[TR] Europa Park 04-05/04/2010

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
Salut les enfants, alors voilà, nous sommes revenus moi et ma douce de notre toute première visite à Europa Park avant-hier, et le glas a sonné, je me dois de vous livrer ce trip report de first timers ! Pas très original, je sais, mais une première visite, donc découverte, se doit d'être écrite et lue, non ?

Sachez tout d'abord une chose : je suis issu d'une famille nombreuse, au revenu presque modeste, alors je ne peux que réellement commencer mon world park tour cette année. Je n'avais eu l'occasion que de visiter plusieurs fois les gentils Disneyland Park et Walt Disney Studios, le presque accablant Parc Astérix et l'excellent Nigloland. Viens maintenant s'ajouter Europa Park, qui croyez-moi, m'a fait comprendre que nous, pauvres français, avions bien du retard sur nos voisins teutons ! J'allais donc voir en vrai ce parc, sur lequel je bavais depuis une bonne dizaine d'années ! Alors pour mon anniversaire, je décide donc de me faire offrir ce périple en contrée germanique !


03 avril : 17h37, le train de ma copine arrive en gare de Lyon. On laisse la valise à mes géniteurs et on sa casse avec nos sacs à dos vers la gare de l'est, pour prendre notre train en direction de Strasbourg City à 18h24. Vous imaginez le sourire que j'ai sur la tronche à ce moment là, me disant que le lendemain, je tâterai le Blue Fire et le premier B&M de toute ma vie ! (bah ouais, même si le Silver Star est assez déconsidéré, crédidiou, ça change de Space Mountain Mission 2 !!) ... Arrivée à Strasbourg : 20h43. Très belle gare au passage, refaite à l'occasion de la création de la ligne TGV, dans une grande verrière arrondie recouvrant l'ancienne gare du même accabi. Bref, rien que là, ça me plait !

pict1872.jpg

Regardez-moi ça comme c'est beau !

Nuit à l'hôtel Mercure en sortant de suite de la gare, impeccable aussi. Silencieux, confortable et chambres tout de même spacieuses, tout se passe selon les meilleures auspices !
Dîner romantique au McDo à côté de la gare routière où nous prendrons le bus le lendemain matin, avec un responsable de magasin tout à fait charmant, insultant ouvertement une
bande de jeunes Schlö, à coup de : "Tous les jours ils me cassent les couilles ces trous du cul d'allemands !" ... Bref, mon séjour à Strasbourg, aller comme retour, fût
parasité par des autochtone aux moeurs assez étranges, que je vous passerai volontiers.

Nuit à l'hôtel, et debout pour Europa Park à 6h20 ! Nous nous préparons et arrivons à la gare routière pour 7h25, et attendons patiemment le bus qui pointera le bout de son nez à 8h.
Nous montons à bord, pas mal de jeunes autour de nous, et débourserons en tout 14 euros, pour nous deux, aller et retour compris. Pas très coûteux, et le service est rapide, les bus
tout à fait confortables et climatisés. Ah ! Décidément, tout s'annonce pour le mieux jusqu'ici !

pict1875s.jpg

Ce coup-ci, c'est sûr, on est parti !!

Bon, c'est couvert, mais qu'importe, il ne fait pas froid pour autant. Imaginez le plaisir que j'ai eu à voir pointer la silhouette du premier B&M que j'aurai l'occasion de rider quelques heures plus tard, le décidément tristement dénigré Silver Star, qui malgré ce qu'on en dit, reste une excellente machine à Airtimes ! Dans le coin, on dit que ça vibre en bas des camelbacks, bah ouais ... ok ... je peux vous emmener faire un petit tour de Goudurix si ça vous branche !

pict1877.jpg

J'aime quand des silhouettes de ce genre se profilent au loin !

On avance encore, et passé Rust, Blue Fire, Atlantica, Euro Mir, Euro Sat !! Sacrebleu !! Que des crédits que je voyais en photo depuis tout môme ! (surtout l'Euro Sat, en fait ... héhé)

pict1878.jpg

Depuis le temps que je l'attendais, me voilà à Europa Park !!

Bref, on se démerde pour atteindre la réception du Colosseo où nous passerons la nuit, et empruntons, une fois nos billets en main, l'entrée du quartier espagnol.

Tout excité, je me dis que je vais quand même me mettre en jambe avec deux ou trois flat rides avant d'entamer les crédits ! Alors, on pose nos fesses dans le Feria Swing, le matterhorn local.
Très doux et gentil pour un matterhorn, ça ne boost pas trop, bref, on sent que la patte familiale fait effet sur ce petit ride !

dscn2229w.jpg

Même papy/mamie le rideraient avec plaisir !

Ensuite (je sais, je suis très expéditif sur les flats !), place au Kolombusjolle, de même, rien à signaler, j'ai déjà la tête dans les crédits du parc ...

Alors, pour commencer vite commencer bien, nous continuons notre chemin et croisons l'Alpenexpress. Ah ! Voilà un premier crédit ! Un e-powered Mack dont on parle peu car, ok il n'apporte pas grandes
sensations, mais putain, qu'est-ce qu'il est beau ! Le passage dans la grotte aux diamants est juste splendide, qu'on le traverse avec le flume local, à pied ou avec cet Alpenexpress ! Diantre, ceci
m'a plu et je le considérerai clairement pour mon classement final ! Allez, +1, et un +1 qui présage bien la continuité de ce séjour !

dscn2252h.jpg

Si question sensation il est accessible aux tout jeunes bambins, thématiquement il reste un des plus beaux rides d'Europa Park !

dscn2253qq.jpg

Même les grizzlis veulent en faire un tour ...

Continuons notre route avec le Tiroler Wildwasserbahn, flume du coin. Pareil, côté sensations, y a évidemment peu à signaler, mais thématiquement c'est encore le bonheur, avec le second passage dans cette
bougrement bien jolie grotte aux diaments !
A noter également, et ceci nous aura fait sourire, que même les toilettes possèdent une thématique bien à elles !

On continue notre marche et pénétrons dans le quartier portugais, et encore un nouveau crédit pointe le bout de son nez, Atlantica Supersplash. Et là, problème. Pas de flotte sur la big drop, les bâteaux en station ... vous avez dit problème ?
"Ja, es gibt eine technisches Problem für zwei oder drei Stunden !". Ah, zut. En fait, il s'avèrera qu'il ne fonctionnera que les dix dernières minutes de la journée, et que nous ne pourrons pas le rider avant le lendemain. Bon, pas grave, de toute façon
il n'a pas l'air d'être incroyablement orgasmique, alors nous patienterons.

dscn2273r.jpg

C'est tristement sec du côté d'Atlantica. Pourtant, le matin même, on l'avait vu fonctionner.

En attendant, on se contentera du raft ride, j'ai nommé Fjord Rapids. Ca mouille, un peu. Mais quand je vois des photos de parcs outre Atlantique où on se prend de jolies cascades sur le coin du nez, je me dis que quand même, il éxiste bien plus humidifiant ! Bien que j'avais ce que nous aurons appelé "la place du con", celle qui se trouve être la seule à être assaillie par la flotte. Mais au final je ne me plaindrai pas. C'est quand même la raison première d'un raft de nous mouiller la tronche, non ?

Poursuivons maintenant avec Vindjammer, le Pirat Boat. Personnellement, j'aime cette sensation de grande balançoire (bien que je trouve franchement pitoyable que la souris parisienne nous fasse passer sa future nouveauté pour un évènement alors que ce ne sera rien de plus
qu'un pirat boat sur rail .. m'enfin, restons à EP, oublions un peu Marne-la-Vallée). M'enfin on en sort, ma copine déteste, moi je trippe.

dscn2283.jpg

A part ça RAS. Un Pirat Boat, tout le monde sait ce que c'est !

Et là, merveilleuse vue sur le quartier islandais et le décidément alléchant Blue Fire ! Oui, on a zappé Whale Adventure, le splash battle. Y avait trop peu de monde à bord des raffiots, donc on verra lors d'une prochaine visite.

Suite de notre voyage dans la Scandinavie revue par EP, avec Versunkene Stadt "Vineta", la cité maudite qui, comme son nom l'indique, a été engloutie par les eaux. Bon, avouons que sur ce coup-là, ils ne se sont pas trop foulés les fesses !

Mais peu importe, car je vois l'Euro Mir pointer le bout de ses tours, et je me dis que ça doit décidément être un bon crédit que ce spinning (j'ai vite déchanté ...). Mais comme le reste, je laisse monter l'excitation et le mystère, et je dis que ce sera pour plus tard !

dscn2297d.jpg

Bien plus chouette à l'extérieur qu'on-ride !!

pict1935c.jpg

Notez que ce gros plat est le passage le plus intense du parcours ...

Alors quittons la Russie, et allons faire un tour de montgolfière en Grèce sur Der Flug des Ikarus. Tiens, mes douces oreilles m'avertissent qu'il y a presque plaggia sur la musique d'It's a small world ! Bordel, elle me poursuit jusqu'à Europa Park celle-là !! Bon, on fait un tour, et on passe rapidement, forcément.
Cependant, j'ai apprécié que les nacelles ne restent pas suspendues et qu'elles attérissent pour le chargement/déchargement des visiteurs. C'est rien, certes, mais j'étais content de l'observer.

Partons en Suisse, et posons nos fesses dans un flat ride un petit peu plus excitant (un petit peu plus, j'ai dit, hein !), le dénommé Jungfrau-Gletscherflieger. C'est sympa, j'ai même eu droit à quelques sensations rigolottes. Bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça reste faisable et toujours plus drôle que
Peter Pan, que nous ferons par la suite ...

pict1946.jpg

Un gerbotron familial, ça reste toujours fun à faire.

Allez, on se lance pour un second crédit, avec Matterhorn-Blitz. Et par la même occasion l'attente la plus longue de ce trip : 30 minutes de queue ! Ouais, là, y a pas à chier, malgré le parking assez plein, tout est passé comme une lettre à la poste, avec une attente moyenne d'une dizaine de minutes à tout casser.
Ca chôme pas à EP, et le débit est là ! Voilà qui a été une surprise agréable, pour moi qui pensais que l'on aurait droit à des files similaires à celles de DLP en jour d'affluence !
Alors, concernant de Matterhorn-Blitz, et par là même ma première Wild Mouse (pas retourné à Nigloland depuis 2006. Et puis avouons qu'il y a plus alléchant qu'une wild mouse, comme l'arrivée d'un futur Intamin !!), il s'avère que je suis resté sur ma faim. Forcément, en quête de sensations, fallait pas en penser autre ! Haha ! L'ascenseur est bien surprenant, avec une balance de gauche à droite somme toute bien sympathique. Quant au reste du parcours, c'est comme qui dirait con de chez con.
Première descente plus impressionnante vue de l'extérieur qu'on-ride, virages alambiqués founes mais sans plus, et head chopper sympa dans la dernière descente avant les freins de blocs. On en ressort sans trop en parler, et passons rapidement à autre chose.

pict1953.jpg

Ca, ce sera pour tout à l'heure ...

pict1954.jpg

... En attendant, on se contentera de ça.

Alors certes, le coaster en lui-même reste gnian-gnian, car plus que familial, mais à l'image du parc, il est parfaitement intégré, et quelle théma ! C'est parfois complètement kitsch, mais l'effort est là !

Troisième crédit ajouté au compteur : Schweizer Bobahn. Avec aucune attente, fallait bien que l'on se lance ! Et à côté du bob gaulois, qu'est-ce qu'il fait con ! C'est nul, douloureux, court, bref, le plus mauvais coaster d'EP. Seules choses qui le rattrapent un temps soit peu, se sont :
1). L'impression de liberté du train plus perceptible qu'à Astérix.
2). La théma, encore une fois, très belle.

Mais mis à part ceci, c'est quand même pas glop. Surtout pour la personne qui a le plaisir de se prendre la lap bar sur l'adbomen !

dscn2314j.jpg

Clairement le plus mauvais coaster d'EP, et de loin.

dscn2317h.jpg

C'est quand même pas tout sourire de retour en station !

Voilà pour cette matinée, et la faim commence à se faire sentir. Alors nous allons casser la croûte à l'Euromir Burger. Bonne nouvelle, c'est bien moins cher que ces foutus menus Disney à 6€45 le cheesburger ! (pas d'hyperbole, malheureusement ...).
On mange le tout, et on décolle pour la France, avec un petit tour d'Eurosat. A vrai dire, je ne savais dans la file trop qu'en penser, car les avis sont très partagés. J'avais pu lire qu'il était très violent, brusque et pour le coup désagréable quelque part ou qu'il était incroyablement intense pour un indoor mack et foutrement foune autre part.
On s'installe donc dans les trains, puis après le dispatch, nous entamons un lift en spirale avec de la techno dans la tronche (tout de même bien plus sympa que la musique de boîte de nuit pour échangistes d'Euro Mir !), puis un décompte et hop ! On est lancé ! La vache, ce premier virage ! Oh oui que c'est brusque, jamais fait un truc aussi brusque d'ailleurs !
Mais Dieu que c'est bon ! Les lasers dans le ride sont bien sympa, l'ambiance de même et l'intensité dans la dernière spirale est franchement bonne ! Et ce freinage ... à faire passer celui de Tonnerre de Zeus pour un exemple de douceur ! Bref, un coaster de gros costauds, de couillus, de ce que vous voulez, mais qu'est-ce que c'est bon ! +1, et excellente surprise !!

dscn2318g.jpg

Voyez la file, pas grand monde n'est-il pas ? C'est le max' qu'on ait eu.

dscn2320r.jpg

Pour couronner le tout, y a même un Robocop rouillé qui nous fait un doigt à l'entrée ! Si c'est pas merveilleux ...

dscn2322s.jpg

Allez, on se prépare pour 3:18 de pure marrade !

Petite balade dans le quartier français, et là on se rend définitivement compte que ce parc est somptueux. C'est vert, la théma est superbe, côté propreté c'est niquel et les employés sont aimables et souriants. Que demande le peuple ?!

dscn2323.jpg

Certes, le ciel n'est pas clément, mais ça ne vient en rien gâcher le paysage !

On se rend sur la gauche dans la célébrissime bouboule d'Eurosat (très jolie, par ailleurs !) et entrons dans la file d'Universum der Energie. Pas un chat dans la file, trois pécors dans l'attraction, alors on pose nos fesses dans une nacelle, et on se laisse guider. Une fois qu'on a pu le comparer aux autres, on se dit clairement que c'est le plus beau dark ride d'Europa Park (mis à part Abenteuer Atlantis, que je n'aurais pas eu l'occasion de faire).
Ca reste un bon effort de la part d'Europa Park, et le tout, malgré son côté kitsch (ça a l'air d'être une marque de fabrique là-bas !) reste chouette à faire. Et certains éléments sont même très beaux, comme ces lacs dans lesquels baignent les reptiles disparus.

dscn2325u.jpg

Voici le plus sympathique dark ride d'EP.

dscn2334j.jpg

Comparé à Ciao Bambini, y a pas photo, c'est quand même d'un autre niveau !

Place maintenant à Poseidon. D'extérieur, il me plait, et depuis longtemps je le scrutte en photo. Alors c'est tout heureux que je m'engage dans la file, également très belle, notamment la station et ses fresques murales ! Alors, une fois assis dedans, c'est déjà moins top. Une lap bar commune, l'habitacle assez petit pour mon mètre 93, et une impression de "ça va faire mal" qui nous attrape la gorge.
Nous sommes le premier bâteau lancé (encore une fois, le chargement se fait à deux bâteaux : très bon débit). Et là la théma est encore une fois bien jolie. Ruines antiques, sur la BO du Gladiator de Ridley Scott. Le lift est plus incliné qu'il n'y parait à l'extérieur, et déjà là c'est un peu douloureux. Mais alors comparé au reste ... ça vibre, les jambes tapent dans l'habitacle, ça fait mal. Seuls bon passages, les splashs, et la dernière drop. Sinon,
déçu, mauvais, baaaaaah !!! Je n'ai vraiment pas apprécié. Ma copine, du haut de son mètre 62, elle, a aimé. Donc, confort minable lorsqu'on est un peu grand et vibrations terribles. Bah ... Indiana, sort de ce coaster ...

dscn2339.jpg

D'extérieur, faut avouer que ça a quand même de la gueule.

dscn2341p.jpg

La descente après le second lift. Pas douloureuse mais pas un prout d'airtime. En plus ça ne mouille pas à l'arrivée, alors bon ... Pas convaincu.

dscn2354.jpg

Par contre, y a pas à dire, c'est beau.

dscn2360.jpg

Vue à partir du lift de Pegasus, si mes souvenirs sont exacts.

Bon, allons voir du côté du kiddie, Pegasus. La bête est dotée d'un seul train, ce qui, ce me semble, doit être absolument pénible en cas de forte affluence. Mais nous n'attendrons pas plus de 20 minutes avant de poser nos fesses sur ce légendaire cheval. Et là, surprise ! Harnais hydroliques, confort des plus appréciables, on se dit "Waoh ! Y a eu un sacré effort chez Mack !!". Côté ride, ça boost bien pour du kiddie ! La first drop et le horseshoe sont bien founes,
et la sensation de vitesse est bien présente. J'ai même eu droit à un petit airtime. Bref, c'est un poil court, mais franchement sympa ! +1.

dscn2363.jpg

Le lift du bestiaux.

dscn2368t.jpg

Brave bête que ce Pegasus, à mon sens le glas du renouveau de la part de Mack quant à la qualité de ses coasters.

On fera Fluch der Kassandra après, mais là, RAS ...

La chasse aux crédits a été ouverte, et nous voilà de retour en Russie, entrant dans la file d'Euro Mir. Vais-je pouvoir le rider ? La tauge à 1m95 max. m'indique que oui. Alors go, voyons ce que la bête a dans le ventre. On entre directement à l'intérieur du bâtiment et parcourons une file à effet ultraviolet assez rigolos, mais moins belle que ce qu'on m'avait laissé croire. On pose maintenant nos fesses dans la dernière nacelle du train, celle équipée d'une caméra on-ride.
Le dispatch est lancé, et même système de lift que l'Eurosat, mais qui doit certainement être très chiant lorsqu'on a l'habitude du ride, car bien long ! Arrivée au sommet, je suis surpris par la hauteur. Je m'attendais à moins haut ! Le système de rotation autour des tours est sympa, la prise de vitesse également. Place à la first drop prise en avant, qui au départ est sympathique, jusqu'à la remontée du virage qui vibre du tonnerre ! La nacelle se retourne et tout le circuit se fait à l'envers.
Ca secoue, ça vibre, c'est pas top. Je n'aurai retenu qu'un passage, à la fin du ride, relativement fort en intensité. Sinon, c'est beau d'éxtérieur, et vraiment décevant on-ride. Voilà ... on passera donc avec Euro Mir ...

pict1932u.jpg

Certainement le coaster le plus décevant qu'il m'ait été donné de rider jusque là. Pourquoi décevant ? Peut-être parce que j'en attendais quelque chose ...

Bon, après cette déception Euro Mirienne, je voulais tâter du vrai coaster qui fait parler de lui, à savoir le Blue Fire ! Au passage, joyeux anniversaire, car il fêtait ce jour là son tout premier anniversaire ! On se casse donc en Islande, on passe devant le Splash Battle local et on entre dans le nouveau bâtiment gazprom qui sent carrément le plastique neuf. On traverse trois salles équipées d'écrans panoramiques avec une intéractivité bien pensées qui accorde des scènes des bandes avec des brumisateurs qui vous arrosent le figure lorsque les eaux bordant l'Islande deviennent tumultueuses.
A noter que la visite de ces salles est accessible aux visiteurs ne souhaitant pas rider ce monstre de Blue Fire mais seulement se promener dans la grande verrière. Nous sortons, et nous voilà sous un rocher, au-dessus duquel passe le train du BF avant d'entamer le Top Hat. A côté, on se dit qu'il va être sympathique à rider. En réalité, il sera bien plus que ça !! Alors, premier ride oblige, et sachant qu'il nous a été annoncé que si nous empruntions la file de 10 minutes des rangs 2 à 10 il nous serait impossible de nous placer nous-mêmes,
je décide d'attendre pour la front line (en plus, y avait très peu d'attente par là !), car faire une première fois un coaster assis en plein milieu, non merci ! Foutu blasphème ... Foutue politique Disney ...
Bref, voilà le temps de caller nos fesses sur la bête, et là, sans jeu de mot : Sur le cul ! Dieu que c'est confortable ! Dieu qu'ils sont géniaux ces harnais ! Dieu que c'est bon d'être libre de tout mouvement dans une heartline roll !!
Les portes s'ouvrent, dispatch. Viens la partie dark ride, très courte mais néanmoins jolie, puis le train s'arrête dans la zone de launch. L'alarme sonne, la fumée apparait, les portes s'ouvrent et le train est lancé. Etonnamment, je n'ai senti aucune sensation de vitesse lors du launch, qui s'avère être d'une douceur étonnante. Puis vient le top hat, avec cette sensation d'être plongé dans le vide lorsque le train ralentit puis reprend sa vitesse ! Looping, on ne le voit pas passer, doux, fluide, on vole ! Et là, l'orgasme arrive : Ce virage relevé sur la droite juste avant le frein de mi-parcours : Génial !
Airtime monstrueux en sortant du frein, première vrillounette extra sur la gauche, puis on rase les rochers avant d'entamer la deuxième, s'ensuit un camelback à l'airtime sympa, une vrille, et là, Dieu éxiste ! LE HEARTLINE ROLL !!!! Foutre qu'il est énorme !! On est complètement expulsé du train vers le sol. Catapulté, éjecté, ciao bambini (non, pas le triste dark ride du quartier italien) !! Puis freins de fin de parcours. De très loin le meilleur grand huit que j'ai ridé à ce jour, et ce même devant Tonnerre de Zeus ! Impeccable, j'en ai encore rêvé cette nuit !!

dscn2388.jpg

Tout d'abord, voici quelques photos de la nouveauté de Rust. On ne l'a pas ridé, car en sortant du Blue Fire, tout était étonnamment vide. Imaginez qu'un Splash Battle tout seul, ça ne soit pas très excitant ...

dscn2389.jpg

Ca avait l'air sympathoche, mais y a la grosse bebête bleue à côté qui me narguait depuis la matinée, et j'ai craqué ...

dscn2390z.jpg

En plein milieu du quartier islandais, c'est sûr qu'il fallait le vouloir pour le rater !

dscn2391a.jpg

Voilà voilà, maintenant, la suite.

dscn2395f.jpg

Atlantica fait la gueule, d'accord. Par contre, y en a un autre qui a l'air en forme !

dscn2398.jpg

En plus d'être génial, il est beau !

dscn2399t.jpg

Le tchoutchou s'engouffre ici sous le tout nouveau head chopper à l'entame du top hat.

dscn2401.jpg

Regardez-moi ces jeunes gens comme ils ont l'air content ! Mais attendez, le meilleur est à venir !

dscn2407.jpg

Allez, au prochain, ce sera à notre tour de nous envoyer en l'air !

Petit détour vers Atlantica, ben non, il fait toujours la gueule, donc ce ne sera pas possible tout de suite. Alors, que va-t-on bien pouvoir faire ?... Ah oui, je sais ! Mon premier B&M ! Alors go en France, direction Silver Star ! L'attente est très courte, car on est déjà en station lorsqu'on se met à piétiner. On décide d'aller se mettre à l'arrière, comme de coutume quand il y a trop de monde à attendre en front line. Allez hop, les portillons d'accès au train s'ouvrent, on dépose les sacs et on s'assoie. Waoh. Encore une fois, ça change des salopiaux hollandais de Vekobouse ! Qu'est-ce qu'on est bien là-dedans !Et ces lap hydroliques ...
Ah ! Le panard complet !! Allez, le feu passe au vert, c'est parti. Le lift est monté plus rapidement que je ne le pensais, et là, place à un très grand airtime : la first drop. Putain qu'elle est bonne ! Alors certes, ça vibre sur la fin des drops, mais c'est incomparable par rapport à ce dont j'ai l'habitude par chez moi ! Qu'est-ce que c'est bon ! Malgré les trim brakes, à l'amorce du troisième camelback, chaque descente est synonyme d'airtime, et qu'est-ce que ça fait du bien ... Comprenez qu'avec Disney, on en manque un peu de tout ça ! Dernière spirale somme toute assez intense, et frein de parcours. Dénigré, ouais, peut-être ...
Toujours est-il que moi je l'aime ce grand huit ! Allez, second après Blue Fire, et même devant Tonnerre de Zeus ! Pour le coup, on se le refera directement après le premier tour. Puis nous concluerons cette journée avec un petit coup de Blue Fire.

dscn2416z.jpg

Le lift à partir de la front line queue.

dscn2417s.jpg

La voie de sortie de station, juste après le dispatch. Et au passage de beaux rails de B&M ! Ca fait du bien pour la rétine !

dscn2421b.jpg

C'est sûr que ça va nous changer de Space Mountain !

dscn2227g.jpg

Si on écoute d'autres parkfans ayant une culture rollercoasterienne commençant à gentiment s'étoffer, on peut lire que Silver Star est un B&M assez médiocre. Ok, alors putain, vivement les bons B&M dans ce cas !!!

On se pointe devant Atlantica, et trop tard, il fermait tout juste. Ah le bougre ! Je n'aurai pas glingé tous les crédits d'EP aujourd'hui ! Bon, toi demain, tu n'y echapperas pas !
Allez, 19h, le parc ferme ses portes, alors direction l'hôtel. C'est beau. Très, très beau. Mais petite déception en arrivant dans les chambres simples, qui n'atteignent pas les prestations d'un 4 étoiles. Pas de verrou en salle de bain, pas de baignoire, c'est bruyant ... mais on avait quand même nos chocolats milka qui nous attendaient sur une table face à la fenêtre, qui offrait tout de même une belle vue sur BF, et sur Atlantica qui nous aura nargué jusqu'au bout !

dscn2422u.jpg

Oh ! Il fonctionne ! Bah oui, mais ça ferme ! Bon ... Bah on reviendra demain ...

On décide de sortir faire un petit tour le soir, voir à quoi ressemble l'hôtel. Verdict, c'est du tout bon, très jolie, malgré la chambre pas franchement extraordinaire. Ensuite, nous allons prendre quelques clichés techniques et voir ces coasters de plus près, au calme dans lequel ils se retrouvent plongés 22h passé.

dscn2426j.jpg

Face à nous, Atlantica continue à nous narguer, jusque dans la chambre de l'hôtel !

dscn2428i.jpg

Sur notre droite, nous observons la cime des quartiers russes et français.

dscn2432i.jpg

Même chose que la première, quelques heures plus tard. Dommage seulement que le flash assombrisse tout ...

dscn2448x.jpg

Empruntons l'ascenseur, et descendons voir ce qui se trame dans le coin.

dscn2450h.jpg

Mais c'est qu'il se trame de jolies choses !

dscn2489a.jpg

On escalade une grille, histoire d'aller immortaliser les supports d'Atlanticouille.

dscn2431f.jpg

Et on va se laver les dents, histoire d'entretenir notre hygiène dentaire et de ne pas trop chlinguer du goulot.


La nuit passe, et nous nous levons à 8h pour profiter de la demi-heure sans les autochtones pour lesquels le parc ouvrait à 9h. Et puis, regardez par la fenêtre, Atlantica et BF fonctionnent déjà, alors qu'attendons-nous ?!!

pict1964.jpg

Les deux rides fonctionnant en même temps, et même pas fait exprès. Je suis comme qui dirait un génie. Au passage, se réveiller avec ça sous les yeux, n'est-ce pas réellement le panard ?!

Nous fonçons à Atlantica de suite, au cas où celui-là retomberait en rade. La file d'attente est très jolie, et est finalement bien au-dessus de la prestation finale du ride. Car on se demande à quoi il sert, en sortant ! Alors, une fois à l'intérieur, c'est vraiment confortable. Et c'est d'ailleurs fou quand on voit le contraste avec Poseidon ! On entame le lift, qui se fait assez rapidement, puis descente en arrière : sympa mais sans plus. Ensuite, la big drop, rapide, mais sans airtime, de même pour le petit camelback : nada ! Et ça ne mouille pas leur truc ! Alors certes, c'est beau, mais à quoi il sert ?!
M'enfin, pas désagréable à rider, alors on le fera deux fois !

pict1970m.jpg

Au moins, y a de la flotte. Il m'a donc l'air un tantinet plus coopératif que la veille. Et matez moi ce ciel ...  :mrgreen:

pict1973.jpg

Sur ce lift, je suis heureux. Je suis en train de claquer mon dernier crédit d'Europa Park !

pict1969b.jpg

Ca n'a quand même pas l'air très trempé tout ça !

pict1976.jpg

Comment ne pas succomber ? Moi je dis oui ! J'arrive mon lapinou !!

pict1975.jpg

Ci-dessus, ce que je me plairais à appeler l'antre du plaisir. Bon, ok, j'arrête avec les métaphores bancales ...

pict1977.jpg

Un bien beau cailloux doté d'une cascade longeant le quartier islandais.

pict1980.jpg

Au passage, on a croisé Maurice, qui a l'air d'avoir ferré du gros.

Ensuite, Poseidon car ma copine en avait envie. Toujours aussi désagréable que le première fois, je ne démords pas, c'est mauvais.

dscn2516h.jpg

N'empêche, il a toujours la forme depuis hier le père Atlas !  :mrgreen:

Et là, le pire de tout de tout de tout : Schlittenfahrt "Schneeflöckchen". C'est laid, pire que Ciao Bambini, la musique est odieuse et c'est prise de tête à souhait ! Je n'ai JAMAIS, grand Dieu JAMAIS fait un truc aussi naze !! Passons donc !
Au moins, le coeur y est, c'est fait à la main, un ride artisanal !

dscn2525b.jpg

Voyez plutôt.

dscn2527.jpg

Comme c'est chouette ! Et encore, là, ce n'est pas trop laid.

Place à l'Eurotower, avec un point de vue magnifique, qui laisse bien au visiteur l'occasion de rendre compte de la beauté et de la verdure du parc !

dscn2541n.jpg

C'est nul, mais c'est beau. Alors soyons fous.

dscn2548p.jpg

C'est bon, le Blue Fire est là ? A pas bougé ? Non, c'est bon, ça va alors.

dscn2550.jpg

Pas très originale la photo, je vous l'accorde. N'empêche, je l'aime bien !

Ensuite, direction Geisterschloss. Alors, c'est plus que pompé sur Disney, avec une stretchroom bien moche, la statue qui chante et d'autres détails que j'ai omis ... C'est kitsch à mort, sans queue ni tête, mais bon, ça reste foune et marrant. En tout cas je ne cracherai pas dessus, comme l'animatronics à l'entrée !

dscn2558n.jpg

Phantom Manor version gros bordel, c'est ici !

dscn2566x.jpg

On va aller la poster quelque part sur DCP, histoire d'en faire hurler quelques uns.

dscn2572.jpg

Vous ne trouvez réellement pas que c'est beau ? Moi j'adore ! C'est kitsch à mort, c'est plastique, c'est crade, c'est laid, bref, un bon haunted dark ride !

dscn2575.jpg

Même en Allemagne, Disney nous poursuit. Merde, arrêtez le matraquage cinq foutues minutes !!

dscn2578y.jpg

Tiens, le Père Noël a pris un coup de vieux ...


On continue avec les darkride après un tour de London Bus et de Crazy Taxi, avec Ciao Bambini. Un poil moins laid que Schlittenfahrt "Schneeflöckchen", mais vraiment pas loin ! La musique, quant à elle, est pire que tout ... Odieuse reste de l'ordre de l'euphémisme.

dscn2587j.jpg

Au moins, c'est plus "mignon" que Schneeflöckchen. Vous me direz, y a pas de mal. Toujours est-il que la musique doit avoir été composée par le diable lui-même. C'est un immondice assez hors norme. Et comme je sors tout juste de la lecture des Prospérités du vice, de Sade, je me suis tapé la musique sur les 3/4 de la conception de ce report, histoire de gaver mes élans masochistes.

dscn2588p.jpg

Un crédit !!!! On y va on y va on y va ?? Ah, on me dit que ce ne sera pas possible au risque de se faire embarquer par la sécu' ... Bon, bon, bon ... d'accord ... de toute façon il a l'air nul ton truc ...


Du coup, calmons toutes ces émotions avec deux petits tours de Silver Star, et un sourire de Charlie Chaplin.

dscn2601.jpg

"We're going now !"

dscn2602.jpg

N'empêche, je ne vous ai pas menti à propos de Charlie.


Allons donc du côté des digues et des moulins, allons donc en Hollande ! Avec Piraten in Batavia ... Oulala ... y a quand même un gros soucis avec les dark rides à EP ! Tentative de copie du Pirats of the Carrabean de chez nous, en plus moche et plus chiant. Les gags sont quasi les mêmes, et on retrouve même le Blue Lagoon. Youhou ! Passons vite ! On fera également un petit tour sur Wiener Wiellenflieger dans le quartier autrichien. On voulait aussi tâter le tow boat ride, nommé Dschungelflossfahrt, puis on s'est ravisé malgré l'attente inéxistante. Pas trop de folies en une journée ...

dscn2622o.jpg

Le despotisme dont font preuve ces sagouins de pirates me ferait presque frémir !

dscn2612.jpg

Ils se livrent de plus à des pratiques tout à fait douteuses avec les animaux.  :?

Ensuite, c'était alternance entre des tours d'Eurosat, Silver Star et Blue Fire car la journée allait s'achever, et que je tenais à profiter une dernière fois de ces bijoux avant de rentrer me coltiner Rock'n'Roller Coaster, qui est le coaster le plus sensas' du coin. Triste vie ? Ouais, assez. Bus à 18h, et train à Strasbourg pour le retour à Paris. Au final, EP s'avère être un excellent parc avec réellement des attractions pour toutes et tous. Des plus jeunes, aux plus grands, en passant par les plus froussards jusqu'aux plus téméraires. C'est vert, le rapport qualité-prix est plus que bien, car la préstation est excellente, c'est propre, le personnel est serviable et aimable, bref, c'est vraiment que du bonheur ! Au passage, j'ai perdu un pari avec ma copine qui stipulait que si elle n'avait pas peur pour faire les rides, je devrais passer une journée à bouffer une étrange cuisine, à savoir jaoponais, coréen, thaïlandais A ne clairement pas rater, et je ne dis qu'une chose : Vivement ma prochaine visite !

Classement coasters :

1). Blue Fire
2). Silver Star
3). Eurosat
4). Atlantica Supersplash
5). Pegasus
6). Alpenexpress
7). Poseidon
8.). Euro Mir
9). Matterhorn-Blitz
10). Schweizer Bobahn
 

jayz9

Membre
30 Avril 2009
181
0
29
Metz
enigma-place.alwaysdata.net
Je viens de tout lire ! Ça m'a pris 20 minutes  :-D
Très bon TR, çà me rappelle de très bon souvenir, notamment l'heartline du Blue Fire  :lol:
Par contre je suis un peu déçu que tu n'évoque pas beaucoup la nouveauté de l'année (en même temps c'est vrai que c'est ta première fois à EP et donc il y avait mieux a faire ^^)
 

Minijul

Membre
14 Mai 2009
5 662
0
43
Lyon
www.minijul.com
Merci pour ce TR et ces nombreuses photos, qui me rappellent ma visite à EP de l'année dernière.

Ce parc est décidément une valeur sûre, on a envie d'y emmener des amis, de leur faire découvrir, c'est un gage de qualité !

Bon, après, je ne veux pas lancer de débat sur l'Eurosat ( :x), mais le voir en 3e position de ton classement, c'est pour le coup de la vraie science-fiction  :wink:
 

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
Minijul a dit:
Bon, après, je ne veux pas lancer de débat sur l'Eurosat ( :x), mais le voir en 3e position de ton classement, c'est pour le coup de la vraie science-fiction  :wink:

J'avais bien noté que les avis à propos du train dans la bouboule étaient très éparses, il est vrai. Mais je dois certainement faire parti des quelques personnes sur lesquelles il a fait mouche ! Vraiment, je l'ai tout à fait apprécié ce coaster ! (Don't hit me !..  :-()
 

fafien

Membre
25 Juillet 2007
487
0
29
Nantes
Très bon TR!! :mrgreen:
Je voulais savoir le bus qui fait Strasbourg-EP, il faut réserver ça place??
Parce que j'y vais le 21 et 22 et j'ai vraiment peur de ne pas avoir de place dans le bus??
 

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
Non, du tout. En fait, prévois 7€ pour l'aller-retour par personne, à savoir que le départ se fait à la gare routière des halles (5 minutes de la gare SNCF à pieds), et que le départ est à 8h. De plus, il y a deux bus de prévus au cas où la populace soit nombreuse. Ligne 271, tu payes directement auprès du chauffeur en montant dans le bus.

Sinon, autre formule, tu peux aussi prendre tes places bus + billet EP à 35€ à la gare routière, ce me semble. En gros, ça te fait 7€ de gagnés.
 

alexo

Membre
2 Juin 2005
641
0
30
Levallois
www.dailymotion.com
Fait attention fafien il n'y a pas de navette Stras-EP pour tes dates, étant donné que les Alsaciens ne sont pas en vacances. Regarde sur la 2ème page de ce lien qui se trouve sur le site d'EP ainsi que sur le site des bus de Strasbourg, pas de navette direct.... : |: http://www.europapark.de/leseobjekte.pdf?id=14541o
Le seul moyen c'est de passé par diebahn, il y a 2 changements de train + 1 changement pour la navette à Ringsheim et c'est environ 14€,  et pas sur que la navette jusqu'à EP soit comprise la dedans... Voila le lien pour réservé le train diebahn : http://reiseauskunft.bahn.de/bin/query.exe/fn?Z=&S=&searchMode=ADVANCED
En espérant t'avoir aidé :wink:

Sinon super TR Doubick avec plein de photos comme je les aimes, vraiment bien rédigé et agréable à lire! Ton séjour à vraiment du être super avec ta nuit à l'hôtel Colosseo, la classe! C'est vraiment autre chose que nos tipis pour le fall meeting :-D
 

fafien

Membre
25 Juillet 2007
487
0
29
Nantes
Mince je savais pas comment puis-je faire je n'ai aucun autre moyen de transport une fois la-bas? Et le train il ne va pas jusqu'au parc?
 

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
Etrange, en arrivant à l'hôtel à Strasbourg le réceptionniste nous a dit que les bus desservaient le parc du 23 mars au ... octobre sur la ligne 271 à 8h. Mais bon, en gage de certitude, je peux te conseiller de passer un coup de fil à l'office du tourisme :

17 place de la Cathédrale
BP. 70020
67082 STRASBOURG CEDEX
Tél. 03 88 52 28 28 - Fax : 03 88 52 28 29
E-mail : [email protected]

Et je te mets le lien du site internet : http://www.otstrasbourg.fr/


Voili voilou.
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Comme ton TR me rappelle de très bons souvenirs :lol: Chui ravi de voir que je suis pas le seul a s'être éclater dans Eurosat, c'était tellement bourrin ce coaster que perso j'étais plié de rire dedans! :mdr:



ps: tu vas aimer les sushis :-D

edit: c'est normale que certaines tofs s'affichent à moitié? Ou alors c'est un problème qui vient de chez moi...
 

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
chauvirey a dit:
edit: c'est normale que certaines tofs s'affichent à moitié? Ou alors c'est un problème qui vient de chez moi...

Salut ! Et bien concernant les photos je pense que c'est dû à Imageshack ... En tout cas, j'ai tout uploadé dessus, et pareil, j'ai des photos qui apparaissent parfois, et quand je reviens faire un tour sur le topic, nada. C'est quand même pénible, parce que ça m'a pris beaucoup de temps ...
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Doubick a dit:
C'est quand même pénible, parce que ça m'a pris beaucoup de temps ...

Oh là dessus je te croie, t'as du passé un temps phénoménal pour rédiger ton TR! :-o

Mais au final ça valait le coups :mrgreen:
 
9 Avril 2010
286
0
Metz
Bon TR bien détaillé, jolies photos ;)

Par contre, t'es un peu un blasé non? ^^

D'accord sista c'est peut être pas le meilleur, mais il est loin d'être médiocre!

Pour d'autres choses aussi t'es assez péssimiste mais bon, chacun son avis ^^
 

Doubick

Membre
26 Décembre 2009
1 208
13
30
Where dreams come true
Coasterbouboule a dit:
Bon TR bien détaillé, jolies photos ;)

Par contre, t'es un peu un blasé non?

D'accord sista c'est peut être pas le meilleur, mais il est loin d'être médiocre!

Pour d'autres choses aussi t'es assez péssimiste mais bon, chacun son avis

Oula ! Pas de contresens ! ^^ Je ne dis pas que Sista est mauvais, loin de là ! J'ai bien signifié que j'adorais ce coaster ! Je dis par contre que la communauté de coasterfans le dénigre, nuance !  :-)
Quant à mon pessimisme, c'est plus une forme d'humour, certaines fois, que d'objectivité pure.  :roll:
 

chauvirey

Membre
26 Octobre 2006
4 882
13
30
Et en même temps la réputation d'EP ne repose pas vraiment sur ses dark/flat rides  :roll: