[TPE] Systèmes de catapultage

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Bonjour Coasters World !  :-)

Voilà, étant en première, on doit réaliser un TPE, et on a choisi de parler de différents systèmes de catapultage. Je m'occupe personnellement de la partie relative aux launchs sur les coasters.

Enfin bref, tout ça pour dire que j'aimerais solliciter -si vous le souhaitez évidemment- vos connaissances pour quelques questions. Eventuellement j'en poserais plus tard si il m'en vient d'autres. Profitez-en aussi si vous avez des questions à poser en rapports avec les launchs de coaster, de quoi transformer ce topic en topic très technique !  :-P




Alors voilà :


- Ma plus grande hantise est le moteur hydraulique... Et j'aimerais particulièrement savoir comment il marche. Je sais que c'est la pression d'un fluide qu'est transformée en énergie mécanique, mais je n'ai absolument aucune idée comment concrètement on la transforme. Je veux dire, il y a quoi dans un moteur ? Une turbine ? Une vis hélicoïdale ..?


- J'insisterais dans ma partie sur les énergies potentielle et cinétique. Autant pour un catapultage à contrepoids je visualise bien à quels moments ces énergies sont acquises et redistribuées, autant pour un système hydraulique ou encore LIM/LSM j'ai un peu plus de mal... C'est quand on pressurise l'huile par exemple qu'on acquière une énergie similaire à l'énergie potentielle ?


- Un système à air comprimé, c'est juste un vérin relié à un câble ? Parce que j'avais entendu que Dodonpa possédait 3 catapultes à la suite, ce qui me semble louche par rapport à l'idée que je me fais du système...



Pour l'instant c'est tout ce qui me vient à l'esprit..  :-)

Merci !  :wink:


 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Je vais essayé de t'aider mais je na suis pas spécialiste donc vérifie mes dires .

Tu as raison pour les propulsions hydrauliques, la pression du liquide (qui est un liquide compressible contrairement à l'eau liquide par exemple) joue bien le rôle de l'énergie potentielle. dans le cas d'un contrepoids l'énergie potentielle est due à la hauteur (énergie potentiel de pesanteur) ou plutôt à la différence de hauteur, la c'est le même principe mais avec la pression.

Quand tu augmente la pression dans le réservoir c'est comme si tu faisait monter le contrepoids, quand tu lance le train la pression chute d'un coup c'est pareil que quand le contrepoids tombe d'un coup.

Concernant le fonctionnement précis je n'en sais rien mais  un moteur hydraulique ou à air comprimée doivent fonctionnaient de la même manière grosso modo, ce n'est que les propriétés physique du fluide (liquide ou gaz) qui changent et apportent donc des qualités différentes (prix, pression max possible etc...).
Mais dans les 2 cas c'est le réservoir haute pression qui stocke l'énergie potentiel.

L'énergie potentiel est stockée grâce à une pompe qui fait montée la pression dans le réservoir. Pour transformer cette énergie potentiel en énergie cinétique  rien de plus simple en théorie:

Prenons l'exemple d'un déodorant et d'une sarbacane, le déodorant jouant le rôle du réservoir et la sarbacane du dispositif transformant l'énergie Potentiel en énergie cinétique.
Tu colle ton déo a ta sarbacane tu appuie sur le déo et le projectile part grâce à la différence de pression, en effet la pression étant plus élevé d'un coté du projectile une force va s'exercer sur le projectile (une pression c'est une force sur une surface, la surface est la même des deux cotés mais pas la pression donc le projectile subit une force plus grande d'un coté que de l'autre, la résultante des forces n'est pas nul ce qui ce traduit à l'aide la 2eme loi de newton par une accélération), le projectile prend donc de la vitesse tu as bien transformé une énergie potentiel en énergie cinétique.

Dans le cas de moteur hydraulique c'est le même principe mais les dispositifs sont beaucoup plus complexes, tu te doutes bien que c'est pas facile d'emmener un train de plusieurs tonnes à 100 km/h. On utilise des astuces, le coup des trois réservoir consécutif en est une.


Concernant les LIM, Il n'y a pas d'énergie potentiel car on a pas besoin de stocker d'énergie pour lancer le train on pourrait faire fonctionner le dispositif en permanence c'est a dire envoyer des trains en continue.
A moins que les LIM utilisent des gros condensateur pour stocker de l'électricité à ce moment la le condensateur jouerait le même rôle que le réservoir haute pression. Mais ce la m'étonnerait car de l'électricité on en a presque à l'infini suffit de demander à edf un abonnement qui permet de fournir des quantités importantes en électricité.

Mais si tu veux absolument une énergie potentielle pour ce cas cela dépend de la centrale qui a alimente le coaster (énergie potentiel de pesanteur pour un barrage hydro-électrique, énergie potentiel nucléaire dans le cas d'une central atomique, c'est alors cette énergie potentiel que la centrale transforme en énergie électrique et les moteurs du coaster transforment cette énergie électrique en énergie cinétique) mais on s'écarte du sujet.
pour le fonctionnement du moteur en lui même il utilise la force de Laplace qui transforme l'énergie électrique en énergie cinétique mais je pense que tu connais déjà comment sa marche.

Bonne continuation et n'hésite pas à reposer des questions
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Merci franfran pour le lien. Je pense que rentrer dans ce genre de détail va être trop complexe, je vais simplement dire qu'un moteur hydraulique est un système qui transforme la pression d'un fluide en énergie cinétique.

Et merci chapichapo pour ces explications, ça me paraît bien plus clair.  :wink:

Mais tout de même :
Mais ce la m'étonnerait car de l'électricité on en a presque à l'infini suffit de demander à edf un abonnement qui permet de fournir des quantités importantes en électricité.
Oui, mais les launchs utilisent quand même un condensateur, histoire d'éviter de trop gros pic de consommation lors des lancements. Ils jouent le même rôle qu'une flywheel donc. :-)




Ah oui, autre chose, il y a t-il beaucoup de différences entre LIM et LSM ? Je sais que le second permet aussi de stopper (houlà, que dis-je ! Ralentir seulement !) le train, mais au final, c'est des sortes de bobines déroulées. Enfin je ne me rappelle plus trop comment ça marche, il faut que je recherche des trucs dessus...
 

jmy2905

Membre
6 Juin 2006
1 404
0
39
Meuse
chapichapo a dit:
Concernant le fonctionnement précis je n'en sais rien mais  un moteur hydraulique ou à air comprimée doivent fonctionnaient de la même manière grosso modo, ce n'est que les propriétés physique du fluide (liquide ou gaz) qui changent et apportent donc des qualités différentes (prix, pression max possible etc...).
Mais dans les 2 cas c'est le réservoir haute pression qui stocke l'énergie potentiel.

Je veux pas dire de conneries concernant l'hydraulique mais le réservoir ne stocke pas la soit disant "énergie potentiel" Imaginez la taille du réservoir du Kinda Ka... jette un œil sur la taille du moteur. 
Qu'on me corrige... mais c'est des pompes hydraulique ou peut être même des suppresseurs qui envoient le fluïde... 
On pourrait faire aussi un reportage sur les différents launch  - HS -
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 700
102
Paris
coastersworld.fr
Je ne suis pas spécialiste, mais je connais quelques bases qui me permettent de dire que j'ai lu d'ENORME CONNERIES sur ce topic !
Désolé de ramener encore mon grain de sel sur les topics scientifiques...mais là c'est trop !

Je vais pas faire de citation, mais :

L'énergie potentielle, c'est mgh (avec m la masse, g l'accélération de la pesanteur, et h la hauteur). Donc bon, un launch horizontal, tu n'acquiert jamais la moindre énergie potentielle supplémentaire !!!!!!!!!!
Pendant un lift, tu en acquiert par contre.
Exemple : Train de 1000 kg, g = 9.81, hauteur du lift de 50 m
Différence d'énergie potentielle entre le bas et le haut du lift : le train en reçoit 1000*9.81*50 = 490 500 J

Donc pendant un launch horizontal, tu ne fait qu'acquérir de l'énergie cinétique.
L'énergie cinétique s'exprime 1/2 * m * v², donc elle est étroitement liée à la vitesse.

La seule et unique façon d'accumuler de l'énergie potentielle de pesanteur, c'est de prendre de la hauteur.
Tu peux faire l'expérience chez toi en montant un escalier par exemple  :-D Et si tu veux transformer toute cette énergie accumulée en énergie cinétique, essaye donc de lâcher un caillou du 1er étage : il va prendre de la vitesse, donc transformer son énergie potentielle en énergie cinétique (comme dans un drop quoi !)

Voilà pour les rappels basiques sur l'énergie.


Alors ensuite le moteur hydraulique.....Je ne connais absolument pas la conception d'un moteur de coaster, mais tous les moteurs hydrauliques se ressemblent plus ou moins. Ceux que j'ai étudié en détail sont ceux de moteur de pelleteuse genre Poclain.

Un moteur hydraulique, ça fonctionne avec de l'huile qui est INCOMPRESSIBLE (en théorie, mais en réalité très très peu compressible) !

C'est ce qui permettre d'atteindre des pressions de l'ordre de 200 bars. Et pourquoi on ne peut pas faire ça avec de l'air ?
Parce que l'air est très compressible. Prenez une bombonne, compressez de l'air a 200 bars dedans, faites un petit trou dans la bombonne : ça fait une bombe. Prenez une bombonne, "compressez" de l'huile a 200 bars dedans, faites un petit trou dans la bombonne : il y a une petite goutte qui va sortir.

Principe de base d'un moteur hydraulique type Poclain : c'est assez compliqué à décrire sans image. Vous avez un cylindre intérieur avec des formes de vagues, et au centre une pièce (le rotor, celle qui tourne) avec 8 pistons, ou on injecte l'huile sous pression, et au bout des petits galets. Ces galets vont rouler sur cette piste "bosselée". En injectant de l'huile au bon moment dans ces pistons (en réalité quand la piste se trouve en descente) on commande la rotation du rotor.
Regardez le plan ici pour mieux comprendre : http://www.cnr-cmao.ens-cachan.fr/telecharge.php?fic=moteur_hydraulique_poclain_DT_PDF.zip

Pour les coasters type Kindga Ka, le rotor tourne, on enroule le câble dessus et ça tire le train.

Et au fait, du fait de la nature TRES différentes des 2 fluides (air et huile) les principes de fonctionnement et les caractéristiques d'un moteur hydraulique (huile) et d'un moteur pneumatique (air) sont COMPLETEMENT différents...

Pour finir, les LIM n'utilisent pas de condensateur, tout simplement parce qu'on ne sait pas (encore) stocker de grande quantités d'énergie dans un condo.
Ah oui, et aussi parce que pour faire fonctionner un LIM, il suffit de le brancher sur le courant et d'alimenter les bobines...

On va sûrement encore dire que je suis sarcastique ou autre, mais quand on lit des trucs comme ça !! Je vois vraiment pas d'où ça aurait pu sortir !
 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 044
5
36
Essonne
NaiRolF a dit:
C'est ce qui permettre d'atteindre des pressions de l'ordre de 200 bars. Et pourquoi on ne peut pas faire ça avec de l'air ?
Parce que l'air est très compressible. Prenez une bombonne, compressez de l'air a 200 bars dedans, faites un petit trou dans la bombonne : ça fait une bombe. Prenez une bombonne, "compressez" de l'huile a 200 bars dedans, faites un petit trou dans la bombonne : il y a une petite goutte qui va sortir.

Pourquoi S&S Power utilise t il l'air comprimé pour faire marcher certaines de ses attractions (flats rides style Rush, tour de chute type Space Shot ou encore launch coaster type Dodonpa / Ring Racer) si c'est si dangereux ?

Ont ils trouvé un moyen de maitriser cette technologie afin de la sécuriser totalement ?
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 700
102
Paris
coastersworld.fr
Ce qui est dangereux c'est de compresser de l'air à 200 bars !

Tout ce qui est pneumatique, les moteurs aussi (donc j'imagine que ceux de S&S aussi) fonctionnent avec des pressions de l'ordre de 7 bars, parfois jusqu'à 10 mais plus rarement.

Et là, ce n'est plus dangereux !

Évidemment on développe moins de puissance. La grande caractéristique du moteur hydraulique, c'est sa forte puissance massique (beaucoup de puissance, pour des moteurs assez petits).
 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Je ne suis pas spécialiste, mais je connais quelques bases qui me permettent de dire que j'ai lu d'ENORME CONNERIES sur ce topic !
Désolé de ramener encore mon grain de sel sur les topics scientifiques...mais là c'est trop !

Je vais pas faire de citation, mais :

L'énergie potentielle, c'est mgh (avec m la masse, g l'accélération de la pesanteur, et h la hauteur). Donc bon, un launch horizontal, tu n'acquiert jamais la moindre énergie potentielle supplémentaire !!!!!!!!!!
Pendant un lift, tu en acquiert par contre.
Exemple : Train de 1000 kg, g = 9.81, hauteur du lift de 50 m
Différence d'énergie potentielle entre le bas et le haut du lift : le train en reçoit 1000*9.81*50 = 490 500 J

Ba sache que tu es dans l'erreur qui t'as dit quant on parlait d'énergie potentiel de pesanteur qu'on parlait du coaster en lui même...

Bien évidement que les trains dans les launch horizontales ne prennent pas d'énergie potentiel (enfin sauf en haut des montée mais pas sur le lauch) mais on parlait du système de contrepoids, ou l'on fait monter un poids en hauteur et c'est lui qui prend l'énergie potentiel. Et sa chute permet de développer l'énergie qui va lancer le train. Le contrepoids possède bien une énergie potentiel de pesanteur lorsque l'on le monte.

Je veux pas dire de conneries concernant l'hydraulique mais le réservoir ne stocke pas la soit disant "énergie potentiel" Imaginez la taille du réservoir du Kinda Ka... jette un œil sur la taille du moteur.

il y a forcement deux réservoir un qui stock le fluide au repos et un qui stocke le fluide pressurisé, le premier est donc plus gros que le 2ème, surtout dans le cas de l'air comprimé.

Ont ils trouvé un moyen de maitriser cette technologie afin de la sécuriser totalement ?

Stocker de l'air à 200 Bars est une technologie maitrisé depuis très longtemps donc les risques sont minimes. Dans les bouteilles de plongées l'air est à 200Bars.

Ah oui, autre chose, il y a t-il beaucoup de différences entre LIM et LSM ? Je sais que le second permet aussi de stopper (houlà, que dis-je ! Ralentir seulement !) le train, mais au final, c'est des sortes de bobines déroulées. Enfin je ne me rappelle plus trop comment ça marche, il faut que je recherche des trucs dessus...

Tu as raison dans les deux cas il s'agit de "moteur électrique déroulé" et c'est bien la bobine que contient le moteur qui est déroulé. Je ne connais pas la différence entre les deux mais à ce que tu décrit on peut faire une analogie avec les moteurs électriques classiques: En faite un moteur et une dynamo sont théoriquement la même chose mais en pratique certains moteurs ne peuvent pas fonctionnait à l'envers (c'est à dire comme une dynamo) car cela les casses. Donc un LIM serait un moteur linéaire non-réversible alors qu'un LSM l'est est peut donc faire office de "dynamo linéaire" pour freiner le train.
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Désolé de ramener encore mon grain de sel sur les topics scientifiques...mais là c'est trop !
Non justement, c'est très bien de nous corriger ! Merci . :mrgreen:

Pour finir, les LIM n'utilisent pas de condensateur, tout simplement parce qu'on ne sait pas (encore) stocker de grande quantités d'énergie dans un condo.
Mais les LSM oui, ou c'est comme les LIM ? Parce que j'avais lu qu'ils utilisaient un condensateur sur Anubis. Et pour la patate, SVJ parle de gros condensateurs pouvant stocker des milliards de watt (pour un canon électrique), je pense que les coasters n'ont pas besoin d'autant. A moins que je suis entrain de tout confondre.  :|
 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Mais les LSM oui, ou c'est comme les LIM ? Parce que j'avais lu qu'ils utilisaient un condensateur sur Anubis. Et pour la patate, SVJ parle de gros condensateurs pouvant stocker des milliards de watt (pour un canon électrique), je pense que les coasters n'ont pas besoin d'autant. A moins que je suis entrain de tout confondre.  :|

Nan nan tu as tout as fait raison (enfin presque tu confonds Watts et joules), les gros condensateur existe je sais pas pourquoi j'ai dit ça lol (ceux du LHC sont colossal d'ailleurs).

Et ceux des coasters doivent être gros d'ailleurs :
prenons l'exemple d'un coaster de 20 tonnes ayant UN LIM qui l'accélère jusqu'à 100 Km/h.

Si toute l'énergie est stockée dans les condensateurs, il y a 0.5*20000*(100/3.6)^2=7716049 joules dans les condensateurs lorsqu'ils sont chargés et encore il y a plus car je néglige les pertes (ce qui n'est pas du tout le cas en vrai car aucun moteur n'a un rendement de 100%).
Cela fait donc au moins 8millions de joules c'est pas mal. Ce ne sont pas des Watts qui sont stockée dans un condensateur c'est une énergie, les watts est une unité de puissance c'est çà dire un une énergie sur un temps.

En revanche les condensateurs ont bien une puissance aussi qui dépend bien sure de l'énergie que celui-ci peut stocker mais aussi de la vitesse à laquelle il se décharge.
Revenons à notre cas, imaginons que l'accélération dure 3.5 secondes
alors les condensateurs doit être capable de délivrer 8000000/3.5=2285714 Watts.

Les condensateurs du coasters doivent être donc capable de stocker 8millions de joules et de délivrer une puissance de 2.3 million de watts.

Tout ces calculs n'ont pour but que de donner un ordre de grandeur et n'ont rien de précis bien sure :mrgreen:.


 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 700
102
Paris
coastersworld.fr
Ah bah si je suis dans l'erreur, désolé je ne posterais plus sur ce topic !  :mrgreen:

Ah au fait, effectivement les bouteilles de plongée sont remplies avec de l'air à 200 bars, mais je parlais de moteur pneumatique. A ma connaissance, on propulse pas un coaster avec une bouteille de plongée.

Sur ce, je laisse les vrais scientifiques répondre aux questions.
 

chapichapo

Membre
19 Mars 2006
396
0
36
Paris
Pourquoi tu fait le mec vexé ?

Tu t'es trompé sur ce coup la rien de grave, j'ai fait moi aussi des erreurs dans ce topic ce n'est pour autant que je prend la mouche. Surtout que tu as fait de très bonnes remarques qui font avancer les choses.

Ah au fait, effectivement les bouteilles de plongée sont remplies avec de l'air à 200 bars, mais je parlais de moteur pneumatique. A ma connaissance, on propulse pas un coaster avec une bouteille de plongée.

Nan mais tu affirmais que c'était dangereux de stocker de l'air à 200bars. Je te réponds juste que certes c'est dangereux mais c'est danger sont largement maitrisé.
on sait très bien faire des réservoir énorme résistant à 200bars et même bien plus, qui aurait l'énergie potentiel suffisante pour envoyer un coaster. Les raisons sont tout autres à mon avis ce n'est pas le stockage qui posent problème :
1) c'est long de remplir un réservoir à 200bars trop longs de plus il faut des pompes rapides donc puissantes et c'est à mon avis une solution trop couteuse
2)Une détente d'une quantité aussi importante de l'air provoque un refroidissement important qui lui peu entrainer des dangers, je sais même pas si on est capable de faire se détendre une aussi grande quantité d'air à 200bars en quelques secondes. On doit en être capable mais le prix exploserait avec toute les précaution qu'il y a à prendre.


Et c'est pour ces raisons que les moteurs pneumatique fonctionnent avec des pressions de max 10 bars. Ce n'est pas le stockage le problème c'est tout le reste.
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Question time !


Les catapultes sont entièrement automatiques ? L'opérateur de Kingda Ka par exemple, lance le train, puis l'automate gère tout seul la suite ? (Toute la séquence d'attente, d'attache, de vérification, de lancement...)

Je pense que oui quand même, mais bon, je préfère ne pas dire d'âneries.  :-D


Et connaîtriez-vous quelques marques/sites web d'automates de coaster ?

Merci.  :wink:
 

Nico

Membre
20 Avril 2006
1 900
0
29
Lille
KingRCT3 a dit:
Et connaîtriez-vous quelques marques/sites web d'automates de coaster ?

Absi en connait en rayon, tu pourrais essayer de le contacter par MP s'il ne se manifeste pas sur le sujet.

Reverchon utilise un Siemens Simatic S5 APC's et Zamperla un Allen Bradley series 500 SLC's dans le cas du Spinning Coaster.
Il me semble que j'avais aussi entendu dire par Absi encore une fois, que B&M et GCI faisait appel à la même boîte concernant les système d'API.

 

Absimilliard

Membre
26 Mai 2005
1 310
0
parkvault.net
Pour repondre a ta question King, oui, une fois que l'operateur donne l'authorisation de launch et que l'operateur appuie et garde le bouton "dispatch enable" (ca pourrait se traduire par authorisation d'envoyer") enfonce, c'est les ordinateurs du ride qui gere tout le launch. Ces boutons rendu standard sur presque tout les coasters a 2 operateurs et plus ont ete invente par Six Flags apres un accident dans les annees 1980... Sur un Shuttle loop Arrow (similaire a Revolution a Blackpool) a Six Flags Great Adventure, apres que l'operateur ait appuye sur le bouton de lancement du train, une fille saoule a saute par dessus le portillion et s'est assise sur un harnais baisse... Vu que le ride consiste en un decollage a 30-40 km/h, une descente de 15 metres, un looping, une montee a 15 metres de l'autre cote, freinage, redecollage vers l'arriere... La femme est tombe sur le rail en bas du looping... Je vous laisse imagine le resultat! Apres ca, Six Flags a installe sur tout leur coaster ce bouton. Si l'operateur en gare lache ce bouton, le train est arrete dans sa position. Si c'est un launched coaster a partir de la gare, la sequence de launch est aussi arrete. Ce genre de bouton aurait pu prevenir l'accident a Great Adventure, car le temps que l'operateur a la console voit la fille, il etait trop tard.

Personnellement, si on est est assis en premiere rangee, c'est sur les vieux coasters "Premier Rides" que c'est le plus impressionnant! L'operateur donne le ok par le micro de la gare, puis on attend les dizaines de freins mecaniques s'ouvrir... puis on entend un genre de bruit electrique... Ca, ca veut dire que les moteurs a induction lineaires sont en train de se charger et une fraction de secondes plus tard, on est catapulte!

Concernant les systemes de controle, c'est une boite americaine appelle Consign qui fait les systemes de controle et les automates de gestion pour B&M et GCI. Voici le site web: http://www.consignllc.com/index_ae.html . A noter aussi que leurs automates evoluent et donc ils offrent les upgrades et meme l'installation d'automates sur des attractions qui en avait d'autres sortes ou meme pas.

Intamin est comme d'habitude, une boite tentaculaire et un peu mysterieuse! Leurs automates sont archi-compliques, fait "in house" (par Intamin eux meme) et tombent souvent en panne. Aussi, pour deposer des offres de contrat le plus bas possible, Intamin tant a faire dans le bas de gamme. Je pense ici a l'accident de Superman: Ride of Steel a Six Flags New England. Question de sauver des sous sur l'attraction, ils ont curieusement mit des simples boyaux en plastique pour le systeme pneumatique qui fait bouger les freins magnetiques. En 2001, un boyau a explose et le resultat a ete que certaines lames de freins etaient en position baissee quand l'autre train est arrive dans les freins! Il a tamponne le train en gare, ralentit un peu par les roues d'avancee. Six Flags a regle le probleme en mettant des boyaux renforce d'acier.

Walt Disney Imagineering est curieusement aussi un concepteur et fabriquant d'automates. Saviez-vous que le meme systeme de controle gerent presque toute les attractions a Disneyland Paris? En general, Imagineering va prendre livraison d'une attraction et va la modifiee a leur maniere, au grand damne de certaines compagnies. Par exemple, ils avaient bien essaye de faire tourner California Screamin' avec l'automate et les pieces d'origine d'Intamin... Mais il etait peu fiable et c'etait difficile obtenir des pieces. Donc, Imagineering a tellement modifie l'attraction que Intamin ne la considere meme plus comme la leur...

Le manque de debit chronique a Tonnerre de Zeus est du a deux causes:

1- CCI coupait les coins ronds dans tout leurs projets et comme les freins, ca coute cher... ils en mettaient le minimum.

2- Le systeme de controle et le lift est vraiment le plus primitif possible, encore une fois pour sauver de l'argent.

La configuration merdique de la fin de Tonnerre de Zeus veut dire qu'un train en gare ne peut dispatche que quand l'autre passe au dessus de la route. Ensuite, vu que le lift est le plus cheap possible, il a pas de vitesse variable. Donc, meme si la voie apres le lift est completement libre, il ne peut accelerer pour envoyer le train plus vite! Six Flags Magic Mountain exploite a fond leurs lifts a vitesse variables. Sur presque tout leurs coasters, pour reduire l'entretien, les trains passent le sommet a une vitesse assez lente. Mais, pour gagner en debit, ils aillent extremement vite durant la montee. Si le train gagne 5-10 secondes par tour... Sur une heure, ca veut possiblement dire3-4 departs de train additionnelles, ce qui donne quand meme 100 visiteurs de plus et une file d'attente plus courte.

Si on me donnerait un budget illimite et la responsabilite de ramener Tonnerre de Zeus dans le top 10 mondial, je ferais les 3 choses suivantes:

1- Un coup de fils a GCI, qui vient analyser le ride de A a Z. Reconstruction et renforcement d'une bonne partie de la structure et changement de toute les voies. Allongement du ride en enlevant la derniere spirale dans les freins et ajout d'une zone de freins equippe de freins magnetiques. La raison est simple: ca donne une zone tampon et avec le point 2, on augmente le debit de 10 a 25% minimum.

2- Un coup de fils a Consign AG, qui change l'automate de gestion et grace a un nouveau moteur de lift, permet d'ameliorer le debit.

3- 2 nouveaux trains a 14 wagons Timberliner de Gravity Group. Les trains PTC ne peuvent pas survivre a un parcours si intense avec des virages si peu penches et c'est impossible au Parc Asterix d'envoyer a chaque 1-2 ans les trains chez PTC aux USA pour une reconstruction complete.

Pour le point 1, je m'inspire de ce que Lake Compounce a fait pour Boulder Dash. GCI a decouvert avec l'analyse que plusieurs points de la structure etaient trop faible et la qualite du bois etait vraiment deficiente... Donc, ils ont renforce et reconstruit des sections entieres, change les rails sur la majeure partie du ride et ils se sont amuses en changeant la partie "morte" (une bete section de rails ou le train se penche un peu sur le cote...) pour un fantastique "triple up" ou on touche pas le siege pendant quelques secondes!
 

pmlondon

Membre
15 Avril 2006
2 509
0
Oulah Absi sans vouloir passer de la pommade ce que tu viens de nous dévoiler est super intéressant.

Surtout la confirmation de l'accident stupide sur les Lightin Loops. Ces 2 coasters auront toujours une place spéciale vu que j'ai découvert le plaisir de rider sur l'un des 2.
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Je ne peux que te remercier Absi pour cette réponse plus que complète !  :mrgreen:
Je serais toujours étonné par ta culture en matière de coaster et de l'histoire des parcs.
 

BenJ

Administrateur
31 Mars 2005
5 267
1
34
Paris
www.coastersworld.fr
Un autre détail qui prouve que l'automate de TDZ est nul ?

Dès qu'on touche au rail de transfert (donc pour ajouter ou enlever un train), il faut redémarrer l'attraction entièrement  :lol:

Donc la mettre hors tension, puis retourner la clé et attendre que toutes les vérifications se fassent de nouveau pour avoir la main sur le coaster... Et c'est long, surtout quand le train rajouté est en gare et que les visiteurs te regardent en se demandant ce que tu fais !
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 064
32
28
Bon, je passe l'oral demain (gloups :secret:), mais normalement tout est bon.  :-)

Je vais parler essentiellement des catapultes hydrauliques, donc celles d'Intamin, et une question m'a été posée par un de mes profs d'SI : Comment le tambour où est enroulé le câble et le pusher-car sont-ils arrêtés en fin de course ?
Pour le pusher, je sais qu'il est aussi attaché à l'arrière, mais pour le tambour..? Il a beaucoup d'inertie, donc un frein à disque suffit ? Ou il faut "inverser la poussée d'huile" ?..

C'est un petit détail qui ne va sortir que si on me pose la question, mais si certains savent, cela pourrait m'être utile (rien que pour la culture personnelle aussi, du coup j'aimerai bien savoir). :mrgreen: Merci d'avance !