Les lives qui déboitent.

chicken

Membre
6 Mai 2008
1 598
0
28
Ouais, bon j'ai recréé un topic pour parler UNIQUEMENT des live, donc mettre des vidéos de live ect, nos impressions sur des concerts déjà vu ect....​


_________________________________________


Je commence sur un fabuleux concert qu'il m'a été donné possible de voir il y a une semaine: Mr Oizo, Breakbot et Kavinsky.

Tout commence un fucking samedi matin, ou je me suis décidé d'aller bouger mon derche à Douai, histoire de bouger dans une boîte de conserve géante ou résonne la douce musique de Oizo ...

Arrivé devant la salle à 21h pour entrer à 22h (vive le all-pass  :lol:) A peine arrivé au contrôle des passs et billets, que le sol tremble, les murs s'écroulent et les vitres explosent. Putain, merde, c'est quoi ce bordel. S'en suit une longue marche dans les couloirs du Gayant Expo de Douai pour rejoindre la salle ou cette saloperie d'oiseau accompagné de quelque potes de l'est et d'un étrange mec aux cheveux long.

On arrive dans un énorme hall ou se dresse des véritables putain de murs d'enceintes qui crachent des watts à faire baisser la musique pour un sourd....Le son n'est qu'en tour de chauffe, au commande des platines, Pumpies Voyagers ou le renouveau de deux gars de PZK (qu'on voit d'ailleurs dans le clip avec Mickael Youn, Hugo Jean Louis Baptiste et l'autre gros je sais plus). Les basses commencent à chauffer de plus en plus et pourrait faire valdinguer un canard épileptique.

Pendant tout le mix des PZK j'étais dehors à faire des connaissances et à fumer. Un moment on entend le son monter d'un cran et les murs étaient maintenant en morceaux (le sol, les murs, le ciel, mon entrejambe...TOUT vibrer à cause des basses), là on court et se ruont au premier rang pour voir ce qu'il se passer: Breakbot (Edbanger records) commencer à prendre les platines alors que le public  huait PZK et les incitait à partir, chose faite.

Breabot, ça vraiment été une putain de claque, autant à part I'm Yours avec Irfane (ma chanson préférée du moment, vous imaginez pas son effet) c'est bizarre, mais en live, bon dieu il balance: Dubstep, funk, synthé, pop ect, paies ton boule qui shake automatiquement... Un début de viol auditif,    ajouter en plus une putain d'ambiance. Il était un peu plus de 00h30 quand je commencer à frôler le seuil de jouissance auditive: impossibilité de respirer (en même temps le monde qu'il y avait c'était à faire mourir étouffer un éléphant), membres paralysés, décalage avec les pogos et les jump  en série de la foule, même incapacité de riposter aux mains que je me prenais c'est dit... Puis ensuite, Kavinsky débarque, et là, je me suis mis à hurler et à reprendre vie ...

Kavinsky commence son set par balancer un gros SebastiAn,suivit de son mythique "Testarossa Autodrive" mais alors là, n'imaginez même pas le bordel que çà à pu être, j'ai jamais vu çà alors que j'ai participé à des gros concerts/festivals et soirées électros... Une vraie transe et osmose avec la musique. Les enceintes devenues plus dangereuses qu'une fille en période de règles, à chaque coup de basse, c'est une claque + un gros vent qui souffle sur la foule, on était en plein ouragan ouais ! Imaginez sur de l'électro ce que çà donnait.

Puis enfin, la consécration, aprés 1h20 de mix de Kavinsky Oizo possède les platines. Il est alors 2h40 du mat', je suis totalement torché, perché, démonté, séquestré, trempé, fracassé (mettez vous au premier rang pendant un truc comme çà et restez y 2h non stop alors que vous arrivez pas à respirer.)

Oizo, pire que se prendre une roquette dans la gueule sérieusement, dés qu'il est arrivé, déjà la foule en gros délire comme pas permis, on hurlait tout ce qu'on pouvait (j'ai jamais vu autant de slam de ma vie, pourtant j'ai déjà vu Justice) le son est monté vraiment d'un coup sec, ce qui a fait que beaucoup de gens sont tombés par terre (sans rires), d'autres on vomit (sur moi d'ailleurs, m'enfin je suis repasser dessus aprés), bref la plus grosse euphorie, début de set avec des musiques qui bombardent de basses et de sons et d'aigus...UN GENOCIDE son live. Aprés s'être fait démonté la gueule et violer les oreilles sans consentement musical durant plus de 20min, il balance Wake-Up des Petits Pilous.

Suicide, à ce moment là j'ai cru mourir, le son était pire qu'à son maximum, Oizo à 2mètres de moi, un mur d'enceintes devant moi, un caisson de basses de 2mètresà mes pieds et 2autres murs d'enceintes de part et d'autres, plus desenceintes à la verticale au plafond    et    aussi au fond de la salle... Capish?

Bref, donc un moment Oizo fait monter la sauce, intense, trés intense, putain d'intense bordel de merde j'ai jamais vécu çà de ma vie gros con ! Mon corps entier soumis aux dures lois de la musique électronique aux mains d'un DJ timbré réalisant des  films d'horreur avec des pneus, mon cerveau totalement décalé en plus de mes gestes (la transe) et PAF ! je vomis (non ça fait pas des Chocapic) sisi le son peut être cause de nausées, mais je me sens encore mieux, c'est génial, Oizo me regarde et me lève le pousse, le son monte encore en plus des basses et de la musique démoniaque, et je revomis sur mes chaussures, sur le vigil, sur une fille il me semble aussi, et un peu partout dans la salle... Le son est vraiment putain d'intense, je souris tout en décorant la salle de mes entrailles. A ce moment, consécration dans ma vie, Oizo m'envoie le disque de son set :love:

Aprés plusieurs musiques totalement chtarbées, on entend venir la transition, puis le son tout en entier se coupe, la salle plongée dans le noir total. le poste  de mix s'allume. Et une synthèse vocale (Virginie d'ailleurs) balance des mots cruellement sur ces enceintes inhumaines et communistes: "Calmez vos hormones....sexuelles !...........C'est mort çà craint. VRAIMENT!" (le Vraiment étant balancé en plein silence religieux de toutes puissances des enceintes) et là "Positif" se lance dans un véritable orage de stroboscopes multicolores, des flashs, des flahs, des flash, de la lumière, du lazer, de la fumée à gogo.... Manges toi tout çà dans la tronche.

Et là, le plus gros bordel humains qu'il put jamais avoir exister, tout le monde saute partout, je me lance d'un un pogos déjanté et finis par me faire soulever au dessus des barrière (j'étais à ce moment au pied de Oizo :p), je repars dans la foule en sautant dedans sans hésiter, puis me replace devant, seconde fois"Vous êtes des animaux" et là une pluie d'animaux gonflables (une bonne centaine) tombe du ciel: des crocodiles, des tortues, des dauphins, des crabes, des orques, de tout ! Là grosse bataille, c'est la lutte, je parvins à saisir un crocodile, quand on me soulève pour faire un slam, je chevauche alors mon crocodile sur une mer de gens acides devant Oizo... Une fois finis mon slam, je jette le croco et repars dans la foule... Vraiment gros bordel, headbanging géant, pogos, slams, tournantes et chat/bite x5000.

Oizo part aprés 3autres musiques (Cut Dick/Flat beat, et je sais plus quoi) sous les applaudissements et les cris des gens en hystérie. Il est 5heures...Les heures les plus intenses de ma vie. Coup d'oeil à l'infirmerie blindée, dont une fille sous LSD qui ne veut pas quitter son animal gonflables et hurle sur tout le monde.

Ma nuit fut merveilleuse, acide et musicale. Une orgie géante quelque part entre les entrailles de la Terre et le plus beau nuage du ciel... j'ai juste mis 1h30 pour réussir à traverser le parking du Gayant Expo long de 200m (sans rires), mes oreilles était endolories, le son tellement parfait et bien équilibré, aucun bruit parasites, l'alcool bien que trop chère était heureusement facile à voler  :evil: Tout était bon là bas, jusqu'au macadam, et surtout les chiottes merveilleuses, j'y ai rencontré Dieu, il était barbu et incroyablement sexy, et avait en main deux fabuleux Efferalgans colorés.

Un rêve, j'ai mis 1semaine pour récupérer de cette nuit, s'en est suivit une longue dépression musicale et l'envie de mettre 70€ pour revoir Oizo à Paris le 9Juillet.

Pour vous illustrer ce TR, des vidéos:


 

Diablo35*

Membre
20 Mai 2009
2 064
2
29
DTC
Kavinsky !!!
Mon dieux que ça devait être énorme !!!
Sa donne envie vue ton commentaire  :-)



Moi j'ai déjà été voir DÉPÊCHE MODE a Gayant Expo, il y a un moment !
Une tuerie, et même si ce n'est pas mon style de musique (même si je suis très polyvalent .. ) l'ambiance d'un concert, les jeux de lumières ect .... J'adore tout simplement !!
 

Scotty

Membre
24 Mai 2009
2 239
67
25
Dunkerque
Ahahah , un bon topic

Bien dans ma vie , les seul vrai groupe que j'ai vu ( donc pas les petits concert de campagne )  était deux Live énorme !

U2 au Stade De France le 12 juillet 2009
Et AEROSMITH à Londres , O2 Arena , le 15 juin 2010

Aerosmith , ça a été le meilleur , les vidéo sont sur mon facebook , mais je mettrais les vidéos sur Youtube d'ici une semaine
 

Jli7

Membre
27 Juillet 2006
3 522
0
29
www.youtube.com
J'ai tout lu ligne par ligne avec des yeux grand ouvert et franchement je suis.... Waw !
Je trouve que c'est tout simplement LE meilleur TR de CW, celui qui me donne franchement envie et qui me fait pleurer comme un clampin de pas y avoir été !
En plus t'as le CD du set d'oizo ! :-o Alors celle là elle est forte quand même ! Fait le encadrer !
Pour le parking tu l'as certainement traversé comme un lombric, en serpentent et en faisant des S !
En même temps, gayant à 5H du mat avec de la réserve ça doit être dur de trouver son ch'min, c'est tellement vide !
Pzk ça devait être bien drôle quand même de les voirs ce faire jeter comme ça :-D (tant mieux en même temps)
Je crois que tu as absolument bien résumé cette éxpérience stroboscopique et un grand merci d'avoir partagé ton périple car j'ai tout simplement adoré ! :love:

Moi qui adore Oizo j'avais regarder pour venir à la soirée mais bon j'atteignais, si je me souviens bien, les 60€ hors alcool... Donc j'aurai plus que taxé je pense mais malgrès tout je regrette :|
 

chicken

Membre
6 Mai 2008
1 598
0
28
C'était vraiment énorme. J'ai essayé d'utilisé ce post en thérapie pour me guérir du concert, hélas; c'est pire, je me retrouve à écouter Breakbot et Oizo et Kavinsky en boucle depuis une semaine....
 

Bob!

Membre
30 Octobre 2006
2 440
0
28
Oh mon dieu, Oizo a mixé Cut Dick et Flat Beat en live? Grrr ... Quand je pense que j'ai raté son passage à Dijon en novembre dernier...! Ah, et un grand lol pour la première vidéo (c'est toi vers 0:57 ?).

 

chicken

Membre
6 Mai 2008
1 598
0
28
On m'entend au début hurler Vous êtes des animaux (j'étais un peu le seul bolosse à hurler au début) et ensuite on me voit passer quelque part et me casser la gueule par terre en plein slam il me semble, au pire ce sera sur l'autre vidéo de TL film...

Au fait rectification, la synthèse vocale de cet abruti de perroquet dit "Le nord....ça craint.....vraiment !"

Et je tiens à préciser que je ne connais absolument personne sur la 2eme vidéo, je l'ai prise car je l'ai trouvé.
 

Scotty

Membre
24 Mai 2009
2 239
67
25
Dunkerque
Bon je post les premières vidéos de mon concert d'Aero'  , d'avance , désolé de chanter  , c'est que j'aime tellement 

Donc tout d'abord la 2nd première partie ( oui il y à eu 2 groupe avant Aero'  )

AIRBOURNE !!!!! 

No Way But The Hard Way et Too Much , Too Young , Too Fast

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1400697430545#!/video/video.php?v=1400697430545

Allez maintenant , Aero'

L'entrée en scene et Love In An Elevator 

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1400697430545#!/video/video.php?v=1400794432970

Eat The Rich  :-) ( Oh oui je veux manger les riches  :-D  ) 

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1400697430545#!/video/video.php?v=1401098280566

Livin' On The Edge  :rire: 

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1400697430545#!/video/video.php?v=1401963222189


Voili , voilou , le Scott hystérique au concert d'Aero' mettras le reste des vidéo après  :wink: ( je préviens tout de suite pour ne pas faire de déçu , je n'avais pu de batterie pour Dream On et Walk This Way  :nrv:  :cry:  ) 

EDIT : Bon , visiblement il y a un bug , toujours la même vidéos qui s'affiche , quelqu'un pourrait-il m'aidé ,je ne comprends pas , j'ai mis les bon liens des vidéo pourtant    :cry:

 

jrmy

Membre
24 Août 2006
1 608
0
29
J'ai assisté au Concert d'AC/DC à Nice ce mardi 15 Juin 2010.  Ils achèvent leur tournée mondiale Black Ice Tour commencés il y à deux ans, ce mois-ci, au stade de france ce soir même ! Un rêve qui est devenu réalité!

35815_1497516286196_1482802957_31302361_2730431_n.jpg


Avec En intro le groupe metalleux Killing machine, et surtout la légende vivante SLASH et le groupe qui l'accompagne, excellent.  Le concert c'est produit au stade Charles Ehrmann de Nice, à côté l'espace "Nikaia". J'ai réservé mes places en pelouse Or,  trois semaines avant le concert...autant dire que j'ai eu une sacré chance de les avoirs à cette date là ! Le lendemain de ma réservation il n'y avait plus rien.

Le concert est passé de peu à être annulé, à cause du temps qui était prévu sur nice. Il a effectivement plus plus ou moins fort au cours du concert, mais ce fut encore plus mémorable. On en sentait même pas la pluie tellement on était pris par le concert. J'arrive sur la pelouse vers 18h, ayant été pris dans les bouchons à Nice, et le déluge qu'on a subit en passant dans le Var sur l'autoroute, qui nous à très largement ralenti.



18h30, ça y est cette soirée folle commence...en guise de première mise en bouche le groupe de métal Killing machine. ( Que je ne connaissais que de nom ) Hé bien je m'en serais bien passé comme la plupart des personnes présente au concert ! Le son exécrable en est la cause, mais aussi le chanteur et sa voix horrible,  qui chantais en plus de ça faux...on aurait dit une parodie d'un concert de métal sérieusement ! Le Batteur envoyé du bois, le bassiste et le guitariste tenait largement la route, mais le son mauvais, couplet au chant immonde du chanteur laisse un goût très amer de ce Groupe. Huée du public à maintes reprise. Et moi les bouchons dans les oreilles. :x Bref, la suite vite.  :-P

Une petite entracte d'une dizaine de minutes, le temps aux techniciens d'essuyer les flaques d'eau présentes sur l'avancé et la scène, et de déployer le matos du prochain groupe....nous y voilà, 19h15, SLASH fait son entrée fracassante sur la scène. Non de dieu, que c'est bon !! Avec sa famille derrière, entrain de chauffer le public. Ce type est une légende vivante, je rêvais d'assister à une de ses prestations...c'est maintenant chose faite !! L'ex des Gun's nous interprète des morceaux bien connu...Civil War, Night Train....et fini par Paradise City. Ce dernier morceaux déchaina le public, et moi avec. Un véritable instant de bonheur. Qu'est ce que c'est bon bordel !!! Le groupe qui l' accompagne est impeccable, 1h de grand moment de Rock !

35815_1497515966188_1482802957_31302354_5914343_n.jpg


Une entracte d'une demis heure, et c'est aux Boyz d'AC/DC  d'enflammer Nice. Les techniciens balance les médiators de Slash, mais je suis malheureusement trop loin pour pouvoir espérer en attraper un...

C'est un peu moins de 21h, quand l'intro du concert des Boyz d'AC/DC commence, une projection vidéo qui fait terriblement monter la pression, l'excitation devient de plus en plus grande, plus folle...l'écran s'ouvre en deux...la folle locomotive à vapeur s'arrête et se dévoile, fumante, la Gratte du génial Angus Young fait son premier accord sur Rock'N'Roll train qui débute. A cet instant même un déluge d'effet de lumière et d'effets pyrotechniques nous aveugle, et nous assommes. Accompagner du timbre de voix De Brian Johnson. Une véritable folie s'empare du Stade, ça saute, ça cri, ça se bouscule, tellement l'émotion est forte. Les mots manquent pour décrire ce moment. Oui, je ne rêve pas, je suis bien là, et j'ai devant moi les Boyz, et Angus qui est entrain de gratter.....bordel !!!  :-o

C'est alors parti pour 2h de bonheur intense. Les titres du dernier album "Black Ice" et des classiques terriblement bon du groupe s'enchaine, tout ça accompagner de plusieurs éléments qui viennent rythmer et dynamiser le concert, pour en faire un véritable Spectacle monumental, mythique ! Une énorme poupée gonflable sur "Whole Lotta rosie", une plate forme élévatrice lors du solo fou d'Angus sur "Let there be Rock" , des canons à confettis, des Canons qui se déploie sur la scène sur "We salute you" , une cloche qui descends sur "Hells Bells", des projections vidéos originales....bref la totale ! Et j'en passe ! Ce concert réserve pleins de surprises !

Tout ça bien sûr, accompagnée de la perfection du groupe. Du vrai bonheur. Angus Young, survolté, encore plus sous la flotte on dirais, nous à fait un solo sur "Let there be Rock" de 15minutes, et c'est littéralement roulé dans les flaques, tout en jouant bien sûr.  Un trés grand moment, on se sent comme Hypnotisé. Il nous à aussi fait un strip tease sur " Big Jack". Brian et Angus assure le spectacle à eux seuls, avec "les trois grands" derrière eux qui envoient du bois et assure la perfection musicale: Malcolm, Cliff, et Phil.

La fin arrive, aprés un rappel sur "Highway to hell", tout à fait incroyable. C'est alors que le  final sur "For Those About to Rock (We Salute You)" commence. Comment décrire ces derniers instants, qui ont été magique. Et à la fois triste, de voir déja les Boyz repartir. Le concert ce conclus par un joli feu d'artifice, qui vient couronner le scène, déja imposante, et qui en jette !

35815_1497516006189_1482802957_31302355_2617088_n.jpg


35815_1497516606204_1482802957_31302368_4628916_n.jpg







Ils ont assurés jusqu'au bout, magnifiquement, avec un rythme et une perfection sans égal. Ils nous ont fait rêver, portés, déchainés, vibrés, frissonner avec leur véritable talent, du spectacle, de la musique, de l'essence même du Rock.




MERCI, merci encore pour cette soirée mémorable que je n'oubliais jamais. Le mots manquent !
...& LET THERE BE ROCK !




====> La SETLIST du concert : http://www.setlist.fm/setlist/acdc/2010/stade-charles-ehrmann-nice-france-4bd423ba.html


====> L'intro, démente !!
ACDC à NICE , qualité EXTRA, rock n rol train , pensée à mon regretté ami Denis


====> solo d'Angus !
AC/DC Angus Young Guitar Solo @ Nice 15 Juin 2010 HD


35815_1497517046215_1482802957_31302375_2377719_n.jpg





 

Scotty

Membre
24 Mai 2009
2 239
67
25
Dunkerque
AC/DC , un concert que j'adorais voir , bon TR , par contre je trouve que le solo d'Angus est un peu trop long
 

Jli7

Membre
27 Juillet 2006
3 522
0
29
www.youtube.com
chicken a dit:
J'ai essayé d'utilisé ce post en thérapie pour me guérir du concert, hélas; c'est pire, je me retrouve à écouter Breakbot et Oizo et Kavinsky en boucle depuis une semaine....
Ca va, ya pire quand même dans la vie :-D
Comme j'ai été hier à plop j'ai encore la musique dans la tête.... C'est une horreur  :cry:
 

touffman

Membre
21 Novembre 2007
1 990
41
26
J'ai été voir Shaka Ponk à Troyes, il n'y avais pas beaucoup de monde et une ambiance de folie !
En décembre je vais voir les Deep Purples, je vous en dirais des nouvelles :-)
 

museisthebest

Membre
8 Juillet 2008
624
0
27
Suisse
wow ! Kavinsky, Breakbot, Oizo en une soirée :-o Enorme. Et depuis ton TR, chicken, je me réjouis encore + de Oizo à Paléo cette été  :-D

Le dernier concert que je suis allé voir n'était pas des moindre, ni des plus privé ou encore moins des plus minimaliste, puisque qu'il s'agit du concert au Stade de Suisse, le 2 juin à Berne,de...MUSE !

Etant un adepte grandilocant du groupe, je ne pouvais rater ce concert. Muse, j'avais déjà vu dans des Festivals. Déjà là, c'est du light show, du son lourd, et du show ! En salle, qu'en le son est encore meilleur, la guitare d'un certain Bellamy rugi dans le corps, et le light show est encore + prennant. Mais dans un stade, devant 40'000 personnes, quand le son s'envole dans les cieux, avec une scène démentielle, qui offre des jeux de lumière et des efftes d'optiques monstrueux, et quand 3, ou plutot 4 artistes, jeunes, mais déjà parmis les rois dans la matière débarque sur scène, c'est... un show démentiellement énorme !

Je ne vais pas m'attarder sur les premières parties du concert, qui étaient Bing Pink et Editors, car le 1er était nase, et Editors trop court pour se faire un vrai avis, même si j'ai bien accroché sur la plus part des chasons.

Mais, enfin, après 6 heures d'attentes insoutenables, la musique "d'ambiance" s'arrête soudainement. Sur la cène, un gaillard cagoulé et vétu de rouge nous fait dos, torche rouge à la main. En même temps, un son style "alarme nucléaire" monte dans la fosse et dans les gradins. Première Reflection ? "Mais c'est quoi ce bordèle ?! c'est qui ce mec ?!". Heureusement, de pencartes affichant des "We Will Be Victorious" s'avance sur scène, ça fait partie du show. L'idée est exellente, et c'est très bien réalisé. Le trio entre sur scène, Matthew avec une Double Necked Guitar, le son puissant d'Uprising de la bass de Chris surgit, ça y est, on y est ! La scène nous dévoile ces écrans et ces incomptables projecteurs. Ouf, le son est bien meilleur que pour les premières parties.

Ensuite, la groupe enchaine avec leurs nombreux tubes : Supermassive Black Holes, New Born, Map Of The Problematic. Bellamy ne se passe pas de l'improvisation, les morceaux son différents (différensts est un trop gros mots, c'est un différence de petite échelle) qu'à Lyon, en décembre dernier. Les riffs aussi. Ah... Les riffs, choses que j'adore particulierment chez eux en live, terminl une chanson avec une gros riff de RATM dosé à la Bellamy... que du bohneur, et ça enflamme + qu'autre chose le public, déjà très pris dans le concert, puisque très sauteurs et pogoteurs, rare chose en Suisse ! Ils enchainent avecleur toute nouvelle chanson, inclu dans la BO du prochain... Twilight. Je ne l'aime pas en CD, mais elle est faite pour les stades et le live, comme toute les chansons de leur nouvel album, et je m'embarque en chantant les refrains ! Suis Guiding Light, la seul chanson que je n'aime pas dans The Resistance. Mais là, encore une fois, le son est beaucoup puissant en live, et le fait de taper avec 40'000 autres personnes le rythme dans les mains, la puissance et multiplier par 2 ! La nuit tombe, parfait,  Chris Wolstenholme entamme majéstueusement Hysteria, la scène est prend plus de couleur, la foule est en folie, le groupe aussi. Matthew Bellamy montre toujours une simplicité déconscertante à manier ce cylindre métallique au 24 frettes, d'ou il sort des son absolument énorme. Suit deux titres du nouvel album, dont I Belong To You, où Bellamy s'exerce patétiquement au français, mais bon, c'est drôle !

Mais ce qui suit est la 1ère grosse surprise. Le Bassiste et le batteur montent sur l'avant scène sans Matthew. Cette avant scène, en forme de soucoupe volante, ce met à bouger des le premier son très électrique de la bass, rythmé par le très bon Dominic Howard sur un batterie Electronique. Nommé "Mk Jam", ce "drum & Bass Jam" est, encore une fois, puissant est très original, puisqu'il sort du style de Muse, en se pencaht sur un coté electro-tehcno-rock. Même trop électro, puisque la bass est trop flou, on entend pas très bien, c'est un peu du charabiat vers la fin. Matth les rejoint pour Undiscosed Desires, mais cette fois, l'avant scène ne fait pas que d'avancer, mais s'éève à plus de 10 mètres. J'ai beau me casser la nuque, je ne vois que le dessous de la platforme.


Avant la 1ère pose, Time is Running, Starlight ou Encore Unnatural Selection s'enchaine follement, avec une scène de plus en plus belle, du fait qu'il fait complétement nuit, ou s'affiche des image du groupe coloré, avec des images liées aux chansons.

1er rappel, ils recommences avec un nostalgique Unintendid, légerment revisité pour plaire à tout le monde. Suivit de Exo-genesis, leur fameuse "symphonie" qui n'en est pas une ! Je trouve un peu con de la faire en live, puisque le son d'un orchsetre sort de nul part, aucun musicien classique en vue ! Mais c'est vite oublié, puisque un OVNI surgit de derrière la scène, magique, les lumièpres sont fabuleuses. Soudain, un danseuses surgit de l'ovni, et commence des acrobaties aériennes. C'est merveilleux, frissonnants ! Mais le grope nour rammène aussi tôt dit, aussi tîot fait sur terre, car le rugissant et transperçant Riff de Stockholm syndrome rugit de la Gratt de Matthew. Le morceau, joué à la perfection, est clot par des sucetions de riff mélangé à de la pûr improvisation de Bellamy, déidemment magicien dans la matière! Le groupe quitte la scène, le public cris, fait "olé" !

Dom et Chris sont sur scène, suivit du leader, dans un costard scerné de néon clignotants et lunette bleu clignotante,  un marssiens et parmis nous ! Et là, orgasme ! Le rytme grandilocant de Take A Bow démarre, Matt monte sur l'avant scène, le light show est énorme, le son atteint des sommets de puissance ! Quand la scène redescend, et Bellamy et nedouveau à ma vue, il est là debout,  les rivés sur la foulle, on lit se qu'il pense dans yeux ! Mais pas le temps de pleurer, Plug In Baby is in Place ! Tout le monde saute, chante, ambiance de fou !
Mais l'apothése, ce n'est pas ça. Un son d'un spagethi Clint Eastwoodien traverse l'air. Je le reconnait. C'est "l'homme à l'harmonica". Sur l'harmocia, rugit plus fort que jamais la gratte de Matt, je me dis qu'il faut que je profite, c'est bient'ot fini ! Knight Of Cydonia clot le concert, ou plutôt show. Le groupe donne tout ce qu'ils leur reste, Matthew tournicote, saute, laisse chanter le public, c'est magic ! Derniers accords accompagné de flamme de fummigène, je regarde une dernière fois les héros de la soirées et la scène... Ce conert à marqué tout ceux présent, et nous laisse poser la question: "mais où vaônt-ils s'arreté ?"  Ils ont été désignées meilleur groupe live de la tout les temps, ils maitrisent les stades comme leur pieds, et en +, ils les remplacent en moin de deux ! et tous ça, à 30 ans !

Oui, Muse, en live, c'est de la grosse tuerie !


La Setlist : http://www.setlist.fm/setlist/muse/2010/stade-de-suisse-berne-switzerland-43d43b4b.html

Vidéos :
Muse - Uprising (uprising)
Muse - Map Of The Problematique
Muse - Time Is Running Out (time is running out)
Muse - Undisclosed Desires (avec la fameuse avant scène !)
Muse - Stade de Suisse, Bern 02.06.2010: Take a Bow (Take A Bow)
Muse 2010 Bern Take a Bow+ Plug in Baby Full versions HD (Take a Bow + Plug In Baby)
Muse - Stade de Suisse, Bern 02.06.2010: MK Jam (MK Jam)
MUSE Bern stade de suisse 2010 - knights of cydonia / concert finish (HD) (Man with Harmonica + Knight Of Cydonia)

Photos:
http://www.microcuts.net/gallery/muse-live-3-2010-443-bern,-switzerland-453.html

Ma critique est très courte, et essentiellement basé sur le show. Si j'aurais parlé de la musique et des musiciens en eux-mêmes, ça aurait la taille double !! Et peu serait ceux qui auraient lu jusqu'au bout. Donc voilé, c'est pûrement un "trip report" d'un concert :wink:
 
Je suis sûr que le nombre de gens qui vont être intéressé  par le post sera aussi réduit que le nombre de but que l'on aura marqué durant cette coupe du monde, mais je me dis que ça vaut le coup d'essayer, que j'ouvrirai peut-être certains esprits.

Je me suis rendu samedi soir dernier à la finale des Monte-Carlo Violin Masters, à Monaco. Finale d'un des plus grand concours de musique au monde, se passant une fois par an, et alternant chaque année entre les trois instruments rois : le piano, le chant et surtout le violon. Pour accéder à ce concours, il faut avoir déjà gagner plusieurs prix internationaux dans l'année et passer par divers éliminatoires. Viennent ensuite, tout comme dans un master série, les 1/8, les 1/4, les 1/2 et enfin la finale.

Cette année, les deux finalistes sont un russo-hongrois de 36 ans et un hongrois de 29 ans. Le dernier était déjà finaliste il y a trois ans, pour l'anecdote, et avait perdu contre la jeune française Fanny Clamagirand. Un homme pugnace et déterminé donc.
Les opposants doivent jouer chacun deux oeuvres :
  • l'imposée : le 24e caprice de Paganini, oeuvre solo, d'une difficulté et d'une virtuosité incomparable
  • et un concerto libre à choisir parmi une liste (cette année, le hongrois a choisi le concerto pour violon de Brahms et son adversaire le concerto pour violon en Emin OP.64 de Mendelssohn) accompagné par l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo

    Ce concert, comme tous les trois ans, est sûrement un des live les plus impressionnant qui m'ait été donné de voir. Pour l'oeuvre de Paganini, le violoniste est seul face au public et livre une pièce où il fait démonstration d'une technique et d'une virtuosité qui ferait passer le meilleur guitariste de rock pour un amateur. De plus, voir comment un si petit instrument comme le violon arrive à emplir de son son, sans micro, une salle entière et captivé l'auditoire, est quelque chose de fantastique.
    Pour le concerto, on voit entrer l'orchestre. La puissance sonore qu'il dégage n'a rien à envier aux caissons de basses des soirées electro. Par dessus se détache le son du violon soliste qui déclame son thème, et vous impressionne autant qu'il vous fait rêver. Le concerto de Brahms est un concerto puissant, dont le troisième mouvement, aux accents tzigane développés, vous fait voyager dans l'est de l'Europe. Celui de Mendelssohn (bon, pour cette phrase, je me mouille un peu : cette oeuvre est mon concerto pour violon préféré), est tout simplement magnifique. Deuxième fois que je l'écoute en live, et je ne m'en lasse pas. Tour à tour virtusosistique ou lent et ample, mais jamais gratuitement, toujours plein d'expressivité.
    La soirée se finit avec la remise du prix au russo-hongrois et le hongrois voit donc passer la victoire pour la seconde fois consécutive. Comme d'habitude, à ce niveau, c'est l'expressivité qui a fait la différence. La technique (selon moi) du hongrois était supérieur (pas de beaucoup, mais quand même). Cependant, l'autre concurrent vibrait avec son violon et nous faisait vibrer. On aurait dit qu'il ne faisait plus qu'un avec la musique et son instrument.

Pour ceux que ça intéresserait, la soirée a été filmée et sera retransmise sur FR3 je crois. Mais je ne sais pas quand.

------------------------------------------------
Rien à voir, mais le festival Jazz à Juan fête ses 50 ans cette année. De nombreux grands noms du Jazz y sont. Dont deux qui ont attirés mon attention : Maceo Parker dernier grand saxophoniste funk, ayant joué avec James Brown, et Marcus Miller, peut-être le plus grand bassiste à l'heure actuelle, ayant joué avec Miles Davis.
 

Florian

Administrateur
Membre de l'équipe
13 Mars 2005
4 705
110
Paris
coastersworld.fr
Oui, Muse, en live, c'est de la grosse tuerie !

Bizarrement je suis beaucoup plus mitigé... Comme je l'ai dit sur un post précédent, ils viennent, ils jouent leurs albums et voilà...Tu trouves les chansons différentes, moi je les ai trouvées particulièrement ressemblantes, presque à se demander si ils jouaient vraiment en live. L'ambiance était énorme bien sûr, en même temps avec 80 000 personnes au Stade de France c'était sûr. La scène était particulièrement grande, mais aussi particulièrement mal foutue (trop basse) et pas spécialement belle (quoique très animée!). Le show était très bon sans être exceptionnel je trouve...j'ai vu mieux en tout cas ! Et le son assez moyen, mais en même temps sonoriser correctement le Stade de France j'imagine que ça doit être un vrai casse tête ! Après niveau durée c'était excellent, près de 2h10 quand même...

Disons que si je suis aussi mitigé, c'est peut être parce que j'ai passé 2h à regarder des écrans et pas les mecs qui jouaient en live (faute de hauteur...). Dans tous les cas, il manque à Muse une bonne dose d'interaction avec le public pour que je retourne les voir un jour !  :wink:

Mon autre post ici :
http://forum.coastersworld.fr/dans-la-file-d-attente/musique/msg120918/#msg120918
 

Fran

Membre
15 Avril 2005
3 728
107
57
Bangkok
francoisspinelli.wixsite.com
Jeremy, je n'y connais rien en violon, mais en revanche la musique classique live est une vraie tuerie. Et des concerts j'en ai fait. Depuis que j'ai 13 ans je vais au concert. J'ai eu la chance de ne pas payer ces evenements jusqu'à 22 ans, merci papa. Mais depuis je continue.
Mon plus grand souvenir, en fait deux. Bach une toccata dans une église, donc a l'orgue, a Kôln et bien sur Prince a Dortmund pour le Lovesexy tour avec la scène au milieu.

Pour rajouter sur Maceo, il a fit deux tournées avec Prince aussi, je conseille d'ailleurs le Blues Medley, extrait du live Rave to the Y2K. Une tuerie guitare / sax alto.
 
Tiens je l'ai pas le Blues Medley, je mets ça sur ma liste. Tiens, en parlant de Prince, il passe à Arras le 9 ou 10 Juillet. Malheureusement trop loin pour moi, surtout vu le prix.

Les concerts dans les églises sont souvent bien car le son suit. C'est d'ailleurs quelque chose de bizarre je trouve, que l'acoustique d'une église soit aussi bonne. Ce n'est pas fait pour ça à la base.
 

museisthebest

Membre
8 Juillet 2008
624
0
27
Suisse
Pour te répondre NaiRolF, je trouve aussi qu'ils manquent de tactes avec le public, même si ils se sont légerment amélioré avec le temps. Ils lancent juste un merci entre deux chanson, ou même defois un phrase, mais incompréhensible, ce qui laisse une impression très froide du groupe el lui-même... Par contre, pour le "je joue l'album, et basta", je ne suis pas de cette avis. Je trouve que ça ce voit qu'il aime ça, qu'ils veulent, joué en live, et le rende bien avec l'énergie qu'ils donnent. Après, on peut leur reporché qu'il y a toujours presque la même setlist, mais quand on regarde U2, Ac/Dc, Coldplay ou encore Rolling Stones, c'est pareil...

Et pour la vu, moi, ça va. J'étais à 5-10 mètres de la scène... Mais je trouve que c'est surtout les écrans qui était trop bas ! Je pense qu'ils ont fait les dessins de la scène sans vraiment pensé au écrans, alors qu'ils auraient du la construire par rapport à ça !