ParkTrip : Allemagne, Pays-Bas, Belgique

11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com
Troisième séjour "parconaute" de l'année 2021. Après un week-end Belge (que j'ai rédigé sur ce forum), et un week-end à Phantasialand, c'est un tout autre voyage qui m'attend : une semaine entière dédiée aux parcs. Nous sommes deux, avec un ami, et je suis le seul à rouler. Un vrai défi pour une première expérience de cette durée !

Demandez le programme !

Samedi 21 août : Klotten
Dimanche 22 août : Movie Park Germany
Lundi 23 août : Toverland
Mardi 24 août : Efteling
Mercredi 25 août : Efteling (billet soirée)
Jeudi 26 août : Bobbejaanland
Vendredi 27 août : Plopsaland De Panne

Infos pratiques

1970km en voiture, 5 pays traversés (France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg)

Parcs (+parkings, tous réservés sur Internet) : 243,05 € /personne
Hôtels (tous réservés sur Booking) : 269,05 € / personne
Nourriture (parcs + magasins) : 75,27 €
Gasoil : 80 € (divisé par deux : 40€)
Prix total par personne : 627,37 €

C'est donc muni de notre roadbook que nous prenons le départ samedi 21 août, vers 7h30, pour un petit parc perdu dans la région de Coblence... suite au 1er épisode
 

fab70

Membre
5 Juillet 2021
46
15
genial bon trip a vous, et noublie pas de nous rediger ton petit ressenti surtout si c'est ta premiere visite de ces parcs

😉
 
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com

Samedi 21 juillet : Klotten

Nous partons donc d'Alsace vers 7h30, pour arriver vers 10h30 à Klotten, petit parc perdu vers Coblence. Malgré tout, il est facilement accessible (à 10km de la sortie d'autoroute). On se gare sur le parking, plutôt champêtre sur le coup, et sommes prêt à avancer vers l'entrée du parc.

Nous avions réservés un billet daté sur Internet, mais il faut tout de même payer à la caisse, où il y a déjà une petite foule qui attend ! Nous mettons 10 minutes avant de pouvoir rentrer dans Klotten. J'en avais déjà entendu en parler il y a bien longtemps grâce à Trips'n'Pics, et plus récemment grâce au compte-rendu de Richard. Comme Klotten était sur la route et permettait de faire une étape plutôt que de ne faire que une journée entière dans la voiture, l'occasion était à prendre ! Nous commençons par se balader dans le parc, avec les enclos pour rongeurs à notre droite, et l'accès à la partie "attractions" sur notre gauche. C'est donc logiquement que ce sera la direction qu'on prend ! Tout d'abord, c'est un catalogue de Heege comme le Nautic Jet, le télésiège ou encore l'espèce de balançoire fermée. En continuant notre chemin, nous tombons sur une scène d'animatronics parlants, qui auraient bien leur place à Tripsdrill, si vous voyez de quoi je parle !

Et enfin, la zone la plus intéressante : on voit les rails de Die heiße Fahrt ainsi que le splah de Zum Rittersturz ! Nous commencons immédiatement par le Bobsled Gerstlauer. Il y a peu de monde dans la file, on n'attend pas plus de cinq minutes. Nous nous installons dans notre embarcation, attendons que l'opérateur termine son petit-déjeuner (oui, oui, il mangeait une banane dans sa cabine !), et on démarre ! Le circuit est long et varié : après le lift, une descente sur la droite avant de remonter, tout en contournant le château. S'en suivent quelques virages à plat avant de faire une hélice descendante, deux petites bosses changeantes de direction qui offrent des très beaux airtimes, quatre petits camelbacks d'affilée, une zone de frein, une hélice et une demi-tour dans un petit tunnel pour arriver aux freins finaux. Les sensations sont très sympathiques et variées, un vrai plaisir de trouver ce genre de belles machines dans un si petit parc comme Klotten !

En sortant de Die heiße Fahrt, nous nous trouvons devant une entrée pour une attraction. Au début je me demande si c'est l'entrée de Zum Rittersturz. On s'y engage donc, rentrons dans le château avec une file d'attente très bien thématisée, et sommes devant le quai d'embarquement d'un Dark Ride interactif ! Je me souviens donc avoir vu qu'il y avait un DR "caché" dans le château ! On s'installe, l'opérateur nous explique comment fonctionne le laser (il faut simplement toucher la partie métallique pour l'activer), et on entre dans le pénombre... tout d'abord des tableaux qui changent, puis de nombreux animatronics et statues très bien réalisées décorent l'attraction ! Grâce au laser, nous allumons les bougies qui laissent apparaîtrent les personnages devant nous. Une très belle réalisation et une énorme surprise de voir une attraction si aboutie dans un parc comme Klotten !

Place à la dernière grosse attraction : Zum Rittersturz. La file est un peu plus longue, le débit étant moins efficace. On entre dans la gare, les bateaux sont déjà très beaux ! Nous prenons place et commençons le trajet par une petite partie Dark Ride. On sort du bâtiment et prenons l'ascenseur qui nous emmène jusqu'à 25 mètres de haut. La partie "coaster" commence, on prend un peu de vitesse avant de remonter, et quand la grande chute (très raide !) commence, un trim nous ralentit et nous surprend, un petit effet plutôt marrant, même si j'aurais préféré ne pas en avoir. Le splash, efficace, suit. Puis une longue partie dans le canal pour terminer ce Water Coaster. C'est donc une trilogie d'attractions assez surprenante et très intéressante qui fait que Klotten peut être une étape "calme" dans un ParkTrip !

Ensuite, nous mangeons un currywurst, plutôt bon et pas trop cher, dans le restaurant couvert. On se balade dans la partie zoologique, qui abrite des animaux forestiers (daims, ours, ...), et faisons quelques petites attractions tels que les chevaux (youpi !) ou encore le (très court) Jet-Ski. Evidemment, le tout ponctué de plusieurs rides de Die heiße Fahrt !

Vers 15h00, on estime avoir fait le tour du parc et retournons à la voiture. Nous avons environ 1h30 pour aller à l'hôtel, situé à Bergheim et à mi-chemin avec le parc du lendemain. Klotten aura donc été une petite découverte très sympathique. C'est un très bon petit parc, à l'image de Steinwasen Park, pour la famille. Evidemment, je ne vous conseille pas de faire 5h que pour ça, mais si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à y passer un après-midi !


Les trois attractions majeures réunies en une seule zone !​
 

fab70

Membre
5 Juillet 2021
46
15
Très jolie cette zone. Hate de lire la suite car je ne connais pour l'instant que virtuellement efteling et toverland et movie park germany. Plopsa je l'ai fait 1 fois mais malheureusement il n'y avait pas de the ride to happiness mais symplement anubis the ride a l'époque.
J'ai découvert steinwasen park il y a 2 ans sa passe une petite journée sympa meme si ce n'est pas accès sur le sensationnel ce parc est une bonne decouverte nature et montagneuse.
Comme petit parc aussi que j'ai découvert il y a 1 semaine c'est le parc des combes et là bien que petit il y a de quoi faire et refaire étonnamment on est reparti avec ma fille vers17h30 pour les 3h de route du retour.
 
  • Like
Réactions: ArthurG'Parkfan

Rem10

Membre
12 Juillet 2014
5 032
35
J'ai visité Klotten lors d'un trajet Strasbourg/Rotterdam pour occuper une partie de la journée aussi. Le family est bien sympa mais pour le reste ça n'est pas incroyable.

J'avais fait la même a Steinwasen Park la veille lors d'un trajet Les Avenières/Strasbourg et ce parc m'a bien plus convaincu. Certe pour les sensations ce n'est pas ça, mais j'ai vraiment aimé l'ambiance du parc dans la montagne. Et les coasters sont plus que correct pour un parc de cette taille
 
  • Like
Réactions: ArthurG'Parkfan
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com
J'ai visité Klotten lors d'un trajet Strasbourg/Rotterdam pour occuper une partie de la journée aussi. Le family est bien sympa mais pour le reste ça n'est pas incroyable.

J'avais fait la même a Steinwasen Park la veille lors d'un trajet Les Avenières/Strasbourg et ce parc m'a bien plus convaincu. Certe pour les sensations ce n'est pas ça, mais j'ai vraiment aimé l'ambiance du parc dans la montagne. Et les coasters sont plus que correct pour un parc de cette taille

J'ai aussi une préférence pour Steinwasen Park, justement et comme toi, grâce à sa situation qui est beaucoup plus agréable et qui rend le parc plus "naturel" que Klotten !
 
  • Like
Réactions: fab70
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com

Dimanche 22 juillet : Movie Park Germany

On part de Bergheim juste après 8h, il nous faut environ 1h15 de route pour accéder au deuxième parc du Trip : Movie Park Germany ! Ce parc n'était pas prévu dans le plan de base, mais après les malheurs de Walibi Belgium qui était initialement prévu pour le dernier jour, nous avons décider de le remplacer par MPG, puisque le détour est faible.

On arrive à Bottrop vers 9h30, et un agent du parc nous envoie sur un parking... si on peut appeler ça un parking ! C'est tout simplement un grand champ d'herbe... on ne comprend pas, surtout qu'on remarque que High Fall, la tour de chute libre, semble à une bonne distance de la voiture ! Effectivement, nous devons marcher presque 1km avant d'arriver au parc où nous voyons le parking, macadamé ici, vide. A ne rien comprendre ! Bref, munis de nos billets ainsi que de nos QR Code, nous rentrons dans le parc suffisamment tôt pour ne pas avoir de gros mouvements de foule.

On décide d'aller directement au quartier pour enfants, avec ce nom très charmant : Nickland ! On attaque par l'incroyable Backyardigans : Mission to Mars, un Junior Coaster Vekoma. Nous sommes les premiers à rentrer dans la file. L'opérateur nous ouvre la gare et hop, au moins c'est ça de fait ! Même stratégie pour Ghost Chaser, la Wild Mouse thématisée sur Bob l'Eponge. Enfin... si on appelle ça "thématiser"... ça a au moins le mérite de faire un +1 au compteur. Et on continue dans la même optique avec Jimmy Neutron's Atomic Flyer, mais il n'ouvre que 30 minutes plus tard. C'est donc l'occasion de tester la grosse nouveauté 2021 : Movie Park Studios ! Nous nous engageons dans la file d'attente, et c'est là qu'on remarque un gros problème... aucun affichage des temps d'attente, ni sur le parc, ni sur l'appli, ni même des panneaux indicatifs durant la file ! On est dans l'inconnue totale... j'essaye de me rassurer en me disant que ça serait étonnant d'avoir 1h d'attente pour Movie Park Germany, mais je ne sais même pas comment sont les opérations là-bas...

On attend un peu à l'extérieur, les gens rentrent par groupes à l'intérieur du hangar où est abrité le coaster. Lorsque c'est notre tour, je comprends pourquoi : il y a un pré-show ! Compréhensible, grâce aux sous-titrages en anglais (bien que je soit une quiche en langues...), on nous prépare à ce qui nous attend à l'intérieur du coaster. Déjà une petite mise en bouche ! On continue dans la file d'attente, bien réalisée, avec notamment des maquettes de certaines attractions du parc, très sympa à découvrir ! On arrive après une dizaine de minutes au quai d'embarquement. On s'installe dans le train et c'est parti ! Je ne vous spoilerai pas les effets, mais ils sont plutôt nombreux et bien réalisés dans l'ensemble. Je note aussi que les launchs sont plutôts surprenants ! J'ai vraiment adoré cette nouveauté, une belle réalisation de la part du parc.

On enchaîne avec Jimmy Neutron, oubliable, mais on est déjà à 4 coasters sur les 8 ! On peut enfin quitter pour un moment cet horrible quartier (mais les bûches Dora, c'est une blague ? 😱). On passe au côté gauche du parc, et premier coaster qui s'offre à nous : Van Helsing's Factory. Très apprécié malgré ses statistiques ridicules, je me demande bien ce qui se cache derrière... et l'ambiance ne me plaît pas forcément, sachant que je déteste tout ce qui a un rapport avec l'horreur ! La dernière sale de la file montre le ton avec ces bras arrachés au plafond, les peintures aux murs, les lumières qui s'activent, les cris... on embarque dans des petits véhicules, très joliments décorés. Et on s'engage dans le parcours, dans un univers macabre, effrayant. Et le parcours, mais c'est une petite bombe d'intensité ! Très surprenant, ici aussi ! J'ai aussi adoré ce coaster, qui est encore plus qu'un coaster de ce point de vue.

Après Van Helsing's, on continue à aller vers le fond du parc et on fait Lucky Luke - The Ride, tout simplement le SLC accompagné d'une thématisation qui rappelle grandement l'univers du cow-boy (non 🙂). Sinon c'est du "Aïe ! Ouille ! -Censuré- !" tout au long du parcours. Hop un +1 de fait, maintenant place à de la qualité avec Ban... STAR TREK ! Non, l'autre, j'en parlerai plus tard... revenons à Star Trek, qui est tout simplement mon coaster numéro 150. Et ce chiffre rond commence par une petite panne alors qu'on s'apprête à embarquer... c'est l'affaire de quelques minutes et tout rentre dans l'ordre. Au final, Star Trek est un chouette coaster, avec des beaux airtimes sur la faim, mais j'aurais aimé des launchs plus intenses... (MackProdukt vous savez). Il ne reste plus qu'un coaster, le fameux Bandit ! Une trentaine de minutes d'attente et on arrive en gare... bon, j'ai lu des commentaires peu rassurants, mais voilà. Rien qu'en sortant de la gare, le train vibre anormalement dans un boucan infernal. Et après, ce n'est que torture et douleur. Mais comment peut on laisser passer une m**** pareille ?! Juste horrible, on n'a qu'une envie, que ça s'arrête !!

Il est 13h et on a fait tous les coasters, on prend donc le temps de se poser après l'horreur qu'on vient de vivre et on prend une petite pause dans le snack Western. Je prend le menu Nuggets. C'est du niveau (et pour un peu près le même prix) d'un McDonald's, la boisson en plus petit format. Après cette pause, on attaque les autres attractions en commençant par High Fall, la tour de chute libre ! L'installation semble assez douloureuse pour l'entrejambe, mais on fait avec... je réussis à trouver une position qui est plus agréable ! La sensation de la chute est excellente, on "flotte" beaucoup plus que sur d'autres tours concurrentes ! Ensuite on fait le Disko, passable, mais toujours sympa à faire. Evidemment d'autres tours de Van Helsing's Factory, Star Trek et Movie Park Studios. Il reste encore deux attractions à faire, et elles sont aquatiques : Excalibur et Area 51.

Excalibur est le Raft de Movie Park Germany. Il passe un peu inaperçu et est perdu dans l'horrible Nickland, quel gâchis... car la file d'attente dénote avec le reste du quartier. Elle est très belle et efficace. Et quelle surprise de voir cette gare entièrement indoor ! Qu'est ce qui peut bien nous attendre ? On s'installe dans la bouée et on se lance sur le parcours, très long, très sympathique et surtout très beau ! On comprend l'histoire, les différentes épreuves à passer et la scène finale avec l'épée d'Excalibur qui trône en plein milieu de la scène. Une belle surprise pour ce Raft !

Et enfin Area 51, je ne m'attendais pas à grand chose, juste à un simple Shoot The Chute, mais c'est aussi une énorme surprise... on prend le premier lift et rentrons dans la grotte/montagne, et première descente. Première descente, et ça descend encore, la descente commence à devenir tellement longue qu'on se demande quand elle terminera, et le tout dans le noir évidemment ! Première sensation forte ! Ensuite c'est une très longue partie en Dark Ride très bien réalisée où on est immergés dans un film SF, le traditionnel film où les extraterrestres capturent les humains pour s'emparer de leur intelligence, etc... vous voyez le topo. Mais que c'est bien fait et drôle d'être comme dans un film de ce type ! La seconde chute est sympa, mais bien moins impressionnante que la première. C'est limite mon attraction préférée du parc, tellement je ne m'y attendais à rien avant d'avoir une telle surprise !

C'est la fin de la seconde découverte de ce trip à Movie Park Germany. Et je sors de ce parc très mitigé : je n'ai vraiment pas aimé l'ensemble du parc, juste la zone américaine/Main Street qui est très bien, mais sinon c'est un bordel un peu partout, souvent des décors mal réalisés, des quartiers mal agencés, et ça continue comme ça. Mais pourtant, il y a 5 attractions que j'ai vraiment adoré : Star Trek, Van Helsing's Factory, Movie Park Studios, Excalibur et Area 51. Ces attractions relèvent largement le niveau du parc et laisse un espoir pour un futur doré, où le parc se renouvelera avec des attractions de la même qualité. Je n'y retournerai pas que pour ce parc, mais pourquoi pas à coupler avec un Phantasialand, et bien sûr, le jour où une grosse nouveauté fera son apparition !

 
  • Like
Réactions: sebattractions
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com

Lundi 23 août : Toverland

Au départ de Oberhausen, toujours en Allemagne, vers 8h45, en direction du 3e parc du Trip, et accessoirement ma 3e (et dernière) découverte : Toverland ! Ce parc, récent, car il ne fête que ses 20 ans cette année, a bénéficié d'une évolution phénoménale et attire désormais tous les fans d'Europe. C'est donc un passage obligatoire !



On est parmi les premiers à se garer, seules une dizaines de voitures nous ont devancé. Il est environ 9h30 et on peut déjà rentrer dans la première zone du parc : Port Laguna. Les attractions ouvriront à 10h, cela nous laisse le temps de profiter des décors et d'admirer au loin des belles skylines comme celles de Troy ou Fénix. La stratégie est de commencer par Maximus Blitz Bahn, le Bobkart qui a l'air plutôt marrant à rider, mais qui a un débit exécrable. Dès l'ouverture des portes, on court en direction de la file d'attente de ce dernier. C'est fun à faire, mais ça ne mérite pas plus de 15 minutes d'attente. On reste dans la partie intérieure en faisant Toos Express, un Junior assez correct pour les familles. 5 tours d'affilée, l'opérateur ne voulait pas qu'on sorte du train ! Une bonne partie de rigolade en restant coincés là-dedans, merci à lui ! On sort donc du hangar et nous nous dirigeons vers Troy, le Wooden Coaster GCI. Et c'est là que ça pêche : une rangée sur deux est condamné, la faute à la non-obligation du port du masque aux Pays-Bas... nous sommes entassés les uns sur les autres dans la file d'attente, mais il faut condamner la moitié du train, et donc faire empirer le débit...

Troy est est un bon coaster, mais à froid, il ne dépasse pas Wodan. On verra comment il réagit en fin de journée. Allez, place à un autre coaster, l'un des plus attendus de cette semaine. Je veux bien sûr parler de Fénix, le Wing Coaster B&M ! J'ai déjà eu l'occasion de rider Raptor à Gardaland, et dans une moindre mesure Furius Baco à PortAventura, et c'était à chaque fois d'excellents souvenirs. Nous arrivons à Avalon. La zone est déjà magnifique, quelque chose de magique est dans l'atmosphère, c'est vraiment très bien réalisé. La file d'attente est magnifique, du niveau d'Europa-Park. On comprend l'histoire d'Avalon et de Fénix grâce aux explications inscrites sur des décors muraux. La gare est du même niveau : magnifique ! Et quelle musique, superbe ! On s'installe, et premier défaut : les vestes. Aïe, comme sur FLY, elles dérangent un peu, mais sont plus gênantes que douloureuses, c'est déjà ça. On commence notre trajet dans un hangar vide avant d'arriver au petit préshow avec le dragon des glaces, une tête impressionnante avec un bel effet de fumée. On grimpe le lift et commence le Dive Loop. On était à gauche, donc on prenait encore un peu de hauteur avant d'avoir une superbe vue plongeante (j'adore ça, déjà sur le NICR de Kondaa !), et quelle intensité tout au long du parcours, et plus particulièrement dans l'hélix ! Que c'est court, mais génial ! Une très belle machine B&M puissante comme il le faut.

Après ce superbe ride, on continue avec Dwervelwind, l'imprononçable Spinning Mack, clone du Twist au Pal que j'ai pu faire en 2020. L'expérience est comme en Auvergne, géniale, bien que beaucoup trop courte. C'est ça qu'il faut à Europa-Park comme Spinning familial... mais déjà qu'on a beaucoup aime ces petites intensités, que sera donc Ride to Happiness, qui est incomparable en termes de sensations !?

On retourne dans l'ancienne partie du parc pour faire Expedition Zork, les bûches. La file d'attente est assez longue et pénible, la faute à la famille hollandaise qui nous colle tellement que ça en devient gênant ! Les bûches sont sympathiques avec notamment ce changement de sens en plein sur le lift, ce qui est assez drôle ! La chute finale est assez haute et impressionnante. Ensuite je mange des spaghettis carbonaras dans un restaurant dans le hall.

On attaque la seconde partie de la journée avec Booster Bike, le dernier coaster à faire à Toverland. Et quel launch surprenant ! Le reste du parcours passe très rapidement dans une position assez originale et amusante, mais assez inconfortable. On fait par la suite Djengu River, le Raft. 1h d'attente... ça fait un peu mal même si la partie intérieure est très bien thématisée. Le parcours en rafting est plutôt sympa, mais manque d'originalité et de moments forts. On retourne de suite à Avalon pour faire Merlin's Quest, le Boat Ride du coin. L'attente est ici aussi terriblement longue à cause du débit catastrophique et de la popularité, inattendue à mon goût pour ce type d'attraction. On embarque enfin après une trentaine de minutes. Tout se passe normalement jusqu'au moment où on passe sur la zone de l'entrée de la file de Fénix, des portes s'ouvrent, et c'est une partie Dark Ride qui se présente ! On remonte aux origines de la zone avec l'histoire expliquée dans la file d'attente de Fénix. Il y a des très beaux effets et décors, voilà pourquoi c'est si populaire ! La balade est tranquille, permet de faire une pause, et avec cette partie Dark Ride en bonus.

On a fait toutes les attractions à ne pas louper et il est que 15h ! Nous continuons donc jusqu'à 18h30/19h00 les tours de Fénix, Troy (qui est beaucoup mieux à chaud, mais qui ne dépasse pas Wodan, car plus inconfortable à mon goût) et Dwervelwind notamment. Bien que le parc ferme à 21h00, nous estimons avoir fait le tour et quittons les lieux à 19h00. Toverland a été une magnifique découverte, avec des univers si spéciaux, enchanteurs, ... des musiques magnifiques, surtout à Avalon. Un parc propre, bien entretenu, avec un catalogue d'attractions très intéressants, et surtout Fénix... Fénix, quel bon coaster ! J'y retournerai sans réfléchir un instant !

 

fab70

Membre
5 Juillet 2021
46
15
petite question pour ceux qui ont rider ces 2 coasters... préférence pour booster bike ou ykon quad ?
Perso j'ai testé ykon quad est j'ai été scotché de la puissance du second launch. Ma fille en a redemandé 😀

Toverland movie park et efteling j'aimerais bien les combiner aussi un jour pour une visite.

Je ne sais pas si c'est parsque c'est le parc ou je vais le plus souvent mais quand je découvre de nouveau parc a chaque fois je me dis que finalement europa park est vraiment au top il manque juste 1 ou 2 coaster qui sort vraiment du lot.
bien sur avec 2 visites a phantasialand celui ci est sur le même pied d'égalité je trouve.
 
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com

Mardi 24 août : Efteling

Nous partons de notre hôtel, situé à Helmond, vers 8h30 pour arriver à Kaatsheuvel vers 9h15. Nous garons la voiture au parking de l'hôtel De Kroon, situé à 800m de Efteling, déjà 24€ de parking économisés sur deux jours !

On démarre à pieds, le temps de tourner à gauche 100m après l'hôtel, nous voyons déjà le parking au loin. On passe le petit tunnel souterrain et nous voyons l'entrée majestueuse et mythique se dresser face à nous. Un an après la semi-déception (monde horrible, mesures anti-Covid ridicules et mauvaise condition physique, m'étant fracturé le scaphoïde à vélo deux jours avant), que vais-je penser d'Efteling cette année ?

On rentre dans le parc vers 9h45, et les attractions sont déjà ouvertes ! Direction Symbolica : un Trackless qui m'avait énormément marqué l'année dernière, à tel point que c'est la plus belle attraction (avec FLY) que je n'ai jamais vu. Et comme l'année dernière, ça reste inoubliable : des décors somptueux, des animatronics fluides, des beaux effets et jeu de lumières, etc... bref, une attraction calme, mais avec une ambiance si particulière, du génie ! Après Symbolica, nous nous dirigeons vers la partie gauche avec un autre Dark Ride inoubliable, mais pas forcément dans le bon sens : Carnaval Festival ! Mais d'abord, faisons Vogel Rok. C'est un bon coaster, fluide, avec une bonne impression de vitesse, mais bien trop court ! J'aurais aussi aimé plus d'effets tout au long du parcours. Passons à Carnaval Festival et sa musique entêtante ! Evidemment, nous sommes bloqués cinq minutes devant la scène néerlandaise... j'ai l'impression que ça arrive à tout le monde !

Passé ce quartier, nous allons manger une fricadelle dans la Station Oost. La portion de frites et la sauce sont très généreuses pour un prix très abordable (7,50€ sans la boisson si mes souvenirs sont bons). La pause déjeuner passée, il est temps de s'attaquer à quelques montagnes russes : Python, toujours aussi surprenant dans son confort. Le parcours Water de Joris, celui qui me manque au compteur, qui confirme son statut de meilleur coaster d'Efteling à mon goût. Et enfin De Vliegende Hollander, la partie coaster et le splash sont très passables, mais quelle magnifique file d'attente, quelle superbe gare et quelle somptueuse partie Dark-Ride ! Et enfin, terminons par le très réussi Baron 1898, pas le meilleur Dive que j'ai fait, mais la théma et l'ambiance qui l'entourent sont exceptionnelles.

On poursuit la journée par la zone qui contient la Mad House : Villa Volta et ses looooongs pré-shows. J'aurais aimé plus d'action, d'effets spéciaux sur les fantômes qui hantent la maison. Ensuite, son voisin qui est Droomvlucht, que je n'ai pas pu faire l'année dernière : l'embarcation est déjà original, en Inverted. Et les scène sont magnifiques et immenses, dédicace à l'interminable spirale à la fin du parcours !

C'est maintenant au tour de deux montagnes russes que je n'ai pas pu faire l'année dernière : Max et Moritz ! Ces deux Powered Mack sont bien pour la famille, avec un second tour plutôt rapide ! L'ambiance et la gare sont géniales et amusantes. Mais l'effet Duelling n'est pas au plus haut de son potentiel, contrairement à Joris ! Hop, ça fait +2.

On termine l'après-midi par Fata Morgana, un Boat Ride que j'ai adoré l'année dernière, même si ce n'est pas le plus récent. Et le coup de coeur reste ! J'adore l'ambiance, et l'attraction vieillit bien. La nuit commence à tomber, on retourne vers Vogel Rok et profitons aussi de faire Monsieur Cannibale, quelques jours avant sa fermeture définitve sous cette version. L'occasion de s'ambiancer en début de soirée !

On décide de revenir sur nos pas pour faire Symbolica une seconde fois, ce Trackless est immanquable, sublime, il faut absolument le faire ! En sortant, il est déjà 21h45, le temps de faire une dernière attraction pour la journée : Spookslot, la maison hantée. Nous sommes debout derrière une baie vitrée. ET des décors surgissent du noir, avec des effets spéciaux bien réalisés, même si une rénovation ne serait pas de refus pour offrir un spectacle plus effrayant et impressionnant.

C'est ainsi que se termine cette première journée à Efteling. Effectivement, on a pris un billet soirée (18h-22h) pour le lendemain. Cela nous permet de faire une pause à la moitié du voyage, ce qui ne sera pas de refus !

 
11 Février 2019
107
28
20
Alsace
www.instagram.com

Mercredi 25 août : Efteling


Au départ, nous avions prévu deux journée entières à Efteling. Ce n'est sans compter sur leurs conditions de réservation surprenante : on ne peut commander un autre billet qu'après utilisation de la 1ère commande en cours ! Ce qui nous a retarde, et une fois qu'on a une autre CB pour réserver, toutes les places ont été prises pour les billets "Journée" ! Nous avons décidé donc de prendre un billet "Soirée" (18h/22h).

Et c'est finalement très bénéfique ! On était épuisés la veille et on ne se sentait pas du tout d'attaque pour une deuxième journée pleine, ça tombe à pic ! Nous profitons donc pour dormir un peu plus longtemps que d'habitude, mais aussi pour faires des courses ou encore faire le plein de gasoil dans ma 207. Et arrive 17h00, où on commence à se préparer doucement, et surtout en forme et donc d'attaque pour une soirée à Efteling ! On y va sans aucune pression, ayant fait toutes les attractions majeures la veille, sauf le parcours Vuur de Joris en De Draak.

Vers 17h30, on peut déjà rentrer au sein du parc, et on part directement à Joris. Une quarantaine de minutes plus tard, c'est un duel haletant avec l'autre train où on en sort vainqueur ! Après Joris, on décide de faire le Bois des Contes, que je n'ai pas pu faire l'an dernier. Et c'est à ne pas manquer : la promenade est reposante, agréable, et chaque conte nous offre des belles scènes, presque des spectacles ! On s'imprègne de la vraie ambiance de Efteling !

Après cette longue balade, on fait encore la Pagode, qui nous permet d'avoir une magnifique vue sur le parc. Il est déjà l'heure de manger : un excellent Fish and Chips dans le petit stand avant de rentrer dans le quartier où se trouve Nest ou encore le bateau pirate.

La nuit tombe, et on décide d'aller au Hollandais Volant, il est encore mieux à faire de nuit : il n'y a aucun contraste de lumière entre la partie indoor et la partie outdoor ! Et effectivement, c'est encore meilleur à faire, notamment la dernière scène à l'intérieur où on n'a pas la fente de lumière autour de la porte, un petit détail mais qui fait tout !

Il est 21h30, une dernière attraction à faire, mais laquelle ? Notre choix se porte assez facilement sur Baron 1898 ! Après la (longue) file d'attente, on espère être au premier rang, manque de bol... un groupe de 3 est devant nous... mais grâce à ces très sympathiques personnes, qui nous ont proposé de rester avec eux et donc aller au 1er rang, notre voeu est exaucé ! Et que c'est génial à faire de nuit !

On prend la direction de la sortie et profitons encore pour admirer les décors et lumières du parc, ça sent la fin de cet épisode enchanté... nous quittons Efteling très heureux, ce repos et cette soirée nous ont fait beaucoup de bien ! Il est temps de penser à un autre pays pour l'avant-dernier parc le lendemain !