Quelles futures inventions pour les coasters ???

michi99

Membre
15 Juin 2015
797
40
22
Strasbourg
J'ai discuté hier avec un ami et mon père sur les montagnes russes, et ils m'ont posé la question: Qu'est-ce qui peut encore être inventé dans ce domaine ? ???
Alors bien-sûr c'est un peu difficile de prédire une futur invention, mais quand on regarde les coasters aujourd'hui, surtout niveau technique et technologie, je pense qu'on est arrivé à un point très développé, et c'est vrai que j'ai un peu de mal à m'imaginer ce qui peut encore être amélioré. Alors je parle surtout de tout ce qui est niveau technique, comme la sécurité des visiteurs dans le train, la sécurité sur le layout, la technologie présente sur les trains. Bien sûr les constructeurs continueront toujours de nous surprendre avec les layouts et éléments inédits (avec la fameuse question jusqu'où ira le corps humain?), et je pense que l'innovation dans les coasters va plutôt résultée de la combinaison de différents types de coasters, comme l'a fait Mack Rides avec l'inverted e-powered coaster ou encore le Xstreme coaster par exemple. Mais niveau technique et technologique, je ne vois pas trop ce qui peut encore être amélioré (je me dis ça surtout après avoir vu un reportage sur Helix où ils ont décortiqué vraiment tout le fonctionnement du coaster). Même sur tout ce qui est drop track ou tilted track les constructeurs sont déjà bien avancés! Donc si vous avez des idées ou autres remarques, n'hésitez pas à partager!

Sinon cette question m'a également amené à me demander comment les constructeurs sont arrivés aujourd'hui à ce niveau de développement? Alors j'ai vu sur un topic quelqu'un qui a dit que Intamin et Arrow ont été des précurseurs dans beaucoup de types de coaster comme les 4D et les suspended pour Arrow, et Intamin notamment pour les parcours nerveux. Mais après qui a encore apporté une grande évolution dans ce domaine? Je pense que B&M est bien placé aussi, notamment pour la fluidité et fiabilité, mais aussi pour les dive, wing et inverted, et Mack a révolutionné le monde des coasters avec ses sièges et lap bar. Est-ce que certains savant un peu plus sur le passé des coasters?

(Sinon petite question, quelle est la différence entre suspended et inverted? Je croyais que les wagons de suspended pouvaient se balancer contrairement aux inverted, mais sur captain coaster, les family inverted Vekoma sont classés comme suspended!)
 

balrog

Membre
18 Novembre 2016
698
2
30
Je pense que le ultra fast side-switch qu'Intamin va introduire sur le nouveau coaster du PA montre exactement le genre d'innovations qui continuerons de faire leur apparition sur les coasters futurs et, aussi petites semblent elles, font une grosse différence sur les layouts envisageables pour les coasters futurs.
Le conforts des trains peut encore être encore amélioré.
Les LSM ont encore une belle marge de progrés devant eux. D'abord, les doubles launchs peuvent évoluer vers des launchs décentralisés avec une multitude de courtes sections de launch le long du parcours. De plus, si on voit déjà apparaître des speed bumps mi-launchs, ce concept peut aller bien plus loin avec des launchs en virage, ou même en inversion.
Les spike Maurer semble aussi annoncer une beau futur pour les powered, qui risquent de prendre une toute autre dimension dans le futur.
On peut aussi s'attendre à l'apparition de coasters interactifs.

En tout cas, il y a plein de directions dans lesquelles on peut innover dans le monde encore assez jeune des montagnes russes.
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 066
35
28
michi99 a dit:
Mais après qui a encore apporté une grande évolution dans ce domaine?

Pour citer quelques grands noms de tête, je dirais LaMarcus Thompson, qui a déposé le premier brevet concernant une montagne-russe en 1885 ; Anton Schwarzkopf et Werner Stengel, qui ont contribué à moderniser le dessin des parcours et la fluidité ; Arrow qui a aussi apporté son lot d'innovations ; Disney, mine de rien qui a poussé l'industrie à se prendre plus au sérieux ; et B&M effectivement et leur qualité de fabrication longtemps jalousée.
Bien-sûr il y en a plein d'autres, mais pour ça il vaudrait mieux se plonger sérieusement sur le sujet ! Le livre de Geoffroy Thirault Les mécanos du ciel est une bonne base pour tout le côté historique.

michi99 a dit:
Mais niveau technique et technologique, je ne vois pas trop ce qui peut encore être amélioré

Il y a encore beaucoup d'innovations à venir j'en suis sûr. D'ailleurs les années qui arrivent vont être très intéressantes à suivre, car une nouvelle génération se met en place : la génération des passionnés. Toute cette génération qui a grandi avec RCT, NoLimits et les forums. C'est elle qui vient aux manettes, et des choses vont changer.

Mais au delà des nouveaux parcours ou types de coasters, je pense qu'on peut aussi revenir aux fondamentaux. Améliorer l'ergonomie, aussi bien pour les visiteurs que les opérateurs par exemple. Je trouve encore assez aberrant de voir des opés cassés en deux pour fermer un harnais...
On peut aussi parler d'économie d’énergie, de nuisances réduites, de couts de construction rabaisser et de sécurité toujours plus accrue (mais intelligente).

michi99 a dit:
(Sinon petite question, quelle est la différence entre suspended et inverted? Je croyais que les wagons de suspended pouvaient se balancer contrairement aux inverted, mais sur captain coaster, les family inverted Vekoma sont classés comme suspended!)

C'est bien ça. D'ailleurs si tu regardes bien, les Family Suspended Veko peuvent se balancer légèrement. Par contre, les SLC sont fixes, malgré l’appellation Suspended. Faut aussi garder en tête que toute cette nomenclature (nom des types, nom des figures, etc) n'est en rien d'officielle et donc c'est un peu à l’appréciation de chacun.
 

La Chatte

Membre
29 Juin 2010
524
36
26
Un jour ils développeront des drones assez puissants et programmables pour nous faire des coasters sans rails.  :?
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
balrog a dit:
Bah alors ? Pourquoi non ? Economiquement ça aucun sens maintenant, et puis ça ne sera plus des montagnes russes, mais n'empêche. Après c'est peut-être la mode des drones qui t'exaspère ce que je peux comprendre.

https://www.youtube.com/watch?v=cQNGH1HdANI

et la vidéo commerciale plus agréable :

https://www.youtube.com/watch?v=pT84yUdmCLs
 

RCT-Maker

Membre
10 Novembre 2010
1 487
0
25
Chez la CDA
Sur les coasters en eux-même, tout a sans doute été cité plus haut. Plus d'ergonomie, plus de confort, plus de fluidité, des débits améliorés...

Maintenant le coaster en lui-même ne représente qu'une petite partie d'un ride. Autour, il y a l'ambiance, la file d'attente, la théma, les effets et tout le tintouin. Je pense que c'est de ce côté-là que l'industrie va innover. On a eu la vague VR, je pense que c'est un aperçu de ce qui nous attend. Regardez Disney et Universal, leurs coasters se démarquent (ou pas) car ce sont de véritables expériences, du début de la file d'attente jusqu'à la boutique souvenir.
Avec la démocratisation des nouvelles technologies, je pense que bientôt ce genre d'expérience ne sera pas limité aux mastodonte.
Regardez, ça arrive déjà en France, on a eu Pégase avec l'espèce de temple et le launch en arrière !
Egalement, je pense que les rides deviendront de plus en plus intéractifs, par exemple avec le rider qui pourra contrôler les rotations, sélectionner son layout en activant des aiguillages ou autres.

Bref, il y a énormément de possiblités pour innover dans l'industrie des parcs, et l'importance est de considérer une montagne-russe comme une expérience et non comme un simple layout !
 

balrog

Membre
18 Novembre 2016
698
2
30
A vrai dire, mon message est parti avant que je le finisse... Et j'ai été occupé depuis. Je viens de voir l'erreur. Mon message ne devait pas être aussi sec. Oups.

Mais pour revenir au sujet. "Non", il ne s'agit pas d'une innovation dans le secteur des coasters, et ça n'en ferait pas vraiment un coaster sans rail.

Et pour répondre à aqwnji, qui l'a interprété comme un non sur la viabilité de la chose.
Et bien... Après réflexion, je pense que la reponse est peut être aussi "non". Si on part sur une amélioration des technologies de drones à rotors, alors j'imagine qu'on est vite limités par la réactivité des rotors (à verifier). Sans parler du diamètre nécessaire pour deplacer des humains sous plusieurs g. On peut imaginer d'autres solutions propulsives avec un jeu de jets ou de fusées comme le RCS d'un vaisseau spatial, mais je doute fortement qu'une attraction dont la survie des usager dépend de l'execution sans faute d'un grand nombre de cycles d'allumage et d'extinction de tels moteurs soit un jour considéré comme acceptable. Reste l'utilisation de surfaces de contrôle, ce qui rendrait l'engin plus proche d'un avion/planeur que d'un drone à rotors. Mais encore une fois, obtenir le genre de trajectoire qu'offre un coaster nécessiterai de pas mal pousser l'appareil, voir jouer avec les limites aérodynamiques de l'engin. Et quelque soit la technologie ci dessus, toute panne conduit à la mort des usagers. Un peu l'inverse de ce qui se fait actuellement dans l'industrie des parcs. Donc on parle d'un sacré changement de paradigme avant d'en arriver là.
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
balrog a dit:
A vrai dire, mon message est parti avant que je le finisse... Et j'ai été occupé depuis. Je viens de voir l'erreur. Mon message ne devait pas être aussi sec. Oups.

Mais pour revenir au sujet. "Non", il ne s'agit pas d'une innovation dans le secteur des coasters, et ça n'en ferait pas vraiment un coaster sans rail.

Et pour répondre à aqwnji, qui l'a interprété comme un non sur la viabilité de la chose.
Et bien... Après réflexion, je pense que la reponse est peut être aussi "non". Si on part sur une amélioration des technologies de drones à rotors, alors j'imagine qu'on est vite limités par la réactivité des rotors (à verifier). Sans parler du diamètre nécessaire pour deplacer des humains sous plusieurs g. On peut imaginer d'autres solutions propulsives avec un jeu de jets ou de fusées comme le RCS d'un vaisseau spatial, mais je doute fortement qu'une attraction dont la survie des usager dépend de l'execution sans faute d'un grand nombre de cycles d'allumage et d'extinction de tels moteurs soit un jour considéré comme acceptable. Reste l'utilisation de surfaces de contrôle, ce qui rendrait l'engin plus proche d'un avion/planeur que d'un drone à rotors. Mais encore une fois, obtenir le genre de trajectoire qu'offre un coaster nécessiterai de pas mal pousser l'appareil, voir jouer avec les limites aérodynamiques de l'engin. Et quelque soit la technologie ci dessus, toute panne conduit à la mort des usagers. Un peu l'inverse de ce qui se fait actuellement dans l'industrie des parcs. Donc on parle d'un sacré changement de paradigme avant d'en arriver là.

Je suis in fine d'accord avec toi, ma réponse était juste pour laisser le mérite de se poser la question, plutôt que ta réponse définitive envoyée par erreur.
-> ça sort du cadre des coaster
-> technologiquement on y est pas, les efforts en jeu sont colossaux
-> y'a des possibilités autres, type voltige, mais dans ce cas on n'est ni dans les coasters, ni dans les drones, et y'a toujours une problématique de sécurité, car comme tu le dis a priori si panne il y a, ben t'es dans les airs avec la folle envie de tomber au sol (on peut réfléchir à des solutions).

En bref, les coasters c'est sympa pour du loisir grand public et en sécurité.
 

attracties

Membre
18 Août 2016
397
3
aqwnji a dit:
Je suis in fine d'accord avec toi, ma réponse était juste pour laisser le mérite de se poser la question, plutôt que ta réponse définitive envoyée par erreur.
-> ça sort du cadre des coaster
-> technologiquement on y est pas, les efforts en jeu sont colossaux
-> y'a des possibilités autres, type voltige, mais dans ce cas on n'est ni dans les coasters, ni dans les drones, et y'a toujours une problématique de sécurité, car comme tu le dis a priori si panne il y a, ben t'es dans les airs avec la folle envie de tomber au sol (on peut réfléchir à des solutions).

En bref, les coasters c'est sympa pour du loisir grand public et en sécurité.
Un truc qui leur tombera sur la gueule c'est la récupération d'énergie. Un jour les parcs seront dans la ligne de mire pour leur consommation énorme. Au lieu que le layout se termine par des freins, il devra se terminer par un "alternateur linéaire". Pour des raisons de sécurité, il ne faudra pas que ça tombe en panne, ou qu'il y ai des freins rétractable en aval de l'alternateur.
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 066
35
28
Ça existe déjà. Maurer l'avait mis en place sur Freischütz dès 2011.
Et techniquement, vu que c'est uniquement des aimants dont on récupère le courant, ça ne peut pas tomber en panne.

Aussi, Universal vient de sortir un brevet sur une lap-bar permettant de s’accommoder à un plus grand nombre de morphologies. Et c'est vrai que c'est encore un point qui peut être amélioré, pour éviter toutes les histoires de guests refoulés qui ne fait plaisir à personne.
 

attracties

Membre
18 Août 2016
397
3
Si justement, il faut faut gérer le risque de panne. Dans un frein magnétique, tu as les aimants et les "couteaux" qui sont une bobine en cour circuit. ça dissipe l’énergie de la même façon qu'une table de cuisson à induction chauffe les casseroles. Si vous faites attention sur Baron1898, il y a un étiquetage disant que c'est chaud. Le seul risque est de perdre les aimants. Dans un "alternateur linéaire" les bobines vont sur de l'électronique de puissance. Au moindre pépin, les bobines sont ouvertes et ça ne freine plus.