo

Membre
12 Avril 2010
738
0
24
versailles
Tout d'abord merci pour vos réponses....
Faut croire que nous les Théo, on est faits pour partir!

Partir juste après le bac, je sais pas si c'est un choix judicieux étant donné que ce diplôme n'a qu'une pauvre valeur symbolique de nos jours. Peut être devrais tu d'abord faire tes études en ECE pour avoir une base universitaire plus reconnaissable à l'étranger. En plus ça te donnerait le temps pour te préparer dans tes démarches (visa, passeport et mettre de l'argent de côté pour survivre les premiers temps suivant ton arrivée).

Quand à la crainte de partir sans vraiment savoir si tu voudras poursuivre dans la voix que tu pensais au départ. J'ai envie de dire que c'est dans cette question que réside tout l'intérêt de l'année sabbatique! C'est une période de grande introspection quitte à faire des choix faisant rupture avec tes idées de base. Considère ça comme un possible nouveau départ.

Je serais tenté de te dire que si après ton année sabbatique, tu n'as rien appris sur toi et que tu poursuis ta vue pépère, alors y'a une part d'échec.

Je préfère justement faire le gap juste après le bac pour plusieurs raisons :
-J'ai besoin de souffler un peu avant d'attaquer la prépa (je sature là)
-Mon projet d'étudiant est déjà bien avancé puisque je sais ce que je veux faire plus tard, c'est travailler dans le tourisme mais au niveau marketing / commerce, cela va dans le sens de ce que j'aime dans la vie
-On ne peut pas faire le gap juste après la prépa, ça annule ton inscription à l'école, par contre tu peux le faire en 2 ou 3ème année d'étude je crois....Le problème c'est que les projets associatifs tout ça et l'anglais sont un bon plus pour mettre ses chances de son côté pour la séléction.
Le but n'est clairement pas de faire mes études à l'étranger mais plutôt  c'est aussi de profiter de la vie avant l'enfermement scolaire...

La remise en question est bien entendu au programme, c'est une partie intégrante du projet

Bon moi je suis jeune donc je ne peux pas trop te dir mais ayant déjà fait quelques grands voyages et des petits aussi (Thaïlande, Séchel, Floride, Sardeigne, Espagne, Turkie, Tunisie). Mais je pense que la thaïlande est pas mal, plein de fose à découvrir^^

Ce genre de destinations Djerba, Miami ect... c'est surement très intéressant, mais pas trop ma tasse de thé, c'est un peu trop touristique à mon gout...C'est peut-être à cause de mes parents, avec eux je passe mes vacances en Roumanie c'est dire...Donc l'idée c'est vraiment de trouver quelquechose d'authentique....Je pensais à quelque chose comme 3 mois en Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie...) puis 6 mois dans un pays anglophone (Australie peut-être car c'est ce qui est le plus proche de la malaisie...).


 

Flobby

Membre
22 Septembre 2009
244
0
Alsace/Québec
guide-o-parc.com
Salut,
Pour moi je pense que la meilleure solution pour pouvoir voyager longtemps et en profiter sans "trop" se soucier de l'argent c'est le PVT (Programme Vacances Travail ou Working Holiday Visa (WHV) en anglais).
Comme son nom l'indique c'est un permis de travail donc contrairement au simple "visa de touriste" t'a le droit de travailler dans le pays visité.
Quand je dis "sans trop se soucier de l'argent" je parle du fait qu'une fois que tes comptes commencent à être dans le rouge tu peux t’arrêter à une place quelques semaines pour refaire le plein en travaillant. Enfin c'est ma vision, d'autres personnes profitent de ce permis pour ce faire une expérience dans un pays étranger en restant au même endroit toute la durée du permis.

Niveau destination qui ont un accord avec la France t'a, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, le Japon, la Corée du Sud, l'Argentine et Hong-Kong.
Pour chaque pays t'a plusieurs critères à respecter mais en général c'est un permis de 1an, il faut avoir entre 18 et 30 ans (35 pour le Canada) et certains on des quotas, le Canada par exemple.

Tu peux trouver la majeure partie des réponses à tes questions ici, http://pvtistes.net/.
Après je peux te donner quelques infos par rapport au Canada, je suis là-bas avec un programme presque similaire au PVT. Pour la Nouvelle-Zélande si je me souviens bien, Bob! du forum a fait sa demande. (http://forum.coastersworld.fr/dans-la-file-d-attente/voyages-voyages/15/)

:wink:
 

jiroo

Membre
13 Mai 2011
462
0
27
Rennes
theo a dit:
Je pensais à quelque chose comme 3 mois en Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie...) puis 6 mois dans un pays anglophone (Australie peut-être car c'est ce qui est le plus proche de la malaisie...).

Salut, bon déjà je ne trouve pas que ce soit une bonne idée de prendre une année sabbatique après le bac, mais c'est mon avis et ça ne regarde par conséquent que moi.
Pour ce qui est de la destination, je constate que tu es attiré par l'Asie et c'est une très bonne chose car c'est un continent superbe et plein de richesse et d'authenticité. Ayant traverser quelques pays asiatiques (avec mes parents) je ne te conseillerais que trop la Thaïlande. En effet, il s'agit probablement du peuple le plus chaleureux de la planète et qui plus est, dans le plus beau des pays.
La Malaisie est sympa, mais plus cher malheureusement et les gens moins accueillants, ceci dit les Perhentian Island sont à pleurer tellement c'est beau (on voit les requins nager au bord du rivage ahah!).
L'Indonésie, c'est génial pour l'exploration dans les contrées montagneuses, paysannes (culture du tabac, et du riz bien sûr) et sauvages magnifiques, la rencontre avec les peuples vivants dans ces régions est quelque chose de vraiment émouvant. Par contre, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un des pays les plus islamisé du monde, et de ce fait l'accueil est... différent. Tu seras surpris de voir des maris demander (ordonner...) à leur femmes de changer de place de sorte qu'elles te tournent le dos. Au contraire de la Thaïlande ou les gens sont tout sourire (généralement) et heureux de partager avec toi. Des cultures très différente.
Une autre destination que je te conseillerai : le Cambodge. Et oui, ce pays miné (au sens propre et figuré) par la guerre, ce pays en pleine éveil. Ici aussi les gens sont plein de vie, et l'humanitaire tient une place centrale dans la vie du pays ! En effet, il est en pleine reconstruction et de nombreuses victimes de la guerre et des mines, de nombreux orphelins, etc. nécessite de l'aide. De plus, comment passez à coté des temples d'Angkor ? Je n'ai simplement jamais rien vu d'aussi beau de ma vie, franchement, jamais tu n'oublieras un truc pareil, je te l'assure.

Voilà, en espérant t'avoir un peu aidé, à toi de faire ton choix maintenant ! :)
 

Alex33

Membre
21 Août 2013
507
0
21
Sud est
Oui oui en effet la thaïlande  est vraiment très intéresssant, il n'y a pas que des coins touristiques et des choses très belle à voir comme de très belle plages de sable complètement pommées. à Phuket.
De plus comme l'a dit Jiroo, les gens sont vraiment très gentil et serviables, même avec très peu de moyens ils font le maximom pour t'aider!!!
Ils sont aussi très sensibles, pour exemple on était dans un magasin à Phuket, mon père m'a fait touché un porte-clef pour me montrer, la vendeuse aa dit qu'il falait pas touché et quand mon père lui adit que j'étais aveugle, elle s'est mise à pleurer et m'a donné le porte clef gratos.
De tous les pays qu'on a visité, je crois qu'on a jamais été aussi bien acueillit^^.
Mais bon, c'est juste pour te dir quoi, après, c'est à toi de choisir le pays qui te convient le qui te paraît le plus adapté pour toi 
 

Bob!

Membre
30 Octobre 2006
2 440
0
28
J'écris en direct d'une auberge de jeunesse à deux minutes à pieds du pacifique sud, à Waihi Beach, en Nouvelle-Zélande. Cela fait seulement 6 semaines que je me balade dans ce pays et je prends mon pied. J'ai 20 ans, j'ai foiré deux années de fac, j'ai choisi de faire un WHV en Nouvelle-Zélande pour une durée indéterminée (je songe rentrer au printemps en France), et je peux te dire que je ne regrette pas mon choix. J'ai rencontré multitude de gens différents, j'ai passé d'excellents moments (très peu de mauvais pour l'instant ... Enfin il y a eu un moment très chaud il y a quelques jours mais je m'en suis sorti), la France me manque un peu mais je sais que je vis de nouvelles choses chaque jour, je ne pense à rien, bref, c'est vraiment trop bien.

Je ne peux que te conseiller de foncer. 18 ans, c'est certes jeune, mais c'est un âge où on a envie de voir autre chose que les banalités de la vie. Et puis ce sera une expérience que tu pourras raconter à tes enfants / petits-enfants un jour.  :wink:

Après, concernant le choix du pays, fais comme tu le sens. J'ai choisi la NZ pour sa facilité d'accès concernant le visa et les fonds nécessaires, mais tu peux aussi bien aller au Canada, à Singapour, en Argentine, en Australie ... Fais attention lors du dépôt de demande de visa à bien remplir toutes les conditions d'accès. Je n'ai eu aucun problème mais soi très vigilant.

Voilà ... Que dire d'autre à part que ce sont des "vacances" qui te changeront probablement.  :-)

Après, je tiens à rajouter que je suis parti en mode "backpacker", c'est à dire avec seulement un gros sac à dos de randonnée. Je vis gratuitement dans des auberges de jeunesse ou chez des gens en "travaillant" (c'est un bien grand mot) pour eux, et je me déplace en stop, donc je ne dépense que très peu d'argent. Pour l'instant je n'ai pas besoin de me trouver un job, je profite simplement de la vie, de la tranquillité des endroits, je ne me pose pas de questions. En revanche, si je vis comme ça durant toute la durée du séjour, je rentrerai en France avec presque rien sur mon compte en banque et ça me ferait chier.

Si tu as des questions, n'hésites pas à me contacter : j'ai beau être à l'autre bout de la planète, je suis dans un endroit civilisé donc j'ai une bonne connexion internet.
 

Nico

Membre
20 Avril 2006
1 900
0
29
Lille
Et bien, on peut dire que tu sais déjà ce que tu veux faire plus tard, et c'est très bien.

De ce fait, j'ai tendance à te dissuader de faire une année sabbatique. Bob pourra confirmer, mais, j'imagine que partir à l'étranger, ça fait grandir, ça fait réfléchir, ça pousse à s'ouvrir aux autres, et ça fait murir aussi non ?
Si tel est le cas, j'ai peur que tu vives très mal ta prépa. J'en ai fait une scientifique, mais le concept est le même. Tu es enfermé pendant deux ans, à ingurgiter le plus de connaissances possibles. Mais ça se passe à peu près bien car tu es sorti du lycée, encore sous la coupe de tes parents, sans réelle indépendance, du coup on ne rend pas compte qu'on ne profite d'une vie à l'extérieure.
En faisant une année sabbatique, j'ai peur que tu vives ensuite très mal ta prépa. Ce n'est qu'un avis, peut-être que tu auras le caractère pour te reprendre, mais ce sera très dur.
Ensuite, je pense que tu ignores les possibilités de ton cursus. J'étais comme toi, je savais ce que je voulais faire dès la terminale: prépa, et école bien précise.
J'ai atteint mes objectifs, mais quand je suis arrivé dans cette école, j'étais sur le cul: il y a des tas de cursus, des tas d'opportunités, qui redéfinissent des tas de choses. Je veux dire que parmi ces cursus que tu peux trouver des moyens de t'épanouir humainement, ou culturellement...

Donc en conclusion, je te déconseille de faire cette année maintenant si tu es en situation de savoir ce que tu veux faire plus tard.
 

Bob!

Membre
30 Octobre 2006
2 440
0
28
Pour le coup je pense que les avis de Nico et Chauvirey sont vraiment à prendre en compte car tu as déjà une idée précise de ce que tu veux faire après le lycée. Mais fais comme tu le sens.  :wink:
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Le truc c'est que j'aurais une position assez contradictoire avec celle de Nico, surtout quand il dit que si t'as déjà planifié tes projets, tu ne devrais pas partir sous peine de mal vivre ton retour.

Que t'ais ou non des plans, le retour en France est toujours douloureux: 25/50% de tes amis ne sont plus tes amis, t'es encore dans le mood de l'aventure pis là tu reviens dans une routine plate, tu retrouves la même situation qu'avant ton départ et du coups t'as l'impression que rien n'a changé alors que toi t'as évolué pendant une année.

Mais de là à rester immobile par crainte de changements de plans ou pas crainte de mal vivre le retour, n'est ce pas un peu lâche? (si je peux me permettre l'expression)

Comme tous ceux sur ce forum qui ont eu l'opportunité de partir, je t'encourage dans cette initiative. Si tu changes tes plans après ça, c'est peut être que finalement t'as trouvé une autre vocation ou que t'as réalisé qu'au final c'est pas ça que tu voulais faire. A ce moment de ta vie il peut t'arriver plein "d'accidents de parcours" qui peuvent t'emmener dans des directions tellement inattendues.

J'vais prendre mon exemple tout simplement: je suis parti en mars 2012 en PVT à Montréal avec un billet d'avion dont le retour était prévu pour août 2012. Actuellement je t'écris en direct de Montréal, j'ai un visa étudiant, j'entame un bac en Design de l'Environnement à l'Université du Québec de Montréal, j'ai travaillé 2 saisons à La Ronde (et j'ai même opéré un Hyper B&M!) et cerise sur le gâteau, dans 3 jours ça fera 11 mois que j'ai rencontré mon mec (alors qu'en France c'était un fiasco sans nom).
A la base, n'étais-je pas censé prendre seulement 6 mois de break? :wink:

Mon expérience peut te donner une piste à explorer: si le retour en France t'effraie, pourquoi ne pas étudier à l'étranger et ainsi prolonger ton expérience abroad? :mrgreen:
 

Kingofcoaster

Membre
27 Mai 2012
697
0
25
Salut Théo ! Ton post m'a fait tiquer et je me vois obligé d'y répondre, tout simplement parce qu'on a plus ou moins le même projet professionnel :)

Intéressé par tout le fonctionnement et la gestion des parcs, je viens tout juste de rentrer en prépa HEC voie ECE dans une bonne prépa de Lyon (et j'ai même le temps de venir faire un tour ici, comme quoi...  :evil: ) afin d'intégrer une bonne école de commerce par la suite et pouvoir travailler dans le domaine du marketing / de la communication pour un parc d'attractions...

Je me permets du coup d'apporter ma contribution : j'aurais tendance à penser exactement comme Nico. A mon humble avis, ce n'est pas après une année sabbatique, expérience forcément "bouleversante" sur le plan émotionnel, personnel et professionnel que tu auras l'envie de "te cloitrer" en prépa... Un gars de ma promo (en prépa B/L, lui), l'a fait, ça n'est donc pas impossible mais sache qu'il faut à mon avis une sacré motivation... Si tu l'as difficilement maintenant, qu'est-ce que ça sera après une année coupée du monde "scolaire" ?
Evidemment, la tentation de l'année sabbatique est là, et c'est sans aucun doute une expérience incroyable. Mais c'est aussi une année qui risque de remettre en question tes choix futurs, sois en conscient...  :wink:
A toi de voir si tu veux prendre le risque de t'engager vers "l'inconnu" et l'aventure ou si tu es réellement motivé par le parcours que tu t'es fixé... Et dans ce cas-là, je pense tout de même que l'école de commerce t'offrira ce "break" propice aux voyages et développement de projets personnels que tu as l'air de rechercher...


Je reste à ta disposition par MP si tu veux en discuter plus longuement (ne t'inquiètes pas si je suis long à répondre... C'est tout à fait normal  :-D )
 

Blue-Fire-Fan

Membre
17 Novembre 2009
1 505
0
25
Alsace
chauvirey a dit:
Le truc c'est que j'aurais une position assez contradictoire avec celle de Nico, surtout quand il dit que si t'as déjà planifié tes projets, tu ne devrais pas partir sous peine de mal vivre ton retour.

Que t'ais ou non des plans, le retour en France est toujours douloureux: 25/50% de tes amis ne sont plus tes amis, t'es encore dans le mood de l'aventure pis là tu reviens dans une routine plate, tu retrouves la même situation qu'avant ton départ et du coups t'as l'impression que rien n'a changé alors que toi t'as évolué pendant une année.

Mais de là à rester immobile par crainte de changements de plans ou pas crainte de mal vivre le retour, n'est ce pas un peu lâche? (si je peux me permettre l'expression)

Comme tous ceux sur ce forum qui ont eu l'opportunité de partir, je t'encourage dans cette initiative. Si tu changes tes plans après ça, c'est peut être que finalement t'as trouvé une autre vocation ou que t'as réalisé qu'au final c'est pas ça que tu voulais faire. A ce moment de ta vie il peut t'arriver plein "d'accidents de parcours" qui peuvent t'emmener dans des directions tellement inattendues.

J'vais prendre mon exemple tout simplement: je suis parti en mars 2012 en PVT à Montréal avec un billet d'avion dont le retour était prévu pour août 2012. Actuellement je t'écris en direct de Montréal, j'ai un visa étudiant, j'entame un bac en Design de l'Environnement à l'Université du Québec de Montréal, j'ai travaillé 2 saisons à La Ronde (et j'ai même opéré un Hyper B&M!) et cerise sur le gâteau, dans 3 jours ça fera 11 mois que j'ai rencontré mon mec (alors qu'en France c'était un fiasco sans nom).
A la base, n'étais-je pas censé prendre seulement 6 mois de break? :wink:

Mon expérience peut te donner une piste à explorer: si le retour en France t'effraie, pourquoi ne pas étudier à l'étranger et ainsi prolonger ton expérience abroad? :mrgreen:

Woooooo ton expérience est exemplaire, c'est dingue ! Tu étudies le bac en français ou en anglais là bas ? Ça doit être très enrichissant d'apprendre à l'étranger :lol:
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Merci, c'est marrant mais je ne réalise pas toujours le parcours effectué en un an et demi ^^

J'étudie à l'UQAM qui est une fac francophone. J'aurais potentiellement pu aller à McGill mais j'ai pas osé, pis mon chum y a étudié et m'a expliqué que leurs programmes en urbanisme sont moins "bons" (dans le sens moins créatifs, plus techniques) que ce de l'uqam.
Pis honnêtement la classe sociale associée à McGill m'effrayait (riches banlieusards de Toronto, no thanks!).