TPE 1ère S

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 991
41
26
Hi everyone !

Je suis actuellement en 1ère S, et qui dit 1ère dit TPE.
J'ai évidemment proposé un sujet sur les coasters aux personnes de mon groupe, sujet qu'ils ont accepté.
Le thème choisi pour parler des coasters est "Avancées scientifiques et réalisations techniques" et les matières concernées la physique et les maths. Jusque là je pense que tout vas bien.
Pour préciser la chose, nous avons choisi de nous concentrer sur les forces Gs ressenties dans les coasters.
On a cherché une problématique : "Pourquoi ressentons nous les forces Gs dans une montagne russe ?" seulement le "pourquoi" gène et on n'arrive pas à trouver une autre formulation qui voudrait dire la même chose.
Ensuite, il y a 4 profs + une documentaliste pour plus de 100 élèves dont une seule prof de matière scientifique : SVT, donc c'est pas top, c'est pour ça que je viens demander quelques conseils ici, comment s'organiser, comment commencer les recherches etc.. Nous prenons tout les conseils ! Et si vous avez une petite idée pour la formulation de la problématique, preneurs aussi évidemment.
Pour finir, nous avons penser à faire une maquette avec un looping dedans et lancer le train à différentes vitesses sans harnais pour montrer que même la tête en bas, grâce aux forces et à la vitesse on ne tombe pas. Vous en pensez quoi ? Réalisable ou non ? Bonne idée ?

Merci par avance pour vos réponses :-)
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
Hello,

Voilà un beau sujet, mais la problématique me semble pas bonne, et surtout hors-sujet par rapport à ce que tu veux traiter. Parce que la raison pour laquelle on sent les G, elle est biologique, et elle passerait pas une étude du corps humain, pour obtenir comme réponse que l'être humain est un accéléromètre : il ressent les accélérations, mais pas la vitesse (bien assis dans un avion, on ne ressent pas qu'on se déplace à presque 1000 km/h).

Par contre, tu pourrais accès ta problématique sur la relation entre plaisir du client (le but d'une montagne russe) et la technologie employée. C'est le thème bateau de la technologie au service du monde du loisirs.
Ainsi, ça reviendrait à expliquer que ce sont les accélérations (les G's quoi) qui donnent du plaisir et des sensations, et donc ensuite expliquer comment ils sont calculés lors de la conception du coaster.
Enfin, tu pourrais terminer sur les limites du modèle : pas trop d'accélération sinon on détruit le corps humain, le pourquoi des boucles verticales qui ne sont pas rondes (grâce aux formules mathématiques, juste montrer la formule et montrer ce qu'elle implique).

Pour les contacts, dans le monde des coasters c'est presque mission impossible, autant te prévenir. Par contre, pour mener ton enquête sur les accélérations, bah tu as foule de livres (même scolaires) qui traite le sujet, avec la formule mathématique magique (-v²/R, de l'aveu même de Mr Vogeleisen que j'avais eu au téléphone, qui travaille en automonie et propose ses idées aux grands constructeurs) qui explique tout.

+ d'infos : http://www.coastersworld.fr/index.php?page=r_forces
 

CoasterMax

Membre
27 Avril 2011
380
0
Je fais actuellement mon TPE S !

Problématique trouvée sur CW : Comment peut-on, alors qu’il n’y a aucun contact entre le train et le moteur, propulser un train de plusieurs tonnes à plus de 100 km/h en quelques secondes ?

Tout le monde était d'accord donc c'était super. Sauf que on a abandonner, c'est trop compliqué  :oops:
 

Scotty

Membre
24 Mai 2009
2 239
67
26
Dunkerque
Mouhaha, toi ton groupe à accepter de faire sur les coasters  :evil: 

A pat ça je trouve que tu es plutôt bien parti, mais cherches une autre problématique, peut être remplacer ton "pourquoi" en " comment ".
 

LeFLO

Membre
10 Septembre 2009
1 320
5
25
Valenciennes, Nord, France
Et même s'il change son pourquoi en comment, la problématique est sensiblement la même et comme l'a dit BenJ, assez hors-sujet par rapport au thème.

"Avancées scientifiques et réalisations techniques", en rapport avec les coasters et les forces d'accélérations, ça m'inspire un peu d'histoire et de mathématiques/physiques ce sujet. Personnellement j'aime bien faire une page histoire dans les exposés (mon TPE portera sur le papier et l'environnement, et on a déjà réalisé une partie histoire avec invention du papier etc en guise de petite intro :mrgreen: ).

Mais trouver une problématique en rapport avec un sujet et un thème sans s'en écarter, c'est difficile. Surtout que les thèmes sont très vagues. J'aurais à ta place parlé par exemple des accélérations en général, et de prendre l'exemple des montagnes russes ou des métiers forains, plus facilement exploitable dans les calculs vu que ça tourne en rond en général... :roll: Mais parler des accélérations en général ça implique de parler du pourquoi on le ressent et du comment aussi... Or c'est à éviter pour pas dévier du thème!! :x
Du coup je me concentrerais sur la technique, le concret, touchant aux maths et aux sciences physiques avec seulement le fait qu'un objet soit plus lourd (plus de forces -> plus de G's) dans une courbe à une certaine vitesse par exemple. Ce serait un bon sujet à aborder à mon avis: au lieu de parler du corps humain, parler des objets inertes comme des mannequins. :-P Pas de soucis de s'écarter vers de la SVT ou de la biologie !

Concernant ton idée de maquette, si tu veux vraiment lâcher ton train sans harnais et voir si les "passagers" tiennent dans leur siège lors du passage d'un looping, soit tu fais un looping ridiculement petit et une chute assez grande, soit tu utilises un lancement à élastiques :-) et là ton loop tu pourras éventuellement le faire plus large/haut/respectant une forme basique d'ovoïde. :wink:

Enfin bon perso traiter des coasters et des forces d'accélération en TPE je trouve pas que ce soit une très bonne idée car il y a vraiment beaucoup de choses à traiter si on veut faire quelque chose de plus ou moins complet. En plus niveau écrit on nous impose 2 pages de traitement de texte max et 10/15min à l'oral donc vas-y faire un truc sympa et intéressant sur les Gs sans griller bien des étapes en si peu de temps... :-(
 

Pinkman0

Membre
1 Octobre 2005
524
0
Ce que tu pourrais faire en rapport avec le sujet, c'est une étude avec une approche historique de la façon dont les forces G ont été prises en compte dans la conception des montagnes russes au fil du temps.
Par exemple, parler du problème des inversions avec la première qui était une boucle parfaitement ronde, et là montrer, avec des formules mathématiques, que les forces subies seraient insupportables.
Tu pourrais introduire le principe de Heartline aussi, mais le soucis c'est que là ça touche à des concepts physiques pas forcément très abordable en première. D'autant plus que ça touche aux sensations, donc à la biologie plus qu'à la physique.
Ton sujet est à la fois à la limite de l'hors-sujet et pourtant tellement proche du sujet.

Enfin les TPE de toute façon c'est vraiment casse-couilles ! xD
 

Aurtograve

Membre
26 Juillet 2011
93
0
touffman a dit:
Hi everyone !

Je suis actuellement en 1ère S, et qui dit 1ère dit TPE.
J'ai évidemment proposé un sujet sur les coasters aux personnes de mon groupe, sujet qu'ils ont accepté.
Le thème choisi pour parler des coasters est "Avancées scientifiques et réalisations techniques" et les matières concernées la physique et les maths. Jusque là je pense que tout vas bien.
Pour préciser la chose, nous avons choisi de nous concentrer sur les forces Gs ressenties dans les coasters.
On a cherché une problématique : "Pourquoi ressentons nous les forces Gs dans une montagne russe ?" seulement le "pourquoi" gène et on n'arrive pas à trouver une autre formulation qui voudrait dire la même chose.
Ensuite, il y a 4 profs + une documentaliste pour plus de 100 élèves dont une seule prof de matière scientifique : SVT, donc c'est pas top, c'est pour ça que je viens demander quelques conseils ici, comment s'organiser, comment commencer les recherches etc.. Nous prenons tout les conseils ! Et si vous avez une petite idée pour la formulation de la problématique, preneurs aussi évidemment.
Pour finir, nous avons penser à faire une maquette avec un looping dedans et lancer le train à différentes vitesses sans harnais pour montrer que même la tête en bas, grâce aux forces et à la vitesse on ne tombe pas. Vous en pensez quoi ? Réalisable ou non ? Bonne idée ?

Merci par avance pour vos réponses :-)

Waw excellent moi j'ai proposé aussi ca cette année dans le même sujet ( avancées techniques ), mais bon ils ont refusée et m'ont regardés avec des yeux style : "euuuh il n'y aura rien à dire" ( --" )
Enfin bref pour t'aider, la problematique " comment les montagnes russes ont-elles évoluées depuis la 1ere à aujourd'hui" Ou encore "le fonctionnement des differents freins de montagne russe" , ou "pourquoi les montagnes russes nous procurent-elles des sensations ? "

Enfin, il y a plein de problematiques possibles, en plus facile de faire une maquette, sujet original ( sauf pour nous fans de coaster =D ) et en plus tu pourra même visiter un parc et te procurer un pitit rendez-vous avec un directeur technique ou je ne sais quoi par exemple  :evil:
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 991
41
26
Merci à tous, je vais imprimer tout ça et essayer d'en parler à mon groupe et à un prof.

J'avais aussi pensé à prendre un rdv avec un directeur de parc, ou un technicien enfin quelqu'un en rapport avec les parcs/coasters. Seulement le plus près (Niglo) ferme le 2 novembre rouvre en avril et il faut rendre les tpe en février..
 

BenJ

Administrateur
Membre de l'équipe
31 Mars 2005
5 274
21
34
Paris
www.coastersworld.fr
touffman a dit:
J'avais aussi pensé à prendre un rdv avec un directeur de parc, ou un technicien enfin quelqu'un en rapport avec les parcs/coasters. Seulement le plus près (Niglo) ferme le 2 novembre rouvre en avril et il faut rendre les tpe en février..

Et alors ? JUSTEMENT ! Le parc est fermé, mais les équipes techniques et dirigeantes bosseront ! Donc aucun problème à te faire là-dessus  :wink:
 

Minijul

Membre
14 Mai 2009
5 662
1
43
Lyon
www.minijul.com
touffman a dit:
J'avais aussi pensé à prendre un rdv avec un directeur de parc, ou un technicien enfin quelqu'un en rapport avec les parcs/coasters. Seulement le plus près (Niglo) ferme le 2 novembre rouvre en avril et il faut rendre les tpe en février..

Pour ce genre de truc, il faut appliquer ma devise : Qui ne tente rien n'a rien.

La seule façon d'être sûr qu'ils refusent, c'est de pas demander  :wink:
 

CoasterMax

Membre
27 Avril 2011
380
0
Le petit qui ne tente rien n'a rien a fait son effet  :wink:

On fait finalement sur : "Comment propulser un train de montagnes russes grâce à l'électromagnétisme ?"
Ce sera pas facile mais il faut essayer !
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 991
41
26
Désolé du up !


C'est pour dire que nous avons totalement changé de sujet et problématique !
Nous sommes partis vers quelque chose de beaucoup plus restreint à savoir : les loopings dans les grands-huits et en problématique "Pourquoi un looping dans une montagne russe n'est pas rond ?"
Notre plan :

I) Les premières inversions dans les grands-huits.

1) La première inversion

2)

II) Le renouveau de l’inversion

1) Une nouvelle forme pour le looping

2) Les inversions modernes

Il manque donc juste le 2) du I).

L'intro est rédigée :

      De nos jours, les parcs d’attractions se sont beaucoup développés car les gens sont de plus en plus friands de ces distractions. Ils nous procurent notamment des sensations que l’on ne trouve pas dans la vie courante, surtout grâce aux montagnes russes. En effet, nous n’avons pas l’habitude de nous retrouver perchés à plusieurs dizaines de mètre de haut ni d’aller à plus de cent kilomètres par heure. Le principal atout d’un « roller coaster » (terme anglophone très utilisé) pour impressionner et surtout le plus connu est le looping. Nous allons vous parler dans ce TPE de cette boucle qui fait peur autant aux plus jeunes qu’aux plus vieux.
D’apparence il ressemble à une simple boucle, mais techniquement et physiquement, construire un looping est beaucoup plus compliqué que cela en à l’air. Par exemple : pourquoi un looping n’est pas rond ?
Dans un premier temps, nous verrons les premières inversions crées, puis, dans un second temps, comment cet inversion s’est développée au fil du temps.

Rédaction de la conclusion prévue demain.

Nous avons également prévu un petit powerpoint avec différentes photos, par exemple la première inversion jusqu'aux plus modernes. Pour finaliser le tout, des recréations avec NoLimits (toutes par moi même) qui représenteront le tout premier loop à dimensions réelles en on et off ride puis les évolutions : agrandissement du diamètre, passage à la clothoïde et enfin le passages aux inversions d'aujourd'hui : corkscrew, 0G, cobra roll, heartline roll etc...

On prend tout les avis remarques et suggestions, aussi bonnes ou mauvaises soient-elles ! :-)


 

christer

Membre
28 Mai 2010
170
0
Paris
Dans le 2) tu n'as qu'à parler les limites des loopings ronds ( trop de G subits )

Apres je ne sais pas ce qu'en pensent les profs, mais pour beaucoup de monde un looping est rond, faudrait nuancer et  bien montrer les avantages de la clothoïde ( expliquer ce que c'est eventuellement ) 

Et juste un dernier petit detail : dans l'annonce du plan si t'annonce qqch dans un premier temps, ce que tu va annoncer juste apres sera forcement dans un second temps, ça ne sert donc à rien de le mettre et ça enerve les profs

Ah oui aussi moi si je veux aller à plus de 100 km/h je prends ma voiture, je vais sur l'autoroute, et j'ouvre les vitres? enfin ça c'est un detail accessoire

Encore une chose, ( la derniere promis  :-) ) dans l'annonce de plan, j'aurais plutot mis " comment cette inversion à évolué ? " parce que techniquement ça n'a pas beaucoup changé depuis la création ( un peu comme les avions de chasse )
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 991
41
26
Nous sommes actuellement en TPE, et nous avons trouvé le 2) du I) : "Une tentative ratée" étant donné que le premier looping a été abandonné car il y avais trop de blessés/mort à cause des Gs. On compte expliquer pourquoi la premiere tentative a échouée dans cette partie.

On a aussi rédigé en gros la conclusion en parlant dedans du record de vitesse et d'inversions, et une ouverture sur l'avenir en parlant du 12-inversions coaster d'Intamin des combinaisons anti-g que l'on pourrait éventuellement porter dans les futur coasters.
 

fabien

Membre
21 Avril 2009
1 551
0
26
Tonnerre
Le but d'un coaster c'est quand même en grande partie les G, quel est l’intérêt de les supprimer avec ce genre de combinaison ? Surtout qu'elle ne servent que pour les avion de chasse, et encore dans ce cas, ce n'est pas les 6.4 G de Tsunami, mais on doit avoisiner les 9 G (je n'y connais rien hein).
 

KingRCT3

Membre
7 Juin 2005
9 074
51
28
Surtout qu'une combinaison anti-g ne les supprime pas, elle ne fait qu'atténuer leurs effets sur la circulation du sang. Et puis à 4g ça ne sert à rien, faudrait vraiment monter au-delà.

 

Minijul

Membre
14 Mai 2009
5 662
1
43
Lyon
www.minijul.com
Une conclusion doit certes se terminer sur une ouverture, mais de là à s'emballer sur les combinaisons anti-G ça me parait un peu excessif ! Ce serait peut-être plus raisonnable d'évoquer le fait que les constructeurs sont un peu arrivés au bout du concept d'inversions, en types déjà puisqu'il n'y a pas non plus 3000 façons différentes de faire passer un train la tête en bas, et en nombre surtout, parcequ'un coaster ne va pas non plus faire 10km, et c'est pour cela que les constructeurs ont imaginé des évolutions sur d'autres éléments du coaster (lifts et launchs, confort, position du rider, mouvements au sein du train...) pour varier les sensations proposées aux visiteurs de parcs.
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 991
41
26
Oui c'est clair que le coup des combi c'est pas pas top à mon avis, mais ils viennent ce soir lire ce sujet, donc j'en parlerai avec eux après.
C'est très intéressant ton idée d'ouverture Minijul, on va sûrement s'en servir !

Merci beaucoup à tous, vous nous êtes d'une grande aide :-)