L’orgie Coasters Tour 2019

ImaginersJon

Membre
26 Mars 2015
169
0
27
www.youtube.com
PHOTOS À VENIR WIFI CATASTROPHIQUE  :evil:

6:30 du matin réveil fort difficile pour chab & moi.. On a eu du mal à dormir.. avec l’excitation vous vous doutez bien que c’était pas évident! Surtout que moi j’étais occupé à dévorer le gros bouquin pour ceux qui connaissent (les mécanos du ciel) et du coup je me suis mis pas mal l’eau à la bouche quand on voit la description de certaines coasters tel que Kingda Ka, el Toro, intimidator 305, bizarro, fury 325 et j’en passe...

Juste le temps de prendre une douche et de descendre 1 litre de jus de pomme (même pas eu le temps de manger snif) que Nenece nous appelle : « Les gars soyez prêt dans 17 min je suis là avec le UBER! »

Bon bah c’est parti l’aventure commence! Téléphone, caméra, casque, batterie externe tout est charger à max.

https://lh3.googleusercontent.com/QjGaXoQANytA5FOkgoAdqNQhKG6URbVGTGtu-FDM_-qhN4LW8TIea-eEWm-33Zv3AuGO4cSWyEwESnn67jXO9oMErJ0Dx8CoFFD7cWqntlmktZNmEw7knjRvRxaV8hW5isLqpZSq4pvma4_0OEkJOsb5ftKBeLlynr_jQ8Y4HEoZ_FTfiOSxW2y6E3iN9gFTtwboHeBmzJcFnqsZbX0_AoJIZZ1H8PWipH_HICWw3kQOe9-wRylmlUCdyLqJQ2lfxr4wL4WohDo-L3LzbYv1WaQKQHcv_dDVnR7PNZpkaQdFCRmHs0nsA-gzCqkwXUK3O-WlaEh5NOoKLIM8h_pRNu-MefaCm2eoUrwlGrTmUW2jmaGpZ8gKm1Y84hJwCeRhMzD-XlRLnO2ucX083UlcST1xY9DIQixozqDzA6x9O0KuteQ0c2mtm89lnUCk563RRAD1mg56Y-oOUc5Oo7gly0Bt5dN9TDsLybx2KUBFBUYvPAGbSfmw_Xj3tWtMNJ2q1SZQdcg_ikKGH88NxiHc1OpA2dE2J6sNISN9dL3wr2Av5J6FBqFcjdq7rmH5lOuEzTfuXJEfrMuy-OWi7gd-dAafRhStjeSZjXVnrKOENJyYphdT0p2rNzAif8lmo4u8k1TTCNNFoNHEZwUXyQeGmil5k__tFQ75FvgMEVzvnKdI8OmvEJG53BqlemyENPuSYk-p0l85ce5wd9afkXyBSboz=w687-h915-no

07:30 Nénéce arrive telle une Rombière dans son Uber, on descends avec nos valises. Pour Chab ce sera un sac à dos, une valise cabine et une valise soute et pour moi une valise soute et un gros sac à dos. Autant dire que y’a du volume et des kilos héhé.
Le chauffeur ouvre donc le coffre de l'auto et on est rattrapés par cette question existentielle qui nous hante depuis quelques mois maintenant : est-ce qu'il y aura assez de place pour loger toutes nos valises ?!! Ce chauffeur, empoté face au chargement n'a pas du user beaucoup de Gameboy dans sa jeunesse pour jouer à Tétris. :rire:
On prend le relais et ouf, tout rentre de justesse ... il faut dire qu'on commence à avoir l'habitude après moulte trips  8-)

On a tous les 2 ( chab & moi) dormi dans le uber, 1h30 de route et nous voilà à Paris CDG aux alentours de 9h donc 2h30 de marge par rapport au décollage qui est à 11h30.

Enregistrement, le bagage soute dégage, on s’engage directement à la sécurité qui est concrètement passé en 5 min top chrono.. normal on se trouve au terminal 3.. y’a personne et le « Duty Free » est minablement petit haha on en fait vite le tour..
Juste le temps de manger un petit bout, notre copain mouflo nous rejoins vers 10:15 juste après le checking des passeport, le pauvre il n’a pas le même avion que nous, il décollera 2h plus tard à 13h30..

Notre compagnie est Air Transat, compagnie qui au final est correcte mais sans plus : les repas ne sont pas folichons, la couverture et les écouteurs ne sont pas fournis et la plupart des hôtesses ne sont pas très aimables.

Le commandant de bord canadien fait sa première annonce avec une phrasé et un accent qui nous rappelle de suite ces vidéos des têtes à claques :

https://www.youtube.com/watch?v=wS-i2HKQz-s

il est 17h30 quand j’écris ces lignes.. ça fait 6h que je suis dans ce foutu avion et autant vous dire que c’est long, très loooooong on à tous du mal à dormir, nos voisins de vol ne favorisant pas notre tranquillité ... une grosse madame à coté de Chab qui prend bien ses aises, écarte bras, jambes à l'exterieur de son siège, jouant des coudes pour s'étaler encore plus ... Pour Nénéce, ce sera un couple genre pakis assis entre le hublot et lui passant leur temps à se déplacer et le déranger.

Je pense que l’aventure qui nous attend en vaut la chandelle comme on dit.. dans 2 petites heures on aura atterris à Montréal, il sera 19h et chez nous 13h30.

Au programme récupération de la voiture et du petit Mouflo 2h après notre atterrissage, sauf que les problèmes commencent! La voiture n’est pas là or que la réservation a été effectué il y à 6 mois lol.
1h30 plus tard on à la voiture!
On nous annonce un surclassement sur une gamme "luxe" du coup on se dit top ! Sauf que oui.. on est surclassée en classe sport et on nous file une Dodge Charger :wink: magnifique mais coffre beaucoup trop petit.
On retourne au comptoir et on demande une Chevrolet Impala, ce que nous avions réservé de base mais on nous dit que c'est pas possible puisqu'on a demandé à la déposer à Toronto. On nous propose alors un 4x4 avec un supplément exorbitant. Cela ne nous convenant pas, explications, négociations et coups de gueule s'imposent pour obtenir notre Impala.
Chose faite, toutes les valises logent dans le coffre c’est bon on peux y aller!!

Arriver à l’hôtel, petit coup de piscine, on est tous fatigué mais on à faim, on fini par aller manger dans un resto du coin totalement dégeulasse  :mdr: on oubliera ces petits mésaventures il est 6:00 ici ou j’écris ces lignes et oui le changement d’horaires ça nous réveille aux aurores  :roll:

On attaquera la journée par un Starbucks et GO Six Flags La Ronde pour débuter notre première journée de parc et surtout récupérer notre pass Six Flags Annuel! À demain pour l’avis sur le parc  :lovekiss:.
 

aqwnji

Modérateur
Membre de l'équipe
30 Octobre 2008
2 034
43
25
Kintzheim
ImaginersJon a dit:
[...] et la plupart des hôtesses ne sont pas très aimables.
Oh mince... :roll:

ImaginersJon a dit:
On nous annonce un surclassement sur une gamme "luxe" du coup on se dit top ! Sauf que oui.. on est surclassée en classe sport et on nous file une Dodge Charger :wink: magnifique mais coffre beaucoup trop petit.
On retourne au comptoir et on demande une Chevrolet Impala, ce que nous avions réservé de base mais on nous dit que c'est pas possible puisqu'on a demandé à la déposer à Toronto. On nous propose alors un 4x4 avec un supplément exorbitant. Cela ne nous convenant pas, explications, négociations et coups de gueule s'imposent pour obtenir notre Impala.
Chose faite, toutes les valises logent dans le coffre c’est bon on peux y aller!!
On avait aussi louer une voiture a Montreal avec dropoff (a Chicago cela dit) et ils nous avaient aussi donne une Dodge Charger, toute neuve, c'etait top 8-) Vous etes vraiment des rombieres avec tous vos bagages :mdr:

Bons rides :mrgreen:
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Vous auriez trop classe là-dedans !!  :lol:

Dodge-Charger-2019-SRT-Hellcat-rouge-ecarlate.png
 

Tyax

Membre
3 Janvier 2019
67
0
21
Qu'est ce que ça donne envie, hâte de suivre ça ! Profitez bien !  :wink:

Petite question d'ailleurs, ton livre "mécanos du ciel" ça vaut le coup ? Ça fait quelque temps je me tâte à le prendre, mais bon quasiment 50e pour un livre, c'est un investissement.
 

Tyax

Membre
3 Janvier 2019
67
0
21
BenJ a dit:
Y'a de jolies photos...mais par contre il est BOURRE de fautes d'orthographes.... :scream:
Effectivement j'ai retrouvé le topic qui parlait du livre, ça m'as permis de me faire une idée plus concrète, mais du coup j'hésite encore plus :rire:
 

Janus

Membre
13 Novembre 2005
709
3
35
IDF
ImaginersJon a dit:
Enregistrement, le bagage soute dégage, on s’engage directement à la sécurité qui est concrètement passé en 5 min top chrono.. normal on se trouve au terminal 3.. y’a personne et le « Duty Free » est minablement petit haha on en fait vite le tour...

Ah le Terminal 3 de CDG... surnommé le Hangar car c'est effectivement un hangar !
Dommage pour le vol avec l'équipage pas sympa et les autres voyageurs pas très bien élevés, mais c'est derrière vous alors profitez-en  :wink: !
 

Rem10

Membre
12 Juillet 2014
5 048
44
BenJ a dit:
Vous auriez trop classe là-dedans !!  :lol:

Dodge-Charger-2019-SRT-Hellcat-rouge-ecarlate.png
C'est vrai que c'est la grande classe un trip avec ce genre de voiture  :fou: Mais si les bagages ne rentrent pas c'est sur que c'est un problème...

Profitez bien !
 

flex

Membre
30 Janvier 2008
7 045
8
36
Essonne
C'est pas facile de tenir un live quand on a de grosses journées et un wifi défaillant 😉 alors surtout profitez, reposez vous le soir et postez si vous pouvez, mais sinon, on patientera un petit peu 😉
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 990
41
26
Ça sent le iHop ça ! :-P
N’hesitez pas à essayer aussi Chick’ Fil’a et Shake shack si vous en trouvez, mes fast foods préférés la bas ! Et bien sûr les Cheesecake Factory en restaurant avec leur carte d’une trentaine de Cheesecakes différents :scream: (les plats chauds salés sont très bons aussi la bas).

Enjoy!
 

Chab

Membre
28 Octobre 2008
1 892
6
44
Chabland (Versailles - West Of Paris)
Les amis, votre patience à payé puisque la voila, la tant attendue suite de notre TR  :-)

Acte II : Entrons dans la ronde

Je prends donc le relais de Jon pour la suite de ce TR rédigé à quatre mais écrit d’une seule paire de mains depuis la banquette arrière de notre berline.

Si cette auto peut ne pas paraître aussi classe que la Dodge Charger en fait elle est terrible, l’intérieur est très spacieux et confortable autant pour nos pilotes dans le cockpit (Mouflo et Nénéce) que pour nous à la cellule de com.  :love:

OVhdg3bhu-D1DkMpEQR4D8ZaRxbzhzY3asHBciMGkNvAbwDLGH8_IYJrFK7MsRuXW43mat15fgV7qK5b0l3RxUc588ldryuFcZEKWw5xuYSWjFiK0U4ufbLkrnQtLGHQSzHsPk8oLeC_b9iwymklH95YIPdR-NDdNmE4q1I9Z15clLeoxpiypLLx0IrScvZoF8TXlmi4KDWS4btvN11Jik5OqWKW7E_KdPWnLV7UbOe7ZhF7cF2RmjtnuVQ_qkdq4rQJmTTFSWgYfn3juzbF7BztdFwGkJmkoHtGnri5fd33YfQeOFZTvLsbGFxgx1zvBeiTOgO3wSFMhsIhAtRwefzuEvsz-UTdN_WGRkkpjkmsOJW4L6BJMOKZoMLKCoziVu5FFxExFcU704qj5fG-hMjtevXTbtauY2OuYtQOS0zmH5M_WioU8snDWPQ_C-tQuv78suiqEyrBs1KTLejzygH_HzSDlPWAAcNRlBUy_7WeIl0dK2PdOfTW8LyD2q0_ylNM28XInfN3nejGU37JcvqUFOd_f22VoFzsFDfO2A7cm6HeOxVSYgMnZ1oCRUDySU3Q_ZTafAWM5x6hh24GK-_ynP5_eqJAAiID_g2rRDXhBDSDazDcDjBEWyOJcDGw_vw1hSrvcIzo_s_1fXFCSe2rgolRRVM=w1118-h838-no


TGXoJFyyNwSkhyudtjCU_qCSWWABR5gVkdLmBwbbg5d61iG6HK10A3upumbF63DD433MidIBBL0O-xC5GYUTKUJSrEV6oWVQtemq0AbbksqZwCr3gOE42-fLyA07gEaTRYHZylWlSaaDN_CsryMDJuDuOPQhtacvfVXVC4BmgLFbs1AOFtf8pbJ7ZMA9hl7BJ-s4wK9I6-0zka0d74qpyP1YLb-iZUNhylFBz_6R92vEkVKUEzD24jYCOy7H0x3prH4TS94QUS0nlp2Fft1vC1VfQa8EjA4AnWAZ-hHZwKOt7XmhOevCp9ACAovP40DKIloQ8VXY3QXywwZR5CsFYC3qMpBgceQ6GamGvwMQ4kDMaoU02G8CcBruEIMDVvHlmWEJoaXzQV9Tn3wPgRJWzExmWR8fJ0gcSDZE3u3ZQkEob9p79UENpH4SY3RbR0Xe4CMn1hYS0LhfttWrkd_uPmk6CdZdC23AySf7egm4OUCTuE-80VQRfkzzRd_wxRD-mb-4qCXMBm1bfjhVS-VFDaaW4qTTRlNQKsQj_5TurMEyUFluf481VBuOIx7g07NFEi-S_VbK2QkTehOCn1Vwqe6oKKNqLSCoBbbRwQZI3spI0uYO8D5kKm_6mfppBwElRP4qS-yZguBmEJAKDjv4g_YzufnRWxU=w1118-h840-no


Pour ce qui est de cette deuxième journée du trip, nous nous exilerons sur l’île de Sainte-Hélène, non pas celle qui hébergea Napoléon First, mais plutôt celle qui ou se situe le parc bien connu du coin : Six Flags La Ronde.

Alors que la « douce » sonnerie de mon réveil devait retentir à 9h30, nous étions réveillés vers 5h, la faute au décalage horaire dont nous ne sommes toujours pas remis. Dans l’impossibilité de se rendormir, nous glandons dans la chambre et écrivons la première partie de ce TR, puis nous partons prendre notre petit déjeuner au Starbucks le plus proche.

UZrcZPEWVAw-y0J3OLDQ5syatfoDj23ZhMxOB-27Vaqv3Y_ukJ5FGFIcrknlMsIi7kGzrbcVtuLZWKubUNhgpqyRL7YE_iGOGOwQ7DofgYHM0XCQZWvfTYZ1G4bq9faSWs4yR1W15w=w1116-h838-no


Mouflo (Hans), au volant pour nous y mener missionne Nénéce pour qu’il lui capture des Pokémon. Ce dernier y prend goût et s’éclate à en chopper un maximum, y compris sur la route qui mène au parc.  :mdr:
En plus de ces bestioles, nous croiserons également pas mal de trucks plus impressionnants les uns que les autres. On s’arrête pour taper la pose avec un camion de « pompiers répondants », c’est comme ça qu’on les appelle par ici.

NKRVpum5FFsVMWSVKnMHVfNDnd384gbMPbaqF8mw3yzQacu50VDpAuoUPN8Bv9CzZV9N0-k-23OtCQll7YC21gruzfGEP0T29TMQw9NhuAE04HMZHy-1IEmiqBiKVxQKM1oskL_b0Q=w1118-h838-no


0DL3DG0whGM3rRz49hEghT5orxECvbdKmxmAVcRcoAtWD0LybZeDioyObhNfeZ3mQfdBUzW7SZsG_gBbjIBCO-qoLLxqe0aw_zWkKxhBsNeInkE_qbpjg3k4-TVjOpElUnmLGJ8jOQ=w1118-h838-no


Nous arrivons relativement tôt au parc (10h pour une ouverture à 11), par un énorme pont le surplombant et duquel se dévoile une skyline composée entre autres d’un inverted et d’un mega B&M, d’un dueling wooden, d’un SLC, d’un looper Vékoma et de quelques flat rides.
On se gare sur le parking et on découvre que le parc accueillera ce soir un concours international de feux d’artifices auquel nous ne pourrons assister puisque nous devrons reprendre la route.
Tant pis, le but de cette visite est de récupérer nos pass annuels Six Flags et prendre les quelques crédits avant de repartir vers les USA.

f6HnLTgOJxCxXfGi8GSLVu-plegwb-de5gik82lxzWnLdmBV3hOU9xe2iFDdf7T2Hr0Y3vQirghp83oKFIa1n-yZLc_U7GGctgHop0B2U6v40gIfz-LCL0_OcGYsaW3UKknXyCu8xQ=w1118-h838-no


L’entrée est plutôt mignonne mais les parcs a bœufs qui l’entourent pour l’accès aux caisses et au contrôle de sécurité nous rappellent que pas de doutes, on est bien chez Six Flags.  :rire:

c_adaiV3B6BhnTniNLb3MJYLEwkhHdyAzNrdh6cFrZvKOuOMz3kcMHPBqxHc0LkGC9kNzR17sKO6B75PQoGz6Q3dOoZ3aYCz-gjoPV-5LOmDLfBHI1wMYkPTYRG4B0-az63hXd3Uhw=w1118-h838-no


On nous distribue des plans et nous passons donc la sécurité, scannons nos vouchers, on nous tire le portrait et nous remet aussitôt une carte en plastique souple avec un code barre dessus et sur laquelle on doit écrire nos noms et prénoms au feutre. Ce sera nos pass annuels, on s’attendait a quelque chose disons d’un peu moins … cheap.

Ribambelle, l’une des mascottes du parc assez réussie accueille les visiteurs avec son acolyte, un animateur affublé d’un déguisement d’un autre âge dont personne ne semble vouloir sur les photos mais qui essaie quand même de s’incruster.
Jon et moi les rejoignons pour taper des ego portraits comme ils disent ici … vous aurez bien sur compris qu’on parle de selfies.

2QBBu5MsgxXecWoJ9gPgbyE094Cea-Jf6HZodLRj4MPokPMN-Zl3N2fvd5HELop_QmAXQMEZ9Oh5q1UA7i7x3BuCEku7tilBnwsk-7D0LTDAFI1shbAKPcDiFBzgcrJuGCpEbPdo8Q=w1116-h838-no


MUmVaUv5cvIeAlIgdozay9pU4Ew3LneKniyRQ9yVvDAhjxXUd9Ds-9dmwgfhSOLyUAVZNyZowlLLyRFPvJjPbBBqU1_bQmgkRHlK1NsIdclrVYnWLPSHJyXkZ03FdlWrcZMLFUWj4Ww_XbTSCKn-WY0DrHb5y1YQc1YE1WrtGB4K88fWNW_lgNVsP3PqDTqasvEL8KjVL_M5tE2IGqV7Fz5G2B_UiXY2MseVQk81pCyggNyq59QiEZRxbdWbOrJlb35ZEqoEqIvpWT3QuAX_AA-_TTwejk7cF1yJ1NRGngSShlmy0vX72ZzBhtf0hwvY4ys1MF1NwOqLb1ntdWONk7IlkBn-dwUxNmSbQqzUKuP5_yJSBO3CJt0HcRiQx2bVh9UdwtqUFduFBjI_me8ufvv04l9S1DVqZGp_rr_QaLX7WsxkYMBzTyW1_w9SEJ4A_oa2FdVLUHte9MoJiJntHh8EH7UBel4_Hr4RU8y9ajHhoR5rfoo7WGqbIKLuIwTdL8O0Dtm0v7rbRBB6wQoJy7Uhxg3bDt2amZwum-1aM0F8hAl68KW5VFYINQ7MxHfeUubd8nrnyXK3AFzsZa-IPhULzGBMfkpd-Iv0EqxetPlSGAJl15VqG9wWJHVDayuyfG9tn9KsjBzLk0e2tiwokVR3A7CDwc4=w1118-h840-no


Il n’est pas encore 11h, Nénéce s’offre donc sa première pause clope en attendant l’ouverture des rides. A la ronde, les espaces fumeurs sont placardés de pub pour des produits permettant d’arrêter de fumer. Voyez plutôt la rombière ... :-)

o7D3qqaocVbf_6L0851i9F9thOW5SPGZvchEyJAZnoazhuucZUWhX3yZitEgGyS_zrKAcXYKD0iCTgLoQQkEOvQZkYG0GgjTX1gMYhsJyAzomRy3yepGtXwFtfc6bQ5YJ0Ycylqim3GlxrzZpxvU5a20zvTVkbD2LIjmjSvS-gqoi_1JYkOkHZMDA80zfQnIxTCCmtoMIiM1zSOhZgkTn9_vt5GB2qf1ta6Vnqem6qNAOJIjZUne1gKk6EMchFT2UsrGRZ_XAoRrDXauK6Jlb0B-9zKYNZZ_wB3TqfD9NfVxEQshjOcDY2xZfHJ-2nI_RAeJKAp3KbKmHl2a_5pTSDaYuw2Dlk75fhYTI3kOfA2TQAY03yHcPe4MuNyTDb6U_bbI80OMETMbGXklCkJZcnTXrOy_tzKyrrdSvw6_D7lopPx-3997wCDe513CLWDKC14_G5huU9LahF5SzJaEwaIHU0GuFrgY5C2nKjBBby3x_aPhSUfrEEyMp6vaD2ZrxMx9giJUAcOzBwIukP4sVm4XdXaevURHi6uilm2-niaoAWIJcYnon43zsiRtsFJz_arN331P_DJiDffze-0xt6B516lgpngd_XnkgEmbeOSHX4qmHKQFFHeiQURckRuDyT9qoMlGQegGIZ0Jz3HWhE7TAE5-hA8=w630-h838-no


Le premier ride de la journée se fera sur Vampire, l’inverted B&N, version miroir de Batman @ Parque Warner Madrid. Ridé en first raw. Celui-ci nous surprend par sa puissance, particulièrement intense dans les corskrew et surtout le dernier.
La file d’attente étant vide, nous le riderons plusieurs fois sans quitter notre train. Lorsqu’on quitte la gare, l’opératrice annonce au micro « Si vous voulez le refaire, vous pouvez rester ». Ce ne serait pas de refus mais en fait non, d’autres crédits nous attendent.

NEUgTIjq5dCIMjKHvvIx0h3tbjt7CCahvxi5nm6_gOHJs_zXr43X_y5swgZl7xu1N4yQB2J2bDottRV4Nt-sIxUoZo62OEKcSheFkefW1ejehv69a1GFlDWsp2srAgFSLOo2JnUOtgRuzxBBwm4gXb6htk8E5HJEyLZWx1ACCJs0ZYSyfB4sr5aUObFWUpJaN-lAXuEGr9yhmzsEchQ2aScp2pQVeImtLDf4f7IQSK4Eu2DmRvjynPPRrhKue_lP4vFYi4NHDNmAY4hCFouhJ1nFavZdPcLCeqHtf8IrmkzFuefm_LK84vApDOYDOormBwPu_2mFIpdP7kBTdsm4Q6HeTunpAgzJC16NEB9WDV6GYZaEXDUi4Gyq0YnuHoCCWF0o0pvGhoAMp8QzZJ0WGKyw3CFJ5OQbA9eIuMrIaYpTh3mQTetdAI7TLirgfKy47F_eA7pqA2TuQdp064Xrin9tbEbMgbFkjoE_e1SYP5COPqgig3PRNIL8GIcyGgJ-poWwhUig_CEhf2F_jVMTd7yZ9ScGazxylv5XZ13XEmPBx8_CEbSzpZVe_BF1mOhXHkT-2EA1vVB21CVbI6mRGDDPk5XAyyoYSJrJ1K92RIMafhROU5anMwaBI3h_I4fl1QpBNktOcNKB9WJnxrFByLI8WHRbPng=w1118-h838-no


Au passage on a une belle vue sur les backstages depuis la gare.  :scream:
Notez le tas de buches qui trône ici (d’ailleurs certaines ont été transformées en banc et disposées dans le parc.

E4vZslw5rQ700La2qEE1WQ8g_BUbme8BENHU_Bzhafd47v_lYRHgF0aws7kVHeKl5eScTs5xAmHJhdpiBP5wZaGWGWddggY_C_SfGp-l9asOdUadyH605Ccg9zfLIJ6Zpr3xUKB9DgWOekkCay5pbS15ZUmzLPtzb0w56lidg-Vbh7349tSb12V_XFVtiHn2jvtBU4VwLJbcdLqdOhBclwDF60NaYc0FfpBu0r5kTvqx7kr50HeoQoF3vaFELXSTVMwstGOqa-xM9LaumnFm19D740emZYySNaEX3Tm4SifQBrxwFPH8BvzOUf3KZYq1qieKL26l_yfx-P6U8G9hsWT2X-9PyDSWzbyU052oBUZWxcSUGXDEV31peybSals91PW0DXcqWaPsnZN2AXmi5-87ouBhGdhJE-PwHt8qaLrgggHcwemCSmMnZbrrNYj70_8-OU2-07P7AXFLypjNXGByIayYHQLSuiQyEfp2vqDuh2qL1xyzaBW5hHhhputBDiip-DiFnHS9cOSmd-EYkPqHlHx2XUXW6FWu5-EKRLQPCClfohyInSwlSdXmeQ4LkZBhQRyuDeIwyYojGIhm_mdH7PH87k2NLl59lpUdhUH30UKLX47m9vnk6fO9AlgNI-jdNXQ2AZ-rstnA7QtXs126RYWlBSQ=w630-h838-no


On se dirige ensuite tranquillement vers la space shoot S&S du parc, la bien nommée Orbite. Si ce nom peut faire sourire, ce qui suit est bien plus drôle : on est accueillis par Fella (c’est son prénom), l’opératrice sur Orbite donc … cela ne s’invente pas. Puis si ça se trouve « Fella » est un diminutif … bref j’ose même pas imaginer ce quelle a du avaler avec un prénom pareil.  :rire: :scream:

Pas d’attente, on boucle nos ceintures, rabaisse nos harnais et on est éjecté avec une puissance et une brutalité que j’ai rarement pu constater sur ce genre d’attractions. Littéralement encastrés dans nos harnais au sommet, nos culs mettront un bon moment avant de retoucher le siège.

e4nHao-_XHgoumXZ1HclFp-hRF4ygHY7Lo29Q-l5z2HGQvVqkxbQMnUCfSdq4B4l5H9stoZqg2cG1risZz5HtpErRGHWRvFrNvu9QQ4JoNXUzPGQiYi2OmV7FBJJmGYrkd9nYAdPFvgM_1w7QJABqNSm-yFgTJz86V-sBsyhrdJRC8ULNfvBwdHMc7mR_uo9xYUdiINP8-PL3UslGiKXQ1qhJY6pLXmP-YaY9uAzYbl4NZCUEDAUDQUe1JEUNkSXMN35htxIfBK4dWUMgMS9Dlq1Nka_yk0odK-Vd9Sgcw4bXiNuVCUx1mFRwSZYv9GwAPlJCvXzxOXaaONuIz69wRrANKPasj1bNqAri-oHlzi0lKaouBwVyqGVG75Zjx7SpUpLIePI3Co7mdi-fqNcvmZoMTlmb5-QwL6JrBOPIlKWDl_BcORJwSK_Iyka3AWthWhLXTgdvTPGlBUJIp7AHwNtib9jP87cTbqcsyMy-XSNPBQAFI9qC3XPaXeQiJ-eQ9CMidQjcuxHFRkF56zODYFMkcQiBVgynwjS9pgCCBb7WHeb_pCy8dD3km702Qe7bEe5S-gvRx0kdv5J4efMrs4IA1mHvu_MvP_TY1EFMYXcIdmIuVYATXL2POIbJC-rdu6aWNbq4wobxfV7cUEQ0mdHrxDf-_w=w630-h838-no


On sort de la, très surpris puis on continue notre ballade dans les allées du parc.

Le Boomerang se présente à nous, on se motive pour aller chercher nos baffes et le crédit qui va avec … ou l’inverse. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un classique boomerang Vékoma datant de 1984 avec son train d’origine. On prend peur pour nos épaules, oreilles, dos et tout le reste … mais on y va quand même. Le train, absolument inconfortable, est tellement vieux que le verrouillage des harnais se fait manuellement rangée par rangée.
Pas de surprises, ça tape. Passion de merde comme on dit.
On aura attendu une dizaine de minutes pour ça.

Ox1LJ_bJeXOShDBIJRgvoBKdoLOdmj3awjQ0_Np6EbhpTpbe85UnXWZP5nXeAunGtfvyVLIoJzI7TiTRcnL5jvJSCQr6xS3cRM-Hyb3JOxCpRG8ycP9Tjyu0tsIzPXBWIo12sxjUpar8RND5POi16SzSiBb6EEJy6xR9uhSr1c_9r6OWn00My3f5stqL0ZkDFzwqoJC2QfzvQ1B-_TQZ_wyvnr2jXd4MiHXdFkJ5K186b1s81wVQfubv4jvJG_5gTp_Ye87gvoY9g12Ikl9HtnfXfr5ebOPQCjt13oWVBdE-3tRkSqP5Wokg_aYPwJWqnR_NyAIGk_wGloN1N2ZF8U_FRz7GQ02CDkrv18XRyEk0N7efJnbGAIhIzJaelZCdcqGY8qzxG6Jt8igC_SQ_7fuPQO5Tv-q55SpfFUtuOFqr-2N21e96ssrEce8NW6x4iz5vqLfHn_9CikYJTdE92nS_5im5TAO1wK6GLKJe0wqXJxici9Q1JwPhPwZvxQQJus4sTe74FsqU03ob2UKGxa6Bfsp9yHLox8vsO4gxKhwLEdBCDfsD_VlAcEb90gFvhCLmtlvF49IBpPADizxsi_Ag6Sbl2VaVJVhX1sytLheXbMjAvMX-tncpjY4kIvolmAplR3i6BCkPfznv8BOL4KdHuL3P2ko=w1118-h838-no


Il est temps de revenir à des choses plus sérieuses, du moins plus agréables. Et ça tombe bien puisqu’on croise sur notre chemin Goliath, le méga B&M qui est, comme le vante fièrement l’opératrice au micro pour chaque départ de train, je cite « la montagne russe la plus rapide de … La Ronde ». Sur ce coup, ils ne prennent pas trop de risques vu la concurrence dans le parc.
On empreinte la file d’attente très longue et jonchée de parcs a bœufs comme si le parc prévoyait 5h d’attente. On attendra seulement 5 minutes avant d’arriver aux portillons.
L’opératrice répète en boucle ses annonces façon foraine dans son micro, dont celle qui nous informe que les sacs bananes ne sont pas autorisés à bord (puisque tout objet perdu ne pourrait être récupéré). Du coup, on se demande avec Hans si cela est également valable pour les sacs poire. Et Quid des sacs Apple ?  :mdr:

Trêve de plaisanteries, on embarque d’abord en first. "Que c’est bon de retrouver le confort de ces trains" s’exclame Nénéce. Toujours au micro, l’opératrice nous souhaite un bon voyage à bord du Goliath et lance le train.
C’est une bonne petite balade comme sait si bien les faire le constructeur suisse mais pas la meilleure puisque ça manque un peu de vivacité et la drop est plutôt molle.
A nos retours en gare, l’ambianceuse de service reprend son cher micro pour nous remercier d’avoir voyagé avec le Goliath.
Sans plus attendre, on le refera en last.
Sinon coté thermalisation, un léger effort semble avoir était fait sur la gare.  :?

ZbLfUHdwro0g_Lyem6KeShDquW9nZcRZJmPnJSahwT7ligTd68WkLQqb2gKMMF8ZsyX3tIsSmKZeyOPOvD05H9qiZl_xsN7GYJ_lFXCaki-FJt0OhS9SaY-DpUPMZ-O9-dBjRUxWtg=w1118-h838-no


Nous devons retourner vers l’entrée pour prendre nos gourdes offertes avec nos pass Or. Pour cela, il nous faut passer devant les attractions Ednor l’attaque et Dragon.
La première, c’est le SLC re-localisé en 2010 à La Ronde et dont la story line est basée sur l’attaque d’un monstre marin dans le lac des dauphins, lac sur lequel est installé le coaster. 
Personne alors on y va, au moins ça sera fait.
La première partie de la file est bien thématisée (oui ils n’ont pas fait la totalité faut pas déconner non plus) avec un décors de zone de pêche dévasté par la bestiole, des écrans un peu partout diffusant des messages d’alerte. En gros c’est le chaos au port. Mais pas que, puisque ça l’est aussi dans le ride.
Comme beaucoup de ses semblables ce SLC est une horreur ... C’est une seconde main est ça se sent douloureusement.

qld5Gf-JLE5OnjJhvg-sVAkpXcivp4DaqdAflfvobWUM4D9gBF0-UddWDQT0obnTU3eGizJYAKRAR-YYRRVOIDeHjnE5whMD5RD4R8nCzLVGm5WDSrTvFmz9g8j3OG_ePGXLYjt13Q=w1116-h838-no


La seconde, Dragon est un junior indoor pour lequel on aura attendu un peu plus qu’ailleurs, genre une vingtaine de minutes.
A bord de trains en revêtement tout plastique et peu confortables, le coaster nous emmène à la rencontre d’un dragon dans une déco complètement kitche. Les sensations, on les oublie, ce truc ne sert à rien.

On part donc récupérer nos gourdasses et optons pour une formule de remplissages illimités toute la saison dans tous les parcs Six Flags, bien qu’on a des doutes compte tenu du tarif peu élevé de cette formule (moins de 8 Euros). On vérifiera ça dans la prochaine destination du groupe qu’on visitera.
Il est déjà presque 14h, on se restaure au Subway avant de poursuivre notre visite.

Vu l’événement de ce soir, ce qu’on pouvait craindre arriva : le parc assez vide depuis l’ouverture se remplis très vite dans l’après-midi et deviens rapidement super blindé. Et ça, ça craint pour notre chasse aux crédits puisqu’il nous en reste encore cinq et qu’on doit partir dans moins de 2h.

On se dirige donc vers le plus proche au nom bien étrange : Super manège. Un clone de feu Super Wirhbell @ Holiday parc mais à cette différence près : les trains sont d’origine et y’a pas à dire, ils ont vécus. Le ride aussi avec ses couleurs rose saumon complètement délavé.
Une grosse demie heure d’attente nous sépare du super quai d’embarquement. Je dis « super » car cet adjectif est employé dans toutes les annonces micro de l’attraction « Bienvenue dans le super manège, le plus super des manèges » - oui ça rappelle un peu le Niglo Show dans le texte, le plus chaud de tous les show – ou encore au retour en gare « la super sortie se trouve sur votre super droite ».
L’opérateur est super a fond dans son super délire.
Entre le check des harnais et le lancement du train, nous avons eu le temps de causer un peu avec lui. Lorsqu’on lui dit que son manège est super vieux, il nous indique 1981.
Et lorsqu’on lui dit qu’il faudrait le dégager, celui-ci nous répond qu’il part bientôt.
Du coup, on tient peut être un super scoop … Super Manège vit peut être sa dernière super saison … Le parc va peut être recevoir prochainement une super nouveauté ?  ^_^
Ce qui est sûr c’est que le ride est super violent et on se mange de super baffes.

rYtO66D2GqELn19N45R8MJwT9QzGNFOrw1ozv4zOaLUB2x0XqFlHocJDcaawE_Y0TBxbtYrvv9KWQI9zIYhWZOmpSU41uOgltRDRHggCmqIjQD9cxPYtXJkTfICo7yR8O5SyqQKqAG9i9DkhxftW9Ib5ML_rcUhAYwPtFxtn3JHcAuUKLxIGN1WXECx0HC6ba1S4q7JOff2vr4FbRm1yxAf-gTK6bSP04W3pVdfvRgwOB1NtnJxOqbImqT4m0jzZING4Ft4FUzRPCb5G60JgkohCoYiiwFOaR6DJLtJoOjrRhOdflF-LJf1trN8CGcXN46Lh02r2qMz-lZbu8q3e89k9DVuVnDsi0vRtTaFcO_Q0cyoZ28yVu8glPxFBodJmkVbOI9tBnYoogcs4CBkyRknaBBYmcTBB_6qFkqL3bcQ75tr6VcProoh-kfpP_6Wr5QYkiET81twwp0HMKM36rs5ZHPZLODTDc9UxRBCGcE6leqAyzcGaZxcEoQDzOR3QCqiqeW0uq2sN1ZomzhEouMvoQEXK8PYAs-znCccy9R5_eBRAX7LvT01fSAaHyC81OkZENuSEIQMNBJk-a5u9ffUb2WXetbW9BOgIvrIE-MGrbDUcblDxGbTPcmLMN8QDMNaivQnPuSdEHFxGmhocszXxRus1Dt8=w1440-h604-no


On se dirige ensuite vers Le Monstre, dueling wooden dont le temps d’attente est monté à 1h15 (un seul train par côté. Visiblement ça sera le dernier ride de la journée.
D’après les infos « le saviez-vous » affichées dans la file, ce « manège légendaire » ouvert en 1985 serait l’une des seules montagnes russes au monde a avoir été construite avec du pin de Douglas de colombie-britanique qui lui offre meilleure résistance et durée de vie. On apprend également qu’il est aussi rapide qu’une autruche et qu’un fou furieux y a battu un record le ridant 31 jours consécutifs, soit 8500 tours !

Cette dernière affiche avant le quai, bien plus drôle, se passerait de commentaires mais on a perdu la photo. De mémoire, ça raconte que Le monstre serait, selon un concours Facebook entre les coasters du groupe Six Flags, meilleur que X2, El Toro ou Nitro.  :rire: :mdr: :scream:

xPNn6sh2FH-mG92G1xCq-MHgZ4pNA3NLeuk7y60GdkIUKjLf8x3YbWl66p9yUQ3Qt5dy5VzVIGg6R3rauM3ftlBwN_vu8Xj1lVT2HWDBMW-U-rvKCptazejp0Ao0e8U5JwyFkwXOhQ=w1118-h838-no


Le ride est rapide et bien nerveux avec des éléments originaux mais ça tape vachement. Les quelques 273 000 écrous, 162 500 boulons et 214 000 rondelles n’y pourront rien.

Faute de temps nous ferons l’impasse sur le 2ème circuit du Monstre, Toboggan Nordique (la wild mouse) et son débit de merde ainsi que sur le kiddie aux milles pattes.

La ronde est un parc qui manque d’âme et qui aurait bien besoin d’une réhab générale, d’autant que  ce seul parc de Montréal est très populaire. Des investissements ne seraient vraiment pas du luxe.
Ce parc quand même le mérite de proposer deux B&M fort sympathiques et de nous avoir faire rire avec le nom des attractions et les annonces micro des opérateurs. On y aura passé une bonne journée pour débuter ce trip.


67570108_958766234463612_699338864698851328_n.jpg


Voilà je vous laisse entre les mains de mon collègue du service COM pour la suite de l’orgie.  8-)
 

Fzs 600

Membre
23 Août 2014
567
87
50
Creteil (94)
La ronde est un parc qui manque d’âme et qui aurait bien besoin d’une réhab générale,  :mdr:

On y était en 2009 et ce sentiment était déjà présent.
Premier parc et donc -3 si j'ai bien capté  :roll:
 
5 Juillet 2011
1 142
10
26
Nancy
Excellent les gars !
Si vous arrivez à faire un TR de cette qualité pour chaque parc, ce serait génial !
Mais bon, je suppose que vous être crevés et je sais qu'un TR, c'est long à faire donc la priorité - et le principal, c'est que vous vous éclatiez dans les parcs  :lovekiss: