Les launch LSM en question!

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
Ayant ridé très récemment Anubis à Plopsaland et ayant adoré, je me demandais comment fonctionnait le launch, car je l'ai trouvé bien puissant!
D'après rcdb, il s'agit d'un launch LSM (comme Blue Fire) mais qu'est-ce que ça signifie exactement?
En clair, il ya des aimants, OK, mais il y a aussi un gros moteur dans une cabane à côté du launch, à quoi sert-il??
Amis techniciens aux avis éclairés, à vos claviers!!!  :wink:
Et merci d'avance pour vos réponses!
 

LeFLO

Membre
10 Septembre 2009
1 320
5
26
Valenciennes, Nord, France
(LSM = Linear Synchronous Motor)

Le moteur doit servir de turbine et produire la force magnétique, je suppose...

Ce qui m'étonne, c'est que c'est la même technologie sur les LSM Launchs de Vekoma... Et pourtant ça n'a pas l'air d'être comme sur BF ou Anubis ! Il paraît que le train est tiré par un "Pusher" qui lui est tiré par les aimants...

Faudra demander à Absimilliard. :grin:
 

footX2MARS68

Membre
24 Août 2007
420
0
29
x3 Elsass x3
Un launch LSM n'est pas composé par de simples aimants, mais par des électro-aimants, ce qui signifie qu'ils sont induits par un courant alternatif, alors qu'un aimant de polarité fixe est quand à lui fixé sous le train.

En clair, lorsque le train s'engage sur le launch (considérons que la lame fixée sous le train est de polarité positive), le premier électro-aimants est de valeur négative (pour attirer le train) et une fois que le train a suffisamment avancé, change de polarité (courant alternatif) et devient positif, repoussant donc le train vers l'avant, alors que l'électro-aimants suivant est lui alors négatif (attirant donc le train), etc...


C'est l'attraction de l'électro-aimant situé devant le train combinée à la répulsion de celui situé derrière le train qui permettent à celui-ci de prendre de la vitesse.



Sur les LSM Vekoma, c'est le même principe, sauf que c'est le pusher qui est équipé d'un aimant à polarité fixe. Le train vient donc se fixer sur le pusher et est entraîné par celui-ci lors du launch.




Après, je ne rentre pas dans les détails comme la fréquence du courant utilisé (la "largeur des bosses"), ni de la synchronisation des trains.  :wink:
 

ViinZ

Membre
1 Septembre 2006
3 512
0
29
Dagneux - Ain (01)
www.coastersworld.fr
LeFLO a dit:
(LSM = Linear Synchronous Motor)
Ce qui m'étonne, c'est que c'est la même technologie sur les LSM Launchs de Vekoma... Et pourtant ça n'a pas l'air d'être comme sur BF ou Anubis ! Il paraît que le train est tiré par un "Pusher" qui lui est tiré par les aimants...

C'est exactement le même principe que le launch de BF ou Anubis. Seulement, les aimants à polarité fixe ne sont pas fixés sur le train mais sur un pusher car qui vient s'accrocher sous le train avant chaque départ.

Reportage Rock'n'roller coaster - Walt Disney Studios

La structure grise que tu peux voir sur les rails, c'est le pusher car.
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
Merci pour les explications!
Super la vidéo ViinZ.
J'ai bien compris les amis, alors l'énorme moteur sert uniquement à créer le champ magnétique, c'est ça?
Voici d'ailleurs celui d'Anubis en photo! C'est impressionnant!
p23106.jpg

Source: rcdb.com

C'est quand même dingue la puissance que ça a. Et pour Kingda Ka, c'est la même chose?

Par contre, je trouve que l'accélération d'Anubis a beaucoup plus de patate que celles du Rock'n'roller coaster... Est-ce lié à la présence d'un pusher dans ce dernier qui fait que celle-ci est moins puissante?

Enfin dernière question, il doit falloir une précision hallucinante pour que les électroaimants se déclenchent exactement au bon moment lors du passage du train...
 

ViinZ

Membre
1 Septembre 2006
3 512
0
29
Dagneux - Ain (01)
www.coastersworld.fr
Non, Kingda Ka c'est ça :

http://cache.rcdb.com/pictures/picmax/p11960.jpg
Source : RCDB

Kingda Ka a un launch hydraulique, c'est tout autre chose.

Je pense que la variation de l'accélération lors d'un launch LSM dépend surtout du poids du train. Le train de RNRC est nettement plus lourd, donc plus difficile à propulser que le seul wagon d'Anubis.

On retrouve des cas (notamment sur le RNRC) ou la synchronisation entre la position du train sur les aimants et le changement des polarités des aimants n'est pas parfaite. Cela à pour effet de ralentir le train, voir même de ne pas le propulser.
 

footX2MARS68

Membre
24 Août 2007
420
0
29
x3 Elsass x3
Pour Kingda Ka, ce n'est pas du tout le même principe (un petit HS pour éviter les erreurs !  :-))


Pour propulser le train, un pusher vient se fixer sous le train. Ce pusher est relié par un câble en acier à une sorte de turbine dans laquelle est injecté de l'huile à très forte pression, ce qui a pour effet de la faire tourner brusquement très rapidement, ravalant ainsi le câble sur lequel est fixé le pusher, et par extension, le train.
Pour se détacher du pusher, rien de plus simple : Le pusher continue sa course vers la turbine tandis que le train prend de la hauteur en suivant les rails !  :wink:


Voici un petit schéma qui illustre l'explication :

xcelani644x218.gif




Voila, j'espère que c'est clair !  :wink:
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
En effet, c'est très clair!  :mrgreen:
Quant à la différence de poids entre les trains, je n'y avais pas pensé, mais c'est en effet la raison qui explique la différence ressentie entre la propulsion d'Anubis et celle de Blue Fire par exemple (dans le deuxième cas, le train est beaucoup plus long, donc plus lourd, donc plus difficile à propulser rapidement, et donc ça démarre moins fort).

Je viens de voir ça sur rcdb, c'est l'électronique qui gère la propulsion??!
p23105.jpg

Si c'est le cas, c'est hallucinant ce dont il y a besoin! C'est quand même beaucoup plus complexe qu'un simple lift à chaîne!
Est-ce aussi fiable par contre?
 

sariokan

Membre
14 Mai 2009
101
0
34
normandie
Dans le sens ou il n'y a pas de pièces d'usure, le coaster restera plus fiable par contre il faut voir ensuite chaque composant si sa fiabilité est suffisante auquel cas il faudra le dédoubler pour augmenter la fiabilité.. (dans le cas d'une armoire électrique par exemple) et puis je trouve l'armoire électrique petite comparé a celles utilisées en industries par exemple (je travaille dans le domaine de la maintenance indus..)
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
Donc si je résume, plus de fiabilité (car pas de pièces d'usure), et une accélération plus puissante lorsque le wagon est plus petit.
Par contre je suppose que ce type de propulsion doit être très coûteux... En tout cas beaucoup plus coûteux qu'un lift à chaîne par exemple!
Et au niveau énergie, ça doit être très consommateur d'électricité ces launchs (surtout justement au moment du lancement)?
 

Armand-60

Membre
6 Février 2007
1 348
0
31
Pont ste Maxence
Oui cela doit être beaucoup plus couteux car c'est beaucoup plus complexe à mettre en place. Sariokan tu parle de la fiabilité des composants, mais il faut savoir que tous les capteurs vendues en industrie sont garantie fiable à vie et je pense que au niveau des aimants c'est pareil donc on final on paye plus cher à l'achat mais moins en entretien et ça impressionne plus les visiteurs qu'un lift à chaîne.
 

Jay

Membre
27 Décembre 2008
5 879
2
29
Waterloo
Une vidéo qui montre bien le launch de Rnrc/Xpress sans train:


Achter de schermen bij Walibi world de xpress


J'adore le bruit ! Sinon pour avoir ridé Anubis hier (16x  :-D ) , je trouve que le Launch a bien changé ! Maintenant on sent qu'il est fait en 3parties ... Bizarre avant il me semble pas que l'on ressentait ces trois poussées successives !

Edit: Et une vidéo du tout premier prototype de launch coaster S&S à air comprimé !

Supercoaster

 

sariokan

Membre
14 Mai 2009
101
0
34
normandie
Il ne faut pas forcément prendre en compte ce que disent les constructeurs, pour eux la capteurs sont utilisés dans un environnement sec sain et sans aucun problème sauf que dans la pratique c'est encore différent, bien des collègues m'ont dit de me méfier de la fiabilité de composants ou de capteurs électronique (HS: C'est pas pour rien que des capteurs de verrouillage de porte les contacts sont doublés, dans le cas ou un est défaillant le second prend le relais donc on peut bien trouver des défaillances même dans les composants les plus fiables).

Et il faut pas oublier que les électroaimants chauffent énormément dues à l'intensitée qui les parcourent ( en été on peu voir la chaleur qui s'en dégage ) alors certes ils ont étés fabriqués pour cela mais rien n'empeche que dans dix ans il peut y avoir un souci et il faille les changer (dixit le câble d'egf qui lâche sans arrêt alors qu'il a été calculé pour ca ...)
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
Jayzz a dit:
Sinon pour avoir ridé Anubis hier (16x  :-D ) , je trouve que le Launch a bien changé ! Maintenant on sent qu'il est fait en 3 parties ... Bizarre avant il me semble pas que l'on ressentait ces trois poussées successives !
Bizarre ce que tu dit là, moi j'ai ressenti 2 poussées successives, pas trois!
C'est dû à quoi?
Mais c'est clair que la bête arrache bien comme il faut, et même au septième tour, j'étais encore surpris par l'accélération!

Armand-60 a dit:
ça impressionne plus les visiteurs qu'un lift à chaîne.
Là, on est 100% d'accord!!!

Jayzz merci pour les vidéos, c'est clair que le bruit à la propulsion est intéressant!
 

footX2MARS68

Membre
24 Août 2007
420
0
29
x3 Elsass x3
Un aimant ne peut pas lâcher, le launch fonctionnera tant que le moteur sera opérationnel !  :wink:

En cas de problème, ça doit être au moteur d'être changé, mais je vois mal comment un incident pourrait survenir sur un launch magnétique (pas de câble, donc pas de rupture, ou de problèmes de traction comme sur Kingda Ka)...
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
Après avoir ridé Blue Fire hier (soit une semaine après Anubis), je confirme que l'accélération LSM du premier est moins violente que celle du deuxième, probablement dû au poids largement inférieur du train dans le coaster Gerstlauer!

Juste une question (oui encore!): qui fabrique les systèmes de launch (aimants, système électronique...)? Est-ce Mack ou Gerstlauer par exemple ou alors d'autres entreprises indépendantes? Et dans ce cas, quel est le nom de ces entreprises?
 

Jay

Membre
27 Décembre 2008
5 879
2
29
Waterloo
Gzero a dit:
Après avoir ridé Blue Fire hier (soit une semaine après Anubis), je confirme que l'accélération LSM du premier est moins violente que celle du deuxième, probablement dû au poids largement inférieur du train dans le coaster Gerstlauer!

Juste une question (oui encore!): qui fabrique les systèmes de launch (aimants, système électronique...)? Est-ce Mack ou Gerstlauer par exemple ou alors d'autres entreprises indépendantes? Et dans ce cas, quel est le nom de ces entreprises?

La réponse en image, photo que j'ai fait à Europa Park en Septembre 2009 :
dsc0516w.jpg


Ca a l'air d'être ProLim ...
 

Gzero

Membre
29 Avril 2005
3 017
261
40
Lorraine
J'avais crû voir ça hier, mais je n'en était pas sûr...
Merci pour la photo en tout cas!
Par contre, je ne vois rien sur cette société sur le net!
Soit ils n'ont aucun site, soit c'est une filiale d'une autre société plus connue.
Donc en tout cas, confirmation que ce ne sont pas les constructeurs qui réalisent la partie launch!
 

Ald

Membre
18 Juillet 2006
874
0
30
Caen (14)
Je sais qu'il existe une entreprise fabriquant des systèmes de propulsions (notamment le LIM) mais je ne sais pas pour les LSM. J'avais trouvé ce lien en faisant moi-même des recherches sur Google car ça m'intéressait aussi.
Voilà le lien : http://www.force.co.uk/thrill-rides.html
La question que je m'étais posé en comparant LIM et LSM, c'était pourquoi utilise-t-on davantage le LSM pour les lauchs ? Il me semble aussi que la propulsion par LIM est moins coûteuse que si l'on utilise un LSM (voir le lien ci-dessus).

J'ai aussi cru comprendre que c'était les LIMs qui fonctionnaient à l'aide des électro-aimants, et pas les LSM, c'est ce que j'avais vu dans un dossier de Parkfunworld. J'ai toujours eu du mal à faire la différence entre les deux...  :?