Question sur les G

N_C

Membre
12 Août 2011
61
0
26
Vosges
Bonjour à tous !

Je possède assez peu de connaissances sur les coasters et je suis tombé sur le message suivant dans un autre forum, faisant suite aux 6.3 G de la Tower of Terror :

Alors pour votre information Jollyroger à une formation d'ingénieur qui me permet (même si je suis un peu rouillé) de me souvenir des bases du calcul de la dynamique je suis également responsable d'un bureau d'Etudes dans la vie dans l'une des plus grandes sociétés d'ingéniérie européenne, dont l'une des spécialités est justement la dynamique.

Je suis est également pilote (d'avion) dans mes loisirs et suis donc habitué tout les We à "subir" des G positifs .. j'ai eu l'occasion dans ma formation de pilote (je vol depuis + de 15 ans) de monter a 6 G positifs mesurés à l'accéléromètre (des vrais quoi).

J'ai également fait plusieurs "séjours" sous forts facteurs de charge quand j'étais plus jeune en centrifugeuse dans le cadre de la selection des EOPN.

Les gens présents sur ce Forum (notament GM) qui sont montés avec moi en avion et que j'ai chargé à peine à 1.5G+ pourront témoigner qu'il n'existe rien de comparable dans aucun coster à DLP.


Il est de coutume de raconter les pires fantasmes sur les accélérations dans les coaster, la pluspart du temps les valeurs des accélérations instantannées sont additionnées : dans un coaster ou vous subissez deux accélérations de 1.5G (ce qui est déja énormme) ou va vous dire que vous subirez 3G (1.5 + 1.5) ou de même sur les coaster ou l'on aime alterner G+ et G- la aussi on addittionne -1.5G suivi de +1.5G = 3G ce qui est totalement faut.

==> deux accélérations consécutives de 1.5G n'ont absolument rien à voir avec une accélération de 3G.

ou alors les accélérations annoncées sont réelles mais tellement vives quelles sont imperceptibles par l'organisme ... (moi j'appelle ça des vibrations lol), et dans ce cas sur les roller coasters pourris ça peut effectivement monter très haut

Maintenant je vous laisse avec vos fantasmes pour ceux qui ne crois pas (ou ne comprennent pas) les démonstrations mathématiques de mes posts précédents sachez que (physiquement):


un catapultage d'un avion sur porte avion qui passe de 0 à 250 km/h en 2s correspond à une accélération d'environ 5G

un pilote dans une formule 1, qui est un athlète de haut niveau ne dépasse jamais 3G.

la pluspars des gens normaux perdent connaissances au bout de quelques secondes à 3G 

==> ce n'est pas n'importe qui qui est capable d'encaisser 6.5G c'est réservé a une population très restreinte au contraire (- de 1% selon les chiffres de l'armée de l'air) et surtout cela nécéssite un entrainement quotidient

Aucun d'entre vous ne survivrait à une accélération de 6.5G

Les pilotes de chasses ou de voltige aérienne sont les seuls sur terre à atteindre des forts facteurs de charge (au dela de 3G) pour ce faire ils ont un entrainement et un équipement spéciale et sont sous oxygène pure au dela de 5G (j'ai pas encore vu de gonffle anti-G ni de masque à Oxygène dans les coaster lol)



Pour Kovu :
Une accélération est une valeur physique dont "G" est un multiple de la force gravitationnelle sur la terre. Dans un roller coaster et sur la terre en générale il n'existe que deux type d'accélérations les accélérations rectilignes (comme le catapultage de Rock) et les accélérations tengeantielles dans les virages et les inversions ... quand tu est à 2G cela veut dire que tu subit 2 fois l'accélération de la pesanteur (2 X 9,81 M/S-2 ... il n'y a pas à chercher plus loins ... on parle de G positif (+) lorsque la direction de l'effort est vers l'assise du siège (parallèle à la colonne vertébrale) qui sont les plus dures à supporter.

Pour conclure je n'ai jamais dis que la TOT allait à 445 km/h bien au contraire ... je ne vais pas refaire ma demonstration relisez mon post, si vous captez pas laisser tomber c'est pas si grave  ;)


Pour finir sachez qu'il n'y a aucun plaisir au dela de 3G ... c'est douloureux et épuisant et l'on attend qu'une chose en générale que cela s'arrête. passer 5s à 3G c'est comme courire un 100m ... j'ai jamais vu personne resortir en sueur completement essouflé d'un coaster moi 

Jolly
Lien : http://forumdcp.aceboard.fr/p-280850-5608-56677-1.htm#id265464

Cela voudrait dire que les valeurs des accélérations G indiquées dans les fiches coasters ne veulent rien dire ? Qu'en réalité on est soumis à des forces bien plus faibles ? Qu'une accélération verticale de 3G serait déjà très intense et difficile à supporter ?  :?

Merci d'avance pour vos explications  :)
 

fabien

Membre
21 Avril 2009
1 551
0
25
Tonnerre
Quoi qu'il arrive il ne faut pas se fier au bases de données, la preuve, le coaster le plus intense n'est pas tower of terror, mais Tsunami (ex thriller,zonga,texas tornado)  un énorme looper Schwarzkopf, c'est d'ailleurs à cause des forces que des harnais ont été rajouté, les gens finissaient par se coucher sur leurs genou sous la force. Pour le reste je ne sait pas.
 

Scotty

Membre
24 Mai 2009
2 236
61
25
Dunkerque
Je crois qu'il se trompe entre la force d'accélération et la force positive verticale .

Evidemment que personne ne pourrais subir une accélération de 3G. Rien que Dodonpa doit être insurportable, mais déjà quand on vois Stealth est ces 1.9G d'accélération, c'est super violent !
 

flo22061998

Membre
30 Juin 2011
674
0
Mais la, j'ai l'impression qu'il parle de l’accélération, dans des coasters on subit bien 5G, mais ce sont les G positifs verticaux, pas l’accélération: par exemple dodonpa tourne autour de 2G, et c'est très violent! Donc impossible 6,5G d'acceleration!

Edit: Oh désolé, Scotty a posté sa réponse avant moi  :oops:
 

fabien

Membre
21 Avril 2009
1 551
0
25
Tonnerre
Je vient de comprendre ta question  :-D alors oui, il ne faut pas confondre les types de forces, et leurs états :


              -positif(Sensation "d'écrasement")
Vertical :
              -négatif(Sensation de légèreté(airtime))

               
Latéraux : Dans ce cas, c'est juste une histoire de sens, si c'est positif on sera poussé sur un coté et si c'est négatif dans l'autre sens.

                    -Positif(prise de vitesse)
Accélération:
                    -négatif(ralentissement)

Dans tous les cas que je vient de citer, les sensations ressentit peuvent varier selon la valeur.

Voila, je sait que beaucoup de personne ici le savait déjà mais pour ceux qui ne savent pas ça peut être intéressant.
 

N_C

Membre
12 Août 2011
61
0
26
Vosges
Je vois, le problème, c'est qu'il dit aussi :

on parle de G positif (+) lorsque la direction de l'effort est vers l'assise du siège (parallèle à la colonne vertébrale) qui sont les plus dures à supporter.

Donc si j'ai bien compris, une accélération verticale serait encore plus dure à supporter qu'une accélération horizontale, le contraire de ce que vous me dites en fait.
Mais c'est vrai qu'en regardant les chiffres les forces verticales sont presque toujours supérieures aux forces horizontales...

les gens finissaient par se coucher sur leurs genou sous la force.
Ah ouais quand même, à ce point là, je doute que ce soit encore agréable  :-o
 

cham

Membre
27 Octobre 2006
1 488
0
29
Reims
Je pense moi que tout ce qu'il dit est vrai : la seule différence c'est les temps d'applications.
Là où un pilote va recevoir 3g pendant plusieurs secondes, le rider va ressentir 3g, peut être dans le creux d'une bosse, pendant une fraction de seconde, et ça change beaucoup de chose au niveau de l'organisme, et du ressentiment qu'on en a.
 

G+

Membre
24 Mars 2011
598
0
39
Tikahyme Bat (ISA)
Il faut différencier les G's mécanique aussi. Les centrifugeuses de foire tourne a 1.5 G pendant un long moment et il parait  que c'est parfois a la limite du supportable.
 

fabien

Membre
21 Avril 2009
1 551
0
25
Tonnerre
Oula oui j'ai oublié un point important, c'est vrai que sur intimidator 305 par exemple on se prend 4G pendant plusieurs seconde, et dans un boomerang vekoma classique, on subit environ 5.2 G mais pendant une fraction de seconde, je n'ai pas fait la bête rouge et jaune, mais il est réputé pour être très intense, alors que le boomerang beaucoup moins ...
 

N_C

Membre
12 Août 2011
61
0
26
Vosges
Donc il est tout à fait possible de se prendre 4G pendant plusieurs secondes dans des coasters intenses ?

Par contre je suis pas sûr d'avoir bien compris les graphes, pourquoi à certaines valeurs de G correspondent plusieurs valeurs en secondes ? (Ex. figure 9, 4G de 2 à 4 secondes)

Et sinon il n'existe pas des courbes des variations des accélérations G dans un coaster, obtenues par des accéléromètres ?