Les TR de Crapaud

Crapaud

Membre
25 Octobre 2013
216
0
Salut à toutes et à tous,

Je suis bien rentré de Floride, et j'ai trié mes photos. Je peux donc commencer à rédiger les TR des parcs! Je commence par le premier parc visité, qui n'est pas situé en Floride!

CAROWINDS

Nous arrivons à Carowinds ce 29 Avril 2016, après avoir passé 10 heures en voiture la veille pour remonter depuis Miami. La journée s'annonce magnifique avec ses 31°C, le parc étant ouvert de 9h à 22h, ça promet une belle journée! Après m'être délesté des 18$ pour le parking, on constate que le parc est blindé de scolaires, alors qu'on est un vendredi! Ils ne bossent jamais, dans ce pays? Des hordes d'écoliers de 12 ans (mais qui font 1m80 et 110 kg) envahissent les allées du parc, et pourtant, on est à l'ouverture! Pas une seconde à perdre, nous rushons vers la principale raison de notre visite ici!

Impossible de le louper tant il est gigantesque!

P1120546.JPG


En plus, il a été classé meilleur coaster l'année dernière:

P1120549.JPG


Les affaires doivent impérativement être mises au casier (2$ pour 1 heure), ce qui nous fait bien perdre 3 minutes et 100 places dans la queue et nous posons nos délicates fesses sur ce monstre!

P1120550.JPG



Fury 325: Pour ce premier tour, on sera placé au 2e rang (il n'y a pas de possibilité de choix de place), donc les sensations se rapprochent pas mal du premier!

Premières impressions: c'est bien du B&M, le confort est nickel, le lift est assez rapide (c'est pas non plus un lift à câble), mais dure tout de même un certain temps, vu la hauteur du coaster. La first drop est spectaculaire, la première partie du parcours passe se passe de manière très fluide. C'est après la clé de sol et le passage dans le tunnel qu'on reconnaît également les travers caractéristiques de B&M: sur la première bosse, on a ce satané Trim brake qui ralentit sensiblement le train pour toute la seconde partie du ride, composé d'un enchaînement de bosses à airtime.

Comme on a loué le casier pour 1h, autant profiter jusqu'au bout de la location, on a donc refait 4 tours supplémentaires de Fury 325, où on a pu tester l'arrière et le milieu du train. Comme sur tous les coasters à lift, on profite davantage de la première drop, mais rien de bien fou. Par contre, on sent également moins les airtime à l'arrière, ce qui n'est pas une surprise non plus. A froid, Fury est un bon coaster, mais présente malheureusement les défauts habituels des B&M: on attend davantage de ce géant de 100m, il manque une petit quelque chose, un petit grain de folie qui le classerait dans la catégorie des superstars. Cette impression va changer au cours de la journée, mais pour ça, il va falloir lire le TR jusqu'au bout!  :lol:

Après avoir récupéré nos affaires, on fait le tour du parc en profitant des autres attractions:

Hurler: Un wooden plus vieux que le Tonnerre de Zeus que presque tous ici connaissent, avec les mêmes trains. Pas aussi douloureux que je l'imaginais, mais pas très agréable quand même.

Carolina Cobra: un boomerang => Aucun intérêt, on l'a zappé.


Carolina Goldrusher: Mine train de 1973, était fermé le jour de notre visite. Je ne pense pas que ce soit une grosse perte!

Carolina Cyclone: Arrow de 1980, la dernière fois que j'avais fait un arrow, mes cervicales s'en souviennent! => zappé

Nighthawk: Le seul flying des 2 Caroline (Nord et Sud), un prototype Vekoma selon RCDB. On a attendu entre 30 et 45 minutes, vu le nombre de scolaires et l'inefficacité des opérateurs qui géraient la file ici. Contraitement aux B&M, le chargement se fait ici avec les rails en-dessous du train, comme sur un coaster classique, ce qui a pour conséquence de faire le lift allongé sur le dos. C'est pas mauvais, ça doit apporter quelques sensations à ceux qui découvrent les flying et c'est trop court, mais ça reste quand même très loin des Tatsu et autres stars de la catégorie. Ca ne vaut pas autant d'attente.

Ricochet: Depuis Holiday Park (et l'affreux Willy's Wilde Autofahrt) l'an dernier, madame refuse catégoriquement de monter dans les wild mouse en tous genres. Faut dire qu'il y a vraiment pas de quoi casser 3 pattes à un canard, donc je n'ai eu aucun regret à le zapper.

On arrive en vue de la 2e grosse attraction du coin!

P1120556.JPG



Intimidator: Un autre B&M, qui ressemble pas mal à Diamondback de Kings Island. C'est pas mal, il y a du airtime, ce serait une star dans n'importe quel parc européen ou presque, mais ici il souffre clairement de la comparaison avec Fury 325, même à froid. Ca reste un excellent ride, mais il a été dépaasé 5 ans seulement après sa construction.



P1120559.JPG


Honnêtement, je n'ai pas compris le plan de développement de Carowinds: bâtir Intimidator en 2010 et Fury 325 en 2015 alors qu'ils sont de la même catégorie n'a pas de sens pour moi, ils auraient pu panacher en mettant un wing (de type GateKeeper) par exemple. Ceci dit, heureusement qu'ils n'ont pas été logiques, parce que sinon, Fury n'existerait pas!  :-D


On se dirige vers le fond du parc, pour aller faire la nouveauté de l'année:

P1120561.JPG

Plants vs Zombies: Ce n'est pas un coaster, c'est un jeu de shoot basé sur le jeu Plantes contre Zombies. Si vous êtes déjà allés au Futuroscope, ça ressemble à l'attraction le 8e continent. Vous êtes sur un scooter et vous avez un flingue. L'originalité se situe dans la disposition de la salle, la moitié gauche sera le camp des plantes et la moitié droite celle des zombies. C'est très bien thématisé et assez déjanté (si vous connaissez le jeu, vous voyez sûrement de quoi je parle)

P1120562.JPG


En sortant, nous allions faire Afterburn, mais il a un petit souci technique et il est fermé pour le moment. Il est 13h, c'est le moment le plus chaud de la journée (et il y a très peu d'espaces ombragés à Carowinds), les files d'attente sont assez importantes à cause des scolaires, et on n'a rien trouvé d'intéressant dans les boutiques. Il ne nous manque pas grand chose comme attractions non faites, on a décidé qu'investir dans des fastpass n'avait pas de sens vu le peu d'attractions top (à Cedar point, j'aurais sans doute craqué). Comme l'apparthôtel n'était qu'à 10 minutes et qu'il y avait une cuisine dedans, on a décidé de se replier au frais et de se péter le bide: c'est la saison des homards, alors on s'en est acheté un vivant et on l'a cuit avant de le déguster!

P1120567.JPG


Ca coûtait aussi cher que de manger des cochonneries au parc, on était au frais avec la clim. Le tampon sur la main permet de re-rentrer et il suffit de présenter le ticket de parking du matin pour ne pas le repayer!

On est reparti vers le parc vers 16h (d'expérience, c'est l'heure où le soleil commence à décliner et l'heure où les scolaires commencent à partir), et j'ai absolument tout laissé dans la voiture: portefeuille, appareil photo, téléphone, crème solaire (après nous en être enduits). A part mes fringues, j'avais que mes lunettes de soleil (avec attache-lunettes) et les clés de voiture! C'est pas avec des clients comme moi que le parc fera fortune, mais ça veut aussi dire que je n'aurai plus de photos pour vous pour cette partie! En arrivant, on fait un peu la moue: il y a un train coincé sur le lift de Fury, qui semble momentanément arrêté. On se dirige donc vers le fond du parc.

Afterburn: Un inverted qui n'est plus tout jeune, et qui est réputé assez punchy. Effectivement, il l'est, on a l'impression de ne pas avoir de répit. Les 2 premiers loopings passent assez bien, c'est après que ça se gâte, les éléments avec des forces latérales ont l'air d'avoir plus mal vieilli. La tête tape un peu, mais ça reste largement supportable et acceptable pour un coaster qui a plus de 15 ans.

On retourne faire 2 tours d'Intimidator, pour se rendre compte que Fury est de nouveau ouvert! On a décidé de zapper la zone enfants, et également Vortex, qui est un stand up: avec mon mètre 70, j'ai un peu de mal avec ce type de coaster. De retour sur Fury, il est 18h30, et à part le petit incident technique, il a tourné toute la journée non stop par 31°C, il est donc chaud bouillant. On a halluciné: on a l'impression que ce n'est plus le même coaster que le matin! Placés au rang 6, on est littéralement aspiré par la première descente, on a des floating sur toutes les descentes, et même si le frein est toujours gênant, on sent désormais les airtime également à l'arrière! Aussitôt sortis, on se replace dans la queue, et 2 fois de suite, on se retrouve au premier rang!  :-D

C'est de la pure folie, ça défile à une vitesse fantastique, et les airtime sont au niveau d'EGF! La file d'attente dure environ 15 minutes, on a enchaîné les tours jusqu'à la fermeture du parc. Le ride est encore meilleur de nuit: à partir de 20h, le soleil est couché, la machine est encore plus chaude. Avec sa très grande hauteur, on sent désormais la différence de température de l'air entre les creux (points bas du circuit => air frais) et les bosses (points hauts => air chaud). On comprend aisément pourquoi il a gagné le golden ticket, et il le mérite amplement!

Une fois chaud (voire très chaud), il dépasse EGF à l'exception du EGF-Turn (pour le reste c'est pas dur, il fait presque 2 fois sa taille! Mais c'était aussi vrai pour Millenium Force, que je classe cependant en-dessous d'EGF).

Bref, si vous passez dans le coin, il y a une seule raison de visiter ce parc, et ça s'appelle Fury 325!
 

Crapaud

Membre
25 Octobre 2013
216
0
C'est bizarre, les photos ne s'affichent pas!  :oops:

Edit: c'est bon, les photos s'affichent, j'ai remplacé les liens google + par des picasa.