Tour de chute Nigloland. Combien de G ?

bazoum

Membre
14 Novembre 2017
80
1
Je lisais l’ article de Coster World sur la tour de chute. Ils annoncent 4,4 g positif.
Cela me surprend. Les g positifs n’ ont lieu que dans les courbes, loopings ou lors d’ accélération verticale vers le haut. Dans le cas d’ une chute c’ est l’ inverse. Sachant qu’ au repos l’ accélération est de 1 G, lors d’ une chute je crois que c’ est moins 1 a tout casser.
 

bazoum

Membre
14 Novembre 2017
80
1
Eh oui c est tout bête je n’ y avais pas pensé. Étant donné que le freinage n’ offre pas de sensation extraordinaire. L’ intérêt c’ est la chute libre a -1.
 

bazoum

Membre
14 Novembre 2017
80
1
Il me semble avoir lu sur wiki ou un truc similaire que la chute libre c’ était moins 1 mais bon!;à vérifier.
 

Eragony

Membre
11 Mars 2015
206
8
32
En fait, la nacelle chute bien à -1g (chute libre) c'est son accélération (CF 2éme lois de Newton), si on prend pas en compte les frottements.

Donc en retirant l’accélération de l'attraction terrestre vu qu'on l'a subis déjà quelque soit notre position (sur terre ou sur la tour de chute qu'elle soit en train de chuter ou non), la tour de chute nous apporte aucune accélération supplémentaire, d'où le 0G.
 

ClemTheOuf

Membre
27 Février 2012
258
14
25
76
Non, la nacelle ne chute pas a -1g.
La force G (que l'on devrait normalement appeler accélération plutôt que force) est la somme des forces non gravitationnelles appliquées à un objet.
L’accélération de la pesanteur à la surface de la Terre ne produit une force g qu’indirectement. La force de 1g exercée sur un corps reposant à la surface de la Terre est provoquée verticalement par la réaction du support en empêchant l'objet de tomber en chute libre.

Quand la nacelle est lâchée, plus aucune force AUTRE que la pesanteur ne s'applique sur celle-ci (on néglige le frottement), elle subit donc 0 g.

En bref :
La "force" G c'est toute force qui n'est pas naturelle (par là entendre "chute libre", mais je n'aime pas ce terme puisque dans l'espace on "tombe" sans vraiment tomber, on va dire "qui n'est pas la gravité" bien que la gravité terrestre soit utilisée en tant qu’échelle de mesure ici, ironiquement).
C'est une force de réaction support.
 

Eragony

Membre
11 Mars 2015
206
8
32
Je parlais de l'accélération pour le -1g, seconde lois de newton.


En vrai, dans une chute libre dans une tour de chute, avec les frottements, on subira une force de 0.1g.
 

ClemTheOuf

Membre
27 Février 2012
258
14
25
76
Non et oui.

Le g est une unité d'accélération (qui utilise l'accélération gravitationnelle comme échelle).
Cette unité ne prend pas en compte l'accélération gravitationnelle en elle même (seules les accélérations propres sont prises en compte).

Ne pas confondre g (unité de mesure), G (constante gravitationnelle), le PFD (F = m.a. loi de newton) ou bien encore la loi universelle de la gravitation. C'est des choses différentes.

En gros tu ne peux pas dire "-1g" puisque tu essayes de parler d'une accélération non propre (gravitation) avec une unité qui ne prend pas en compte les accélérations non propres (le g).

D'ailleurs on dit "force g" mais on parle bien d'accélérations et non de force.

Oui pour le ~0.1g avec les frottements (qui est d’ailleurs plus proche du 0g parfait sur le 10 - 20 premiers mètres dus aux frottements plus faibles, car vitesse plus faible).
 

Eragony

Membre
11 Mars 2015
206
8
32
Donc puisque tu ne sembles pas comprendre :

g = valeur de la constante de l'accélération de la pesanteur à la surface de la Terre, qui vaut environ 9.81 m.s-² et qui n'est aucunement une unité de mesure comme tu le dis. On exprimera ensuite les différentes accélérations subis en nombre de g (nombre de fois qu'on a la constante de l'accélération de pesanteur à la surface de la Terre).


Si tu pars de la base, de la base, c'est la 2éme loi de Newston :








En projetant uniquement sur l'axe verticale qui pars du sol au ciel on obtient :



Donc l'accélération de la nacelle vaut bien -g, car ta vitesse augmente de 9.81 m/s chaque seconde qui passe et qui est dans le sens contraire à l'axe choisis ! Et je parle pas de la force en g !

Par contre, quand on parle de "force" en g, la chute libre vaut 0g car on ne subis que l'attraction de la terre.

Quand tu es immobile sur le sol de la terre, tu as la somme des forces qui s'exercent sur toi qui vaut 0, donc l'accélération vaut 0. Et ce qui équivaut à une "force" de 1g.

 

ClemTheOuf

Membre
27 Février 2012
258
14
25
76
la constante de l'accélération de la pesanteur à la surface de la Terre est 9,807 m/s² que l'on note aussi
8aad928c73fda5199478a151663f0ce3a57a8027.png
m/s² effectivement.

Sauf que le g que l'on utilise ici n'est pas la même chose. C'est une unité de mesure d'unité g.
Toi tu parle de -1 *
8aad928c73fda5199478a151663f0ce3a57a8027.png
m/s² ce qui est correcte (mais ce n'est pas la même chose que -1g).

Voilà un bel article de wiki sur l'unité de mesure g.
https://fr.wikipedia.org/wiki/G_(acc%C3%A9l%C3%A9ration)

En bref, toi tu restes en m/s² qui est l'unité de mesure des accélérations, et tu appliques le PFD dessus, alors que le g est une autre unité de mesure uniquement pour les accélérations propres (et donc utilisations et résultats différents).
Les deux son correct évidement, on ne parle juste pas exactement de la même chose de plus le g n'est pas une unité de mesure ISO (bien que ce soit cette dernière que l'on utilise dans les montagnes russes par exemple).
 

Eragony

Membre
11 Mars 2015
206
8
32
Oui on parle de la même chose en fait hein x)

g étant une constante, elle possède une valeur qui est comme tu dis 9,807 m/s². Donc quand tu dis -1g, c'est effectivement -9,807 m/s².

Le g est "une unité de mesure" oui et non, car j'aime pas l'appeler comme ça et que c'est pas vraiment une unité de mesure, on compare l'accélération subis par l'accélération de pesanteur.

Ce qui fait que si tu dis que tu subis 2g, c'est simplement que tu subis 2 fois l'accélération de pesanteur, c'est pour ça qu'on dit d'ailleurs qu'on pèse 2 fois plus lourd par abus de langage d'ailleurs.
 

ClemTheOuf

Membre
27 Février 2012
258
14
25
76
Oui et non ! (le mec chiant  :mdr:)

Il y a belle est bien g unité de mesure qui N'EST PAS g la constante (regarde le lien wikipedia), c'est pas la même chose, d'ou la confusion.

Quand TU dit -1g c'est -9,807 m/s² pour toi
Quand JE (et les autres, ou même NoLimits) dis(ent) -1g c'est -9,807 m/s² d'accélération propre + -9,807 m/s² de la pesanteur (accélération non propre).

D'un point de vue coaster, pour toi -1g c'est un floater airtime, pour moi -1g c'est un ejector.
On bien un ejector -2g (Skyrush) pour nous, c'est -3g pour toi puisque tu y ajoute l'accélération de la pesanteur.

En plus simple le g peut être compris comme les accélérations issues de réaction support (et évidemment la pesanteur n'est pas une réaction support hein Xd)
Bien que "réaction support" puisse être bizarre à comprendre pour certain quand on parle de frottement, mais je pense que toi tu comprends très bien.

NoLimits fonctionnement aussi avec accélération propre (soit SANS l'accélération gravitationnelle terrestre dans les valeurs afficher)
Tu comprends l'importance de se comprendre ? xD
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 023
37
25
Kintzheim
https://www.youtube.com/watch?v=Uc4sYzFP5bs

Vous avez tous les deux raison, mais sans vous comprendre :mdr:
Si je dois donner un point ce sera plus pour ClemTheOuf mais preuve qu'on peut mieux faire.
 

balrog

Membre
18 Novembre 2016
698
2
30
Un petit recap.

Le nombre g, qui vaut environ 9.8 m/s² est bien une unité d'accélération, et donc une constante.

Le champs de vecteurs g avec une flèche, désigne le "champs d'accélération gravitationnelle". Il dépend du référentiel choisi, du point de l'espace ou il est mesuré et du temps.

Le "nombre de g", c'est l’accélération d'un objet relativement à un référentiel localement inertiel, c'est à dire son accélération relativement à un objet virtuel en chute libre qui se trouverai au même endroit au même moment. Dans un référentiel R quelconque, si mon objet est en un point P et subit une accélération a, c'est donc a-g(P) avec g(P) la valeur de l'accélération gravitationnelle au point p.
 

Boub08

Membre
28 Avril 2013
1 565
5
Eragony a dit:
Par contre, quand on parle de "force" en g, la chute libre vaut 0g car on ne subis que l'attraction de la terre.

ClemTheOuf a dit:
Oui pour le ~0.1g avec les frottements (qui est d’ailleurs plus proche du 0g parfait sur le 10 - 20 premiers mètres dus aux frottements plus faibles, car vitesse plus faible).

Sans vouloir contredire qui que ce soit, vous nous sortez les grandes théories pour au final affirmer qu'on subit 0G en chute libre (et après avoir écrit le contraire encore un peu avant)  :?

Pour subir 0G, il faut échapper à l'attraction terrestre (ça hélas, je pense que seuls très peu d'entre nous le vivront un jour)
ou subir une force opposée à cette attraction terrestre et de valeur égale, soit 9,81 m/s² (ça, ça arrive déjà plus souvent sur nos machines favorites)

Donc quand on est au sol, on subit 1g (ou -1 si vous voulez selon le référentiel) compensée par la force de réaction du sol
Quand on tombe, on subit toujours 1g (et non zéro), sauf que plus rien ne s'oppose à ses effets, c'est bien pour ça qu'on tombe
Chute libre et apesanteur sont deux choses souvent confondues, mais bien distinctes

L’article CW sur les airtimes résume bien tout cela

J’espère ne pas dire de bêtises ^^