Télésiège à airtime!

Thib69

Membre
17 Mars 2019
141
10
32
Oui j'assume totalement ce titre accrocheur "putaclic" comme on dit!

Pour ceux qui aiment le ski et les remontées mécaniques bien tripantes, il y une petite curiosité sur le domaine de Val d'Isère: Le télésiège débrayable Lessières. Ce dernier a la particularité d'offrir quelques sensations sympas au plus haut de sa trajectoire.

En effet, ce dernier permet de passer au dessus d'une montagne et se prend dans les 2 sens pour naviguer entre 2 secteurs du domaine. C'est un point de passage obligatoire dans une journée de ski.

A son apogée, la sensation est assez singulière. Le titre du sujet parle d'airtime...nous en sommes bien loin mais il faut bien avouer que le premier passage sur cette remontée peut en impressionner plus d'un! On monte à pic à flanc de montagne puis en l'espace de quelques secondes nous plongeons de l'autre coté de la montagne à pic, avec une magnifique vue et un surplomb impressionnant (on passe de face à la montagne à dos à la montagne!). Tout en haut, le changement de direction doit nous faire passer temporairement en dessous des 1G de pesanteur, rien de bien folichon mais les petits balancements du siège, le vent et la vue qui se dégage avec rapidement un gros vide dessous appuient la sensation d'être (presque) comme sur un coaster!

Une petite vidéo pour illustrer cette remontée singulière!

https://www.youtube.com/watch?v=sdAcvq8gEUw

Avez-vous déjà pris des remontées mécaniques "à sensation"?
 

Boub08

Membre
28 Avril 2013
1 565
5
Ouhouh, voici un sujet intéressant, sur un appareil que je connais bien qui plus est !

Alors le changement de direction est un peu trop doux pour vraiment faire ressentir un airtime, mais la vue impressionne
D'ailleurs, les gens ont tendance à le prendre pour un manège et restent dans le siège en espérant faire le tour de la gare et repartir...
En matière d'airtime, rien de vaudra je pense le franchissement de pylône sur un téléphérique. Je n'en ai pas fait énormément mais j'avais été marqué par le P1 de l’aiguille du midi qui fait quand même son petit effet  :-D

Mais d'autre remontées se rapprochent encore d'avantage des montagnes russes comme cette télécabine équipée ironie du sort, de pinces à gravité Giovanola

https://youtu.be/ZYhnLIlvEBM?t=224
 

Guigui38

Modérateur
Membre de l'équipe
28 Février 2010
2 628
25
Voiron (38)
www.youtube.com
J'avais été surpris par le télécabine de Chamrousse (qui a remplacé le téléphérique il y a deçà quelques années), à plein régime à certains passages de pylônes la sensation n'est pas désagréable du tout. Avec contrairement aux télésièges la possibilité de se mettre debout, histoire de relancer le débat sur "rider debout". :lol:
 

michi99

Membre
15 Juin 2015
797
40
22
Strasbourg
J'ai aussi eu le plaisir de faire ce télésiège. Malgré qu'on ne ressente pas vraiment d'airtime, c'est vrai que le passage au sommet est à couper le souffle quand on découvre le vide.

Mais sinon pour ressentir un semblant d'airtime, il y a le téléphérique de la Grande Motte sur le glacier de Tignes. Au passage du pylône à mi-parcours environ, on ressent une sensation très particulière, qui m'a fait penser aux coasters  :love:
Voici une vidéo du téléphérique en question, avec le passage du pylône à 3min30.
https://www.youtube.com/watch?v=bfD4yeULaPA&t=224s
On apprend d'ailleurs dans la vidéo que la vitesse est réduite à ce passage, ce qu'on ne ressent pas du tout à bord.

Et en faisant la recherche, j'ai découvert que ce téléphérique a été remplacé en 2018 par un tout neuf possédant un balcon pour la saison estivale:
G4F2FIKSSMEKFLOBZMD5QAJJPI.jpg
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 066
38
28
Twan a dit:
C'est moi ou la cabine débraye et rembraye de part et d'autre de la section ?

Nope, c'est juste un rail-guide qui sert à passer les pylônes compression plus en douceur. Parce que sur un pylône compression, les galets qui servent à maintenir le câble se trouvent au-dessus, et du coup lors du passage d'une cabine, sa pince doit les soulever (grâce à deux ailettes). Et ça provoque des secousses.
Avec ce rail-guide, la pince de la cabine est équipé de roulettes qui vont maintenir la cabine à une distance constante des galets (en tirant le câble, donc), et ça permet d'enlever les secousses.