Les coaster LIM / LSM

ALDLP

Membre
4 Mai 2005
457
0
Paris
Voici une définition trouvé ici même :

Les LIM, Linear Induction Motor, qui en anglais veut dire Moteur à Induction Linéaire, désignent des coasters dont les trains sont propulsés à l'aide d'aimants. En fait, les LIM utlisent des moteurs éléctriques qui créent un champ magnétique. Des lames en métal, fixées sous le train seront repoussées par ce champ magnétique et le train sera alors accéléré.
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Catapultage : démarrage de 0 à ?? km/h sur une portion droit plus ou moins inclinée. Ceci évite les Lifts.

Il existe donc comme catapultage :
- LIM
- LSM
- air comprimé
- huile comprimée
- cable
- roues de friction
 

ALDLP

Membre
4 Mai 2005
457
0
Paris
Rock'n Roller Coaster est bel et bien un LIM .
je sais plus ou j'avais vu une photos du systeme de LIM , mais je vais essayer de la retrouver
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 705
110
Paris
coastersworld.fr
On voit d'ailleurs très bien les gros aimants placé sur la voie. Ce sont des gros (très gros même j'ai été surpris) cubes blancs au milieu de la voie.
 

ALDLP

Membre
4 Mai 2005
457
0
Paris
Voila la photo :

ptimax003.jpg

trouver sur le très bon site de Ptimax : http://www.info-rnrc.new.fr/
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
C'est là dessus que s'accroche le train, et c'est cette attache qui se meut grâce aux aimants, amenant le train au passage.

J'imagine que ca marche comme un anti retour :

Le train, lorsqu'il est accroché, ne peut pas revenir en arrière mais peut aller de l'avant sans l'attache, car rien ne le retient devant. Pendant l'accélération, l'attache entraine le train. Lorsqu'il arrive à la fin du catapultage, l'attache s'arrete (plus ou moins brusquement), alors que le train continue sa course.
 

ALDLP

Membre
4 Mai 2005
457
0
Paris
vivi , je m'en suis rendu compte , j'ai été trop vite en postant la photo et me suis trompé , je voulait poster ce shema : :lol: :lol:
aimantpusher3partie.jpg

Les petit rectangle sur le côté sont les aimants .
 

karibouster

Membre
29 Juillet 2005
1 072
0
35
Bourg en Bresse ( 01 - France )
Ouai j'ai remarqué le petit chariot qui se glisse sous le premier wagon pour le catapultage et les cubes blancs au départ. Quand on pense que c'est un champ magnétique qui a cette patate. Même moi qui ai fait deux ans d'étude de physique appliquées j'ai jamais réussi à me faire une idée de cette force, c'est assez abstrait.... en plus il doit y avoir une gestion electronique enorme, il suffit qu'un seul de ces cube ne délivre pas sa force au bon moment pour que le train se stop aussi rapidement qu'il est parti ???
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Non non

Au contraire les freins magnétiques freinent en fonction de la vitesse d'arrivée tout en douceur... C'est pour ça qu'ils sont tant appréciés sur les coasters à très haute vitesse.

Sinon pour le RNRC, si le train n'a pas une assez grande vitesse (calculée par des capteurs) il est stoppé très rapidement (cette fois par des freins classiques) avant d'entrer dans le sea serpent. et là c'est la panne...
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 705
110
Paris
coastersworld.fr
C'est vrai que l'électronique ca doit etre impressionnant !
Pour résumer rapidement, il y a des aimants permanent sur le pusher (permanent = ne changent pa de polarité) et des aimants non permanent sur la voie.
L'électronique a pour but de faire en sorte que les aimants tour à tour s'attirent, se répulsent, s'attirent se répulsent en changeant leur polarité AU BON MOMENT afin de faire avancer le train. Mais après comment ca marche précisément...ca c'est autre chose. :wink:
Si les changements de polarité n'interviennent pas au bon moment, je sais pas ce que ca peut donner, mais ca n'avancera pas ! :lol:
 
W

willi77

Guest
J'espere relancer un peu le topic.
Les LIM marchent sur le principe des moteures synchrones. Donc pour varier la vitesse on fait varier la fréquence du courant qu'on lui applique (controle assez simple a réaliseravec un variateur et un capteur de position).
Rien de mieu que des schéma alors voici des tits liens :

http://manuhouse.chez-alice.fr/pg2.html
http://membres.lycos.fr/parkfunworld/Dostech_lims.htm

Et pour fini un fabricant de LIM qui a priori est le constructeur du LIM du RNRC
http://www.force.co.uk/
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Super ces deux pages ! Ca nous aide vachement mieux à comprendre et la mise en images est très bien ;)

Je me croirais un peu en cours en lisant ca mais bon j'aime bien c'est pour ca que je l'étudie.

Merci encore pour ces excellents liens :lol:
 

Fran

Membre
15 Avril 2005
3 728
110
57
Bangkok
francoisspinelli.wixsite.com
Il me semble, et arrétez moi si je dis une bétise, que pour faire tourner un truc sur le rythme d'un coaster (soit plus de dix heures par jour) il vaut mieux utiliser une technique fiable et éprouvée. Ou alors le ride devra s'appeler 1.0.1.
Donc ma question, est ce que ce genre de techno est un truc simple, maitrisé et pas trop avant gardiste ?
Parce que pour reparler de RNRC, on entend souvent dire que le principe de la catapulte est le même que celui d'un porte avions.. C'est que des conneries où alors j'ai pas bien regarder quand j'ai eu la chance de monter sur ce genre de navire ?

Merci pour vos réponses.

Fran
 

karibouster

Membre
29 Juillet 2005
1 072
0
35
Bourg en Bresse ( 01 - France )
Sur un porte avion, le catapultage est hydrolique... je crois... des moteurs font tourner une pompe hydro, qui pousse un vérin et qui entraine des poulies>>> démultiplication >>> éjection...
Sinon le principe du LIM est totalement maitrisé ... enfin je crois